Auteur Sujet: Descente du Cher à la Loire ou l'épineuse équation des écluses à aiguilles  (Lu 2062 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
En ce mois de juillet 2019, nous avons descendu, ma femme et moi, le Cher puis la Loire de Bourges à Angers. Plus exactement de Saint Florent sur Cher à La Possonnière.

Soit environ 290km.
Le choix du point de départ est purement pratique: possibilité de laisser la voiture chez des amis, à proximité d'une gare. Pas de plan de rando conçu d'avance, on voit jour après jour comment ça se passe... Pas non plus d'objectif précis: on continue tant qu'on en a envie, on arrête quand on en a assez.


Voici grosso modo nos étapes:
- St Florent - ile près de Quincy :20km
- Quincy - Méry sur Cher : 24km
- Méry - ile près de Chabris : 26km
- Chabris - ile près de St Aignan : 28km
- St Aignan - Mareuil : 9km + portage du déversoir de St Aignan + écluse de Bray
- Mareuil - Chisseaux : 22km + écluse de Talufiau + écluse des Moselles + écluse de Vineuil + écluse de Vallagon + écluse de Montrichard + écluse de Chissey +écluse de Chisseaux
- Chisseaux -Veretz : 22km + écluse de Civray de Touraine + écluse de Bléré + écluse de Vallet + écluse du moulin de Nitray + écluse de Roujoux
- Veretz - Savonnières : 23km + écluse de Larçay + barrage de Tours + barrage du Grand Moulin ; halte d'une journée à Savonnières
- Savonnières - La Chapelle sur Loire : 30km
- La Chapelle sur Loire - île du Buisson Rouge (un peu après Saumur): 29km
- Buisson Rouge - île du Grand Buisson : 22km ;  halte d'une demi journée au Thoureil température: 42°
- Grand Buisson - La Possonnière: 30km  température 40°!

Pagayer en plein soleil sous cette canicule est intenable! On arrête là.
« Modifié: 28 juillet 2019, 18:44:12 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Départ donc de St Florent sur Cher.
Le niveau de l'eau est tellement bas qu'on ne peut passer sous le pont, il n'y a que des cailloux!
On embarque en peu après, sous le château. Les kayaks sont chargés pour 2 ou 3 jours d'autonomie.
« Modifié: 28 juillet 2019, 14:11:13 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Le premier jour est très tranquille, la rivière est belle, l'eau claire.
Premier bivouac sur une petite ile avant Quincy. Délicieuse baignade dans le courant.
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Jolie rivière et belle randonnée  :good: . A voir les premières photos on se demande par contre sur quoi vous allez bien pouvoir naviguer. Heureusement qu'il y a plus d'eau en aval.
Pour le serpent, à voir la tête triangulaire ce semble être une vipère et non une couleuvre !? Y-a-t-il un herpétologiste sur le forum pour confirmer la chose ? En tout cas dans le doute mieux vaut lui laisser de l'espace.
« Modifié: 27 juillet 2019, 23:14:04 par treb-ch »
  • Divers trucs en plastique

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Deuxième jour idem : le Cher alterne entre des eaux calmes et de petits rapides. Bivouac sur une berge de gravillons.
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Jolie rivière et belle randonnée  :good: . A voir les premières photos on se demande par contre sur quoi vous allez bien pouvoir naviguer. Heureusement qu'il y a plus d'eau en aval.
Pour le serpent, à voir la tête triangulaire ce semble être une vipère et non une couleuvre !? Y-a-t-il un herpétologiste sur le forum pour confirmer la chose ? En tout cas dans le doute mieux vaut lui laisser de l'espace.
Salut treb-ch.
Oui, le niveau de l'eau a été un problème tout au long de la rando de diverses façons. J'y reviendrai.
Pour la couleuvre, si si, c'est bien une couleuvre http://www.serpentsdefrance.fr/Couleuvreacollier.php  . La forme triangulaire de la tête est due à une illusion optique de la photo et des reflets dans l'eau. Chuis quasi sûr  :'(
« Modifié: 28 juillet 2019, 00:02:34 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Les choses se compliquent ensuite, à l'approche de Chabris, avec la multiplication des algues vertes, due au faible niveau d'eau et à la chaleur.
Celles-ci s'accrochent aux longs filaments des renoncules aquatiques et forment d'immenses plaques vertes dans lesquelles il est impossible de pagayer.
Il faut slalomer dans les passages qui subsistent...
Et ces plaques posent parfois un vrai problème d'accès aux berges.

L'avantage c'est que sous ces algues, les poissons pullulent. Jamais vu autant de gros poissons! Car les pêcheurs - même si certains persévèrent (photo 4) - ont bien du mal avec tous ces filaments qui se prennent dans les hameçons.
« Modifié: 28 juillet 2019, 18:46:59 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
En plus, en fermentant, elles produisent des bulles.Puis quand elles pourrissent, elles forment ces choses immondes qui dégagent une odeur pestilentielle de chiotte bouché, ou plus exactement de fosse septique mal entretenue ... :blush:
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Heureusement, sur les grèves, il y a des fleurs!  :inlove:
D'autres fleurs ici http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,10799.msg142200.html#msg142200
 
« Modifié: 28 juillet 2019, 10:50:13 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Le moulin de Chabris est une superbe bâtisse qui domine le Cher. Elle a été rénovée en 2010 et abrite maintenant une association à vocation  culturelle et artistique, les "ateliers du moulin".
Citer
Objet de l'association : pratique de toute forme d'art plastique, divers moyens d'action : cours, stages, initiation expositions, conférences, et la publication d'un bulletin[/q]
[/font][/color]
  • [/l]
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Je ne saurais dire précisément pourquoi, la rando en kayak est propice aux rencontres. Peut-être est-ce le kayak lui même - comme sport? comme mode de locomotion ? comme choix de randonnée? comme philosophie?... - qui donne envie de causer? Presque chaque jour nous avons fait au moins une rencontre marrante. En voici un exemple.
Pour préparer cette balade, nous avons largement utilisé le compte rendu très bien fait de la descente du Cher par Michel sur Expemag https://www.expemag.com/forum/view/588efcb8e4b0ec6bb7216b55

A Selles sur Cher nous faisons une halte pour boire un verre au snack de la plage (photo ci-dessous). Un monsieur, intrigué par nos kayaks sur la plage, vient au bistrot demander à qui sont ces bateaux. Nous nous présentons, le monsieur vient s'asseoir à notre table. Et puis on cause on cause : il pratique le canoé, connait bien le Cher, l'a descendu en long en large et en travers, ainsi que d'autres rivières comme l'Allier et la Dordogne....

Et puis en parlant du CR de Michel mentionné ci-dessus, on se rend compte que le gars, c'est Claude, avec qui Michel fait un bout de chemin dans sa rando (seconde photo empruntée à Expemag).
Citer
Claude me rejoint en fin d’après-midi et m’emmène faire une petite visite à Saint-Aignan et me montre le franchissement du déversoir, le passage sous le pont étant exclus.
Au passage Claude me montre un nid de castors « camouflé » sous des branchages.
A la mi-journée nous arrivons à Mareuil-sur-Cher où nous avons rendez-vous avec l’épouse de Claude qui arrive avec le pique-nique. Le repas est pris à l’ombre des peupliers en bordure du camping. C’était très sympa, un grand merci à eux ! Pour Claude c’est la fin du parcours. J’ai bien apprécié son expérience et sa connaissance de cette rivière. J’espère à un de ces jours sur l’eau.

Je te  remercie Claude, à mon tour, pour ce moment fort sympathique, si tu me lis  :coucou:
(PS: nous n'avons pas réussi à voir les guêpiers que tu nous as indiqués  :'( )

« Modifié: 28 juillet 2019, 12:18:51 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Un cours d'eau qui en croise un autre, c'est toujours un peu étrange et fascinant.Voici le superbe pont-canal sur la Sauldre, à deux pas du Cher, à proximité de Chatillon.

Citer
Le pont-canal sur la Sauldre est construit sous la direction de l'ingénieur Camille Bailloud entre 1833 (premier projet) et 1839 (ouverture à la navigation de la section Vierzon / Noyers). En 1833, l' ingénieur propose deux projets : un pont-canal avec bâche en fonte (deux arches de 16 m) ou un pont-canal en maçonnerie (cinq arche plein cintre de sept mètres d' ouverture). C' est le deuxième projet qui est réalisé.
Pont-canal en maçonnerie comprenant cinq arches en plein cintre de sept mètres d' ouverture. La cuvette mesure 3 m de large et 64,40 m de long, les chemins de halage présentent une largeur de 1,60 m. En 1842, ce pont-canal est considéré par l' ingénieur Eugène Flachat comme l' ouvrage le plus étanche du canal de Berry grâce à la qualité des mortiers employés. D' après le cadastre napoléonien, il semble que le tracé du lit de la Sauldre a été un peu modifié au moment des travaux.  http://www.culture41.fr/Annuaire-culturel/Patrimoine/Patrimoine-au-fil-de-l-eau/Pont-canal-canal-du-Berry-Sauldre   
« Modifié: 28 juillet 2019, 12:15:31 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Le parcours facile sur le Cher "sauvage" se termine à St Aignan où l'on rencontre un premier portage pour franchir le déversoir. Le débarquement n'est pas très bien fait, mais au moins il existe et il est signalé par un panneau en rive droite (photo ci-dessous).Portage sur environ 150m jusqu'à une petite plage qui permet de se remettre à l'eau.

Vient ensuite un long tronçon parsemé de barrages et d'écluses jusqu'à la Loire...
« Modifié: 28 juillet 2019, 13:04:38 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Avant d'entamer la question des écluses du Cher, annoncée dans le titre, je voudrais dire deux ou trois choses en guise de préambule.
1 J'ai fait allusion au topo de Michel sur Expemag. Il est bien fait mais il date de 10 ans. La plupart des indications que nous y avons trouvées se sont avérées obsolètes (par exemple, des passages qui s'avèrent envahis par la végétation). Ce sera pareil pour ce que je vais dire, qui ne vaudra que pour le moment où je suis passé. Ces informations sont certainement utiles pour se faire une idée, mais elle ne doivent jamais être prises de façon littérale. Une rivière évoluant constamment, chaque kayakiste doit prendre la peine de reconnaître les lieux avant de décider de la façon de franchir chaque obstacle.

2 Dans cette partie du Cher où les obstacles sont nombreux, entre St Aignan et la Loire, rien n'est aménagé pour les canoé / kayak, sauf sur un tronçon dont je reparlerai plus loin. La signalisation est anarchique : on trouve au début ce genre de panneau (photo 1 ci-dessous), des indications de portage qui ne correspondent à aucune sortie aménagée." Débrouillez vous!" semblent-ils dire. Ensuite, plus rien. Autre exemple d'anomalie: les premières écluses qui se passent (facilement par bas débit) sont précédées du panneau "interdiction de naviguer" alors que les barrages impossibles à franchir ne sont précédés d'aucun panneau! Apparemment, d'après ce qui nous a été dit, la gestion du Cher dépend des communautés de communes. Chacune fait à sa manière, un vrai bordel! (explications détaillées ici http://www.amis-du-cher.org/home-1-2 )

3 La plupart de ces écluses ne fonctionnent plus depuis des décennies, certaines tombent en ruine comme celle de Talufiau (photos 2 et 3 ci-dessous). Or depuis tout ce temps, aucune solution n'a été trouvée, tout reste en l'état. C'est dommage car le Cher est une belle rivière qui traverse une belle région. Le tourisme vert se développe sur les bords de Loire (succès énorme du cyclo tourisme), mais sur le Cher c'est mort. En 10 jours, nous n'avons croisé aucun canoé / kayakiste, alors que sur la Loire, la fréquentation est nettement plus importante (même si ce n'est pas la Dordogne, fort heureusement!).

Tout cela a quelque chose d'absurde. On se dit que ces écluses n'étant plus utilisées, il suffirait de les laisser ouvertes pour laisser passer nos petits bateaux, vu qu'aucun autre bateau ne passe plus par là!  :voyons:
« Modifié: 28 juillet 2019, 16:27:36 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne benoit747

  • Messages: 462
vous avez fait une belle descente..... voilà un compte rendu  qui me donne envie de remonter dans mes bateaux.
La couleuvre est effectivement une inoffensive couleuvre à collier ou couleuvre helvétique.
Son seul défaut est de puer sévère quand elle se sent menacée (elle fait alors la morte).
Sur la photo, elle avait l'air de belle taille.

  • solar, swing, safari (3 x gumotex)