Auteur Sujet: Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)  (Lu 14239 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

ludovic

  • Invité
Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« le: 24 janvier 2014, 12:04:28 »
Depuis longtemps, j'avais envisager de comparer les deux pratiques, ou du moins, leur vitesse sur l'eau.
Il s'agit de la vitesse en Surfski (un kayak déponté - voir photo ci-dessous) contre la vitesse en Outrigger (un canoë déponté avec flotteur - voir photo ci-dessous).


En effet, c'est un sujet très relatif, mais pas trop mal pour se faire une idée.


EAU CALME (en aller retour)
Surfski: 8,7 km/h
Outrigger: 7,2 km/h
Details: Mon Outrigger à pas mal de Rocker, ce qui ne l'aide vraiment pas sur de l'eau plate.


MER UN PEU AGITÉE (en aller retour)
Surfski: 9,3 km/h
Outrigger: 6,5 km/h
Details: Le Outrigger n'aime pas trop le vent en pleine face. Le surfski n'aime pas trop s'arrêter. Je me suis retrouvé plus reposé sur le Outrigger que sur le surfski, même si le surfski était beaucoup plus efficace contre le vent.


MER AVEC HOULE (aller simple en Bretagne)
Surfski: 13,5 km/h
Outrigger: 11,9 km/h
Details: J'aimerais avoir un peu plus de données pour obtenir de meilleurs chiffres, mais en attendant, voici ce que je constate dès la première sortie en aller simple avec le outrigger. Vraiment très très sympa sur la houle. On peut s'arrêter à tout moment, avec aucune crainte. Je me suis même mis à l'eau volontairement (trop chaux, le 23 janvier - hier). Par contre, le surfski s'engage sur la houle avec plus de facilité. Pas de doute, le surfski est plus rapide. Pas de doute, le Outrigger fait sourire.


Au minimum, cela va donner un ordre d'idée (pour ceux qui ne connaissent pas).


NB: Quelques trucs à noter:
J'ai essayer de donner le même effort pour les deux (disons, 85% à 90% de mes efforts max).
Le Outrigger est environ 30 cm plus court que le surfski. Il a vraiment beaucoup plus de rocker que le surfski.
Le surfski est beaucoup plus légé (total de 5kg de moins).
J'ai beaucoup plus d'expérience avec le surfski qu'avec un Outrigger (plus de 20 ans contre 4 ans à la pagaie simple).
Données à titre indicatif, rien de plus et rien de moins.




PHOTOS
Voici une ou deux photos pour voir la différence de ces engins du large.


Le Outrigger








Le Surfski

« Modifié: 24 janvier 2014, 12:10:23 par ludovic »

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 551
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #1 le: 24 janvier 2014, 14:05:17 »
La différence de vitesse semble très comparable à celle d'un K1 avec un C1 de course en ligne (le K1 est +- 15% plus rapide).
  • Zegul 520 LV

ludovic

  • Invité
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #2 le: 27 janvier 2014, 21:20:47 »
WOW… des pointes de 27km/h en surfski aujourd'hui. J'ai cru m'envolé. Je crois même que je me suis parlé à un moment donné (tout en espérant ralentir un peu).
Quel vent… et cette houle était quant même à voir.
(pas de photos… mes mains étaient peut être un peu trop collées à la pagaie)


Oui, j'en reviens aussi à ces fameux 15% de différence (à quelque chose prêt)

Hors ligne fabrice

  • Messages: 397
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #3 le: 28 janvier 2014, 08:29:11 »
Ca ne m'étonne pas Ludo.
Sur lac un peu de houle m'embarque à 13-15 km/h en OC1 (4 à 5 Bf 50 cm de creux) alors en pleine mer sur de la houle longue !!!
Sur le flat absolu il faut se dépouiller un peu. Je ne suis pas un pro je moyenne à 7,5-8 et je peux faire des pointes courtes entre 11 et 12.


La double pagaie est imbattable de ce point de vue, ta cadence est supérieure : meilleure vitesse de pointe sur le plat, meilleure accélération pour choper les bumps dans la houle.


Par contre en énergie humaine, si c'est la vitesse qui est recherchée, rien ne vaut l'aviron. Pour avoir fait des courses mixtes (classement par catégorie heureusement  ;) ) aviron / va'a, c'est impressionnant de les voir s'éloigner sans même sembler forcer.
Pourtant une yole de mer 4 en couple barré ça pèse autant qu'un porte-avion ! On se venge une fois sur la plage quand ils ont besoin d'être 10 pour la remonter.
En pirogue en général tu n'as pas besoin de plus de personne pour transporter à terre que pour ramer dedans.


Pour recoller au sujet de la vitesse, j'ai mesuré des surfs en V6 sur vague creuse de 1 à 2m (sur une patate au large) à 20-22 km/h, sans vent ce jour là - juste l'énergie de vague venant taper sur le fond rocheux surélevé.
Un V6 pèse 130 à 150 Kg construction traditionnelle fibre/polyester + ama bois (carbone-epoxy + ama alu ou carbone = moitié moins !)
Dans les deux modèles, le poids de "muscle" -hum- est identique : environ 500 Kg. Le poids du bateau compte peu finalement dans la masse finale sur l'eau.

ludovic

  • Invité
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #4 le: 06 juin 2014, 06:18:24 »
Pour plus de comparaisons, je rajoute la vitesse du SUP (stand up paddle)

EAU CALME (en aller retour)Surfski: 8,7 km/hOutrigger: 7,2 km/h
SUP: 7,0 km/hDetails: Mon Outrigger à pas mal de Rocker, ce qui ne l'aide vraiment pas sur de l'eau plate.
Effort à 80% - sur une durée minimale de 10km
SUP étudié pour plan d'eau calm. MER UN PEU AGITÉE (en aller retour)Surfski: 9,3 km/hOutrigger: 6,5 km/hDetails: Le Outrigger n'aime pas trop le vent en pleine face. Le surfski n'aime pas trop s'arrêter. Je me suis retrouvé plus reposé sur le Outrigger que sur le surfski, même si le surfski était beaucoup plus efficace contre le vent. MER AVEC HOULE (aller simple en Bretagne)Surfski: 13,5 km/hOutrigger: 11,9 km/hDetails: J'aimerais avoir un peu plus de données pour obtenir de meilleurs chiffres, mais en attendant, voici ce que je constate dès la première sortie en aller simple avec le outrigger. Vraiment très très sympa sur la houle. On peut s'arrêter à tout moment, avec aucune crainte. Je me suis même mis à l'eau volontairement (trop chaux, le 23 janvier - hier). Par contre, le surfski s'engage sur la houle avec plus de facilité. Pas de doute, le surfski est plus rapide. Pas de doute, le Outrigger fait sourire.

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 551
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #5 le: 09 juin 2014, 11:19:03 »
D'accord avec Fabrice sur la vitesse pure des avirons, mais en nuançant quand même que en réel c'est souvent différent.


J'ai assisté à 2 courses entre kayak de vitesse à équipage vs aviron avec le même nombre de personnes (sportifs hauts niveaux dans les 2 cas) et les 2 fois les kayak ont gagnés. La 1ère fois sur le canal St Martin car je crois que la distance était très faible et le kayak a accéléré plus rapidement, la 2ème fois en rivière calme, à contre courant, le kayak avait la possibilité de longer les berges alors que l'aviron avec ses grandes pales maladroites devait se contenter du centre de la rivière.
  • Zegul 520 LV

Hors ligne fabrice

  • Messages: 397
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #6 le: 10 juin 2014, 08:23:20 »
Il est vrai que cela peut dépendre des conditions. En mer les avirons nous mettent un vent, c'est sûr  :lol:

Hors ligne dejah

  • Messages: 2516
    • SophiaOutdoor
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #7 le: 10 juin 2014, 09:06:26 »
En mer plate tu veux dire, car dès qu'il y a les moindres vagues/houle, je crois que l'efficacité des rames en prend un coup non ? De plus dans ce cas, les yoles sont plus larges, hautes et auto-videuses, et en deviennent moins performantes.
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

ludovic

  • Invité
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #8 le: 10 juin 2014, 10:54:37 »
Il n'est pas vraiment contestable que les avirons sont plus rapides que les surfskis sur un plan d'eau bien calme.
De retour en mer (en liberté), les avirons se lance sur un bateau bien plus large, et donc bien plus lent. Il ne font pas le poids contre les surfskis.
En mer, le surfski reste bateau le plus rapide au monde par propulsion humaine.


Un truc que je trouve étonnant:
Il me semble que le surfski est le sport le moins pratiqué lorsque on le compare avec:
Kayak de mer
Kayak de lac
Kayak de descente
Kayak de course en ligne
SUP - tout confondu


Je ne sais pas où viennent se poser les pirogues dans tout ça, mais à mon avis, pas loin derrière la pratique des surfskis.
C'est bien étonnant d'ailleurs, car vu la simplicité et l'efficacité des OC1 (et le fait que les pirogues soient aussi polyvalentes) j'aurais pensé qu'elles seraient répandues partout en France… même sur des lacs.




Hors ligne dejah

  • Messages: 2516
    • SophiaOutdoor
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #9 le: 10 juin 2014, 11:23:02 »
Je dirais, question de culture maritime au sens large. Le surfski (tout comme la pirogue) est un truc des Antipodes dans l'esprit des gens, et d'ailleurs assez peu connaissent véritablement l'existence même de ces bateaux.

Ca devrait changer très doucement, surtout avec l'arrivée des versions "touring" comme le mien et celui de Mako06 ;)
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 551
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #10 le: 10 juin 2014, 12:31:39 »
Je ne trouve pas ça surprenant du tout, principalement problème de transport, de stockage. Tout le monde n'habite pas à 50m de la mer avec grand entrepôt...
  • Zegul 520 LV

ludovic

  • Invité
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #11 le: 10 juin 2014, 13:02:42 »
Je ne suis pas entièrement d'accord:
Après avoir essayé la pirogue et souhaitant pratiquer ce sport simple, efficace et polyvalent, de nombreuses personnes pourraient trouver UNE SOLUTION - même chose pour le surfski.
Toutes les personnes qui habitent au bord de l'eau devraient donc avoir un kayak, un SUP, ou une pirogue … mais c'est loin d'être le cas.


A mon avis, ceux qui ne pensent pas pouvoir stocker un tel engin de 6 mètres de long ne l'ont jamais essayé - et donc ne sont pas encore tombés "amoureux".
Souvent, la première chose qu'ils vont constater avec une pirogue:
C'est légé, très simple à assembler, vraiment très simple à l'utilisation, pour toute la famille… et qu'est ce que c'est rapide (satisfaction presque garantie)… mais encore faut-il l'essayer pour le savoir.


Il manque qq chose… je ne suis pas certain de quoi au juste, mais je n'ai pas de doute qu'il manque qq chose.
La volonté d'essayer qq chose de nouveau ?
Mauvaise impression; ils croient que le OC1 est trop difficile ?
Pas assez de "zones" d'essaie ?
Pas assez de promotion ?
On ne les voies pas souvent (les OC1 sont souvent au large, contrairement au SUP) ?
La crise en France ?
Le publique qui préfère se relaxer avec un bateau moteur le weekend ?








Hors ligne dejah

  • Messages: 2516
    • SophiaOutdoor
Re : Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #12 le: 10 juin 2014, 13:29:38 »
Il manque qq chose… je ne suis pas certain de quoi au juste, mais je n'ai pas de doute qu'il manque qq chose.
La volonté d'essayer qq chose de nouveau ?
Mauvaise impression; ils croient que le OC1 est trop difficile ?
Pas assez de "zones" d'essaie ?
Pas assez de promotion ?
On ne les voies pas souvent (les OC1 sont souvent au large, contrairement au SUP) ?
La crise en France ?
Le publique qui préfère se relaxer avec un bateau moteur le weekend ?

Tout ça en même temps très probablement  :W

Et puis tant que D4 ne proposera pas un OC1 dans ses grandes surfaces, ça restera confidentiel :dents: (des SUP ça y z'en ont !)
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne cold-static

  • Messages: 1577
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #13 le: 10 juin 2014, 13:31:27 »
Après y'a aussi une question de budget je pense.
Je me trompe peut-être mais j'ai quand même l'impression que tu trouves plus facilement un kayak de mer basique à prix abordable qu'un surfski basique à prix abordable.
Une personne qui ne va pas faire du kayak tout les jours ne voudra pas forcement y mettre 1500€




  • Guigui Prod Helixir - Fluid solo

ludovic

  • Invité
Re : Vitesse Moyenne (Surfski & Outrigger)
« Réponse #14 le: 10 juin 2014, 13:46:59 »
Le kayak à 500 euros attire le publique… c'est certain.
Une fois au magasin, il est facile de dire à la personne que le kayak à 900 euros lui conviendra mieux.
- plus la pagaie à 45 euros en plastique
- plus la pagaie à 140 euros parce que la première était nulle
- plus la jupe à 30 euros
- plus la pompe à 40 euros
- plus l'éponge à 10 euros
- plus le flotteur de pagaie à 30 euros
- plus le gouvernail à 150 euros parce qu'il/ elle veut aller un peu plus loin
- plus les roues de transport à 100 euros
- plus les cours d'esquimautage que je ne vais pas compter


Tout à coup… on n'est pas loin des 1500 euros pour un surfski de loisir.