Auteur Sujet: kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance  (Lu 870 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Teuienne

  • Messages: 5
kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance
« le: 01 octobre 2018, 23:37:22 »
Bonjour,
Je ne participe pas beaucoup sur le forum même si je le consulte de temps à autre, il faudrait d'ailleurs que j'y poste notre dernier périple d'une semaine dans les iles Ioniennes.
Fort de cette première expérience qui nous a permis de prendre nos marques sur un voyage itinérant en kayak par nous même, je me sens maintenant de pouvoir proposer à d'autres de nous accompagner. Mon frère meurt d'envie et je compte bien lui proposer un périple ensemble l'été prochain. Par contre sa femme à des soucis récurrents de tendinite dans les bras, une initiation au kayak de 3 jours avec Caminokayak lui a coûté de longues semaines d'inconfort malheureusement. Par contre faire du vélo ça ne pose aucun soucis. On pensait donc à la solution Hobie à pédalage pour qu'elle puisse nous accompagner. Outre le fait que trouver à louer ce matériel là ne sera sans doute pas évident, j'aimerai savoir si certains d'entre vous se sont lancés dans des périples en itinérance avec, dans quelles conditions de mer et avec quelle distance journalière ? Qu'en est-il de la stabilité et la manœuvrabilité dans une mer formée voire une mer hachée compte tenue qu'il est plus haut sur l'eau et que pour pouvoir pédaler il ne me semble pas qu'il y ait de cales cuisse ? Qu'en est-il du comportement par vent de travers et en downwind ?
en cherchant un peu sur le web je n'ai trouvé qu'une famille ayant relié Copenhague à Istanbul en Hobie double version trimaran + voiles ( https://lifeisgoodfollowus.com/ )
Merci pour vos retours et bonne nav à tous !
« Modifié: 02 octobre 2018, 10:11:47 par Teuienne »
  • Tiderace Xplore S

Hors ligne pataplouf38

  • Messages: 187
Re : kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance
« Réponse #1 le: 02 octobre 2018, 16:17:58 »
Bonjour Teuienne, je relate une très petite expérience, et très loin de l'itinérance, mais qui peux te donner une petite indication: nous n'avions jamais essayé de hobie mirage drive oasis biplace, et en avons loué un dans le Golfe du Morbihan en été pour voir ce que c'était. Mer belle, protégée par les îles, mais clapot court suite à un petit 10 / 12 noeuds de vent. Comportement sain, pas trop arrosé lorsque l'on est face au clapot, bonne stabilité par vent/houle de travers, un régal vent arrière, par contre, c'est un sit on top, donc, faut pas se leurrer, face au vent, avec la forme de carène qui n'est pas d'une grande finesse, plus grande largeur et petite longueur plus le fardage de l'équipage, il faut de "bonnes cuisses", surtout si tu as un mirage drive "turbo" ! sinon, le principe est bluffant ! si mer plate, ça avance super fort, même avec un équipage de vieux  :dents: ! Nous avions une "ancienne version", donc un siège bas, les nouveaux modèles ont un siège "haut" (façon pêcheur), je me pose la question de la fatigue engendrée par cette configuration sur un long trajet venté en mer ouverte. A mon sens, cela n'engage que moi bien sûr, ce n'est pas un jugement de valeur, mais c'est un bateau pour plan d'eau protégé (estuaire, ria, pas de mer ouverte sauf bien sûr bonne météo) . Un  mirage drive seul n'a rien à voir avec une version trimaran, où c'est la voile le vrai moteur de propulsion et le mirage qu'un appoint en cas de pétole.
  • avel-dro belouga kitiwek shore-line et un prijon piave biplace

Hors ligne Teuienne

  • Messages: 5
Re : kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance
« Réponse #2 le: 03 octobre 2018, 15:06:27 »
oui c'est aussi l'idée que je m'en fait, une embarcation pour plan d'eau protégé.Mais justement, ne l'ayant pas essayé je peut me tromper, d'où ma question ouverte.
  • Tiderace Xplore S

Hors ligne twidge

  • Messages: 6
Re : kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance
« Réponse #3 le: 03 octobre 2018, 22:37:20 »
Bonsoir,
J'avais préparé le texte ci-dessous pour présenter mon kayak Hobie Révolution 13 qui va peut-être t'éclairer. Je prendrais plus tard le temps de répondre à tes questions.


Le système du pédalier Miragedrive qui équipe les kayaks Hobie est surtout utilisé par les pêcheurs. D'ailleurs j'en croise régulièrement sous le pont de l'ile de Ré ou dans le Golfe du Morbihan.
Couplé aux modèles Révolution, il est pourtant tout à fait adapté à la randonnée (sorties moyennes de 25 km). J'ai choisi ce système par défaut car dix ans de rénovation d'une ancienne ferme ont eu raison de mon coude et de mon dos.
Ma vitesse moyenne est de 2,5 nœuds sans vent et sans courant mais il faut dire que j'ai un rythme de pédalage père peinard et qu'on peut facilement monter à 3 nœuds de moyenne. Il est possible d'adapter des pales « turbo » plus longues mais qui bien sur demandent plus d'effort. Quelqu'un a-t-il testé ? Par moments j'utilise la pagaie pour soulager les mollets et sans forcer on gagne environ ½ nœud.
Pour la saison prochaine j'envisage de tester le kit voile+stabilisateur très facile à installer.

 
Les plus :
-Kayak très sécurisant pour moi qui navigue toujours en solo (homologué jusqu'à 6 miles)
-On a toujours les mains libres pour tenir la carte marine ou l'appareil photo
-La position haute sur l'eau
-Le siège avec ses multiples réglages qui soulagent le dos
-La possibilité d'utiliser la pagaie qui se range facilement le long du kayak
-Le chariot de mise à l'eau très facile à mettre en place ou retirer
-Les nombreux rangement étanches
-Gouvernail efficace et manipulable à la main

 
Les moins :
-Le prix bien sur même si le produit est bien fini
-L'obligation de manutentionner le kayak avec un chariot de mise à l'eau car lourd
-Du coup je le transporte sur une remorque avec les contraintes de stationnement
-Le style « pédalo » qui manque de classe mais quand on aime …

 
  • hobie

Hors ligne Teuienne

  • Messages: 5
Re : kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance
« Réponse #4 le: 14 octobre 2018, 19:54:55 »
Merci Twidge pour cette réponse.
As tu déjà navigué avec des vagues entre 30 et 50cm, un vent de 3 beaufort, Qu'en est-il de la stabilitée ?
Si tu vas au large en autonomie, t'es tu déjà entrainé à une autorecup suite à un dessalage ?
  • Tiderace Xplore S

Hors ligne twidge

  • Messages: 6
Re : kayak Hobie, retour d'expérience en itinérance
« Réponse #5 le: 16 octobre 2018, 22:15:31 »
Même si je surkiffe grave (bin oui j'ai des ados à la maison) le kayak de mer je suis loin d'être un pro (quelques heures de cours seulement à mon actif et 3 ans de navigation) et donc pas très légitime pour donner des conseils.
Comme je navigue toujours en solo j'essaie de sortir quand les conditions sont bonnes même si un force 3 ne me rebute pas en fonction du bassin. Je croise régulièrement (les doigts) des vagues de 30 à 50 cm mais n'ai encore jamais déssalé. Je me suis malgré tout entraîné à embarquer sans avoir pied et à l'instinct. C'est sport mais c'est faisable. Quand il y a du vent ou que la mer est mauvaise, je règle le siège en position basse pour avoir moins de prise au vent et de gite.
Concernant la location de kayak avec système Mirage Drive, il en existait deux il y a quelques années dans le Golfe du Morbihan: un à la cale de Barrarach et un au sud du Golfe où j'avais testé le concept. A La Rochelle, il me semble que Proust Sailing propose désormais la location.
  • hobie