Auteur Sujet: 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire  (Lu 363 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne fwt

  • Messages: 11
350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« le: 28 Septembre 2017, 11:31:16 »
Bonjour à tous, j'ai pris l'habitude de partager mes "randeaunnées" ici.
Je viens de rentrer de 6 jours sur la Dordogne d'Argentat à Bourg aux portes de l'estuaire de la Gironde.
Pour celle-ci j'ai réalisé deux petites vidéos, une avec un fond musicale qui résume dans l'ensemble ma descente et une autre plus brute avec les sons originaux.
Je compte descendre la Loire la semaine prochaine sur le plus de kilomètres possibles. Si certains d'entres vous ont des infos, je suis preneur.
Je vous laisse avec les vidéos et un petit CR de ma descente.








Comme pour mes autres descentes, le but et les modalités restent les mêmes : on me dépose au point de départ navigable, le plus proche possible de la source, pour me récupérer à l'embouchure.
J'essaie, en général, de faire mes descentes en autonomie totale.
Je me rationne tout de même, par rapport à ma consommation habituelle, afin de limiter le chargement.
Je mange froid lors de mes descentes et privilégie le voyage avec mon embarcation plutôt que la vie de camp, ce qui me prendrait beaucoup plus de temps et m'obligerait à un chargement plus conséquent.
Je pratique le bivouac, là aussi dans sa définition la plus sommaire, ne restant jamais
plus d'une nuit sur place : mon campement, rapide à mettre en place, me permet de passer la nuit au sec, en accordant un minimum de temps à la préparation de l'abri et du repas. Sinon, une descente de plusieurs centaines de kilomètres me prendrait beaucoup plus de temps.
Ne connaissant que très peu la Dordogne, je décide de commencer d'Argentat. Je prends tout de même le temps, auparavant, de m'arrêter à quelques barrages, afin de  prendre des informations pour mes prochaines descentes. Juste après le barrage de Marèges, le départ est possible, avec débarquement et portage pour les barrages de l'Aigle, du Chastang et du Sablier, tronçon qui pourrait ajouter une cinquantaine de kilomètres assez sauvages à ma descente.
Mais, pour une première fois sur la Dordogne, le départ d'Argentat me paraît correct.

jeudi 14 septembre 2017 :
Départ de Bordeaux, au petit matin, direction le Puy de Sancy pour approcher la source de la Dordogne.
Arrivée dans l’après midi, au Mont-Dore, après une journée pluvieuse, le thermomètre continue à descendre. Cependant, direction le Puy-de-Sancy, malgré la pluie et le vent, pour voir la source où la Dore et la Dogne se rejoignent. La nuit sera très fraîche.

vendredi 15 septembre 2017 :
Au petit matin, je sors pour me faire une idée de la météo. Les prévisions ne se sont pas trompées : il fait froid, beaucoup de vent et, bien sûr, la pluie. Je décide de reporter ma descente au lendemain, bien que les prévisions annoncent le même programme pour plusieurs jours.
Direction donc Argentat, en longeant la Dordogne et en faisant des arrêts à proximité des barrages qui la  surplombent.

Barrage de Marèges : Très peu d'informations sur lui, juste le temps de prendre quelques photos et une vidéo depuis le Belvédère.

Barrage de l'Aigle : Débarquement possible sur la gauche, ensuite portage sur un kilomètre.

Barrage du Chastang : Débarquement sur la droite et portage sur 500 mètres.

Barrage du Sablier : Débarquement sur la droite et portage sur 500 mètres.

samedi 16 septembre 2017 :
Départ depuis l'embarcadère d'Argentat à 9h. Journée assez tranquille, rythmée par de nombreuses averses.
En début de soirée, peu après 19h, une grosse averse met un terme à ma journée, j'arrête vers 19h30, près de Floirac, après 55 Km . Je passerai une nuit difficile sous ma tente bancale installée précipitamment la veille.
Beaulieu sur Dordogne : en arrivant dans le village vous avez une glissière sur votre gauche.

dimanche 17 septembre 2017 :
La journée s'annonce comme celle de la veille : il pleut dès mon départ. Je réapprends à aimer enfiler mes vêtements mouillés le matin.
Hormis les averses, peu de vent, ce qui rend la descente, tout de même, très agréable. Comme la veille, aucune difficulté sur ce tronçon.
Je m'arrête près de Veyrignac, après 52 Km, passant la nuit, encore une fois, sous la tente.

Lundi 18 septembre 2017 :
Toujours la pluie à mon réveil, et les prévisions annoncent encore une journée pluvieuse. Je continue  tranquillement ma descente avec une nouvelle journée sans obstacles. Je passe Limeuil, en début de soirée, avec un beau soleil annonçant des jours meilleurs. Après une soixantaine de kilomètres je m'arrête sur un îlot où je passerai ma première nuit en hamac.

mardi 19 septembre 2017 :
La routine prise, je me réveille peu après 7 heures. Le temps de manger quelques dattes et quelques fruits secs : je suis prêt.
La journée s'annonce comme le jour réservé aux barrages : trois barrages m'attendent, avec pour chaque barrage, un peu d'exercice. Mais, faire marcher les jambes permet de casser aussi la routine des coups de pagaies.

Le barrage de Mauzac, le premier sur la liste :
A proximité du barrage, débarquer sur la droite près du canal de Lalinde ; ensuite, 300 mètres de portage vous attendent avec un peu de débroussaillage, pour reprendre la Dordogne juste derrière le barrage.

Le barrage de Tuilières :
J'ai débarqué sur la droite à 1 kilomètre en amont et j'ai porté mon kayak une vingtaine de minutes en longeant le canal de Lalinde pour récupérer la Dordogne au bout du même canal.

Le barrage de Bergerac :
Pour celui-ci, débarquez un peu avant, sur la droite ; ensuite, un portage sur 300 mètres est nécessaire jusqu'au ruisseau le Caudeau. Un petit accès vous permettra de récupérer la Dordogne.
Je passerai la nuit en hamac, près de Tuillère, après avoir effectué une journée d'une cinquantaine de kilomètres.

mercredi 20 septembre 2017 :
Le dernier barrage étant derrière moi, il ne me reste qu'une belle ligne continue pour rejoindre l'estuaire. Une journée, donc, de pleine descente avec, en plus de ça, un soleil qui ne me quitte plus. Après le passage de Castillon la Bataille, je prête attention à la marée, qui m'aidera, tout de même, jusqu'à Branne après
une journée pleine de ses 65 kilomètres. La marée s'inversant en début de soirée et les berges étant difficilement accessibles à cause de la marée basse, je décide de passer la nuit à Branne. Assez fatigué, je ne me pose pas trop de questions pour savoir où je vais dormir, pour ma dernière nuit : je dresse ma tente
à côté d'un buisson entre une route et la Dordogne.

jeudi 21 septembre 2017 :
Dernière journée, il me reste une soixantaine de kilomètres jusqu'à l'estuaire. La marée commence à monter dès mon départ. La matinée est assez difficile ; j’atteins Libourne dans la difficulté ; mais, les efforts étant récompensés la plupart du temps, après mon passage par Libourne, la marée descend enfin, La Dordogne se transformant en tapis roulant, j’atteins donc assez facilement Bourg dans l'après midi, aux porte de l'estuaire.


« Modifié: 28 Septembre 2017, 11:35:14 par fwt »
  • rotomod

En ligne laurent4937

  • Messages: 140
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #1 le: 28 Septembre 2017, 13:42:45 »
belle rando, avec de longues étapes!

Tu penses faire la Loire sur quel secteur? Je suis près de Saumur, mais je ne connais pas (encore) la Loire en amont.
Par chez nous c'est assez tranquille, sans portage de Tours jusqu'à l'embouchure (du moins je crois, mais d'autres te le confirmeront).
  • Perception Carolina + Select X-Blade 590

Hors ligne jak91

  • Messages: 91
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #2 le: 28 Septembre 2017, 18:21:28 »
Merci pour le partage et bravo pour ton périple, avec une moyenne de 60 km/j cela n'a pas du te laisser trop de temps pour les visites en plus tes vidéos ont du t'en prendre également  pas mal .
Je l'ai descendu trois fois en partant d' Argentat pour s'arreter à Limeuil ceci sur 4/5 jours pour environ 30km/j soit 5 à 6 h sur l'eau , ce qui nous laisse du temps pour les visites et du bon temps aux bivouacs.
L'année prochaine, je refait encore cette descente avec mes 4 coéquipiers mais sur 6 jours cette fois  pour nous laisser encore plus de temps pour des visites .
  • KG sea eagle 420 et KR mono

Hors ligne rake51

  • Messages: 2043
  • www.kayakrhonelacs.com
    • Entre Rhône et Lacs
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #3 le: 28 Septembre 2017, 20:03:45 »
 :bravo: :bravo: :bravo: Bravo!!!! :bravo: :bravo: :bravo:
Respect également pour les étapes énormes que tu as pu faire avec le Tempo. :good:
  • RAINBOW LASER - RTM Disco - GUMOTEX Solar

Hors ligne psim

  • Messages: 225
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #4 le: 28 Septembre 2017, 20:33:43 »
Bravo, Grosses étapes tout de même...
  • Plasmor Belouga 1/Venture Islay 14/Malibu XL/voile Bic/Select XTR/Werner Tybee

Hors ligne NATH 78

  • Messages: 1714
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #5 le: 28 Septembre 2017, 21:12:34 »



C'est une très belle video  :good:  avec des prises de vue variées qui ont dû, pour certaines, te demander de faire deux fois la même action, des commentaires intéressants, ... ; vraiment très agréable à regarder !


On soufre quand même pour toi à cause de la pluie même si, comme tu dis, tu réapprends à aimer enfiler tes vêtements mouillés le matin !
Le soleil sur la fin a quand même dû être le bienvenu !
(PS : à 2:07, le cri de la chouette :good: )


« Modifié: 28 Septembre 2017, 21:17:59 par NATH 78 »
  • Solar 410, Shoreline 54

Hors ligne bonnin85

  • Messages: 1106
  • Curiosity
    • curiosity.kayak
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #6 le: 28 Septembre 2017, 21:23:12 »
Oui, c'est très bien. Il y de bonnes idées et de chouettes images. Gros travail de montage aussi.

Je trouve que c'est bien de proposer les 2... Le clip en musique et la vidéo ambiance. Pour cette deuxième, j'aurais préféré que la vidéo soit plus longue et qu'on prenne plus de temps sur chaque étape... Histoire de se rapprocher un peu plus du vrai rythme d'une randonnée kayak... mais ce n'est que mon avis et mes goûts ne conviennent sans doutes pas forcément à l'obtention d'une large audience.

Par contre, je n'aimes pas trop la pub mais je comprends aussi l'envie de monétiser les films, surtout quand on sait le temps, l'énergie et les moyens que l'ensemble nécessite.

Sur les prises de vus, j'ai remarqué que tu as fait pas mal de plan en posant la caméra. Autant c'est sympa pour la vidéo, c'est vrai... Mais par contre, je trouve que c'est hyper lourd à faire (trouver un point, poser la caméra, repartir en arrière, repasser devant et faire comme ci de rien n'était puis revenir chercher la caméra). Je l'ai fait une fois (dans une vidéo en solo de la baie de Bonne Anse)... mais franchement, je n'ai jamais eu envie de renouveler l’expérience. En tout cas, tu le fais, donc, bravo pour cela.

J'ai remarqué aussi que la coque de ton Tempo à l'aire complètement enfoncé au niveau de la pause du Chariot. Est ce que c'est vraiment le cas dans la réalité ?

  • RTM Disco+
Christophe BONNIN
Mon Blog Kayak  /  Ma chaine Youtube

Hors ligne M16

  • Messages: 702
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #7 le: 28 Septembre 2017, 23:12:38 »
super!
Pour la Loire il y a ce bouquin https://www.canotier.com/fr/la-loire-vue-du-fleuve et pour la partie amont il y a pas mal de contacts sur youtube
  • Plasmor K2 RAID II ; Gumotex K2 river; Gumotex Seawave; DAG Miwok; DAG Biwok EVO;

Hors ligne fwt

  • Messages: 11
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #8 le: 29 Septembre 2017, 01:14:46 »
Bonsoir et merci pour vos retours.
Pour mes prochaines descentes je ferai maintenant toujours deux vidéos dans le même style. Une qui résume en musique et une autre plus techniques. J'essaierai peut être de faire plus long c'était dans mon idée surtout pour montrer les barrages. Pour les visites il est vrai que je ne prends pas le temps. Je privilégie la descente et la vie sur l'eau. Pareil pour le bivouac et la vie de camp, la aussi je privilégie la descente ne restant jamais plus d'une nuit sur place.


Pareil si certains d'entre vous ont des idées pour des listes d'aliments qui tiennent dans le temps à apporter pour des sorties de plusieurs jours, je suis preneur.
Pour la Loire je m'informe surtout sur son niveau qui me paraît très bas.
  • rotomod

Hors ligne olivier13500

  • Messages: 339
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #9 le: 29 Septembre 2017, 07:09:31 »
bravo, superbe trajet...et tres belles videos malgre la pluie et le reste. grosses etapes,respect
  • Marlin de Goltziana et Spy 260 de chez Dag
Quand le Maître désigne la lune, l'imbecile regarde le doigt.

En ligne laurent4937

  • Messages: 140
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #10 le: 29 Septembre 2017, 09:46:56 »
Pour le niveau de la Loire, dans notre région il est suffisant. Elle a été beaucoup plus basse de juin à août mais elle a repris un niveau
correct pour naviguer en kayak. Il y a toujours des bancs de sable et des passages très bas, mais étant balisée pour les gabares (ou toues cabanées ou futreaux,
les bateaux à fond plat) de Montsoreau jusqu'à Angers, il y a toujours moyen d'éviter ces zones.
  • Perception Carolina + Select X-Blade 590

Hors ligne Stan Lee

  • Messages: 706
  • Dpt 83
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #11 le: 29 Septembre 2017, 16:30:40 »
De belles images  :good:

Hors ligne basilic

  • Messages: 2682
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #12 le: 29 Septembre 2017, 21:45:04 »
Jolis montages  :good:  , ça me rappel de nombreux souvenirs entre l'estuaire et la Dordogne  :jap:
  • feuillette eskimo

Hors ligne M16

  • Messages: 702
Re : Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #13 le: 29 Septembre 2017, 23:40:06 »

Pour la Loire je m'informe surtout sur son niveau qui me paraît très bas.


 Sur Vigicrue tu as un nombre important de stations hydro qui permettent de connaitre précisément les débits  https://www.vigicrues.gouv.fr/
  • Plasmor K2 RAID II ; Gumotex K2 river; Gumotex Seawave; DAG Miwok; DAG Biwok EVO;

Hors ligne jlfg17

  • Messages: 216
  • Saintongheais libre penseur
Re : 350 Km sur la Dordogne en kayak d'Argentat à l'estuaire
« Réponse #14 le: 30 Septembre 2017, 08:46:13 »
Remarquable d'aventure, de simplicité et d'image!
  • Venture Easky 15 et Flex 11, Midway, biwok, odyssée hobie, island adventure hobie, ouassou bic