Auteur Sujet: Autour du SurfSki  (Lu 128774 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Autour du SurfSki
« le: 04 octobre 2012, 11:51:38 »
Salut à toutes et à tous sur le sujet !

Initialement nous avons commencé à parler périphériquement de SurfSkis dans le sujet de la pompe de cale (http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,2700.0.html), ainsi que dans le sujet "rester calme" (http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,2783.0.html)

Alors merci Ours de nous rappeler à l'ordre :


Juste un petit mot pour dire que, dans un souci de clarté,  :yes:   tout cela mériterait un sujet à part entière, et qu'on n' est plus dans la pompe de cale... :no:
J'ai alors crée ce sujet afin de permettre de parler sur tout et (pas) n'importe quoi autour du SurfSki, car déjà à plusieurs reprises cela a été mentionné. Pour nous lancer dans le bain, je reprends la citation d'Andy :

le vrai problème avec ces bateaux est la fatigue occasionnée par les (re)montées a bord , inévitables si on navigue en eaux agitées et au surf . pour ma part apres quatre ou cinq fois j'étais HS et je trouve cela dangereux en mer loin  des cotes .

la vitesse est toute relative si on compare a des bateaux de même longueur et de même largeur en kayak de mer , seul le poids supplémentaire peut être un très léger frein , mais une fois au surf peu de différences  de vitesse , elle ne dépassera pas d beaucoup la vitesse de la vague ..


Et pour y répondre, je m'auto-cite (ça se dit ?  :voyons: ) :


En effet, le SurfSki, pour ceux qui ne s'y connaissent pas, est en quelque sorte un kayak type sit-on-top, soit "assis-dessus", conçu pour notamment "surfer" sur les vagues. Néanmoins, c'est également un "kayak" pour aller chercher le plaisir dans la vitesse dans des conditions adéquates.

Au vu de la longueur importante (dès env. 5.50 m à env. 6.60 m) et sa largeur plutôt "humble" (entre 40 à 50 cm), le SurfSki est un engin considéré comme très instable par certains. C'est un peu comme être assis sur un tronc d'arbre ;)  Donc, Andy, tu a raison, ce n'est peut-être pas le bateau idéal pour commencer à partir d'un certain âge. Quoique... Cela ne devrait en aucun cas être péjoratif, mais les sensations que ce type de kayak procure correspond plutôt à un âge plus agité, si j'ose dire ainsi.  :saint:  [...] L'avantage avec notre sport est que c'est beaucoup moins douloureux que de bouffer le bitume ou d'autres matières... :'(

Voilà pour l'introduction...  :mur:  Casse-tête ces citations  :roll: 

Alors, je suis absolument d'accord avec un point, Andy, quand on commence à faire du SurfSki, il faut être persévérant, vraiment acidulé, car pour ma part, je me suis baigné au moins une centaine de fois à la première sortie  :blink: . JP pensait que j'en avais tellement marre, eh ben non, je me suis amusé comme un fou.  :jumpy:  Donc la question de remonter à bord demande en effet un peu de patience et de technique au début. Mais à mon avis, c'est à comparer à l'apprentissage à rouler en vélo. Au départ, on s'est tous pris des gamelles (aie aie aie...), mais au fur et à mesure, on évolue. Avec le SurfSki, domaine dans lequel je suis encore néophyte en matière de navigation  :p , plus long tu le pratique, moins tu prends de l'appui sur les pagaies cuillères et moins tu te baignes. Donc tout au début tu restera de toute manière proches de la mise à l'eau ou au moins de la berge et c'est plus tard que tu commence à sortir et partir plus loin. En plus, la remontée dans un SurfSki n'est pas aussi compliqué que ça, de plus, pas besoin de le vider avec une pompe ou aller au bord (je vous rappelle le principe de sit-on-top), car il a le système de clapet de Venturi pour le vider.

Donc au final, c'est comme avec tout, on choisi en conséquence ce que l'on souhaite faire. Là aussi, c'est le plaisir qui compte. Pour ceux qui croient que nous avons plusieurs vies, je veux bien, mais je compte bien de profiter de ma vie actuelle  :W 

Le débat est lancé (et créera, je l'espère, beaucoup de vagues...)  :D

Salutations kayakissimes et merci d'avance de votre participation !

romano.conte
« Modifié: 04 octobre 2012, 14:36:34 par romano.conte »
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne ours

  • Messages: 4152
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #1 le: 04 octobre 2012, 17:05:39 »
Avec le SurfSki, domaine dans lequel je suis encore néophyte en matière de navigation  :p

Tu as des images de ton nouveau sport acrobatique?
 
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #2 le: 04 octobre 2012, 17:06:32 »
Comme toujours, je te suis reconnaissant de tes remarques pertinentes !  :jap:  En effet, je me suis peut-être mal exprimé, chose pour laquelle je m'en excuse, tu n'était évidemment pas débutant, c'était plutôt dans un sens général que j'ai fait allusion à un début de la pratique de SurfSki.

Il est vrai aussi que, dans certaines conditions et situations, cet "engin", dénommé SurfSki, peut absolument être dangereux. C'est d'autant plus important, comme tu le dit, que le pratiquant (ou la pratiquante, bien sûr) soit attentif (-ve) et vraiment physiquement en forme ! C'est indispensable !  :yes:

Pour ma part, j'ai bien et longuement réfléchi et suis arrivé à la conclusion que de la manière que je pratique actuellement le kayak, le seul moyen d'augmenter un cran, c'est de "taper" plus haut.  :thumbup1:  Ma décision prenait également en considération, que le SurfSki sera un kayak de plus dans la collection et permettra de choisir notamment selon les conditions de navigation ou du but de l'entrainement, etc. De plus, si j'essayerais à nouveau un défi, tel la traversée en longueur le lac Léman, par exemple, je devrais carrément être accompagné par un "bateau" pour me réapprovisionner au vu de la minime (voir manquante) place de stockage à bord.  :blink:

Concernant la pratique de kayak en général, j'ai de la chance, là ou j'habite, car je me retrouve à 10-12 minutes de 5 différentes mises à l'eau sur Genève et même proche (env. 1h) du lac d'Annecy (pour p.e. en faire des sorties avec JP) ou encore et encore... Donc, effectivement, je pratique quasi quotidiennement, même sous la pluie et en hiver ! Et à cette occasion je dois dire que j'ai de la chance, car ma femme non seulement elle me support, mais elle me soutient !  :bravo: :good:  Et elle a même chopé le virus aussi  :jumpy:

rc
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne dejah

  • Messages: 2489
    • SophiaOutdoor
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #3 le: 04 octobre 2012, 17:44:09 »
C'est vraiment un choix de pratique.
D'ailleurs, si j'avais les moyens, le temps, la place pour le ranger, je m'y serais bien essayé :p
Mais comme je n'ai rien de tout cela, je privilégie l'essentiel de mon programme qui est de pouvoir sortir en mer quasiment toute l'année et presque par tous temps (sur la côte d'azur également je précise), et de préférence quand ça bouge ou ça souffle pas mal, faire du jardinage dans les rochers, du surf, du picnic, du bivouac à l'occasion, de la photo, de la vidéo, de la plongée, de la voile, bref, tout ce qu'il est difficile ou impossible de faire bien avec un surfski.
Par contre sur un lac, j'aurai sans doute et même surement vu les choses différemment ;)
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne annickemmanuel

  • Moderateur
  • Messages: 7828
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #4 le: 04 octobre 2012, 19:31:57 »
Le surfski qui est fait pour aller vite et droit ne doit pas être un foudre de maniabilité.

Lorsqu'on ne veut pas faire le clown sur le tronc d'arbre, pourquoi ne pas opter pour une pirogue OC1 ou une V1, c'est rapide aussi, mais il y a un appui.
  • CLC Shearwater 17 sectionable, Jackson 4Fun, Pyranha Karnali, Pyranha InaZone, Gumotex Swing2, Rainbow SL350 Max

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #5 le: 04 octobre 2012, 21:48:47 »
Le surfski qui est fait pour aller vite et droit ne doit pas être un foudre de maniabilité.

Lorsqu'on ne veut pas faire le clown sur le tronc d'arbre, pourquoi ne pas opter pour une pirogue OC1 ou une V1, c'est rapide aussi, mais il y a un appui.
Alors là, je rejoins l'avis d'Andy, car si je veux m'acheter un produit au Carrefour, je ne m'y rends pas au Conforama  :eek:  Toutefois, merci du tuyau, mais comme je l'ai déjà mentionné, j'ai très bien réfléchi avant de faire mon choix et j'ai essayé des bateaux pour en prendre ma décision d'acheter un SurfSki, mais aussi lequel parmi toute la panoplie existante..!

Et par ailleurs, dis-moi qui ne joue pas le rôle d'un "clown" :bozo:  si l'on apprend quelque chose que l'on aime et avec lequel on aimerait bien évoluer, car l'environnement s'y prête ? On passe souvent comme clown, surtout devant quelqu'un qui sait faire. Mais en place de rigoler, il serait plus judicieux de donner des conseils, non ?

Ce qui rejoins ce qu'Andy avait énoncé, soit en sortant à force 5 en mer... Ai-je dis d'en faire des sorties dans la houle déchaînée ? Je ne crois pas... J'ai plutôt parlé de la possibilité qu'un SurfSki peut procurer. Mais puisque j'adore les défis, t'inquiètes, je m'y préparerais pendant l'hiver et sortirais dans la houle remuée quelque part en mer et l'on va reprendre la discussion :D  Fatiguant ? C'est sûr, chacun d'entre nous atteint tôt ou tard. C'est physique, chaque force s'épuise un moment donné. Donc, c'est à chacun de se connaître et ne pas se surestimé pour ne pas se mettre en danger, et encore moins les autres ! Donc, si l'on est débutant, on se doit de se comporter en cette sorte, si l'on devient expérimenté, on peut aller plus loin, donc à la fin c'est toujours une question d'être raisonnable ! C'est toujours pareil avec tout !  :yes:

Ce qu'il fait personnellement ma force (mes amis et mes proches peuvent vous le confirmer), je suis très persévérant et conséquent comme personne, parfois même acharné pour apprendre ce qui m'intéresse, et ce n'est pas les quelques baignades par lesquelles on y passe forcément quand on fait du SurfSki - à moins que l'on a fait p.e. du kayak de course en ligne ou similaire - qui vont m'arrêter.

JP même l'a dit un jour, si tu veux faire du SurfSki, tu te procure un SurfSki et non pas un truc qui ressemble. Pragmatique, sans doute, mais c'est justement ce qui me correspond !  :W

Le surfski qui est fait pour aller vite et droit ne doit pas être un foudre de maniabilité.

Lorsqu'on ne veut pas faire le clown sur le tronc d'arbre, pourquoi ne pas opter pour une pirogue OC1 ou une V1, c'est rapide aussi, mais il y a un appui.

C'est clair, si l'on gagne sur la vitesse, forcément on perd quelque part sur la stabilité et inversement, si l'on gagne sur la stabilité on perd de la vitesse, etc. Donc si l'on se trouve sur un kayak rapide, il est évident que l'on est pas prêt à faire du slalom. C'est bien pour cette raison que l'on bien cogiter sur ce que l'on cherche à faire. S'il s'agit de faire des ballades romantiques en ayant de la sécurité en même temps, le choix d'un kayak de course n'est pas le bon. En revanche, si l'on souhaite de pimenter les sorties et d'y ajouter une part d'aventure et de fortes sensations, le choix du YAKKAir HP2 n'est pas le bon non plus. Le top c'est d'avoir un bateau pour chaque type de sortie, mais rare sont les gens qui peuvent se le permettre... moi je n'en fais pas partie de ces dernières.

Et voilà, ce que j'adore sur ce forum, elle détient une richesse qui vient des différents points de vue de chacun de nous qui y participe en s'exprimant ! C'est très enrichissant !

Peace, romano.conte
« Modifié: 04 octobre 2012, 21:50:23 par romano.conte »
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #6 le: 04 octobre 2012, 22:14:10 »
Avec le SurfSki, domaine dans lequel je suis encore néophyte en matière de navigation  :p 

Tu as des images de ton nouveau sport acrobatique?

annickmanuel a posté la bonne photo. Là, il s'agit du VAJDA Hawx en carbon 10.5 kg (noir/vert). L'Elite Pro n'est pas coloré, c'est-à-dire que l'on voit la matière tel qu'elle est, soit le carbon, noir, et le kevlar jaune, d'oré...

Voici une photo du VAJDA Hawx, prise par JP ! Merci encore une fois mon grand de m'avoir prêté tous les bateaux pour me faire essayer et pour les super sorties partagées ! Les SurfSkis VAJDA Hawx et le VAJDA Orca (bleu doncé, noir) sont à JP de M5 France.

Peace, romano.conte
« Modifié: 04 octobre 2012, 22:24:00 par romano.conte »
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne RecoB

  • Messages: 137
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #7 le: 04 octobre 2012, 22:18:45 »
 :eek: Oula, je trouve certaines remarques bien négatives, limite exagérées sur la dangerosité du surfski (je me demande si de nombreux kayakistes sont très à l'aise par un bon force 5 au large...pas certain non plus que le réembarquement d'un ponté dans les vagues soit un jeu d'enfant)

Après 11 mois de pratique quasi hebdomadaire du surfski (c'est mon premier kayak), je crois pouvoir dire que c'est un bateau qui ne se limite pas au fitness mais permet de faire de la rando à la journée voire à la grande journée http://dplouepic.skyrock.com/3114069411-Projet-ULD-Omonville-Roubary-Omonville.html :blink: :doucement: 

C'est comme le dit Pierre un choix (très réfléchi pour moi), les premières heures ont pu parfois être désespérantes mais je me suis accroché et ça fait maintenant longtemps que la gestion de l'équilibre ne me soucie plus.
Venant du funboard (notamment de vitesse), c'est le seul type de kayak (le ponté est toujours plus lourd et perso je me sens un peu prisonnier les jambes dedans) qui m'a permis d'avoir quelques sensations de vitesse (14 en pointe sur le plat, 23 en surf) et de glisse, je trouve que le rapport entre l'effort produit et la vitesse atteinte est intéressant.

Alors c'est certain, c'est un type de bateau qui demande un apprentissage relativement long et une certaine condition physique, c'est rarement un bateau à faire essayer comme ça pour voir, cela dégoûte souvent rapidement  :colere:
Mais une fois passé le cap, c'est le panard  :good:  Afin de n'effrayer personne, le surfski reste relativement accessible à beaucoup de monde, notamment les bateaux pour débuter type Epic V8 ou Fenn Mako XT, voire Honcho Guru  ;)
Les surfskis de catégorie élite, c'est quelque part encore un autre monde...Pour ma part, je vais évoluer début 2013 vers un bateau dit intermédiaire (Fenn Swordfish)

Alors Romano, je te remercie pour ce post, ton enthousiasme fait plaisir à lire, continues comme ça, ne changes pas !  :good:
« Modifié: 04 octobre 2012, 22:52:13 par RecoB »
  • Fenn Swordfish

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #8 le: 05 octobre 2012, 16:45:11 »
Comme je le constate, le débat est vraiment lancé... chaud chaud  :inlove: 

Résumons : Nous avons donc les différents facteurs (+/- importants) desquels il faut en être conscient pour en faire le choix de passer en SurfSki (et là, je ne parle pas encore d'un SurfSki type Elite).

Les aspects déterminants sont alors l'âge, la condition physique, le but de la pratique de ce type de kayak, dans quel environnement l'on veut pratiquer et... eh oui... le budget.

Au jour d'aujourd'hui, c'est-à-dire après avoir lancé le présent sujet sur ce forum, j'ajoute à la liste la "conscience de ce que la pratique de SurfSki implique", soit une pratique régulière afin de maîtriser ce type d'engin (peut-être pas à 100%, mais à un maximum possible), et le fait qu'il vaut mieux être en forme et expérimenté pour ne pas se faire surprendre dans des conditions (rapidement changeant en mer), qui peuvent nous mettre en péril. C'est vrai, mais comme je l'ai déjà mentionné synonymement, il appartient à chacun d'entre nous de faire en sorte de ne pas se surestimer, car une surestimation de soi nous mène presque toujours dans le pétrin. A moins que vous soyez un Ninja qui sait courir sur la surface de l'eau  :ph34r:  ouataaah

De plus, la possibilité quasiment absente de transporter du bagages (bon, j'ai déjà pensé à cela avant, mais je le nomme exprès encore ici afin de le rappeler, comme Andy l'a déjà fait) ou le matériel nécessaire à la sécurité, de la flotte à boire et de la nourriture, est également un facteur à prendre en considération. Le fait que si l'on ajoute quelque chose sur le pont le centre de gravité est surélevé est cela devient à nouveau une question de stabilité.

Si, comme plusieurs d'entre vous on fait comprendre, vous y habitez proche de la mer et que cette dernière est souvent agitée dans votre région, il est effectivement plus sage de s'en passer de la pratique de SurfSki ou alors de se limité à une pratique restreinte dans des conditions favorable avec un engin genre epic V8 ou VAJDA Oscar. Ou alors d'avoir la possibilité de s'entraîner (quasi) quotidiennement et être doté de patience !  :jap:

Donc au final, c'est comme toujours et avec tout, c'est une question de raisonnement qui fait que l'on se décide de faire du SurfSki ou non. Pour ma part, c'est claire, je l'ai déjà évoqué aussi, le choix d'un SurfSki a été longuement réfléchi, tout autant comme en début d'année de reprendre le sport du kayak. Serait-ce peut-être mon côté zodiacal du taureau qui ressort ?  :voyons:  Je ne sais pas, mais il est clair que j'ai établi une liste de buts, de définition personnel de ce sport et les avantages et inconvénients relatifs à l'achat d'un SurfSki. Si bien évidemment la liste des points négatifs aurait été plus long que celle des points positifs, je n'aurais pas fait le pas. Pour vous donner une idée, j'ai réfléchi tout de même pendant passé 3 mois avant de passer la commande  :huh: .

Pour "finir" d'avec mon petit exposé ici, je fais un petit clin d'œil à RecoB : Je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu dis, c'est un sport accessible à tout le monde, mais j'ajouterais un élément en disant que : un sport accessible à tout ceux qui en sont conscients ! :good:  Et ne t'inquiète pas, personne n'arrive à me démotiver  :jumpy:  au fait, il y a une personne, si, c'est MOI !  :W

Peace
« Modifié: 05 octobre 2012, 16:47:30 par romano.conte »
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #9 le: 05 octobre 2012, 17:06:46 »
Ah oui, j'allais oublier...

J'ai repris le sport du kayak pour la simple est bonne raison (oui, je sais qu'il y a un sujet spécifique à ce sujet, soit ici : http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,2481.15.html, mais ce n'est que pour en ajouter un point intéressant qui rejoins la décision de faire du SurfSki), c'est parce qu'en début d'année je luttais encore avec des problèmes de dos importants qui ne me lâchait pas pendant passé 2 ans. Alors, puisque j'ai été toujours quelqu'un de très sportif, j'ai chercher un sport qui me permettra de me remettre en forme et qui ne me péjore pas.

Alors je me suis décidé de reprendre le kayak (j'en ai déjà fait un peu de l'eau-vive à l'époque et j'ai toujours adoré), mais cette fois-ci pas en rivière. Et voilà, notre sport m'a aidé à me remettre et me tonifier et muscler mon dos, car on fait à peu de chose près tout les mouvement que le dos nous permet de faire.  :good:

Voili voilou  :D
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne dejah

  • Messages: 2489
    • SophiaOutdoor
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #10 le: 05 octobre 2012, 17:21:44 »
Comme Andy l'a rappelé, le "débat" ne concerne pas la dangerosité relative de ces bateaux ou encore les capacités physiques de tel ou tel qui le pratique, mais juste les éléments à connaitre pour avoir cette fameuse "conscience" que tu évoques.

Dès l'instant où nous sommes à peu près d'accord sur les limitations de chaque type de bateaux/pratiques et les capacités indispensables pour en tirer le meilleur parti, alors chacun peut se faire une idée en connaissance de cause. Et rassures-toi, personne ne cherche à te démotiver, ni a prêcher pour sa paroisse :roll: Le but est d'informer au mieux, avec les expériences de chacun, enfin il me semble :saint:

Et encore une fois, si j'avais tous les éléments qui me manque, j'aurais probablement aussi un surfski :p
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne annickemmanuel

  • Moderateur
  • Messages: 7828
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #11 le: 05 octobre 2012, 19:25:42 »
Ne pas interpréter mon "faire le clown sur un tronc d'arbre" comme une moquerie, juste relevé le point que ceux qui souhaitent quelque chose de rapide aussi avec probablement moins de temps d'apprentissage peuvent aussi regarder les OC1 et V1. Mais je respecte vos choix et suit avec attention vos retours d'expérience. :yes:
  • CLC Shearwater 17 sectionable, Jackson 4Fun, Pyranha Karnali, Pyranha InaZone, Gumotex Swing2, Rainbow SL350 Max

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #12 le: 05 octobre 2012, 21:13:23 »
Au fait, dejah, j'ai écris :

Pour "finir" d'avec mon petit exposé ici, je fais un petit clin d'œil à RecoB : Je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu dis, c'est un sport accessible à tout le monde, mais j'ajouterais un élément en disant que : un sport accessible à tout ceux qui en sont conscients !  :good:  Et ne t'inquiète pas, personne n'arrive à me démotiver  :jumpy:  au fait, il y a une personne, si, c'est MOI !  :W

Peace

juste pour cela :

Alors Romano, je te remercie pour ce post, ton enthousiasme fait plaisir à lire, continues comme ça, ne changes pas !  :good:    :clap:


Toutefois, tu as entièrement raison, nous sommes dans un forum, une plateforme sur / dans laquelle on échange nos expériences et nos pensées encore inexpérimentées afin de nous enrichir au sens large du terme, à savoir d'élargir notre horizon et nos connaissances. C'est bien ce que j'ai déjà dis si souvent ici, c'est cela que j'adore. Et j'ai aussi souvent déjà remercier Andy pour ces remarques pertinentes. Egalement, je suis reconnaissant, c'est l'occasion de le dire à nouveau, à tous ceux qui s'y investissent en temps surtout afin que le cœur de ce forum continue à battre ! Bravo !  :jap:  et  :clap:  et  :doucement:

Il est évident, du moins pour moi, que je continue à contribuer la moindre idée et avec la moindre expérience de nourrir ce forum. Finalement, il n'y a rien de plus important que la communication entre nous kayakistes afin de faire connaître encore plus notre sport pour, espérant le, en faire comprendre aux autres navigateurs d'engins plus puissant que les nôtres, que nous sommes là et qu'il sied de faire attention mutuellement ! Notre sport, que ce soit un kayak gonflable, ponté, jupé, rapide, long, court, coloré, incolore, léger, lourds, beau, moins beau, mono-place ou plus ou Dieux sait quoi encore, l'importance est que nous avons PLAISIR, et que nous pouvons faire perdurer ce plaisir le plus long possible. Il est à mon avis donc important de faire parler de nous, nous en tant que kayakistes, afin que notre existence soit prises au sérieux, et je crois, nous sommes sur la bonne voie.  :good:

Donc, je rajoute ici quelque chose qui est plus proche de notre sujet, j'adhère bien évidemment à ce que dit annickemmanuel, le temps d'apprentissage n'est non négligeable et de par ce fait important à ne pas l'oublier qu'il fait s'investir, d'où la raison que j'ai moi-même évoqué la notion de choisir son engin en conséquence, soit ici précisément, une pratique quasi quotidienne est indispensable, à mon humble avis.  :roll:

Mais, il me semble en même temps, qu'en effet, le SurfSki est un sport ou laissez-moi plutôt dire "une discipline encore jeune", en tout cas encore peu connu par la majorité des gens, ce qui permet de la faire connaître telle qu'elle est, soit, selon moi toujours, élégant et gracieux qui comporte une marge de progression énorme et des possibilités de sorties bien diverses. Et alors, chaque sortie doit progressivement être adapté au niveau en l'état de chacun.
Mais qui dit SurfSki, doit aussi dire technique de pagayage. Car pour la plupart d'entre vous, il est sans doute claire qu'avec une technique conventionnelle. Cette discipline consiste en effet en un bon sens d'équilibre, un bon oeil, et une technique quasi irréprochable des coups de pagaies. Autrement dit, un mauvais coup de pagaies et on est à l'eau, à moins que l'on arrive à se rattraper en s'appuyant pour se remettre comme il se doit. Mais je me "réserve le droit" d'écrire ultérieurement sur le coup de pagaies, afin de ne pas exploser le cadre du présent message !  :blink:
Alors, passez un excellent weekend et surtout : une belle sorties kayakissimes à tous et à toutes !!!  :dents: 

Peace, romano.conte
« Modifié: 05 octobre 2012, 21:15:45 par romano.conte »
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne kayakaddiction

  • Messages: 246
  • kayakaddiction ;-)
    • Kayakaddiction & the « Kayaking Maniacs » ;-)
Re : Autour du SurfSki
« Réponse #13 le: 05 octobre 2012, 21:48:16 »
Merci pour lien, site que j'ai découvert quand je m'étais intéressé de proche au SurfSki de Point 65, le Bourbon Orca Ultra. Alors j'ai feuilleté souvent et j'apprécie sa façon de reporter en détail ses sorties et ses expériences. :good:

Merci donc ours  ;)

Je dois dire qu'avec un SurfSki on peut, quand les circonstances le permettent, contempler le paysage, c'est vrai, pas au début, et pas quand c'est déchaîné, mais c'est toutefois possible. Voilà qu'il fallait un bateau pour chaque sortie :jumpy:
  • VAJDA Hawx Elite Pro Surfski paddling machine ¦ DAG Mid-Way ultraspeed ¦ BIC YAKKAIR HP 2 polyvalent ultrarigide ultrasexy

Hors ligne RecoB

  • Messages: 137
Re : Re : Autour du SurfSki
« Réponse #14 le: 06 octobre 2012, 09:46:27 »
2 types de bateaux dit intermédiaires qui permettent la transition entre les kayaks pour débuter et les élites.
D'après les tests, ils ont une stabilité très proche des premiers et un vitesse très proches des seconds.
En compétition en grosses conditions, les coureurs les préfèrent souvent aux élites dont la gestion de l'équilibre prend trop d'énergie.


Fenn Sworfish 6,10m x 0,45 m http://fennfrance.fr/fr/catalogue/kayaks/swordfish





Carbonology Vault 5,95 m x 0,47 m http://www.carbonology.com.au/2011/02/06/vault-surf-skis/




« Modifié: 06 octobre 2012, 09:58:58 par RecoB »
  • Fenn Swordfish