Auteur Sujet: Descente de la Loire de Roanne à Nantes  (Lu 1956 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Frisbee

  • Messages: 23
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #15 le: 19 juillet 2021, 09:56:59 »
  J13 : Dimanche 27/6     
 
39,80 km   
 
Chouzé-sur-Loire   
 
La Ménitré
 
Départ
 
8h30
 
Temps rame
 
4h20
 
Arrivée
 
13h40
 
Cumul distance
 
580,60 km
 
 
Levé 7h. Depuis le milieu de la nuit, il pleut, c’est plus difficile de sortir du duvet ce matin. J’ai commencé par tout ranger dans les sacs étanches avant de mettre le nez dehors. P’tit dèj dans les douches histoire de rester sec. Accalmie au moment de plier la tente mais elle est trempée !
Départ sans problème après l’échauffement du chariotage plage. Arrivée à Montsoreau je vois un marché sur le quai. Une envie. Ni une ni deux, j’accoste et monte voir s’il n’y a pas de marchand de brioche. Eh non ! Mais la boulangerie est juste à côté, sacré look en tenue kayak, même si j’ai laissé jupe et gilet. Un pain au chocolat comme rab de p’tit dèj, une boule et une brioche pour la fin du voyage. Le paysage est vraiment très joli, photos et re-photos.
Arrivé à Saumur, il est dommage que le temps soit couvert car le château qui domine et qu’on voit de loin aurait été magnifique au soleil levant. Pause à 10h pour admirer. A peine reparti il commence à pleuvoir.
 
 
A Saumur c’était également le marché, avec des bateaux traditionnels aménagés en étals. Je regrette qu’il n’y ait eu que vins et saucissons, des fruits auraient fait mon affaire et se mettre à couple pour faire ses courses eût été rigolo.
Depuis Montsoreau la Loire a un balisage de canal. Je zigzague toujours mais plus besoin de réfléchir, le chemin est tracé pour toujours suivre la veine principale de courant. Ça m’arrange car maintenant il tombe des cordes.
Petite accalmie avant Gennes/Loire. Je pense m’arrêter pour déjeuner et bing il repleut de plus belle. La tête dans le guidon j’avance, je mangerai en arrivant.
Un camping à St-Mathurin et un à La Ménitré (pas noté dans la «bible»), c’est le premier. Je regarde, accès facile sur une vraie cale de mise à l’eau. Un chariotage jusqu’au camping où je vois un préau sous le bloc sanitaire construit sur pilotis. Il y a déjà deux cyclistes installés au sec. Je les rejoins, sors la tente trempée et la monte sous le préau pour qu’elle sèche, pareil pour les vêtements. Une douche bien chaude, lessive et je peux manger.
L’après-midi c’est l’alternance des averses et du soleil. Je profite d’une éclaircie pour aller prendre une bière à la guinguette voisine. La tente sèche, je l’installe sur l’herbe, je laisse le kayak à l’abri. J’aurai ainsi mon salon, ma cuisine et mon dressing au sec.
« Modifié: 19 juillet 2021, 15:11:08 par Frisbee »
  • miwok

Hors ligne Frisbee

  • Messages: 23
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #16 le: 19 juillet 2021, 09:58:28 »
J14 : Lundi 28/6
(+ grande distance)
 
64,00 km   
 
La Ménitré
 
St- Florent-le-Vieil
 
Départ
 
7h40
 
Temps rame
 
6h35
 
Arrivée
 
15h35
 
Cumul distance
 
644,60 km
 
 
Levé 6h20. Pour la 1ère fois j’ai eu froid cette nuit. J’ai sorti la polaire vers 3h du matin. Levé comme d’hab la routine étant là et pas de plage à traverser, à 7h40 je suis parti. Ça tombe bien car cette météo ne me donne pas envie de trainer en route. Je prévois une grosse journée, aller jusqu’à St Florent, pour finir le lendemain.
La traversée des Ponts de Cé est sans problème le balisage s’arrête là, je le retrouverai à Bouchemaine. Les bords de Loire sont de plus en plus urbanisés, avec les nuisances qui vont avec. Je n’ai plus l’habitude d’entendre les tractopelles, débrousailleuses etc…
Après Bouchemaine, j’ai à nouveau le droit d’être arrosé ! Je mets mon chapeau « Australien » qui finalement protège aussi bien du soleil que de la pluie. Après plus de 2h à me faire mouiller, j’arrive au bout de l’île de Chalonnes avec une éclaircie. Le soleil refait son apparition à Montjean. J’en profite pour faire mon stop sur un banc de sable. Il est 13h et j’ai déjà fait 50 km. Un repas bien chaud, et pour la 1ère fois terminé par un café. Avec ça la quinzaine de km restante devrait se faire facilement.
J’ai bien fait de ne pas avoir choisi le camping d’Ingrandes car, à priori, il n’existe plus. En remontant le bras vers St-Florent le Vieil le ciel s’assombrit, j’entends au loin le tonnerre et vois quelques éclairs. Il me reste un km quand je me prends une grosse averse, limite grêle. J’approche du pont pas signe de camping, pas d’accès visible. Je m’arrête sous le pont, je suis ainsi abrité. Une tente est là mais c’est celle d’un SDF. Je vais en reconnaissance et le camping est juste au dessus avec un portillon. Je monte le kayak dans l’herbe pour pouvoir charioter. Entre temps le soleil est revenu. Je m’installe sous la grande tonnelle servant d’abri aux campeurs. Je suis vraiment rodé, arrivé à 15h35, à 16h20 la tente est montée, je suis rasé, la douche est prise et la lessive est à sécher.
La gérante vient à 17h et trouve que le kayak sous sa tonnelle c’est original, et va l’immortaliser pour agrémenter leur web ! Dernier diner avec mon dernier plat lyophilisé.
« Modifié: 19 juillet 2021, 15:11:34 par Frisbee »
  • miwok

Hors ligne Frisbee

  • Messages: 23
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #17 le: 19 juillet 2021, 09:59:57 »
J15 : Mardi 29/6   
 
51,70 km   
 
St- Florent-le-Vieil   
 
Vertou   
 
Départ
 
7h30
 
Temps rame
 
6h15
 
Arrivée
 
15h30
 
Cumul distance
 
696,40 km
 
 
Levé 6h10. Je rejoins la Loire en me faisant le plus discret possible pour ne pas réveiller le SDF. Je pars comme une fusée, le courant est avec moi, les bouées de chenal sont bien inclinées. Après 2h, j’ai déjà fait 20 km ! Je ne suis jamais allé aussi vite. La marée est haute à Nantes à 8h30 coef. 75. J’imagine qu’il ya un petit décalage pour Ancenis. Je pense récupérer le courant de marée à Ancenis et je me vois déjà arriver à Nantes pour midi !!! A ma grande surprise au niveau de Champtoceaux quasi plus de courant, à peine 1km/h ??? La bascule de courant n’a pas eu lieu ? Ça m’étonne. En plus le vent se lève, évidemment de face. Une seule explication, la Loire veut me garder un peu plus longtemps. L’avancement se fait avec des repères qui me sont familiers.  Les ponts connus s’enchaînent, souvenirs de marches dans le secteur. L’agglo Nantaise m’ouvre ses portes.
J’arrive à l’écluse de pont Rousseau, comme prévu elle est fermée (ouverte 1h avant et après la PM. Je ne peux pas tout avoir !) Je veux rentrer par la Sèvre. Je cherche un accès pour sortir. Pas simple, heureusement que je ne suis pas venu faire de reconnaissance avant de partir, j’aurais fait des cauchemars !
La seule solution est la digue en enrochement, avec la vase en prime ! J’arrive à débarquer sous les urgences des Nouvelles Cliniques. J’escalade pour voir si je peux accéder au chemin de promenade. C’est chaud, mais jouable. Après avoir hissé le kayak sur les 1ères pierres je l’amarre aux arbres à l’avant et à l’arrière pour qu’il ne glisse pas pendant le déchargement. Je vide sac par sac et les monte, en m’aidant de la corde, en haut du talus. Une fois allégé, je le hisse doucement sur les rochers, j’ai mal au cœur de lui faire subir ce traitement. Une fois en haut, je peux charioter. Je souris en voyant la tête de l’ambulancière qui était à fumer sa cigarette sur le chemin lorsque qu’elle m’a vu sortir des fourrés tirant mon kayak… Je pense que les passagers du tramway ont eu le même étonnement en me voyant avec mon attelage sur la piste cyclable de pont Rousseau ! Une fois passé, je peux rejoindre la Sèvre grâce à une ancienne cale bien envasée. Avec les travaux à la Chaussée aux Moines, je ne pourrai pas débarquer au niveau de l’écluse de Vertou.
L’arrivée sera donc à la cale de Beautour. C’est très bien, si j’oublie les 10 cm de vase… Françoise m’attend dans l’herbe, le bain de vase ne la séduit pas ! Après nos retrouvailles, il n’y a plus qu’à tout charger dans la voiture, qui grâce à Jean-Marc est déjà là.
Le bateau sur le toit et direction la maison, enfin presque… on n’a pas pensé qu’il y a une barre de hauteur à l’entrée du parking. Ça ne passe pas ! Il faut redescendre le kayak, passer la voiture, recharger !
Un petit km et on est à la maison, là les chiens sont contents de me retrouver et le manifestent. Le reste de l’après-midi sera consacré au rangement et surtout au dévasage…
 
Bilan : 15 jours - 696 km – 83h de temps de rame (+ou- 5h30/J) – 60 000 coups de pagaies estimés
« Modifié: 19 juillet 2021, 15:12:04 par Frisbee »
  • miwok

Hors ligne psim

  • Messages: 2825
  • Pourquoi pas !
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #18 le: 19 juillet 2021, 10:08:51 »
Belle descente de Loire. merci pour ce partage  :bravo: :bravo: :bravo:
  • JF kayak Ponant/Plasmor Belouga 1/Venture Islay 14/Dag Biwok/ Zray Tortuga 400 2021/voiles Bic/Select XTR/EastPolePaddles Isigaia Bone Edge/Werner Tybee
Pourquoi pas !

Hors ligne bgk8

  • Messages: 48
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #19 le: 19 juillet 2021, 13:44:08 »
Merci, super topo, cela donne envie  :bravo: :bravo: .
  • ZEGUL Arrow Nuka MVPE , Polyform Calypso2, 2xFrenzy,
BGK85

Hors ligne laurent4937

  • Messages: 1452
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #20 le: 19 juillet 2021, 13:51:53 »
Super descente Frisbee, et ton CR est génial. Avec des belles photos  :good: :good:

  • kayak Perception Carolina /canoë Old Town Guide 147 / pagaie trad Alpine Paddle / pagaie Select XBlade 590 / pagaie canoë Kober Dakota

Hors ligne Magic Manu

  • Messages: 439
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #21 le: 19 juillet 2021, 17:59:29 »
Salut Frisbee! Merci pour ton récit, d'un fleuve que je connais pas trop mal. Je suis étonné pour le passage du pont Wilson à Tours. J'ai toujours réussi à le passer sous la dernière arche rive gauche, et il me semble que cela est indiqué dans le livre de JF Souchard...
  • Gumotex Palava, Solar, Seawave, Twist 1 et 2, Packraft MRS Nomad S1 Light et Packraft MRS Barracuda R2

Hors ligne jmf38

  • Messages: 219
    • kayakjmf
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #22 le: 19 juillet 2021, 18:45:07 »
Bravo pour le voyage et ce superbe compte rendu.
  • Venture Easky15, KG Framura

Hors ligne Frisbee

  • Messages: 23
Re : Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #23 le: 19 juillet 2021, 18:46:48 »
Je suis étonné pour le passage du pont Wilson à Tours. J'ai toujours réussi à le passer sous la dernière arche rive gauche, et il me semble que cela est indiqué dans le livre de JF Souchard...
Merci
Ouais c'est bien l'impression que j'ai eu une fois passé. C'était jouable... Mais comme dans la "bible", il était question de barre de fer, pieux etc... Sans connaître et avec un bateau chargé, j'ai préféré jouer la prudence.
Peut-être que nos remarques faciliteront le passage pour d'autres ? Mais c'est sûr que suivant les niveaux d'eau l'histoire n'est pas toujours la même !
  • miwok

Hors ligne Magic Manu

  • Messages: 439
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #24 le: 19 juillet 2021, 21:01:22 »
Pour moi, le minimum pour passer est 70m3/sec.
  • Gumotex Palava, Solar, Seawave, Twist 1 et 2, Packraft MRS Nomad S1 Light et Packraft MRS Barracuda R2

Hors ligne LeChem

  • Super moderateur
  • Messages: 2729
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #25 le: 19 juillet 2021, 21:02:25 »
Sur qu'on n'en lit pas tous les jours des comptes rendus comme le tien. :bravo:
Comment fais tu pour mémoriser tous ces détails, tu les notes sur un calepin à chaque arrêt, tu les livres à un dictaphone, tu as une mémoire d'éléphant ?
  • Sevylor sk 100 et sk 200, Aquamarina Betta K2 10.3 et 13.6, K0 10.3, Blueborn SKX 200, Zpro Flash 100, KLYMIT LiteWater, NRS Star Viper
Kayaks et canoës gonflables
ma petite base de données
. Novembre 2021

Hors ligne Frisbee

  • Messages: 23
Re : Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #26 le: 19 juillet 2021, 21:19:23 »
Comment fais tu pour mémoriser tous ces détails, tu les notes sur un calepin à chaque arrêt, tu les livres à un dictaphone, tu as une mémoire d'éléphant ?
Mon secret  :lol:  ... il vient de mon bon copain Jean Marc, qui lui à fait le GR 34 pour son projet retraite :"Si tu ne veux pas tout oublier note chaque jour dans un carnet, car même avec les photos on ne retrouve pas tout ! "
C'est ce que j'ai fait. Chaque soir, voir à la pause de midi. Je suis donc revenu avec un carnet rempli de pattes de mouches qu'il a fallu décrypter  :eek: 
  • miwok

Hors ligne Frisbee

  • Messages: 23
Re : Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #27 le: 19 juillet 2021, 21:27:02 »
Pour moi, le minimum pour passer est 70m3/sec.


Bon bin à postériori c'était belle et bien jouable, quand je suis passé le 26/6, selon Vigicrues, il y avait 147 m3/s !!!  J'pouvais passer 2 fois  :roll:
  • miwok

Hors ligne loic38

  • Super moderateur
  • Messages: 1817
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #28 le: 22 juillet 2021, 10:16:19 »
Superbe CR merci beaucoup pour le partage
  • Old town Saranac, gumotex solar, Old town dirigo, dag midway

Hors ligne Cathie kayak

  • Messages: 43
  • Contactez moi pour partage balades Alsace/Allemagn
Re : Descente de la Loire de Roanne à Nantes
« Réponse #29 le: 27 juillet 2021, 00:35:57 »
J'ai fait Pouilly/Charlieu jusqu'à Orléans en 2016 et j'ai prévu de le refaire tout bientôt, en août. Un grand merci à toi pour ce récit bien détaillé qui me sera d'une grande aide car en 2016, je n'avais pas tout noté comme toi et j'ai oublié beaucoup des informations utiles que tu partages ici. Bien sûr, le niveau d'eau sera probablement différent en août (quoique, s'il se remet à pleuvoir...  :roll:
En tout cas, un grand bravo pour ta performance  :good: et ma reconnaissance pour tes explications  :jap:
  • pratique en France et en Allemagne - K1 Dayliner de Prijon
Adepte du kayak randonnée depuis 2016 (Loire de Roanne à Orléans), Raid littoral (Rhône et Méditerranée), des lacs alpins Bourget, Annecy, la Havel (région de Berlin), un peu de côtes bretonnes... Loue & Doubs, Venise, le Rhin en Alsace et aux Pays-Bas... que du bonheur!
Contact via mail ou tel pers