Auteur Sujet: X500 décath , retour d'expérience  (Lu 414 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne alpinus

  • Messages: 222
X500 décath , retour d'expérience
« le: 13 octobre 2019, 18:05:16 »
 Voilà , donc, mon retour d’expérience sur le X500 kayak totalement haute pression de décath .

En préambule je doit dire que je n’ai aucune expérience avec un autre gonflable, j’ai navigué essentiellement sur un sot ( kr 500 de décath ) et mon ponté, un vieil ysak de plus de 20 ans  .

Mes impressions ne seront , donc qu’en rapport de ces deux bateaux .

Premier essai du x500, chez moi, sur l’Isère , le gonflage est effectivement rapide ( 5 à 10 min ) , le siège et les cales facile à placer .
Viens le moment de monter à bord , sa carène en V le rend assez instable à l’arrêt mais le grand hiloire permet de prendre place aisément, après un petit moment de bascule droite / gauche  il n’est pas si difficile a stabiliser .
La grosse difficulté sera de mettre la jupe en place , le sachant j’ai pris soin d’acheter la jupe décath... Pas suffisant pour autant , la gorge qui retient la jupe laisse difficilement passer le tour de la jupe .

Par la suite je m’habituerai à cet inconvénient , qui disparaît totalement lorsque l’hiloire a chauffé au soleil, cela reste malgré tout un problème plutôt énervant …

Le kayak est assez large , le pont en pvc très épais est malgré tout souple , ce qui rend la tenu avec les cuisses/genoux inconfortable et peu efficaces , en revanche les cales pied sont bien stable et rigide .

Ce problème sera résolu par la suite en rigidifiant le pont avec deux pièces en contre plaqué de 5 mm placé en coincement sous le pont de part et d’autre de l’avant de l’hiloire , facile à fabriquer et léger . Aussi simple a mettre en oeuvre, l’utilisation de morceaux de « frite » de natation fixées sur les sangles de tension des cales , pour améliorer la tenue des genoux

Les premiers coup de pagaies sont rassurant , dés qu’il est en mouvement il est beaucoup plus stable , il est possible de gîter sans dessaler , sous réserve de ne pas dépasser un certain angle , il avance bien et réagit parfaitement aux manœuvre de pagaie .

Après ces premiers essais en eau calme , départ pour la Bretagne avec derrière la tête  l’idée d’ essais en mer .
 - par mer agité ( houle de 1 m , fréquence de – de 2 s, petite déferlante ) , étonnamment je l’ai trouvé très stable sous toute les allures , j’ai eu l’impression que les mouvements rapides de la houle  le maintenait , sans que j’y soit pour grand-chose …( me suis amusé comme un gamin !!! ) un seul essai cependant , un peu juste pour en faire une vérité .
 - De même un petit essai de surf sur la barre ( peu formé ) de la Laïta me laisse ( malgré mon manque d’expérience en ce domaine ) une impression de facilité
 - En revanche deux heures de navigations dans une petite houle ( 40 cm ) croisée , petite pyramidale m’ont épuisé , peut être le poids et/ou un manque de confiance , je passai mon temps à rétablir l’assiette, en déséquilibre permanent !

et pour finir un test grandeur nature de bivouac ( tour de l’île de Groix  ) .

 Le x500 ne possède pas de caisson étanche , une « trappe » sur l’arrière permet de le charger derrière le siège , l’espace derrière les cales est aussi bien logeable . Ça capacité de chargement est suffisante , je n’ai pas cherché à économiser l’espace ( ni le poids ) et tout est rentré . (En faisant attention il est possible de partir plusieurs jours en autonomie .)
 La tenue en mer m’ a semblé similaire  .

 Autre détails à régler :
 -Il faudra rajouter des sandows pour aménager un support pagaie de secours ( facilement réalisable )
- Plus complexe, la mise en place d’une « vraie » ligne de vie , notamment pour pouvoir remonter plus facilement à l’aide de la pagaie/paddle float  ( des sangles devant et derrière l’hiloire et de part et d’autre du kayak jouent se rôle , mais on ne peut pas « coincer » la pagaie dessous ) .

Par ailleurs, j’ai fabriqué une nouvelle pagaie groenlandaise adapté à la largeur du bateau ( + 15 cm pour des pales similaires ).

L’intérêt d’un gonflable étant une facilité de transport , il répond bien à ce critère avec un sac confortable bien conçu pour le portage  , cependant à moins d’être particulièrement physique on ne ferra pas de grande distance avec ces 18 kg ( sac compris ) sur le dos et le reste du matos en plus .
Pour ma part j’ai acheté une remorque « cargo » pour mon vélo , ce qui me permet d’aller naviguer sur l’isère en partant de chez moi ( un peu de vélo avant et aprés ,cerise sur le gâteau, 0 émission carbone ! )



En résumé, je trouve que c’est un bateau intéressant ouvrant de nouvelles perspectives . ( et puis il a de la gueule ! )
Il est très joueur et très maniable , parfait en eau plate ou avec une petite houle franche . Demande un peu d’expérience pour en profiter pleinement  (maîtrise de la gîte avec ce type de carène ) .
Après quelques adaptations relativement simple ( rigidificateurs, calage divers ) il est confortable et plus réactif .
Personnellement je le réserverai plutôt à une utilisation en eau calme , avec un bon potentiel pour de l’itinérant . ( bien que le jeu dans la mer agitée ait été plutôt grisant …).
Pas essayé l’esquimautage ( mais là, le bateau n’y est pour rien ...) bien que je subodore qu’il esquimaute plutôt facilement .
J’attends impatiemment la pluie pour un essaie vélo/kayak sur la Drome , je pense que ça va bien le faire !
Voilà, voila , tous ça n’est bien entendu que mon propre ressenti à l’aulne de ma petite expérience , mais j’espère que cela pourra être utile , malgré tout .
( je tache de faire quelques photos des aménagements rapidement ...)





 
« Modifié: 13 octobre 2019, 18:11:21 par alpinus »
  • RK500, isak

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 553
Re : X500 décath , retour d'expérience
« Réponse #1 le: 13 octobre 2019, 19:35:23 »
L'ayant aussi essayé, nous en avions parlé lors du week-end à Giens, globalement assez d'accord avec ton ressenti.


L'idée des "deux pièces en contre plaqué " me semble excellente si faisable facilement, et pourrait même rendre ta subodoration, sur l'eskimotage facile, correcte  :p
  • Zegul 520 LV

Hors ligne dejah

  • Messages: 2519
    • SophiaOutdoor
Re : X500 décath , retour d'expérience
« Réponse #2 le: 14 octobre 2019, 10:11:55 »
Merci pour ce retour détaillé et complet, c'est assez rare pour être signalé et encouragé ! :good: J'attends avec impatience tes expériences vélo-kayak et les photos :jap:
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne LeChem

  • Super moderateur
  • Messages: 1381
Re : X500 décath , retour d'expérience
« Réponse #3 le: 14 octobre 2019, 12:00:15 »
Même avis et remerciement que dejah. :good: :bravo:
Sur que le prochain qui cherche des tuyaux sur ce kayak tu t'en charges. :D
  • Sevylor sk 100 et sk 200, Aquamarina Betta K2 10.3 et 13.6, K0 10.3, Blueborn SKX 200, Zpro Flash 100