Auteur Sujet: Comprendre l'hydrodynamique et l'aérodynamique du kayak  (Lu 10459 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne supportBRM

  • Messages: 1106
    • http://www.youtube.com/user/bluesrock83
Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #15 le: 12 Juin 2012, 19:34:46 »
 :bravo: :good:
  • yakkair lite one customisé HP

Hors ligne annickemmanuel

  • Messages: 7538
Re : Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #16 le: 12 Juin 2012, 21:06:04 »
Voilà, on en est là sur ce sujet, bon vent pour la suite ...
Ours, tu as oublié de cité à chaque fois que quelqu'un avait lu :D
  • CLC Shearwater 17 sectionable, Jackson 4Fun, Pyranha Karnali, Pyranha InaZone, Gumotex Swing2

Hors ligne supportBRM

  • Messages: 1106
    • http://www.youtube.com/user/bluesrock83
Re : Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #17 le: 12 Juin 2012, 22:46:30 »
:bravo: bel effort !
 a l'origine c'est est ce qu'il est plus rapide parce qu'il est rigide au lieu de gonflable /
ma réponse est non  :no: dans la mesure ou le gonflable est suffisamment rigide  :dents:


ensuite la parole est aux demandeurs  B)




un gonflable rigide , un rigide pas assez rigide donc trop mou  :mur: :mur: :mur: :mdr3:



  • yakkair lite one customisé HP

Hors ligne dejah

  • Messages: 2438
    • SophiaOutdoor
Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #18 le: 12 Juin 2012, 23:37:18 »
Bel effort ! Le modo doit se dire : "c'est bon, je peux partir en retraite aux îles maintenant" :dents:

En tous les cas, si le sujet inspire autant qu'il a inspiré la nouvelle vague d'architectes navals des années fin 70, où des thèmes tels que "coques canoë vs. coques fer à repasser" généraient des centaines de pages de théorie, parfois fanatiques. Tout ça parce qu'un Australien inconnu avait osé mettre la pâté en quarter tonner à tous les Européens dominateurs, sur un bateau 2 fois plus large et plus léger que la moyenne : "45° South"...

Le kayak est à priori nettement plus simple, d'autant qu'aucune règle de jauge ne vient fausser les cartes. Mais ce qui est nettement plus complexe, c'est que les paramètres architecturaux et techniques auxquels on touche pour "personnaliser" un bateau, sont finalement peu nombreux et donc très subtils. Tant qu'on ne connait pas tous ces paramètres (plan de forme chiffré, poids, CG, rigidité, indice de frottement des oeuvres vives, selon matériau), et qu'on ne peut pas tester ceux-ci en bassin de carènes, avec ou sans vagues, en soufflerie pour les oeuvres mortes, eh bien on risque au mieux de se faire plaisir à donner des avis autorisés... au lieu d'aller pagayer  :mur: :lol:
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne ours

  • Messages: 3989
Re : Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #19 le: 14 Juin 2012, 19:34:41 »
Bel effort !
En tous les cas, si le sujet inspire autant qu'il a inspiré ...

Je précise le sens de ce fil : personnellement, je n'y connais rien, mais cela m'intéresse d'essayer de comprendre.
Le but n'est pas d'en faire le lieu d'une discussion de spécialistes que très peu pourraient suivre, mais au contraire un  lieu où chacun pourrait poser ses questions de façon décomplexée et peut-être recevoir les réponses des personnes compétentes.

Dans cette optique, ce serait bien de ne pas trop user du jargon scientifique / technique, mais d'essayer d'expliquer en termes compréhensibles par tous (pas facile, je m'en doute...) :voyons: :D
« Modifié: 14 Juin 2012, 19:36:23 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 3989
Re : Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #20 le: 14 Juin 2012, 20:00:15 »
a l'origine c'est est ce qu'il est plus rapide parce qu'il est rigide au lieu de gonflable /
ma réponse est non  :no: dans la mesure ou le gonflable est suffisamment rigide  :dents:


Oui, c'était la question de départ sauf qu'il s'agissait plus précisément de la prise au vent des gonflables par rapport aux rigides.

Ce que j'ai retenu de l'explication d'Andy (pour résumer) c'est que si on donnait à un gonflable la même forme qu'à un rigide, à rigidité égale, les performances seraient identiques.
Et que si on ne le fait pas, c'est plutôt pour des raisons disons "commerciales", les gonflables étant plutôt destinés à des marchés demandant plus de la sécurité, de la stabilité, que de la rapidité. D'où des bateaux plus larges. Alors que techniquement il serait possible de les construire plus étroits et plus bas sur l'eau.
(j'espère n'avoir pas compris de travers...)
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ours

  • Messages: 3989
Re : Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #21 le: 14 Juin 2012, 20:35:52 »
Citer
j'ai un proto qui comprend une ligne centrale avec deux quilles , donc une flottaison bien moins large , il gagne beaucoup en performance mais perd aussi beaucoup en stabilité primaire .. l'un ne va pas sans l'autre.

Pas bien compris...
S'il y a deux quilles, cela signifie que la ligne centrale est en creux entre les deux quilles? Mais pourquoi alors la flottaison serait elle moins large et offrirait elle moins de stabilité primaire?
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne annickemmanuel

  • Messages: 7538
Re : Re : Re : Hydrodynamique et aérodynamique du kayak
« Réponse #22 le: 14 Juin 2012, 21:07:48 »
Citer
j'ai un proto qui comprend une ligne centrale avec deux quilles , donc une flottaison bien moins large , il gagne beaucoup en performance mais perd aussi beaucoup en stabilité primaire .. l'un ne va pas sans l'autre.
Pas bien compris...
S'il y a deux quilles, cela signifie que la ligne centrale est en creux entre les deux quilles? Mais pourquoi alors la flottaison serait elle moins large et offrirait elle moins de stabilité primaire?
Les quilles dont parlent Andy sont probablement l'une sur l'autre et d'un diamètre inférieur à celle des HPx afin d'enfoncer un peu plus le "V" dans l'eau pour avoir un plan anti-dérive plus prononcé.
Mais la stabilité primaire en prendra un coup.
  • CLC Shearwater 17 sectionable, Jackson 4Fun, Pyranha Karnali, Pyranha InaZone, Gumotex Swing2

Hors ligne annickemmanuel

  • Messages: 7538
Re : Comprendre l'hydrodynamique et l'aérodynamique du kayak
« Réponse #23 le: 14 Juin 2012, 21:09:13 »
Le pont sur le kayak a certainement une influence.
Un kayak sans pont sera probablement plus sensible au vent que le même avec un pont même en tissu tendu.
  • CLC Shearwater 17 sectionable, Jackson 4Fun, Pyranha Karnali, Pyranha InaZone, Gumotex Swing2

Hors ligne ours

  • Messages: 3989
Re : Comprendre l'hydrodynamique et l'aérodynamique du kayak
« Réponse #24 le: 14 Juin 2012, 22:01:30 »
D'accord, je comprends!
cela donne envie d'essayer !

Et que se passe-t-il si on écarte les deux quilles? Je suppose que tu as dû essayer toutes les configurations possibles?
« Modifié: 15 Juin 2012, 09:08:04 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne planeur

  • Messages: 600
    • Quelques Galeries
Re : Comprendre l'hydrodynamique et l'aérodynamique du kayak
« Réponse #25 le: 15 Juin 2012, 16:52:40 »
Dans ce cas rien ne vaut l'expérimentation.


Lors de la prochaine sortie mixte, avec juste des mouvements de pagaie pour se maintenir face au vent on verra bien quel kayak recule le plus ou s'envole le plus loin dans le cas d'un gonflable  :W [size=78%].[/size]

Bon il faut aussi que les kayakistes soient de même corpulence.