Auteur Sujet: Débutant total : premier essai et conclusions  (Lu 176 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bastien

  • Messages: 11
Débutant total : premier essai et conclusions
« le: 13 septembre 2020, 21:09:13 »
Bon, j'ai fait une première sortie en kayak.
J'ai loué un RTM Tango pour deux heures, ça se passait sur un lac tranquille (pour diminuer les difficultés). Location pas très chère, j'ai trouvé : 14€ les deux heures.
Beau temps, pas un nuage, crème protection solaire, casquette, un dernier regard ému  vers la terre que l'on quitte et en avant.  :D

1 - Le kayak
J'ai beaucoup aimé ce kayak à une place, le Tango. Ça glisse tout seul, ça se dirige bien. Il est léger, donc, on doit pouvoir le monter sur une galerie, si besoin est.
• Quand même, une question, c'est toujours comme ça, ces 6 cm de flotte sous les fesses ? Il ya des trous pour qu'il se vide tout seul, j'ai l'impression que ça rentre par là.
• Par ailleurs, si un jour j'achète un kayak, je rajouterai un siège plus souple, parce que celui d'origine sur le Tango, ce n'est pas parfait, et on peut s'abimer le dos, selon la position. Et une cafetière aussi.

2 - Le gilet.
• J'ai enfin une réponse positive à une inquiétude, car je nage mal. Je ne vois pas pourquoi on appelle ça des "aides à la flottabilité" puisqu'en fait, on flotte carrément et totalement avec. C'est comme une bouée, quoi...
Donc, maintenant, totalement rassuré.
• Le gilet "en dur" n'est pas malcommode et ne gêne pas du tout, je trouve, pour ramer.

3 - La pratique
• J'ai voulu m'entrainer à remonter sur le kayak, genre total ridicule. Je n'y suis pas arrivé quand je n'avais pas pied, malgré les conseils du loueur. A travailler donc.
• Au début, je longeais les bords du lac, genre trouillasse, puis je me suis lancé. J'ai vite remarqué que si un peu de vent se lève, les vaguelettes en latéral remuent bien le machin, en mer, ce doit être un truc de dingue !

4 - Deux, trois trucs.
• Je vais aller vite fait m'acheter des chaussons comme les surfers, ce sera plus commode que pieds nus, ou en baskets mouillés.
• Il rentre un sac à dos moyen dans les bidons étanches, donc très utile.

Conclusion ?
Il me tarde d'en refaire, mon but à moi étant de descendre les canaux (on peut même les remonter, le courant n'est pas trop fort).
A chaque écluse, je n'attendrai pas, je me tirerai le kayak après l'écluse, et voilà.
Si ça flotte, ça va.