Auteur Sujet: Recherche kayak familial  (Lu 10411 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Francois1er

  • Messages: 12
Re : Recherche kayak familial
« Réponse #15 le: 29 juin 2009, 23:55:03 »
Salut les copains!

Andy a raison sur un point: le gros, le très gros, l'énorme avantage du SOT est la remonté facile, à laquelle je rajouterais un autre: le fait d'avoir les jambes à l'air et donc d'être ejecté facilement.

on voit toujours midi devant sa porte, et mon approche vis-vis du kayak est basée sur trois expériences personnelles:
  • coincé dans et sous un canoë retourné sur l'Allier: pas un kayak certes, mais je ne vois pas comment je me serais sorti d'une hilloire,
    la déferlante devant les Sanguinaires, qui aurait écrasé les réserves de flotabilité, et mes jambes d'un sbrotch gourmand,

Voilà de quoi bien soigner une claustrophobie, mais le pire:

mon incapacité à remonter dans mon kayak devant la baie de Rio, devant une mignonne Cariocaise kaykakiste. J'étais crevé et j'ai eu tort de nager pour me délasser, or si sur la terre, le ridicule tue, sur mer, le tort pille (à relire lentement)  :voyons:
Une telle blessure d'amour propre était irréparable!  :jumpy:

Bref mon expérience personnelle me pousse  vers le SOT. D'autant qu'il y en a quelques-un de très pointu:
le mien n'étais une bête de course, mais me mettais le Bassin d'Arcachon en entier à portée de journée (voire mi-journée avec les courants), y compris les premiers bancs (avec précaution)
http://www.oceankayak.com/kayaks/single_kayaks/scupper_pro_tw.html

Sinon, je reconnais que le poids est un vrai problème.
Pour ce qui est d'avoir le cul mouillé, j'ai toujours remisé mon kayak à la Toussaint, utilisant ma combinaison de surf dans les moins bon jour (et coupant du bois les jours mauvais).

Voilà ce que j'en pense,

Amicalement

François