Auteur Sujet: Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours  (Lu 1342 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« le: 03 juin 2017, 10:47:37 »
 Tour du lac du VOUGLANS – du 24 au 28 mai 2017

A la façon Rikou et Thomsmann le même mois un an auparavant, un collègue de travail (Franck) et moi rêvons, puis préparons un tour du lac de Vouglans. Nous aurons bien plus de chances qu'eux question météo ...

Départ en covoiturage mercredi dès 7h du matin, direction le Jura à 5 h environ de route de nos domiciles respectifs.
Arrivés au port de la Saisse à Pont de Poite sous la chaleur, elle ne nous quittera pas de ces 5 jours sur le lac.
Une petite heure de préparatifs et chargement de kayaks, nous démarrons notre périple vers 14h.

JOUR 1
Le lac est bas, sous un vent de dos nous croisons quelques pêcheurs et échangeons des signes de la main. Déjà la plage du Surchauffant, puis le pont de la Pile derrière lequel nous trouvons notre premier lieu possible pour bivouaquer. Baignade dans le lac pour moi, petites bières calées dans l’eau fraiche du lac durant 2 bonnes heures pour fêter notre 1er bivouac. Le bois sec ne manque pas, nous allumons un feu et faisons cuire sur des pierres plates nos chipolatas et merguez embarquées congelées du matin avec pains de glace. Résultat de la cuisson au feu de bois : un délice, accompagnés d’une bouteille de rosé frais. Je montre à mon collègue Franck les principales constellations grâce à mon laser emmené pour cette occasion.
1ère nuit à dormir comme des bébés, Franck se réveille vers 6h15 tout proche de deux pêcheurs ayant installé 6 cannes à pêches à 2 mètres de son duvet ! Il a pensé rêver avant de se rendormir quelques minutes. Quelques sympathiques échanges avec eux, nous prenons notre petit déjeuner, plions tout notre matériel, puis embarquons pour ce 2ème jour.

JOUR 2
Nous dépassons la base nautique , puis après Onoz sur notre droite, découvrons l’un de nos objectifs, la porte de la vieille Chartreuse de 1783 déplacée avant la création du lac. Déjeuner vers le camp de scouts, puis installation des hamacs sous les arbres à l’abri du soleil pour 2 heures environ de repos.

La présence permanente durant tout notre périple de centaines de buses dans le ciel nous ravie, elles tournoient en rapaces, puis parfois plongent à pic sur leur cible, avant de regagner leur nid. Le spectacle est constant, on s’en met plein les yeux.
Reprise de notre parcours juste avant la grande cascade, notre autre objectif de notre périple, puis le bivouac du soir. Enfin je peux me laver entièrement à la grâce d’un simple savon, et plonge dans le lac avec son eau à 18 °. Une brosse à dents, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant ! Puisque j’y suis, je profite d’une bonne baignade sous ce soleil encore de plomb …
Feu de camp, diner. La nuit tombée, mon collègue me démontre qu’il a bien retenu la leçon des constellations de la veille, en me les montrant une à une sous ce ciel magnifiquement étoilé.


JOUR 3
Un lever à la grâce d’un soleil encore très bas, et après une nouvelle nuit de sommeil profond, nous prenons notre petit-déjeuner sous un beau soleil levant, puis repartons découvrir cette belle et longue falaise, avant de faire connaissance avec la grande cascade, très belle. Nous sommes proches du barrage, les falaises semblent se dessiner jusqu’à ce dernier, nous décidons (à tort) de rebrousser chemin pour assurer nos futurs bivouacs.
Nous déjeunons sur un spot proche de la Chartreuse, puis à nouveau installation des hamacs pour un repos sous un petit air doux contrastant avec la grosse chaleur régnante.
Nouveau départ vers 15h, navigation encore tranquille en passant par le port de la Mercantine où nous trouvons enfin une poubelle pour nous décharger de nos ordures sagement empaquetées sur le pont du kayak de Frank.Puis arrivée un peu après la base nautique, mais pour la 1ère fois de l’autre côté du lac, sur la rive droite. Nos 2 hamacs installés pour la nuit sous des arbres, choix du dîner, puis nous assistons à l’arrivée en tout de 4 bateaux à moteur, embarquant une 12ènes de joyeux individus, qui ont l’habitude chaque week-end de se réunir sur notre spot du soir pour apprécier grillades mais surtout alcools variés … Ils nous invitent très aimablement à partager leur soirée, et leur alcoolémie ! Nous nous couchons tous vers 1h du matin, eux à bord de leurs bateaux, nous dans nos hamacs respectifs, pour une courte nuit.

JOUR 4
J’ouvre un œil, il fait jour, et constate que nos compagnons de la veille sont déjà cannes à la main pour l’ouverture de la pêche au carnassier ! Franck dort profondément, je prends mon temps pour émerger. Puis nous sortons discrètement de nos hamacs. Aucun de nous deux ne souhaitent prendre de petits déjeuners, nous plions nos affaires, embarquons dans nos kayaks, et allons saluer et échanger quelques mots avec nos joyeux lurons de la veille. Sans montre, nous leur demandons l’heure. Il est 7 h !! Eux sont sur l’eau depuis 5h30, canettes de bière à la main. Ils nous proposent une bière, la refusons bien évidemment (je ne veux plus que de l’eau !), puis un café. Je m’abreuve d’eau pour me rincer la gorge, l’estomac et la tête … Puis prenons notre route.

Nous découvrons deux autres cascades, soleil de face, puis repassons sous le pont de la Pile. Mon collègue n’ayant pas les yeux en face des trous, mal au crâne et l’envie de vomir, je trouve après le camping du Surchauffant, rive droite, une langue émergée recouverte presque entièrement de sable.
Franck installe son hamac pour se remettre de la veille, tandis que je casse la croute, puis m’installe à mon tour dans mon hamac, avec une très belle vue sur le lac et ses falaises. Seuls les bruits des bateaux moteurs et des scooters brisent l’ambiance majestueuse de cet endroit.

Enfin remis de ses maux, Franck se fait griller au feu de bois quelques sardines, puis reprenons notre chemin. Nous empruntons un couloir s’enfonçant à droite en remontant le lac, puis découvrons tout au bout une source alimentant en partie le lac.
Puis rebroussons chemin en direction du port de la Saisse, pour trouver notre dernier endroit pour bivouaquer. Un endroit très tranquille, sur la rive gauche, où nous pouvons à nouveau installer nos hamacs, faire un dernier feu de camp, dîner cette fois paisiblement. Puis sous ce ciel encore bien étoilé, nous décidons vers minuit d’embarquer pour une minuscule navigation de nuit (je sais, interdit dans la règlementation du lac) et admirer les étoiles. Nous alimentons le feu de manière conséquente (un buché !) afin de retrouver dans la nuit sans problème notre spot. De notre campement, le bruit d’une source avait attiré notre attention, notre jeu consistait à la retrouver à l’oreille ! 5 à 10 min nous ont suffi pour ta toucher de la main, située en face de notre camp.
Puis c’est direction nos hamacs, avec nos branches d’arbres suspendues au dessus de nos têtes, doucement éclairées de la lumière de notre feu sur le déclin.
JOUR 5
Je me réveille au lever du jour, soit je pense vers 6 h, et constate à ma belle surprise que le lac est recouvert d’une magnifique brume, glissant doucement au grès des légers mouvements d’air. Le Soleil est encore caché derrière la montagne en face. Puis l’astre montrant son nez, la brume se dissipe, laissant place à de grandes trouées de ciel bleu. Que ce décor est splendide ! Je me délecte de ces derniers instants de nature si paisible.

Franck se réveille juste avant que la brume ne disparaisse. Il a donc pu assister aussi à ce spectacle naturel.

Petits déjeuners grassement pris (notre stock alimentaire embarqué pour ces 5 jours ont été bien gérés !), je fais sécher au soleil matelas et duvet sur un gros tronc tombé au sol, puis plions tranquillement nos affaires. Nous embarquons une dernière fois, puis parcourons à faible allure les quelques kilomètres nous séparant du port de la Saisse d’où nous sommes partis 5 jours plus tôt. Beaucoup de pêcheurs, mais un calme très remarqué, et un paysage légèrement changeant, avec des rives accessibles plus nombreuses, et donc autant de points de bivouacs possibles.
Nous profitons de nos derniers moments, et remplissons nos yeux de ce lac merveilleux et paisible.
Puis, c’est l’arrivée au port de la Saisse, à Pont de Poitte, après avoir dépassé de nombreux pêcheurs en barques. Il doit être midi.

Je récupère ma voiture sur le parking, pour la descendre sur la rampe de mise à l’eau, proche de nos kayaks, et constate sur l’ordinateur de bord qu’il fait 31 ° !

Une dame d’un certain âge promenant son chien sur la descente de mise à l’eau, nous propose de nous prendre en photo, ce que nous acceptons bien volontiers pour le souvenir final.

La voiture chargée, les kayaks embarqués dans et sur la voiture, nous partons non sans remercier ce lieu remarquable et ses jurassiens tous très sympathiques et accueillants.
Nous déjeunons à Lons le Saunier, puis prenons la direction de notre « chère » région parisienne, sans éviter les bouchons du retour … Dur retour à la réalité.
19h, je dépose mon collègue chez lui, pour retrouver sa femme et sa petite fille. Vingt minutes plus tard, je retrouve ma moitié et mes enfants. Ma femme m’aide à tout décharger. Demain, lundi, tout sera abondamment rincé.Ainsi se finit notre mini aventure de 5 journées paradisiaques.

Les photos sont là, bien malgré moi dans le désordre, mais ça vous donnera une idée.  ;)
https://goo.gl/photos/ERbbWnco8t1J8tNY9
« Modifié: 03 juin 2017, 13:13:46 par jcfer »
  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne NATH 78

  • Messages: 1916
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #1 le: 03 juin 2017, 13:49:57 »
Sirius, on ne t'arrête plus !!!!


SUPER.
J'ai regardé les photos ; j'adore celle des souches d'arbres sur la place, on dirait des mains géantes et décharnées posées sur le sable, ou des pieuvres, ... (sans oublier la corona qui rafraîchit, le bonnet de Cousteau, etc., etc.)  :D :D


Je vais prendre le temps de lire ton CR...
En tout cas Merci pour ce beau partage !



  • Solar 410, Shoreline 54

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #2 le: 03 juin 2017, 14:17:34 »
Sirius, on ne t'arrête plus !!!!


SUPER.
J'ai regardé les photos ; j'adore celle des souches d'arbres sur la place, on dirait des mains géantes et décharnées posées sur le sable, ou des pieuvres, ... (sans oublier la corona qui rafraîchit, le bonnet de Cousteau, etc., etc.)  :D :D


Je vais prendre le temps de lire ton CR...
En tout cas Merci pour ce beau partage !


Merci Nath !  :)


J'ai beaucoup aimé aussi ces souches, mystérieuses, qui portent une histoire passée je trouve émouvante.


Ah oui mon bonnet de Cousteau vieux de 30 ans !  :inlove:



  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne samy

  • Messages: 472
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #3 le: 03 juin 2017, 22:09:49 »
Et bé, vous aviez un sacré matériel avec vous ! On voit que vous n'avez manqué de rien !!!! Quel chargement ! (mention spéciale au double foyer à gaz).

J'aime bien entre autre la photo de la "détente du midi" avec la petite langue de sable terminée par son petit arbre et qui forme une petite crique.

Ca donne quoi les sensations en kayak quand on a pris une cuite la veille ? Mal de mer (de lac...) ?  :jumpy:

Le lac de Vouglans, je le traverse par le Pont de la Pile en voiture quand je remonte en Bourgogne, je n'ai jamais encore trempé le kayak dedans. Certains retours sur le forum il me semble parlaient d'un lac peu agréable, avec peu de coins de bivouac, et pas très joli. Il semblerait que ce ne soit pas forcément le cas.

Merci pour le retour sur cette virée de 5 jours !
  • Yakkair HP1

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #4 le: 03 juin 2017, 22:38:29 »

Et bé, vous aviez un sacré matériel avec vous ! On voit que vous n'avez manqué de rien !!!! Quel chargement ! (mention spéciale au double foyer à gaz).

J'aime bien entre autre la photo de la "détente du midi" avec la petite langue de sable terminée par son petit arbre et qui forme une petite crique.

Ca donne quoi les sensations en kayak quand on a pris une cuite la veille ? Mal de mer (de lac...) ?  :jumpy:

Le lac de Vouglans, je le traverse par le Pont de la Pile en voiture quand je remonte en Bourgogne, je n'ai jamais encore trempé le kayak dedans. Certains retours sur le forum il me semble parlaient d'un lac peu agréable, avec peu de coins de bivouac, et pas très joli. Il semblerait que ce ne soit pas forcément le cas.

Merci pour le retour sur cette virée de 5 jours !


Merci Samy pour ton retour intéressant ! Lorsque j'ai lu quelques retours (peu certes) ici sur Vouglans peu élogieux, ils m'avaient étonnés. J'en ai fait la preuve inverse. Ce lac est une merveille de la nature.


Pour le mal "de lac", il faut demander à mon collègue Franck !  :lol:  Mais c'est vrai qu'il était encore plus mal à bord de son kayak ...   :W


C'est vrai que les endroits pour bivouaquer sont à rechercher, mais perso j'ai embarqué toile de tente + hamac, et au pire on peut toujours trouver 2 troncs d'arbres pour une bonne nuit en hamac.
  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #5 le: 05 juin 2017, 18:32:56 »

Je regrette déjà mes 5 jours passés dans le Jura.


Demain, le reprise du boulot ...  :mur:


 ;)
« Modifié: 05 juin 2017, 18:35:51 par sirius »
  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne bernardo

  • Messages: 621
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #6 le: 06 juin 2017, 07:39:22 »
Salut WILFRIED


bravo ,, tu  t entraines pour le mois de juillet  :coucou: :coucou:  mais le feu negatif par chez nous  :bozo: dommage


tres joli CR  bon courage pour la reprise


je t en avais parlè a ROSAS  https://www.monrechaud.com/rechaud-trangia-27-3.html  j ai ce modele et j en suis tres content depuis pas mal d annèes
« Modifié: 06 juin 2017, 07:43:37 par bernardo »
  • aquanaut hv fibre de chez valley, voile hauturiere ciclo rando camping cariste
BERNARD "Aucun conseil n'est plus loyal que celui qui se donne sur le navire en péril.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord aussi.

Hors ligne benoit747

  • Messages: 342
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #7 le: 06 juin 2017, 08:16:49 »
sympa le compte rendu ..... ça donne envie
  • solar, swing, safari (3 x gumotex)

Hors ligne thomsmann

  • Messages: 401
  • Objectif 2000
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #8 le: 06 juin 2017, 10:18:26 »
Sympa !
Il faut que j'y retourne un de ces 4.
Pourquoi ne pas avoir continuer vers l'aval après la combe de la cascade ?
Vous n'êtes pas des acharnés de la pagaie certes, mais la fin du lac est sympa quand même.
Fitness, Rand'eau, Trip.

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #9 le: 06 juin 2017, 20:35:56 »
Salut WILFRIED


bravo ,, tu  t entraines pour le mois de juillet  :coucou: :coucou:  mais le feu negatif par chez nous  :bozo: dommage


tres joli CR  bon courage pour la reprise


je t en avais parlè a ROSAS  https://www.monrechaud.com/rechaud-trangia-27-3.html  j ai ce modele et j en suis tres content depuis pas mal d annèes


Merci Bernard  :) .


Oui, en plein entraînement pour nos sorties en juillet. Et oui, feux de camp interdits de par chez nous !


Très sympa ton réchaud, et semble prendre peu de place. Le miens est un peu plus volumineux, mais chauffe sans jamais s'éteindre. Je l'aime bien quand même !  :yes:
  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #10 le: 06 juin 2017, 20:37:01 »
sympa le compte rendu ..... ça donne envie


Merci Benoît, ce lac vaut le détour.  :)
  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #11 le: 06 juin 2017, 20:40:48 »
Sympa !
Il faut que j'y retourne un de ces 4.
Pourquoi ne pas avoir continuer vers l'aval après la combe de la cascade ?
Vous n'êtes pas des acharnés de la pagaie certes, mais la fin du lac est sympa quand même.


Mon collègue lui n'était pas un foudre de guerre du pagayage, le kayak n'est pas sa passion première mais bien le moyen de découvertes, il faut savoir composer à plusieurs. Et ces 5 jours se sont super bien passées à deux.


La prochaine fois, bien évidemment je m'y rendrai (et meme lui maintenant connaissant le peu restant à faire !).
  • Tiwok Hi Luxe

Hors ligne ours

  • Messages: 4026
Re : Re : Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #12 le: 06 juin 2017, 21:10:52 »
Ce lac est une merveille de la nature.
:eek: Oui et non, car c'est quand même un lac artificiel, et géré de façon commerciale, entre l'exploitation du barrage et celles des navigations touristiques, il ne faut pas l'oublier. C'est un beau lac, car la vallée de l'Ain était belle, mais la faune s'y est peu adaptée à cause des énormes changements de niveaux de l'eau. En comparaison de l'Ain en amont ou en aval, il y a peu d'oiseaux sur le lac de Vouglans.

Il subsiste malgré tout quelques petites merveilles discrètes qu'on manque facilement si on passe trop vite, comme cette cascade par exemple, près du pont de la Pyle:
« Modifié: 06 juin 2017, 21:13:34 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne sirius

  • Messages: 758
Re : Tour du lac de VOUGLANS en 5 jours
« Réponse #13 le: 06 juin 2017, 21:26:41 »
Salut Ours  :) , Merci de ton passage.


Oui, le côté lac artificiel ne m'est jamais sorti de l'esprit ; mais les volatils vus en nombre (centaines de Buses !! Cormorans, hérons et autres car je ne m'y connais pas) me font dire que ce lac est une réussite.


Maintenant, nous avons eu une pensée constante pour la vie passée dans cette très belle vallée, en essayant de l'imaginer tout au fond. Notamment la nuit en bivouac faite à proximité de la vieille Chartreuse nous a particulièrement je dirais presque émus, mon pote et moi pour en avoir parlé in situ.
  • Tiwok Hi Luxe