Auteur Sujet: Durée de vie et fin de vie de votre KG  (Lu 343 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jlavaure

  • Messages: 3
Durée de vie et fin de vie de votre KG
« le: 18 février 2020, 12:43:21 »
Bonjour à toute la communauté !
Alors voilà, je ne connais pas (encore) grand chose à l'univers des kayaks gonflables mais je m'interroge sur deux sujets :

1) Qu'elle es la durée de vie moyenne d'un KG ? J'imagine que cela varie en fonction de la marque, de son type d'utilisation et sa fréquence de sortie... mais en moyenne ça donne quoi ? Vos retours d'expérience ? Tous les combien de temps vous achetez un nouveau KG ?
2) Une fois que votre KG a rendu l'âme et qu'il ne peut plus/pas être réparé .... vous en faites quoi ? Retour à l'entreprise qui vous l'a vendu, déchetterie, stockage indéterminé chez vous, etc ... ?
Merci d'avance pour vos avis :)

  • en recherche

Hors ligne Romarin 06

  • Messages: 1628
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #1 le: 18 février 2020, 13:04:27 »
Bonjour,
J'ai acheté le Nomad (Bic) en 2012. Le passage par la case déchetterie n'est pas à l'ordre du jour :no: .
  • Nomad HP3
Le mieux est l'ennemi du bien, mais c'est bien d'essayer de faire mieux...

Hors ligne bruno.peru

  • Messages: 239
  • Ch'TI 59.
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #2 le: 18 février 2020, 13:49:24 »
J''ai le Solar 410c de chez Gumotex depuis 5 ans , et il est encore comme neuf .Pas de changement prévu .


Bruno
  • solar 410 c

Hors ligne benoit747

  • Messages: 485
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #3 le: 18 février 2020, 15:00:48 »
un solar de 5 ans également avec mer lac et rivière à son actif ...... et jusqu'à là tout va bien ;)Un swing 2 qui lui est beaucoup plus fatigué, mais il était en nitrilon light
  • solar, swing, safari (3 x gumotex)

Hors ligne LeChem

  • Super moderateur
  • Messages: 1436
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #4 le: 18 février 2020, 16:50:25 »
Comme tu le supposes à bon escient la durée de vie d'un kayak gonflable dépend de son type d'utilisation et sa fréquence de sortie. Avant d'en venir à la marque souvent associée à un type de matériau tu peux y ajouter pour rester dans les généralités :
- du milieu d'évolution, l'eau salée sera toujours plus agressive que l'eau douce.
- de l'environnement immédiat eau profonde ou présence d'obstacles rocheux notamment, rivière sportive mais aussi rase caillou sur côte rocheuse.
- du type de construction, simple ou double peau.
- de l'attention portée par le propriétaire à l'entretien,rinçage, séchage, pliage et au stockage, absence de chocs thermiques.


En sus de ceux que tu as identifiés ces facteurs influeront sur la durée de vie d'un kayak gonflable quel qu'il soit.


En matière de matériau il y a globalement consensus sur la supériorité des caoutchoucs synthétiques, Hypalon, Nitrilon, CSM sur les PVC même à épaisseur égale (en mm) et densité du tramage comparable (exprimée en Deniers ou en Dtex). L'accent est mis sur leur souplesse supérieure et une meilleure résistance aux UV assurant un meilleur vieillissement.


Sur le forum tu vas surtout entendre parler de Gumotex qui utilise divers assemblages à base de Nitrilon sans jamais descendre en dessous de 0,9 mm d'épaisseur et 1000 deniers (1100 Dtex) avec des assemblages en simple peau. La durée de vie est nettement au delà de 5 ans, dépasse assez souvent les 10 ans ... durée que nombre d'utilisateurs n'atteignent pas pour cause de revente avec une faible décote à des primo utilisateurs un peu refroidis par le prix du neuf.
Comme tout est  relatif avec ce type de matériaux il existe une marque Grabner dont les prix s'envolent même par rapport aux Gumotex et qui n'hésite pas à garantir ses kayaks 7 ans.


Avec des caractéristiques d'épaisseur et de tramage comparable des marques, souvent d'origine américaine, même si de construction asiatique très contrôlée, ont choisi le PVC. Un bon exemple est constitué par Advanced Elements. Le niveau de prix n'est pas différent de Gumotex. Le choix se fera sur d'autres critères principalement d'adaptation des caractéristiques à la pratique envisagée. La durée de vie de ces modèles est au delà de 5 ans mais la diffusion est plus confidentielle en France et le marché de l'occasion réduit en conséquence. Des marque asiatiques comme Kxone (Corée du sud) commercialisent aujourd'hui des modèles comparables tout aussi durables, après avoir comme sous traitant contrôlé maîtrisé des techniques qui ne redoutent pas la comparaison avec des marques plus huppées. Certains fabricants chinois sont en passe d'atteindre ce niveau.


Des chinois justement il n'y a plus guère qu'eux dans l'entrée de gamme et c'est là que faire le tri devient difficile. Si on considère que les kayaks du paragraphe précédent commencent à 600 € et bien qu'il existe une zone intermédiaire entre 400 et 600€ ou les marques établies compriment les prix de leurs premiers modèles et la base pousse en avant ses meilleurs, c'est le marché de masse ou la durée de vie d'un kayak va dépendre autant du maintien de l'intérêt que lui porte son propriétaire que de ses qualités intrinsèques de durabilité.
Dans cette catégorie il y a de nombreux double peau. Cette solution offre la possibilité de changer les vessies ce qui est effectivement un avantage. Les inconvénients sont au niveau du temps de séchage, des risques de déchirures de l'enveloppe extérieure lors des manipulations d'échange des vessies et de grippage des fermetures éclair.
Si on analyse sur LeBonCoin les offres de ventes de kayak gonflables d'occasion on s'aperçoit que deux marques représentent à elles seules 50% des offres. Itiwit marque de la chaîne d'articles de sport DECATHLON qui bénéficie de la forte fréquentation de ses magasins et Sevylor précurseur du kayak gonflable accessible qui bénéficie d'un effet de notoriété dans le grand public même s'il l'a perdu dans un milieu plus averti comme les membres du forum. En provenance d'acquéreurs qui passé l'enthousiasme du début les ont délaissés ceux dont la décote est d'au moins 50% arrivent à trouver preneur, les autres dont les propriétaires rechignent à les brader stagnent dans les offres avant de disparaître.
Il peut y avoir dans cette catégorie des produits intéressants accessibles à des portes monnaies en mal de plus haut de gamme. Sans être dans les tous premiers prix Aqua Marina par exemple a peu à peu émergé de la mêlée en proposant des matériels avec une technologie PVC moderne (le drop stitch)  et de bons retours usagers sur la durée. Pour 300-350€ la durée de vie constatée atteint les cinq ans pour les premiers modèles. Si l'épaisseur est correcte 0,7mm mais sans plus, le tramage 450 deniers (500 Dtex) n'a rien de remarquable. La conception simple peau et une qualité de fabrication bien maîtrisée au niveau des soudures expliquent le bon résultat.


Après ces considérations générales, je te livre les raisons de mes propres choix. Il y a dix ans j'ai acquis pour mon usage personnel des Sevylor Sk 100 et 200. Cette série avait été conçue pour pénétrer le marché exigeant des loueurs de gonflables sur rivières sportives. La gamme n'a pas donné satisfaction pour une utilisation aussi intensive par des équipages pas particulièrement soucieux de leur embarcation. Par contre pour un utilisateur plus attentionné et un usage moins fréquent ils restent opérationnels et des exemplaires en bon état se vendent encore à 200-250€. Leur valeur initiale était de 450 à 700 € selon modèle. Il y a quatre ans j'ai entrepris d'inoculer à mes petits enfants le virus du kayak de rivière sportive. Il ne s'agissait pas d’acquérir un kayak, à titre personnel j'aurai choisi un Gumotex K1, mais d'en acheter cinq monoplaces et deux biplaces pour pouvoir répondre à différents combinaisons (parfois il faut aussi embarquer les parents). Je n'avais pas les moyens pour le haut de gamme. J'ai eu la chance de pouvoir acquérir neufs en fin de série bradés des Zpro Flash 100 à 200-250€ l'unité. Ces kayaks courts, auto-videurs et larges (caractéristiques essentielles pour mes 9-13 ans à l'époque) sont de nouveau commercialisés autour de 650 €.
Les Aqua Marina monoplace au nombre de 2 (pouvant s'apparenter à un Gumotex Safari) sont venus compléter la flotte avec en promotion un budget de 250 € l'unité. Plus long, plus étroits auto videurs ils sont utilisés par les plus chevronnés de mes héritiers ou par moi-même. Depuis trois ans l'ensemble tape dans les rochers et racle sur les seuils sans autre effet que quelques rayures. C'est ce j'étais en droit d'attendre des Zpro (Kxone) début de haut de gamme PVC, les Aqua Marina que j'avais sélectionné en analysant plusieurs avis sur le forum (encore merci à sylv1 le précurseur) ont constitué une heureuse surprise. D'ici quelques années ces kayaks finiront en propriété chez mes encore adolescents.


Pour ce qui est de la fin de vie les déchetteries les acceptent plus facilement en incinérables qu'en recyclables. Cela va sans doute évoluer.
« Modifié: 18 février 2020, 21:28:02 par LeChem »
  • Sevylor sk 100 et sk 200, Aquamarina Betta K2 10.3 et 13.6, K0 10.3, Blueborn SKX 200, Zpro Flash 100

Hors ligne jlavaure

  • Messages: 3
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #5 le: 19 février 2020, 08:31:25 »
Merci à tous pour ces premières réponses, parfois même très précises ... c'est vraiment top !
Il est en effet compliqué d'établir une durée de vie, chaque KG a ses spécificités et tout dépend de son type et milieu d'utilisation.

J'imagine que c'est Itiwit qui est leader des KG pour les débutants ou utilisateurs occasionnels....  Sevylor arrive juste derrière, c'est donc les KG qui sont moins résistant et donc plus souvent jetés.

Itiwit est uniquement distribué par Décathlon, qu'en est-il de Sevylor ?
Pour ce qui est de la fin de vie, j'aimerai bien trouver un moyen de récupérer les kayaks en Polyester par exemple (comme les Itiwit ... vous en connaissez d'autre ?) pour leur donner une seconde vie et leur éviter la décharge. Avez-vous des idées, vous spécialiste du KG ?

Décathlon travail déjà avec une entreprise pour ces KG, mais le reste des KG ne sont pas concernés et c'est ces KG que je cible.

Merci d'avance pour vos précieux avis !
 
  • en recherche

Hors ligne tomo

  • Messages: 71
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #6 le: 01 mars 2020, 09:56:13 »
bonjourC'est vrai que l'utilisation et l'entretien y font beaucoup , mais surtout la qualité de fabrication .J'ai acheté mon AEC d'occasion il y a 6 ans ,il avait déjà 4 ans . Il s'est un peu décoloré au soleil mais autrement il est impeccable .On reproche à ces kayaks leur poids un peu supérieur aux autre mais la robustesse est incroyable . Des amis avais acheté un peu avant moi un Pointer K1 (sévilor) .il est mort depuis déjà quelques temps .
  • advenced frame 2 /pointer K1

Hors ligne yves76

  • Messages: 462
Re : Durée de vie et fin de vie de votre KG
« Réponse #7 le: 01 mars 2020, 10:12:59 »
Lebon marché coûte cher!
un Gumotex utilisé intensivement et sans ménagement durera très longtemps , les miens bien qu'étant décolorés par les U.V et ayant des centaines voire des milliers (Sewave) de km à leurs actifs sont encore bon pour quelques années (mon Seawave a déjà 7 ans).
J’avais acheté il y a 15 ans de cela un Tahiti (Sevylor) , il m’a duré une saison en navigation loisir😯 , donc jeter un gonflable au bout de si peu de temps ecologiquement bof, bof..
Kayaks :Seawave de Gumotex
              construction bois perso Shesapeake 17 et millcreek13