Auteur Sujet: Sliding Stroke et canoë  (Lu 1249 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Oncle Fritz

  • Messages: 464
Sliding Stroke et canoë
« le: 18 janvier 2017, 18:30:48 »
Je dois l'avouer, je ne suis pas une bête sur le plan technique avec ma pagaie simple. Je connais les mouvements de base mais j'ai appris sur le tard (articulations un peu plus raides...) et... seul. Enfin, pas vraiment seul: avec l'aide de tous ceux qui ont la gentillesse de mettre des vidéos techniques sur internet!
Mon problème est le suivant: quand je suis seul sur mon canoë à voile face à un vent un peu frais ou face à un courant, je rencontre un problème directionnel. En effet, mon "J stroke", seulement efficace à droite, est trop lent dans ces cas et me fait perdre beaucoup en propulsion. Le résultat est que je finis par tomber par le travers sur un bord ou l'autre, perd toute ma vitesse et peine à reconstruire ma progression...
Le changement de main de la pagaie est toujours une perte de temps dans ces cas, et qui dit perte de temps dit perte de propulsion.
Bon, je pourrais opter pour une pagaie double dans ce cas. L'inconvénient est qu'une pagaie double de longueur conventionnelle serait très difficile à ranger sur le pont de mon bateau  quand je suis à la voile. Par ailleurs, je ne veux pas d'une pagaie démontable: en canoë à voile, le principe est d'être à la voile tant qu'on le peut, et quand on ne le peut plus... il est important de pouvoir dégainer sa pagaie pour se tirer d'une situation pouvant devenir rapidement délicate... Pour le moment, j'utilise une pagaie simple dont la pale est très étroite et longue, une "voyageur" (160cm de longueur totale; la pale doit faire 11cm de large, je crois): le principe avec mon canoë lourd en solo (60kg environ avec tout le matos voile) est de donner des coups de pagaie rapides avec peu de portance, comme on mouline avec une vélo de randonnée chargé sur un faux plat. Très agréable, efficace et surtout pas fatigant dans le long terme.
Un jour, je suis tombé sur cette vidéo:

De là, à transférer le slinding stroke... Un ami ayant une pagaie groënlandaise classique kayak me l'a prêtée pour que je puisse tester le sliding stroke: humide mais ça peut le faire avec, de façon générale, deux coups d'un côté avant de changer de bord. En mettant un peu de dérive latérale, je pourrais sans doute changer de bord tous les 3 ou 4 coups. A tester.
Par contre, la pagaie était un peu longue à mon goût et ma main haute avait du mal à se fixer de façon constante sur la pale supérieure.
L'idée est donc de commander à un artisan avec lequel je suis en discussion une pagaie un peu spéciale: 170cm de long, 30 cm de manche au milieu, pales de 70cm de long, 10 de large avec un rétrécissement en bout de pale qui permettrait une prise de pagaie plutôt classique avec la main supérieure.
Le pagaie devrait être faite dans l'hiver et testée au printemps.
Je ne prétends que c'est une pagaie idéale: l'idéale serait plutôt d'être un bon pagayeur capable de remonter contre le vent dans la brise en canoë solo avec une pagaie simple. Mais je suis très curieux de voir si cela peut être une adaptation intéressante pour ma problématique.
Je donnerai des nouvelles dès que je le pourrai!
 :roll:

Hors ligne Jens78

  • Messages: 198
Re : Sliding Stroke et canoë
« Réponse #1 le: 18 janvier 2017, 20:55:18 »

Tu pagaies assis ou à genou ?
  • PLASMOR Kitiwec

Hors ligne Oncle Fritz

  • Messages: 464
Re : Sliding Stroke et canoë
« Réponse #2 le: 18 janvier 2017, 21:02:15 »
Toujours assis dans mon canoë à voile ponté. Assis ou genoux-assis dans mon canoë ouvert. La position "à genoux" m'est vite inconfortable...