Auteur Sujet: Première sortie en KG dimanche aprem'  (Lu 4490 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gilles 77

  • Messages: 1154
Première sortie en KG dimanche aprem'
« le: 22 avril 2013, 13:10:49 »
Samedi,n'ayant pus passer chez un pote,qui était partie voir un match de catch,je n'ai pas pus lui emprunter son gonfleur.

Je décide de réparer le vieux gonfleur un peu explosé,puis je me rends compte qu'il manque l'embout.
Alors comme j'ai la flemme de tout fouillé dans le garage,je vais voir sur le site de Décathlon pour trouver un jeu d'embouts,prix 3.90 euros.
Il y a un super U,à 100 m de chez moi,et j'y trouve un gonfleur à pied de 5 L à 4.80 euros.

Pour la première fois j'ai trouvé le gonflage un peu long,l'embout est un poil trop petit(je mettrais du scotch autour)alors je devais le tenir en gonflant,comme c'était inconfortable,j'ai tout essayé(le Kama sutra en quelque sorte)debout,au pied avec un genou par terre,à une main,à deux mains,mais pas avec la tête :p

Le plus long de cette sortie à été de trouvé une place pour garer la voiture et de tout préparer(classique?).
J'ai déclenché le chrono:résultat 40 minutes :bravo:
Gonflage pifométrique,le mano ne décollant pas de 0 mbar.

Départ en aval(300 m?)d'un barrage à Joinville.J'avance facilement,avant de me rendre compte que le courant y est pour beaucoup :lol:
Je suis le seul sur l'eau et je me la pète juste ce qu'il faut B) ,descendant tranquillement assis dans mon KG flambant(lui aussi)neuf.

Je passe trois ponts,puis me dis à cette arbre je ferais demie tour,réalisant que le retour contre courant sera plus physique.
Pendant que j'entreprends mon demie-tour,j'entends sur la berge un grand-père qui dit à son petit-fils:"c'est bien le kayak,regarde maintenant il va remonter le courant".....ben il avait raison :dents:

J'ai dus remonter la Marne sur 200 m :help:
jusqu'à un moment où je faisais du sur-place,j'avais le courant plus le vent de face,plus mon inexpérience.
Je suis donc redescendu jusqu'à un ponton d'embarquement(ou de pêche?).
Première enseignement:aller dans le sens du courant.

Je me suis sécher,j'ai vidé le kayak par le vide vite puis au chiffon microfibre,le soleil de fin de journée vers 18 heure mais surtout la petite bise faisant le reste,ça m'a pris quand même une demie-heure.

Je repli tout,et ça rentre dans le sac.
Je remonte donc à pieds,mais pas humilié pour autant.
14 kg à l'épaule avec la pagaie dans la mains,c'est lourd et surtout pas pratique.
Deuxième enseignement:mettre le Kg sur un petit chariot/diable/trolley pour remonter à sa voiture c'est mieux pour son squelette.

J'ai bien aimé le coté star,même si j'ai joué un peu le fier en ne regardant pas les gens qui parlaient du kayak me laissant porté par le courant,
puis moins fier en remontant le courant car là je stressais un max.
J'avais prévu,mais ça mouille quand même.Embarquement et débarquement réussis.

Comme le KG,n'était pas complètement sec,je l'ai ouvert dans le garage.

C'est marrant,mais j'utiliserais bien mon KG comme un rigide:gonflé dans le garage,transporté en voiture sur une galerie,puis sur un chariot
du coup les avantages seraient son poids et son prix(jusqu'à 400/500 euros).

Bref,j'avais des idées,plus que des certitudes avant de passer à la pratique et là elles ont un peu évoluer.
Même si on peut utiliser un gonflable comme un rigide et pas le contraire,certains critères ne sont pas aussi tranchés que je le pensais(dans mon cas en tout cas)

La prochaine fois(sur la Marne),je laisserais la voiture au point d'arrivée et remonterais à pieds avec un chariot.

J'ai trouvé qu'il y avait pas mal de place à l'avant pour les bagages.
Je vais essayer de réparer ce :censure: mano car j'ai toujours tendance à tout sous-gonfler.

Naviguer en eau calme,c'est super reposant,par contre les bords de marne en plein soleil ce n'est pas très sauvage,l'impression d'être sur une scène avec des gradins pleins sur des kilomètres :W
  • un gonflable Sévylor Rio , Gumotex twist 2 (série 2)

Hors ligne annickemmanuel

  • Messages: 8248
Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #1 le: 22 avril 2013, 16:17:55 »
Difficile de se rendre compte si le courant sera remontable ou pas.
Surtout avec un KG se ce type qui a une coque volumineuse. Peut-être qu'avec un rigide un peut éffilé tu aurais réussi à le remonter ... ou pas.
C'est donc le casse tête de la navette qu'il te faudra résoudre.
  • CLC Shearwater 17 sectionable, Jackson 4Fun, Gumotex Swing2, Rainbow SL350 Max

Hors ligne ours

  • Messages: 4374
Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #2 le: 22 avril 2013, 18:52:54 »
Premier enseignement:aller dans le sens du courant.

ça se discute : ton histoire pose la question de ce qui est faisable en rivière sans navette.

Première réponse: il vaut peut-être mieux commencer par essayer de remonter  :dents:
En longeant de très près les bords où le courant est moins fort (sauf dans l'extérieur des méandres) qu'au milieu, tu peux souvent remonter.
Et avant de se laisser descendre, il faut toujours vérifier si on sera capable de remonter. C'est comme avec le vent.

Deuxième réponse: le courant peut être très variable (selon les pluies, ou le débit, ou s'il y a un barrage en amont).
Au même endroit, tu peux te trouver confronté à un courant fort un jour, et passer facilement un autre jour.

Troisième réponse : Comme dit Emmanuel, il y a sans doute des bateaux qui remontent mieux que d'autres.
Cela m'intéresserait de savoir lesquels? Si quelqu'un a une réponse?

Quatrième réponse: C'est l'option "kayak sur place" qui résout définitivement le problème des navettes.
Tu choisis une mise à l'eau où il y a pas mal de courant. Tu prépares ton bateau (le gonflage est un bon échauffement), tu mets à l'eau, et puis tu pagaies à fond pendant trois heures pour lutter contre le courant. Quand tu en a assez, tu regagnes ton point de départ dont tu n'as pas bougé. Muscles d'acier garantis au bout de cinq séances!  :dents: :D
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne dejah

  • Messages: 2515
    • SophiaOutdoor
Re : Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #3 le: 22 avril 2013, 19:58:13 »
Troisième réponse : Comme dit Emmanuel, il y a sans doute des bateaux qui remontent mieux que d'autres.
Cela m'intéresserait de savoir lesquels? Si quelqu'un a une réponse?

Les bateaux rapides (et directeurs) ? :D
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne basilic

  • Messages: 3777
Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #4 le: 22 avril 2013, 21:36:30 »
comme le dit ours, il y a aussi des jours avec et d'autres sans. Le tout n'est ne pas ce décourager.
Bon courage pour la suite.
« Modifié: 22 avril 2013, 22:23:40 par basilic »
  • feuillette eskimo

Hors ligne Romarin 06

  • Messages: 1610
Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #5 le: 22 avril 2013, 21:54:22 »
J'aime assez bien ce compte-rendu  :good: ... Réalisme et humour. Je ne ne moque pas, mes dernières navigations en rivière (eaux vives) datent d'au moins 20 ans, et là pas question de remonter le courant, c'était navettes en véhicule.
 
Bonnes navigations, courage !
  • Nomad HP3
Le mieux est l'ennemi du bien, mais c'est bien d'essayer de faire mieux...

Hors ligne gilles 77

  • Messages: 1154
Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #6 le: 06 mai 2013, 14:11:06 »
Après la première sortie,
c'était ce dimanche la 2 ème!

La veille ,j'avais pris la résolution d'être sur place à 10 h,puis de partir à 10 h,puis à 11h...résultat je mets à l'eau vers 14 h.

J'avais choisi la Seine entre Melun et au dessus de Moret sur loing,lorsque la route longeait la berge,j'ai pu faire du repérage:à certains endroits il y avait une belle pelouse pratiquement au niveau de la rivière,puis des jardins privatifs.
Je continu un peu trop loin jusqu'à Avon-Fontainebleau,fais demi-tour et je reviens sur le spot que j'avais repéré 10 minutes plus tôt.

Je me chronomètre pour voir si je fais mieux que la dernière fois(qui était la première)pour la mise à l'eau,pas mieux 40/50 minutes :eek:

Un mec passe reprendre sa voiture et me donne quelques recommandations et informations(et quelques angoisses):
La seine est en crue(je me disais aussi qu'elle avait une sale couleur,et un courant non négligeable),il me dit aussi qu'il a vue un canoe comme le mien passé sans personne dessus :blink: ,qu'un bateau a rompus ses amarres,qu'il y a des tourbillons et que l'on ne se rends pas compte réellement du courant.
Il me conseille de longer le bord et de ne pas m'aventurer au milieu.

Je gonfle au pif,je pense être pas trop au dessous de 0.1 bar,mais du coup dans la flotte ça devient un peu ramolo!
j'accroche le sac à dos,la bouteille d'eau,l'écope(une mini casserole) au kayak et la pagaie à la cheville,avec ce que j'ai,cad de la ficelle(surement pas recommandé).
Je teste le trolley à bagages comme chariot,il se repli lorsque j'ai parcouru 1 m,je vais retenter avec le chassis d'un chariot de course pour voir si ça peut le faire sinon je mettrais 50 euros dans un spécial kayak,ce qui me freine le plus pour l'achat,c'est les mauvais avis des acheteurs de chez Décathlon.

Mise à l'eau entre les ronces et les pierres,mais au niveau de l'eau.
Contrairement à ma première sortie,je remonte le courant pour l'aller,en longeant le bord ça va plus ou moins,jusqu'à un endroit où je déclare forfait.
Je passe avec prudence un couple de cygnes.
Je regarde passer les branches au centre du fleuve.
je "croise"une péniche,cool je vais pouvoir tester ses vagues,elle n'est pas trop charger,pas de problème,c'est bizarre car au lieu de vagues bien franches c'est plutôt des oscillations dans tous les sens :voyons:

Je débarque au même endroit,mais c'est moins évident.

Je sèche le canoe avec une éponge et un tissus microfibre.Puis je roule le kayak en m'appuyant dessus pour chasser l'air et là je me dis que c'est peut-être l'opération la plus à risque,si jamais au dessous il y a quelque chose de tranchant.

Conclusions:-si on doit remonter le courant(si il est pratiquement constant),le faire à l'aller.
                    -le gonflage c'est pas mal cardio
                    -si je ne me suis pas fais mal au dos au gonflage,je peux encore le faire au portage(surtout si j'ai laissé tout dans le kayak)
                    -si je retire les semelles de mes chaussures de running lorsque je mets mes pieds dans l'eau elles sècheront plus vite.
                    -pour manger et boire je pense qu'il faut s'arrêter,s'il y a du courant.
                    -Impossible dans ces conditions de navigation de juger de ma vitesse moyenne ni de la distance journalière réalisable.
                    -Il y avait une barque coincer sous le ponton par le courant,ça m'a aussi refroidi.
                    -Je dirais que mes pagaie disposent d'un bon stop-goutte,mais malheureusement pas d'un stop-goutteS comme j'avais espèré :lol:
                    -sachant qu'il me faut 40/50 ' pour la mise à l'eau et 30 ' pour tout ranger,mieux vaut sortir pour plus d'une heure(c'est pendant ces moments là que je
me dis:"ah,si j'avais un rigide!").

Les crues le dimanche,en plus si il fait beau,ce n'est pas acceptable,mais que fait la VNF :lol: !



  • un gonflable Sévylor Rio , Gumotex twist 2 (série 2)

Hors ligne ours

  • Messages: 4374
Re : Re : Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #7 le: 06 mai 2013, 16:01:12 »
Troisième réponse : Comme dit Emmanuel, il y a sans doute des bateaux qui remontent mieux que d'autres.
Cela m'intéresserait de savoir lesquels? Si quelqu'un a une réponse?

Les bateaux rapides (et directeurs) ? :D

Afin de reprendre cette question, j'ai créé un nouveau sujet ici: http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,5250.msg38955.html#msg38955   :coucou:
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne philsolar

  • Messages: 37
Re : Première sortie en KG dimanche aprem'
« Réponse #8 le: 07 mai 2013, 11:07:36 »
Pour le gonflage de mon solar j'utilise en premier un gonfleur électrique ( acheté en même temps  qu'un matelas pneumatique) et je termine avec le gonfleur à pied ( entre 20 et 25 pressions )  :D , en moins de 10 mn c'est  :good: .


A ce sujet justement, le gonfleur électrique en fait n'est pas assez puissant et je suis obligé de mettre les "titoniaux" en position dégonflage pour pouvoir gonfler et ensuite je retire l'embout et doit vite mettre ce " titoniau" en mode fermer, et je perd quand même pas mal de litres d'air  :colere: .


L'un d' entre vous aurait-il un gonfleur électrique assez puissant qui puisse "passer" la valve  :W . ou une autre technique  :jumpy:
  • gumotex solar 410