Auteur Sujet: Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi  (Lu 5249 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne YANN42570

  • Messages: 707
    • Ma galerie de photos kayak et montagne avec flickr
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #15 le: 03 octobre 2019, 08:07:20 »
Alors j'ai contacté Mack Kayak, ils sont en effet super sympathiques.


La personne que j'ai eu au téléphone m'a conseillé de renforcer le fond de l'hiloire par une bande de mat d'environ 10-15 cms de largeur sur toute la longueur du caisson. L'autre jour je ne devais pas être bien réveillé car le fond bouge d'environ 1 cm et non 2 à 3 comme j'avais noté.


Là j'ai fini le ponçage, le rebouchage des petites parties abîmées du type siège, tour de l'emplacement prévu pour mettre la trappe, etc etc... Il est comme neuf d'apparence  :D


Il me reste à passer commande de tout le matos nécessaire, dont la tresse pour refaire la bande de jonction entre le pont et la coque, la résine, le gel coat, le catalyseur et la bande de mat.


J'ai une petite question : le pont est actuellement rouge, est ce que si je mets du gelcoat blanc (sur l'intégralité du bateau) il va recouvrir la couleur rouge que j'ai actuellement ? En gros est ce que le gel coat a un fort pouvoir couvrant ???


Autre question : Mack kayak me conseille de prendre 2 kg de gel coat pour le pont et 3 kg pour la coque. Sauf que sur leur site il est mentionné 400 à 600 grammes au m². J'ai calculé hier les dimensions du pont et je trouve 1.14 m², un seul kg devrait donc suffire pour le pont et auquel cas deux pour la coque. Mais est ce juste ?


Je vous pose cette question car d'une part ce n'est pas vraiment donné comme matière et d'autre part si j'en ai trop c'est dommage de gaspiller et si pas assez je serai dans la merdouille  :W  Combien en passez vous de votre côté lorsque vous faites ce style de chantier ?
« Modifié: 03 octobre 2019, 09:48:03 par YANN42570 »
  • Valley Sirona 16.1 RM

Hors ligne tof 88

  • Messages: 465
  • tant qu'il y a une pagaie, j'suis là
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #16 le: 03 octobre 2019, 14:35:12 »
je crois que je ne comprends pas vraiment ou est situé cette "souplesse" .
en fait c'est le mot caisson que je ne saisis pas ?
 tu dit : " renforcer le fond de l'hiloire par une bande de mat d'environ 10-15 cms de largeur sur toute la longueur du caisson "
l'hiloire se décolle ?    de quoi veux tu parler par cette "longueur de caisson ?
caisson = pont ?

je croyais que tu parlais de souplesse de la coque moi ?  (c'est classique avec les bateaux au niveau des jambes, à l'endroit ou la coque est la plus large)

pour la finition , le gel coat .
j'ai jamais fais un bateau entier . deja fait de tres grosse répa (presque la moitié du bateau à re-gelcoater )
pour ca que je t'avais dit que tu n'aurais pas du tout poncer .
pourquoi ?   ben tu viens de te rendre compte que c'est pas donné tout ce matos .
j'ai deja vu des gens repeindrent leurs vieux kayak.  avec des peinture type "exterieur , peinture metal ...."
c'etait pas trop mal et les gars avaient fait de chouette motif surtout (plusieurs couleurs, graphitis,motif geometrique..)
donc j'en serais presque à te conseiller de faire la meme chose .

en ce moment j'ai un vieux C2 ardeche en reparation. il etait pulverisé .  j'ai fini les 10° de réparation (interieur pour consolider et exterieur pour l'etancheité)
j'ai toute la coque à gelcoater .   ben franchement !! j'ai du mal à me lancer.  je sais que ca va etre chiant alors je tarde un peu [ mode "pas tres motivé à faire ca " OFF]
j'ai acheté 4 kg de gel coat blanc  pour etre sur . y a pas mal de surface sur ce bateau qui est tres gros .

concernant le pouvoir couvrant:  je peu te dire que ca couvre bien c'est sur mais je n'ai jamais mis du blanc sur du rouge . quand je fais une répa, je remets la couleur d'origine .(donc blanc sur blanc ).  c'est tres epais le gel coat.  quand je recouvre une reparation (donc sur du tissus à nu ) ca couvre tres bien puisqu'il y a une certaine couche direct .apres !! du blanc sur du rouge .....    pas sur qu'au soleil on percoivent des nuances rouge .  le mieux serait de poncer tout le rouge pour etre sur .mais franchement ! vu le coup du gel coat, je pense que tu devrais t'interessé à la solution peinture .resultat final plus rapide, pas besoin de poncer/polir/lustrer  comme tu devra le faire avec du gel coat mit au pinceau ).pis le gel coat c'est un peux chiant à appliquer (tres epais )   tres epais mais ca coule quand meme .  sur des p'tite surface, ca va mais sur un bateau entier.....pfiouuu .
« Modifié: 03 octobre 2019, 22:59:49 par jcfer »
  • une 30° de bateaux dans le garage: freestyle, descente, slalom....
present dans la section atelier, ma section preferée ;)

Hors ligne YANN42570

  • Messages: 707
    • Ma galerie de photos kayak et montagne avec flickr
Re : Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #17 le: 03 octobre 2019, 20:47:07 »
je crois que je ne comprends pas vraiment ou est situé cette "souplesse" .
en fait c'est le mot caisson que je ne saisis pas ?
 tu dit : " renforcer le fond de l'hiloire par une bande de mat d'environ 10-15 cms de largeur sur toute la longueur du caisson "
l'hiloire se décolle ?    de quoi veux tu parler par cette "longueur de caisson ?
caisson = pont ?

je croyais que tu parlais de souplesse de la coque moi ?  (c'est classique avec les bateaux au niveau des jambes, à l'endroit ou la coque est la plus large)

pour la finition , le gel coat .
j'ai jamais fais un bateau entier . deja fait de tres grosse répa (presque la moitié du bateau à re-gelcoater )
pour ca que je t'avais dit que tu n'aurais pas du tout poncer .
pourquoi ?   ben tu viens de te rendre compte que c'est pas donné tout ce matos .
j'ai deja vu des gens repeindrent leurs vieux kayak.  avec des peinture type "exterieur , peinture metal ...."
c'etait pas trop mal et les gars avaient fait de chouette motif surtout (plusieurs couleurs, graphitis,motif geometrique..)
donc j'en serais presque à te conseiller de faire la meme chose .

en ce moment j'ai un vieux C2 ardeche en reparation. il etait pulverisé .  j'ai fini les 10° de réparation (interieur pour consolider et exterieur pour l'etancheité)
j'ai toute la coque à gelcoater .   ben franchement !! j'ai du mal à me lancer.  je sais que ca va etre chiant alors je tarde un peu [ mode "pas tres motivé à faire ca " OFF]
j'ai acheté 4 kg de gel coat blanc  pour etre sur . y a pas mal de surface sur ce bateau qui est tres gros .

concernant le pouvoir couvrant:  je peu te dire que ca couvre bien c'est sur mais je n'ai jamais mis du blanc sur du rouge . quand je fais une répa, je remets la couleur d'origine .(donc blanc sur blanc ). c'est tres epais le gel coat.  quand je recouvre une reparation (donc sur du tissus à nu ) ca couvre tres bien puisqu'il y a une certaine couche direct .apres !! du blanc sur du rouge .....    pas sur qu'au soleil on percoivent des nuances rouge .  le mieux serait de poncer tout le rouge pour etre sur .mais franchement ! vu le coup du gel coat, je pense que tu devrais t'interessé à la solution peinture .resultat final plus rapide, pas besoin de poncer/polir/lustrer  comme tu devra le faire avec du gel coat mit au pinceau ).pis le gel coat c'est un peux chiant à appliquer (tres epais )   tres epais mais ca coule quand meme .  sur des p'tite surface, ca va mais sur un bateau entier.....pfiouuu .


En effet je m'exprime en utilisant certainement pas les bons mots, j'en suis désolé. La partie molle est bien la coque située sous nos jambes juste devant le siège (Le restant du bateau est impeccable). Mack Kayak me conseille donc de poser une bande de mat démarrant de la cloison située derrière le siège, passant sous ce dernier et se terminant contre la cloison située au fond devant les pieds. J'espère que là je suis compréhensible  :D


En effet avant de me lancer je n'avais, à mon grand tort, pas du tout pris en compte le coût de tout ça. Sachant que l'utilisation de ce kayak sera uniquement occasionnelle avec mes enfants. Si une peinture peut faire la même chose, évidemment que je ne vais pas m'embêter, sachant que le gros avantage serait de ne pas trop l'alourdir... Par contre côté étanchéité ce doit être moyen moins non ?? Et puis que prendre comme peinture qui tienne dans le temps tout en ayant le cul dans l'eau à longueur de temps  :W








« Modifié: 03 octobre 2019, 20:55:15 par YANN42570 »
  • Valley Sirona 16.1 RM

Hors ligne Guigalis73

  • Messages: 462
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #18 le: 03 octobre 2019, 21:49:12 »
Le gel coût sert à faire l’étanchéité de la toile de verre .si tu as des pettes, que tu vois la fibre, oui tu mets du gel coat.pour la peinture,tu peux regarder dans les magasins d’accastillages styles peintures de marque (internationales)souples pour fibre de verre. Moi perso je regarde chez accastillage diffusion,il y a des explications et plein de conseils.
Courage.....
  • Dagger stratos 14,5 L

Hors ligne basilic

  • Messages: 4337
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #19 le: 03 octobre 2019, 22:10:50 »
Le kayak que tu vois sur les photos a juste été réparé à la fibre pour un trou sur le fond,
 l'hiloire agrandit, puis le tout repeint avec de la peinture pour coque type laque monocomposant.
  • feuillette eskimo

Hors ligne tof 88

  • Messages: 465
  • tant qu'il y a une pagaie, j'suis là
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #20 le: 04 octobre 2019, 15:37:12 »
OK, c'est bien le fond du bateau qui est souple ...
classique sur la bateau en fibre "de dans le temps" 
un simple bande de roving ne consolidera pas plus que ca (un chouilla certe mais ca restera souple, donc alourdissement pour peu de resultat)
il faudrait plutot :
-soit utiliser un materieau plus rigide; le carbonne (c'est classique les renforts carbonnes) mais bon !! c'est pas donné  :'(  et fait en mettre 2/3 couche pour un bon renfort
-soit faire ce qu'on faisait avant sur la bateau fibre: rajouter une baguette dans le fond :


2 solutions pour la baguette:
-tu trouve du demi rond en bois d'env 15mm (20mm maxi) au rayon baguette bois de tout magasin de bricolage. tu la pose au fond et tu recouvre tout ca avec une bande de roving (tissus de verre tressé) ou mieux; pour une plus chouette finition ; de la bande de soudure (ruban) de 100mm . d'ailleurs; chez mack, le ruban carbonne n'est pas trop trop chere, c'est 8 roro le metre de memoire. donc pour faire chouette et leger, tu peux faire ca en carbonne. sinon par soucis d'economie, le ruban fibre de verre c'est moins de 2 roro le metre mais ca doit pas exister en 100 mm , donc tu fait ca avec du ruban de 50mm que tu repartit moitié/moitié .


-et la solution qui demande un peu plus de taf mais qui allege drolement le renfort; c'est de faire ce demi en rond en fibre de verre(ou carbonne ou kevlar/carbonne)
tu te sert de ta baguette bois comme moule .  sur une planche; tu pose ta baguette bois,tu met 2/3 couches de tissus dessus . des que c'est sec, tu decoupe bien ce demi rond en fibre. et apres tu fait comme plus haut avec la baguette bois .
2° avantage;ca evite un future déstratification de la baguette bois et du tissus qui la tient (la fibre de verre sur le bois ca tient mais pas aussi bien que fibre de verre sur fibre de verre (enfin !! tout tissus composite, carbonne,kevlar, verre )


autre chose:
tu avait parlé de la bande de soudure à refaire...
ca c'est pas trop compliqué ;)
-tu achete du ruban de verre de 25 mm. 
tu ponce bien tout le tour du bateau (là ou tu va mettre cette bande de soudure), poncer grossierement pour une bonne accroche, faut que ca soit rugueux, donc le papier le plus gros grain possible
tu met du scotch papier large en prévoyant env 30/40 mm de large au niveau de la jonction pont/coque (une bande de scotch sur le pont et la coque donc) il faut etre sur que la bande de soudure de 25 mm bien posée, bien droite ne passe pas sur ce scoth , donc tracage préalable au crayon si t'es pas sur de toi (le scoth c'est pour protéger des coulures pendant l’application )


la resine polyester ayant une prise tres rapide, je prefere faire ca à l'epoxy , ca me laisse plus de temps pour corriger/verifier que c'est bien plaqué...
donc meme si tu fait tout à la polyester, je t'invite à acheter un p'tit pot d'epoxy (500 gr ) pour faire la soudure, c'est moins stressant et ca permet de rattraper le coup meme 1/2h apres si c'est pas bien posée (la polyester prend en moins d'1/4 d'heure)


tu decoupe 2 longueurs de ruban en prevoyant du surplus d'env 10cm par rapport à la longueur d'un coté du bateau  (les 2 bandes doivent se chevaucher à l'avant et à l'arriere )  attention; mouillée et pendant l'application, ca va s'allonger un peu , on la tend quand on la pose .  (enfin !! on tire pas comme un boeuf, on tend juste de maniere à ce que ce ruban fasse bien 25 mm partout )
tu peux essayer de faire en 1 seule bande bien sur, tout le tour du bateau direct mais bon !! c'est chiant à manipuler et à imbiber, il preferable de faire un coté par un coté
dans un pot (moi je privilégie les boite de conserves en ferraille ) tu prepare env 3/400  gramme de melange.
avec un pinceau tu badigeonne de la resine sur tout le tour du bateau (entre les 2 scotch donc )
ensuite tu met un bout de bande dans le pot (20 cm) et tu commence à tapoter avec un pinceau pour l'imbiber (la fibre de verre doit devenir presque transparente )
des que ca change de couleur tu laisse descendre encore un peu de bande en la recroquevillant dans la boite .  et tu fait ca jusqu'à la fin de la bande


avec une paire de gant type "gant de chirurgien en latex "(ou à la main si t'es un puriste :) )  tu attrape cette bande et tu la rince en la serrant dans une main pour faire couler le surplus de resine. attention, la plupart des gants fondent avec la resine, prevoir acetone dans un pot avant   pour se laver les mains et le pinceaux ;)


et tu applique ta bande sur le tour du bateau .
le mieux c'est d'etre deux (un qui tient un bout et l'autre qui applique/ tends la bande jusqu'à l'autre bout )
mais si t'es tout seul, tu fait comme moi, tu en fait un rouleau de cette bande . et tu la deroule tranquillou
on commence par poser à 10cm de la pointe avant sur l'autre coté du bateau , on passe la pointe et on tends /applique jusqu'à la pointe arriere  (la bande doit donc arrivé pratiquement à la pointe arriere; c'est la 2° bande qui viendra chevaucher c'est quelques cm qui manque pour arriver au bout )
j'sais pas si j'suis tres claire là pour ces histoires de chevauchement  :saint:


on refait la meme chose pour l'autre coté


 ensuite; avec ta main toujours, tu plaque bien la soudure, verifie qu'elle ne se decolle pas  (essuie les coulasses aussi avant que ca ne prenne )
des que la resine commence à prendre (plus de coulasse qui degouline) tu enleve le scotch
tu verifie plusieurs fois que la bande est bien plaqué , tu retouche à la main tant que ca ne colle pas au doigts, des que ca prend c'est trop tard, ca va te coller au patte et tu va plus decoller la bande qu'autre chose ...


et voila ; tu viens de ressouder ton bateau ;)


pfiouuu, j'aurais mieux fait de faire un tuto en video en fait  :ange:
à l'ecrit c'est pas simple









  • une 30° de bateaux dans le garage: freestyle, descente, slalom....
present dans la section atelier, ma section preferée ;)

Hors ligne tof 88

  • Messages: 465
  • tant qu'il y a une pagaie, j'suis là
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #21 le: 04 octobre 2019, 15:44:41 »
ho vachte !! mais je viens de taper un roman là  :eek:
pis j'ai oublié un details essentiel ....
attention à l'humidité et la temperature quand on fait de la resine . surtout avec l'epoxy !!!
la polyester est un chouilla plus tolerante que l'epoxy mais faut quand meme pas faire ca dehors par 10° de temperature et 100% d'humidité
j'ai un atelier chauffé à 22° quand je fais de l'epoxy
le minimum c'est 20° je dirais (certains parlent de 17° mais moi je prefere dire 20° mini  , l'ideal etant 25° ) 
pour la polyester pareille . 
plus c'est chaud plus c'est bon
plus tolerante la polyester mais faut pas travailler dans le brouillard non plus



  • une 30° de bateaux dans le garage: freestyle, descente, slalom....
present dans la section atelier, ma section preferée ;)

Hors ligne jcfer

  • Super moderateur
  • Messages: 7473
  • Seul en mer, le bonheur simple !
    • Discussion voile sur kayak....
Re : Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #22 le: 04 octobre 2019, 22:41:57 »
....-et la solution qui demande un peu plus de taf mais qui allege drolement le renfort; c'est de faire ce demi en rond en fibre de verre(ou carbonne ou kevlar/carbonne)
tu te sert de ta baguette bois comme moule .  sur une planche; tu pose ta baguette bois,tu met 2/3 couches de tissus dessus . des que c'est sec, tu decoupe bien ce demi rond en fibre. et apres tu fait comme plus haut avec la baguette bois ...


Encore plus simple, tu peux aussi faire le renfort en mousse (polystyrène ou autre) à la place de la baguette bois et pour les maniaques du poids, si polystyrène, quand la stratification est sèche, un peu d'acétone pour le dissoudre.
« Modifié: 04 octobre 2019, 22:43:55 par jcfer »
  • SLIDER 1 (à voile...)

Claude41

  • Invité
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #23 le: 04 octobre 2019, 22:54:39 »
Bonjour,

Le gel-coat  polyester une résine prévue pour être étalé au pinceau ou au pistolet sur un moule bien ciré avant de passer à la stratification. Il n'est pas très judicieux de repasser une couche de gel-coat par dessus le stratifié car pour une catalyse correcte il est nécessaire d'avoir une couche assez épaisse. De plus le gel-coat  polyester peut reste collant en surface par temps humide (comme la résine). Dans l'industrie on isole ces résines du contact de l'air par pulvérisation de paraffine diluée dans le styrène. Pour reprendre un stratifié vieillissant il est possible de repasser une couche de voile de surface (fibre de verre) collée à la résine polyester puis plus tard un nettoyage à l'acétone et  une couche de peinture polyuréthane adaptée à cet usage. Le n'utiliserais pas d'époxy à cause de sa nocivité : cancérigène (gants et masque à cartouche spécifique) ou travailler en extérieur par une température d'environ 22° par temps sec.
[/size]C'est juste mon expérience, ayant utilisé ces résines en grosses quantités.
[/size]Claude

Hors ligne YANN42570

  • Messages: 707
    • Ma galerie de photos kayak et montagne avec flickr
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #24 le: 05 octobre 2019, 07:21:38 »
Un grand merci à vous tous pour vos réponses toutes aussi précises les unes que les autres.
J'ai hier après-midi passé ma commande auprès de la société mack kayak, après les avoir eu une dernière fois au téléphone. Je ne sais pas si ils lisent le forum mais je tiens vraiment à les remercier, car j'ai dû appeler au moins trois fois et chaque fois ils ont pris le temps de m'expliquer en détail les choses à faire et ne pas faire. De vrais pros et passionnés aux petits soins pour leurs clients, donc encore un grand merci à eux.


Pour résumer les travaux :
J'ai poncé l'intégralité du kayak mais de façon très light, le gel coat est bien évidemment toujours présent sur toute la surface du kayak. J'ai par contre poncé la bande de soudure pont/coque jusqu'à l'enlever totalement, car elle avait été refaite complètement à l'arrache, elle présentait de très très nombreux plis, et perso comme j'aime le travail bien fait, j'ai donc préféré l'enlever complètement. Je pense que le gel coat de la coque avait également été refait, car il présentait lui aussi également de très nombreux coups de pinceaux.
J'ai donc commandé 10 m de bande de 25mm pour refaire la liaison pont/coque. Par contre j'ai pris de la résine polyester et non époxy.
Ensuite pour me simplifier la tache vu que le gel coat est toujours présent sur l'intégralité du bateau, j'ai juste passé commande de pots de laque polyuréthane blanc et rouge. J'ai également commandé une plaque de mat en 450 grammes dans laquelle je découperai une bande de 15 à 20 cms de largeurs que je poserai sur la longueur de la partie un peu plus souple de la coque histoire de la renforcer un petit peu.
Voilà il ne me reste plus qu'à attendre la livraison et suivre vos précieuses informations pour poser tout ça.
Je vous remercie encore pour tous vos apports à ce post.
  • Valley Sirona 16.1 RM

Hors ligne jcfer

  • Super moderateur
  • Messages: 7473
  • Seul en mer, le bonheur simple !
    • Discussion voile sur kayak....
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #25 le: 05 octobre 2019, 15:49:59 »
Méfie toi si tu n'as jamais travaillé la résine polyester, n'en prépare pas beaucoup, elle prend très vite et au début on se fait vite piéger.


Il faut aussi toujours garder à l'esprit que la résine ne sert que de liant, il ne faut pas que la fibre nage dans la résine.

Hors ligne YANN42570

  • Messages: 707
    • Ma galerie de photos kayak et montagne avec flickr
Re : Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #26 le: 05 octobre 2019, 19:21:26 »
Méfie toi si tu n'as jamais travaillé la résine polyester, n'en prépare pas beaucoup, elle prend très vite et au début on se fait vite piéger.
Il faut aussi toujours garder à l'esprit que la résine ne sert que de liant, il ne faut pas que la fibre nage dans la résine.

Non en effet ce sera une première pour moi. J'ai cru comprendre en effet que ça prenait très rapidement.
Merci pour ton conseil  :good:
  • Valley Sirona 16.1 RM

Hors ligne basilic

  • Messages: 4337
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #27 le: 05 octobre 2019, 21:44:48 »
Sinon, pour ton fond de coque dans l'hiloire,tu peux mettre une chandelle en "styrodur" sous le siège...
  • feuillette eskimo

Hors ligne YANN42570

  • Messages: 707
    • Ma galerie de photos kayak et montagne avec flickr
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #28 le: 14 octobre 2019, 18:26:12 »
Hello,

Voici quelques nouvelles de l'avancement des travaux. J'ai donc passé commande à mack kayak de :

- 1 kg de résine
- du catalyseur
- 1m² de mat
- 10m de tresse plate en 25mm
- 2 pots de laque blanche avec lesquels je vais faire la coque et le pont
- 1 pot de laque rouge indien avec lequel je vais faire le siège, le tour d'hiloire, et la bande de liaison.

Du côté des travaux :

Le ponçage intégrale pont coque est fini avec la reprise au mastic marine des tous petits trous et des imperfections. J'ai eu beaucoup de travail de ce côté là, car il présentait un paquet de défauts, ponçage, mastique et à nouveau petits ponçages représentent plusieurs heures de travail. Mais comme j'adore faire ça, je ne compte pas mes heures.

Ensuite j'ai posé à l'aide d'Annelaure (ma femme) la bande de soudure pour faire la liaison pont coque. Je n'ai pas trouvé ça difficile à faire, je conseille juste aux personnes non expérimentées dans ce domaine (comme moi donc  :W ) de faire ça à deux, car c'est beaucoup beaucoup plus pratique, notamment pour le départ. J'ai posé ça en deux fois sur deux jours différents. D'abord une première longueur ensuite l'autre côté le lendemain.

Après vu le poids du bateau (13.5 kg) j'ai décidé, histoire de renforcer le fond, de poser un rectangle de mat et non une simple bande. J'avais de ce côté là de la marge vu que j'avais acheté 1m². J'ai donc posé un rectangle de 82 cm qui part de dessous le siège et qui va jusqu'à la cloison située devant les pieds par quasi 40 cm de large. J'aurais bien aimé faire un rectangle plus long posé de la cloison située derrière le siège à celle devant les pieds, sauf que l'ancien proprio ou encore un autre ancien proprio n'a rien trouvé de mieux que de balancer un max de résine sous le siège avec du mat posé en vrac. Un, le mat posé de cette façon ça pique grave les doigts et deux je ne peux plus rien passer sous le siège.

Lors de la pose de cette plaque de mat, j'ai rencontré ma première difficulté et j'ai du coup dû tout refaire, je vous explique :

Ma première bande découpée, je l'ai posée sur un carton pour l'enduire de résine jusqu'à ce qu'elle soit transparente. Puis je l'ai décollée de mon carton pour la poser au fond du kayak, la face avec la résine côté coque jusque là impeccable. Les ennuis ont commencé lorsque j'ai voulu enduire de résine l'autre face, celle sur laquelle on va poser les talons et les pieds. Là à chaque coup de pinceau je me suis retrouvé avec des épines de fibres de partout, de quoi faire une belle boule  :cry2: :blink: . J'ai donc décidé avant que la résine ne sèche de tout enlever, ce qui a été plutôt facile. Ensuite j'ai à nouveau découpé un nouveau rectangle de mat aux bonnes dimensions, pour lequel j'ai opté pour une stratégie de pose différente :

1/ J'ai posé ma plaque de mat sèche contre la coque du kayak
2/ à l'aide d'un pinceau chargé à max de résine (j'avais prévu 3 fois le poids en résine de la plaque de mat) j'ai tamponné la plaque puis je l'ai lissée à l'aide d'un pinceau large en le tenant très incliné. Là tout s'est bien déroulé, aucune boule de fibre, la plaque ne s'est pas démêlée. Absolument aucune aiguille de fibre ne sort c'est tout doux donc impeccable pour les pieds et les talons. Et maintenant que c'est tout sec, je peux vous assurer que le fond est redevenu tout à fait normal côté solidité :good: . Je ne regrette pas pris cette option là.


Et là depuis ce matin la première couche de blanc est passée côté coque. Le rendu à l'air pas mal du tout, surtout pour une première couche. Je pense qu'il va avoir une tout autre gueule ce petit kayak.




« Modifié: 14 octobre 2019, 20:18:58 par YANN42570 »
  • Valley Sirona 16.1 RM

Hors ligne YANN42570

  • Messages: 707
    • Ma galerie de photos kayak et montagne avec flickr
Re : Restaurer un kayak fibre, une grand première pour moi
« Réponse #29 le: 14 octobre 2019, 20:21:03 »
la suite des photos
  • Valley Sirona 16.1 RM