Auteur Sujet: Canoë/kayak et littérature.  (Lu 32616 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne rake51

  • Super moderateur
  • Messages: 3147
  • www.kayakrhonelacs.com
    • Entre Rhône et Lacs
Re : Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #105 le: 22 avril 2020, 19:47:23 »
:D Ah Ah. Celui-là aussi est sur ma liste. C'est bizarre les coïncidences, j'ai découvert ce matin même son existence. J'attends ton retour de lecture avec impatience...


J'en suis presque à la moitié, et le mec à l'air bien calé niveau ornithologie. Un conseil.... FONCES!!!!!!!! :jumpy: :jumpy: :jumpy:
  • RAINBOW LASER - RTM Disco - GUMOTEX Solar

Hors ligne yabsinthe

  • Messages: 93
Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #106 le: 26 avril 2020, 11:49:03 »
https://books.google.fr/books/about/Rowing_to_Latitude.html?id=D2j7LWGic6YC&source=kp_cover&redir_esc=y


Récit de jill Fredston sur ses navigations arctiques
Passionnant (mais en anglais)
  • K2 Feathercraft Expedition Et Canoe à voile AC10

Hors ligne Rikou

  • Messages: 2003
  • Abusus non tollit usum
    • New-Caledonia Kayak Tour 2014
Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #107 le: 09 mai 2020, 12:03:32 »
 :D Je viens de terminer


Rebecca Ridgway, À l'école de l'aventure. Le Cap Horn en kayak, édition Arthaud, 1994


Dans les deux premiers tiers du livre, l'auteure raconte, succinctement son parcours et celui de son père essentiellement, John Ridgway, aventurier et surtout grand marin. Elle y raconte également son aventure au Pérou, dans une région où les troupes du Sentier Lumineux, régnaient sur les populations par la peur et les exactions sauvages.


Elle y décrit la descente en radeau d'une partie de l'Apurimac, un des cours d'eau supérieur qui donne naissance à l'Amazone. (situation controversée...)


Petite parenthèse. Voici un lien pour avoir une idée de ce qu'est l'Apurimac :


Dans le dernier tiers elle raconte son expédition au Cap Horn en kayak, en janvier 1991. C'est pour ça que j'ai acheté le livre.


  • Tiwok (DAG), Spectrum (Perception), Ysak (Rotomod)
Ose vivre ton rêve au lieu de rêver ta vie...

treb-ch

  • Invité
Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #108 le: 21 juin 2020, 21:41:20 »
Tiens je suis tombé sur ces infos sur une aventurière atypique, qui s'est mise au kayak à 60 ans et à parcouru ensuite pendant près de 20 ans plus de 8'000 miles en Alaska et Colombie britannique. Elle a aussi écrit un livre "Paddling North".

https://www.nytimes.com/2020/03/06/obituaries/audrey-sutherland-overlooked.html?searchResultPosition=2   
https://she-explores.com/stay-equipped/audrey-sutherland-paddling-north/

Hors ligne yabsinthe

  • Messages: 93
Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #109 le: 31 juillet 2020, 12:52:05 »
Deux recits d’expeditions passionnants de Detlev Henschel :


- tour du lac Baikal en kayak
- traversee Sud->nord de la baltique


Disponibles (en anglais) sur Amazon en version e-book


Le genre de livre qu’on dévore d’une traite !!!











  • K2 Feathercraft Expedition Et Canoe à voile AC10

Hors ligne yabsinthe

  • Messages: 93
Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #110 le: 09 août 2020, 20:29:45 »
Deux nouvelles lectures kayakeuzes, disponibles en e-book sur Amazon


- On celtic tides de Chris Duff . Magnifique recit d’un tour d’irlande aussi interessant en mer qu’à terre. Je recommande absolument tant du point de vue navigation que litterature


- kayak, Across the atlantic de Pete Bray. Interessant, sans plus, malgré l’exploit



  • K2 Feathercraft Expedition Et Canoe à voile AC10

Re : Canoë/kayak et littérature.
« Réponse #111 le: Aujourd'hui à 19:04:18 »

Que d'idées de lectures dans cette section... impressionnant !


Je vais essayer d'ajouter quelques galets à la plage (puisqu'il ne s'agit pas de pierres ni l'édifices).


Celui-là, par exemple : Rhône de Gumuchian-Dargent

Olivier Gumuchian-Dargent part en voyage de noce avec sa femme Jacqueline pour descendre en kayak le Rhône de Seyssel à Arles, sur un fleuve encore impétueux.
Cela se passe en 1947 ; le passage des ponts est alors périlleux, parce qu'ils ont presque tous été détruits durant la guerre, laissant apparaitre des amas de pierres et de ferrailles fourbes.
C'est intéressant, plaisant à lire, même si l'auteur est plutôt condescendant avec la gent féminine. A moins, qui sait, qu'il s'agisse de second degré...
« Modifié: Aujourd'hui à 19:08:07 par jean-louis Michelot »
  • C2 Leclerc, kayak Solo de rando