Auteur Sujet: Mauvaise rencontre  (Lu 1376 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne loic38

  • Messages: 1591
Mauvaise rencontre
« le: 21 décembre 2018, 18:33:44 »
Je suis ce n'est pas le sujet le plus marrant. Mais est ce que vous n'avez pas peur de faire de mauvaise rencontre en bivouac ? Ou bien en avez vous déjà fait ? La seul fois où j'ai eu vraiment peur c'est une nuit au bourrget lorsque je suis tombé sur un renard... J'ai eclairé ses yeux avec la frontale dans la nuit. Mais bon.. il était surement la avant moi. Mais c'est vrai que j'y pense souvent lorsque je dors en montagne.
  • Old town Saranac, gumotex solar, Old town dirigo, dag midway

Hors ligne jeanne24

  • Messages: 231
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #1 le: 21 décembre 2018, 18:42:52 »
Les seuls animaux que je crains vraiment sont les humains, personnellement...
  • Kermit le Stratos (dagger) et la baignoire Bilbao (bic)- pagaie trad Isigaa (EastPolePaddles) et bic sport (surnommée l'enclume)
Il faut bien commencer quelque part...

Hors ligne psim

  • Messages: 846
  • Pourquoi pas
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #2 le: 21 décembre 2018, 19:11:30 »
Les ours c'est bien aussi...
  • Plasmor Belouga 1/Venture Islay 14/Dag Biwok/voile Bic/Select XTR/Werner Tybee

Hors ligne Fred.B

  • Messages: 161
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #3 le: 21 décembre 2018, 19:23:49 »
  Il y a une vingtaine d'années lors d'une nuit sous la tente dans mes Pyrénées ariégeoises natales, j'ai eu droit à la visite d'un ours...
mais je ne m'en suis aperçu qu'au matin en découvrant ses impressionnantes empreintes dans la neige.
Ça doit être mes ronflements qui l'ont fait fuir :W
Mais au vu de la taille des griffes, on se dit qu'une toile de tente est une bien maigre protection :'( [size=78%]  [/size]
  • Fun Run Sedna - Dag Ysak luxe - Gumotex seawave / Itiwit X500 - TNP Wolferine carbon 726C2 - Egalis Swift fibre 4P

Hors ligne bernardo

  • Messages: 1318
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #4 le: 21 décembre 2018, 19:31:46 »
Bonsoir


Pour ma part au CAP TAILLAT  pres sz st tropez un renard lors de mon bivouac m a embarque mon sac plastique avec ma bouffe ,, il n a pas fait dans la dentelle le filou


en ciclo rando c est assez frequent que la nuit des renrds tournent autour de ma tente , c est parfois flippant car je redoute tjrs de tomber sur lascard  c est pour cela que j ai tjrs avec moi une bombe lacrimo


en kmer egalement




ceci dit vis a vis de la loi je ne suis pas en regle avec un lacrymo ,, car c est une arme de categorie d   mais autorise a la vente tout en etant majeur


explication ci dessous https://www.antiagression.com/blog/bombe-lacrymogene-legislation/






« Modifié: 22 décembre 2018, 08:06:56 par bernardo »
  • aquanaut hv fibre de chez valley, voile hauturiere ciclo rando camping cariste
BERNARD "Aucun conseil n'est plus loyal que celui qui se donne sur le navire en péril.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord aussi(.pagaie trad et ainsworth)

Hors ligne loic38

  • Messages: 1591
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #5 le: 21 décembre 2018, 19:37:29 »
Alors perso je met une corde dans un arbre pour mettre mes affaires en hauteur.
  • Old town Saranac, gumotex solar, Old town dirigo, dag midway

Hors ligne NGI17390

  • Messages: 1820
Re : Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #6 le: 21 décembre 2018, 20:11:16 »
 :jumpy: :jumpy: :jumpy: :jumpy:
  Il y a une vingtaine d'années lors d'une nuit sous la tente dans mes Pyrénées ariégeoises natales, j'ai eu droit à la visite d'un ours...
mais je ne m'en suis aperçu qu'au matin en découvrant ses impressionnantes empreintes dans la neige.
Ça doit être mes ronflements qui l'ont fait fuir :W
Mais au vu de la taille des griffes, on se dit qu'une toile de tente est une bien maigre protection :'( [size=78%]  [/size]
  • ysak luxe seigneur de la côte charentaise
avec "l'aventure" d'ile en ile , seul ou accompagné, apprendre pour partager

Hors ligne Raphaelle74

  • Messages: 622
  • next ?
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #7 le: 21 décembre 2018, 20:41:59 »
c'est justement ce qui me stresse (mais plus les "mauvaises rencontres humaines") et qui fait que pour le moment je n'ose pas encore partir seule  :mur:  .... déjà quand je bivouac dans ma voiture seule c'est toute une aventure avec de multi réveil


bon, je me met en ligne de mire un défi fou pour mes 50 ans, il me reste encore 5 années pour m'y faire
J'irai au bout de mes rêves, tout au bout de mes rêves,
où la raison s'achève

Hors ligne basilic

  • Messages: 3745
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #8 le: 21 décembre 2018, 21:30:51 »
En camps Scout, il y a très longtemps un Sanglier qui a fouillé autour des tentes  :eek: (vues les trace laissées autours). On a pas fait les fiers (enfin ceux qui ne dormaient pas  :W ).
  • feuillette eskimo

Hors ligne loic38

  • Messages: 1591
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #9 le: 21 décembre 2018, 21:32:37 »
C'est clair que le bivouac seul c'est flippant même si... Je compte pas trop sur ma femme ou mon fils pour me défendre :dents: .
Après si tu es dans un coin très reculé en kayak tu as peu ou pas de risque de tomber sur une mauvaise personne. Il faudrait que le type voyage de nuit sur l'eau et te trouve.. c'est peu probable. Moi ce qui me fait le plus peur au bord du rhone c'est une crue ou un lâcher de barrage la nuit
  • Old town Saranac, gumotex solar, Old town dirigo, dag midway

Hors ligne NGI17390

  • Messages: 1820
Re : Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #10 le: 21 décembre 2018, 22:09:42 »

il n' y a pas de moyen pour le savoir ça??
Moi ce qui me fait le plus peur au bord du rhone c'est une crue ou un lâcher de barrage la nuit
  • ysak luxe seigneur de la côte charentaise
avec "l'aventure" d'ile en ile , seul ou accompagné, apprendre pour partager

Hors ligne Pacificateur

  • Messages: 3122
  • Vous avez l'heure, j'ai le temps.
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #11 le: 21 décembre 2018, 22:14:34 »
Par cette ouverture de post Loic, faut il penser que tu laisse "la tente hamac" pour un retour au sol  ? :mur: :coucou:

Comme toi Raphaelle, je dors parfois dans la voiture ou tente, avec couteau ou hache depuis une garcette au poignée (Seyssel en septembre :unsure: , le jour2) + la pagaie, pour tenir à distance, c'est pas mal.  d'ailleurs cela à surpris quelqu'un lors de la sortie, de me voir avec une hache sur l'eau.

un jour (hors bivouac) j'ai eu du mal à sauver un soir de photo nocturne sur les lumières de la ville, mes boitiers photos ! soit tu donne, ou tu te bats, sinon tu cours, ce que j'ai fait ce soir la, face à deux types. avec un cran dans la poche face à deux loups, il valait mieux se souvenir de raccourci, à travers les ruelles, pour atteindre la R5.
Je résonne comme à l'armée: tu marche, tu mange, tu pisse, tu chie, tu dors avec ton F.am.a.s. et tu improvise.
A une époque en Espagne sur deux jours, j'avais un grenaille avec moi, mais face à deux individus en même temps...que faire ? ils ont l'habitude de biens des situations les loulous... de toute façon, face à un groupe. en plus j'aurais pu avoir des problèmes en repassant les douanes...
Je me suis retrouver une fois face à un camé, avec une bouteille cassé. le mec maigre déterminé, voulant mon blouson, mes années 90 le samedi soir... rappel d'une chanson de Ranaud, merde.


 il faut se souvenir d'une mode, comme il y a peu, ou les camping-caristes ont été victimes de gus, qui te place un gaz dans les aérateurs du camping-car, puis casse la serrure et rentre... baah la. quand on discute on connait tous une personne, qui a connu quelqu'un... moi un cousin, avec un C.C de location.

Depuis l'adolescence j'ai toujours eu un couteau avec moi, le week-end, puis de type tout en un. très utile en campagne, même un simple laguiole, mon premier couteau.
Le problème, c'est que l'on peu à peine se protéger, on à droit à rien; tendre l'autre joue, c'est pas mon trip non plus. a protéger les siens et soit même on finira tous aux tribunaux, y a qu'à voir les buralistes défendant leurs commerces...
en 15jours dans mon quartier: une Femme de 40 ans a reçu un coup de couteau ou Kutter au visage et le mari d'une concierge en sortant le chien à 19h30 recevant des coups de pieds au sol, hémoragie interne, j'ai pas de nouvelle de cette homme. 3 voitures brulées. + ce que je ne sais pas.


Désolé de ne pas raisonner autrement, mais il faut vraiment ne pas avoir été agresser, ou ne pas connaitre de victime, pour tenir un discourt différent, en tout cas pas pour moi.

J'oubliais Raphaelle, nous sommes tous déja armé: les clés de la maison, ou pouce entre les doigts et direction les cotes. un mensuel enroulé et direction la gorge,  ect... je suis pacifique mais je prévois. ce qui me permets de relativisé, quand j'étais jeune, beaucoup mois :mur: . on peut pas toujours changé de trottoir.
« Modifié: 21 décembre 2018, 22:20:49 par Pacificateur »
  • Sur l'eau, dans l'eau et parfois sous l'eau !
Kayak:Fibre: RiuMar S'Trenc/RiuMar Xatrac/Nélo Viper 51(retard rénovation)/Kg: Sévylor RiverK2/Pe: Old Town Dirigo 140. avec parfois Ma chienne Penny.26 kayaks depuis 1993, idem pagaies/Safari à venir.
Pagaie:Fenn 6/Braca Typhoon 60/Double Dutch/GreyOwl Tempest/G-Power Twister/Trad de moi:red cédar.

Hors ligne samy

  • Messages: 851
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #12 le: 21 décembre 2018, 22:16:51 »
B'soir,


gnafron2004 a certainement résumé toute la discussion à elle seule.


Peur d'une mauvaise rencontre en bivouac en montagne ? Mais de quelle mauvaise rencontre ?


Les animaux que nous croiseront auront, au mieux, peur de nous (et oui, les animaux qui côtoient les Hommes se méfient, car ils nous connaissent et savent les méfaits dont nous sommes capables). Dans le pire des cas, ils seront curieux, et viendront voir s'il ne pourraient pas grappiller une quelconque pitance.
Allez donc rendre visite à une colonie de manchots au pôle sud  ou à de pingouins au pôle nord : ceux qui n'ont jamais vu l'Homme sont très amicaux et n'ont aucune crainte, car de prime abord, ils ne nous considèrent pas comme une menace (si seulement ils savaient...). Mais après avoir fait connaissance avec l'Homme, leur comportement change, et ils se mettent à nous fuir. Triste réalité.


Les rares accidents en France avec des animaux "sauvages" (je mets de guillemets car justement ce n'était plus forcément le cas pour tous) sont le plus souvent liés à des négligences de notre part (laisser de la nourriture sans protection, patou avec son troupeau, etc). Comme les renards du Vercors qui avaient pris leur quartiers autour du refuge des Chaumailloux parce que les randonneurs de passage avaient pris la très mauvaise habitude de leur donner à manger et qui étaient de ce fait devenus très agressifs (résultats : les renards ont été... abattus ! si, si dans le PNRV).


Les bivouac où je me sens le plus en sécurité, c'est quand il y a 4 à 5 heures de marche minimum entre moi et le plus proche être humain à la ronde. Ca c'est vraiment le top.
Pour le reste, au contraire, voir un renard ou un autre animal quel qu'il soit relève plutôt du plaisir. N'oublions pas que de toute façon, c'est nous qui empiétons sur leur territoire (enfin ce qu'il en reste) et que ce sont donc nous les intrus.


En France, le risque de faire une mauvaise rencontre reste donc extrêmement faible (même dans les zones où circulent quelques rares ours).


Petite histoire du soir...
Ces sont deux Planètes, des anciennes amies de longue dates qui se rencontrent après s'être perdues de vue depuis un long moment, quelques millénaires tout au plus.
- Et la première de dire : Ah ! Ca fait plaisir de te revoir ! Et comment vas-tu depuis tout ce temps ?
- Et l'autre de répondre : Et bien je me porte comme un charme, c'est la belle vie, et toi, comment vas-tu ?
- L'autre Planète répond, l'air inquiète : Oh... moi... c'est pas la joie tu sais...j'ai récupéré une sacrée saloperie, ça m'irrite de partout,  ça me gratte, des bestioles qui se multiplient de partout et pour le moment, il n'y a pas de traitement, ça me mine...
- Ah bon, et c'est quoi ?
- Bah... j'ai attrapé des humains...

          - à méditer -


Bon bivouacs à tous, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, surtout si vous êtes loin de vos congénères.


samy (plusieurs centaines de bivouacs à mon actif et jamais de mauvaises rencontres, plutôt l'inverse d'ailleurs).


  • Yakkair HP1

Hors ligne loic38

  • Messages: 1591
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #13 le: 21 décembre 2018, 23:21:02 »
Trop bien vous partez sur plein d'anecdotes, plein de recit. Même si moi je ne suis pas d'accord avec tout... Perso je n'ai pas plus que ça peur des hommes. Pourtant j'ai deja ete agressé par ce que je considère être des pauvres type .. et forcément. Ça ne c'est pas bien passé. Moi on m'avait dit "il faut être plus fou qu'eux" bon c'est une stratégie payante . Surtout après des années de sport de combat :p .
Mais vraiment moi ce qui me tracasse le plus c'est de me dire un loup en montagne il va avoir peur donc il devrait partir assez vite mais 4 ou 5. Ce n'est peut être pas pareil. Et comme vous je dors avec quelques choses sous mon oreiller. Mais moi je suis plus machette
  • Old town Saranac, gumotex solar, Old town dirigo, dag midway

Hors ligne SOK

  • Messages: 802
    • Mon club
Re : Mauvaise rencontre
« Réponse #14 le: 22 décembre 2018, 00:01:08 »
Eh ben ! Quel sujet !

Pour ma part, la visite d'un renard à l'aube d'une nuit à la belle étoile sur des rochers lors d'une rando kayak en Bretagne (occasion rare !) avait un côté magique sans aucune inquiétude. Entre nuit et jour, lorsque les passereaux commencent  à peine à chanter, deux petits yeux brillants sur le rocher d'à côté, à quelques mètres de nos duvets, un joli renard curieux mais restant à distance. Il avait certainement plus peur de nous que l'inverse. Rencontre furtive, mais dont je garde un excellent souvenir.

Un peu plus d'inquiétude un autre petit matin lorsqu'en rando itinérante à pied dans les Pyrénées un troupeau de chèvre est passé entre nos petites tentes : sans le savoir on les avait plantées dans leur chemin habituel pour monter dans les "alpages" (ou "pyrénéages" ?) !

Après c'est arrivé d'entendre les rats, ou de voir au petit matin que des sangliers sont passés dans la nuit entre les tentes, mais après tout, je suis du même avis que Samy:  quand on bivouaque, ce sont nous les intrus*. D'habitude tout ce petit monde circule librement sans qu'on les dérange.

Pour éviter les chapardeurs opportunistes, en kayak la nourriture est rangée dans des sacs étanches, eux-même dans les caisson fermés.
C'est sûr qu'avec des ours ou des loups ce serait une autre histoire.
---
* "We may think that we leave no trace when we're just hiking in the woods, but our mere presence can have lasting consequences." Kaitlyn Gaynor (University of California, Berkeley)
https://www.courthousenews.com/wp-content/uploads/2018/06/Gaynor_galley-1-1.pdf
https://www.20minutes.fr/planete/2290651-20180615-animaux-obliges-vivre-nuit-etre-humain-fait-rien-cohabiter-autres-especes

« Modifié: 22 décembre 2018, 08:11:49 par SOK »
  • kayaks : Qanik ; Scorpio LV ; Carquit; Zen 55 ; Boogie (Riot); Pagaies : Bekayak 700, Gram 8400D, Select Impact (eau vive)