Auteur Sujet: Descente du Cher à la Loire ou l'épineuse équation des écluses à aiguilles  (Lu 3601 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
Bivouac sur l'ile de Buisson rouge un peu après Saumur.

Photo 3 : tout au fond le château de Saumur, et des montgolfières dans le ciel.
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
Halte au Thoureil pour voir des amis.
La fraîcheur de leur maison est appréciable car en cette fin juillet 2019 à la mi journée le thermomètre marque 42° à l'ombre.

Nous repartons en soirée. Naviguer sur la Loire au coucher du soleil est un émerveillement! (photo 2 ).Les oiseaux volent de partout, les sternes plongent, les poissons clapotent en faisant de gros remous autour des kayaks.

Bivouac sur l'ile de Grand Buisson, coucher du soleil (photo 3)

Bivouac sur l'ile de Grand Buisson, lever du soleil (photo 4)
« Modifié: 01 août 2019, 22:07:15 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
La chaleur nous amène à arrêter notre randonnée là, au petit port de La Possonnière, juste après Angers.
Sans regret aucun car nous ne nous étions pas fixé d'objectif précis.
Il y a là tout le nécessaire pour assurer le retour : un camping sympa, une gare juste à côté.

Encore une fois ces images du port montrent à quel point il y a un déficit en eau.
Les rampes aménagées ne servent à rien, elles aboutissent dans l'herbe, bien au dessus du niveau actuel de la Loire.
« Modifié: 01 août 2019, 22:53:47 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne laurent4937

  • Messages: 1180
Magnifiques photos et un plaisir de te lire !
Merci encore pour le partage.  :good:
  • Perception Carolina + Select X-Blade 590

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
Bilan de cette petite randonnée:

1 Au risque de me répéter, on a un sérieux problème d'eau en France, et dans toute l'Europe sans doute : je lisais récemment que la Pologne par exemple était en difficulté et que la Vistule était elle aussi au plus bas. Ce phénomène est lié au dérèglement climatique. J'espère qu'il est encore temps d'en prendre conscience et d'en tirer les conséquences...  :/


2 Cette randonnée qui joint le Cher à la Loire est une belle balade à condition de choisir le bon moment afin d'éviter les galères de passages d'écluses que nous avons connus. Ces barrages à aiguilles sont saisonniers, leurs seuils se passent facilement quand le débit du Cher est suffisant. Il faut donc se renseigner auparavant sur ce débit (ça a été notre erreur de ne pas le faire), choisir plutôt le printemps ou l'automne, et vérifier auparavant si les barrages sont installés, ou pas. Auprès de quel organisme, je n'en sais rien. Quelqu'un aurait la réponse?

3 Notre impression générale sur ce tronçon canalisé du Cher - ceci dit en toute modestie à partir des infos qu'on a pu recueillir - c'est qu'il n'y a pas de politique cohérente sur sa navigation. Chaque secteur, chaque commune ou communauté de communes fait à sa façon, en obéissant à des intérêts contradictoires. Ceux des pêcheurs, ceux de la préservation du patrimoine, ceux des quelques plages préservées pour la baignade... C'est dommage!
Quand on voit la réussite de la "Loire à vélo" - et "Cher à vélo" aussi pour une petite partie - tourisme vert qui attire beaucoup d'étrangers, on se dit : "pourquoi pas "Loire et Cher" (et autres affluents) en canoé / kayak, avec le minimum d'aménagements nécessaires?

4 Certains me lisant se sont peut-être dit, en voyant que nos étapes ne faisaient qu'entre 20 à 30km, "Ah ben Ours, il ne pagaie pas beaucoup! Et il nous parle de pleins de trucs qui ne concernent pas le kayak!".
Je répondrai que c'est un choix qui se confirme pour moi, de rando en rando : le kayak est un mode d'approche de la région que l'on traverse. Il faut prendre le temps de s'arrêter, de regarder, de visiter, de parler avec les gens. Pagayer pour pagayer pour bouffer du kilomètre, ce n'est pas mon but. Autant prendre la bagnole et l'autoroute.
La randonnée en kayak, c'est au contraire chercher à adopter le temps de la rivière ou du fleuve que l'on parcourt...

5 On a rencontré un peu partout, sur le Cher comme sur la Loire, des interdictions de se baigner. Pour de raisons de cyanobactéries liées aux algues vertes. Evidemment, on s'est baigné, et beaucoup. A l'heure où je vous parle, soit une semaine après, nous sommes en bonne santé!


 :coucou:




 
« Modifié: 02 août 2019, 21:09:54 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
6 Pris que j'étais par la préoccupation d'expliquer les difficultés rencontrées dans cette rando, je ne l'ai peut-être pas assez dit : quoiqu'il en soit et malgré ces difficultés, j' ADORE randonner en kayak !

Le bonheur de camper sur une île d'un fleuve en écoutant clapoter les poissons et croasser les grenouilles n'est comparable à aucun autre!

Bonheur aussi de ne pas savoir où on sera le lendemain soir ....
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 964
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
C'est bien vrai : autant le kayak est fabuleux quand on découvre de jolis endroits, croise ou rencontre des personnes, surprend ou observe des animaux, autant cela devient vite rasoir de pagayer le long d'un triste canal endigué et sans vie ou au milieu d'un lac loin des rives avec un paysage qui ne change pas.Moi quand je commence à m'emm ennuyer le premier symptôme est que je commence à compter mes coups de pagaie (genre encore 400 coups de pagaie et j'aurai fini de traverser ce lac).De plus le kayak est un formidable moyen pour entamer des discussions, on ne va pas très vite (on est plus proche de la vitesse d'un marcheur que d'un cycliste) et l'engin dispose d'un fort capital de sympathie (sauf pour certains pêcheurs irascibles). De plus il y a pas trop de compétition entre kayakistes, mais plus de partage d'expérience. Alors qu'en vélo, on se bouffe le nez et on essaie toujours de laisser sur place la gars qu'on rattrape ou de résister à celui qui vient de nous dépasser.Donc c'est agréable de ne pas foncer et d'avoir du temps pour les rencontres et les découvertes et de lâcher un peu nos rythmes de vie à 200 à l'heure !
  • P65 Tequila, Rtm Makao - Tempo - Ocean Duo, Epic V7

Hors ligne sylv1

  • Messages: 1098
Une bonne journée d'automne en août est une bonne occasion de se plonger dans les récits des uns et des autres pour prolonger les vacances! Merci Ours.
Je partage aussi ta vision de la rando.
Pour ce qui est de comparer la rando à vélo et celle à kayak, par contre, on n'y est pas, et je dirais peut-être, tant mieux. Nous sommes bien moins nombreux à pratiquer la rando en kayak/canoë, ce qui explique les faibles investissements.
Le revers de la médaille est la chance qu'on a de profiter de ça tranquillement.
Pour les barrages à aiguilles, nous avons eu la chance de les franchir baissés quand nous avions fait une petite portion comprenant Chenonceau.
Il me semble que j'avais trouvé un organisme pour me renseigner, mais je ne me souviens plus le quel. Peut-être simplement le club local qui fait aussi location.
Comment avez-vous assuré !a logistique du retour avec les kayaks?
  • Aquamarina K1, K2 Beta, Sevylor LIAMONE KBC79

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
Pour les barrages à aiguilles, nous avons eu la chance de les franchir baissés quand nous avions fait une petite portion comprenant Chenonceau.
Il me semble que j'avais trouvé un organisme pour me renseigner, mais je ne me souviens plus le quel. Peut-être simplement le club local qui fait aussi location.
Comment avez-vous assuré !a logistique du retour avec les kayaks?
Sur la question des barrages à aiguilles, d'après ce que j'ai pu voir, les locations de kayak savent ce qu'il en est sur le barrage en amont et celui en aval, mais au delà, ils ne sont sûrs de rien. Existe-t-il un organisme qui puisse renseigner sur la totalité des écluses ? :voyons:


Pour le retour avec les kayaks : je suis resté au camping à faire le ménage des bateaux qui en avaient bien besoin, tandis que ma femme prenait le train pour chercher la voiture au point de départ (on le fait chacun son tour, pour la Dordogne, c'est moi qui avais fait le trajet).
Partie vers 7h30 elle est revenue vers 16h l'après midi. On est parti ensuite vers 17h et à 1h du matin on était à la maison Bourg en Bresse. L'opération récupération / retour a pris une grosse journée.
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
Un drôle de point de vue sur la sécheresse, le niveau bas de Cher et l'intérêt des barrages   ici https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/secheresse-les-balades-en-canoe-sont-plus-difficiles-avec-les-bas-niveaux-de-cours-d-eau-1566069789

Citer
"[/size]Là il y a de quoi naviguer mais sur la Loire, ça doit être bien compliqué. les barrages, ça aide à naviguer[/color][/size]", constate Rémi, un touriste venu avec son fils.[/color]
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne sylv1

  • Messages: 1098
Voici un article qui date un peu sur la gestion qui oppose le syndicat de gestion et les associations de pêcheurs:
https://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/la-gestion-du-syndicat-du-cher-canalise-critiquee

et du coup, j'ai fouillé et trouvé un possible contact :
https://www.ville-larcay.fr/intercommunalite/82-autres-organigrammes/organismes/170-le-syndicat-du-cher-canalise.html
  • Aquamarina K1, K2 Beta, Sevylor LIAMONE KBC79

Hors ligne ours

  • Messages: 4568
et du coup, j'ai fouillé et trouvé un possible contact :
https://www.ville-larcay.fr/intercommunalite/82-autres-organigrammes/organismes/170-le-syndicat-du-cher-canalise.html
:good: Merci Sylv1!
Quand on va sur ce lien, il donne un autre lien pour le Syndicat du Cher Canalisé, mais apparemment ce n'est pas le bon : on tombe sur des produits de chauffage  :voyons:


Par contre, ce lien fonctionne http://cher-canalise.eklablog.fr/   

On y trouve la date de levée des barrages à aiguilles, par exemple:
Citer
Le barrage de Montrichard sera débarré le jeudi 9 novembre, puis couché pour l'hiver. Le niveau commencera à baisser tout doucement dès le 7.Les barrages de Chisseaux et Civray seront débarrés à partir du lundi 13 novembre. D'ici là, l'écluse de Chisseaux est fermée à la navigation à partir du  lundi 6 novembre.
« Modifié: 20 août 2019, 10:28:46 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne sylv1

  • Messages: 1098
Effectivement, étrange pour le chauffage!  :dents:
Mais l'autre lien est bien plus intéressant! on y arrive  :good:
  • Aquamarina K1, K2 Beta, Sevylor LIAMONE KBC79