Auteur Sujet: Comment trouver son rythme en randonnée?  (Lu 17377 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ours

  • Messages: 4566
Comment trouver son rythme en randonnée?
« le: 16 avril 2014, 19:48:57 »
Pour clarifier les choses d'entrée, nous appellerons "randonnée" une balade de plusieurs jours, disons trois au moins.
La question qui se pose pour tout kayakiste (ou autre sport d'ailleurs) qui se lance dans une randonnée, c'est de savoir quel rythme il va pouvoir tenir, sur combien de temps, comment évaluer ses étapes, comment envisager les aléas, quelle préparation préalable est nécessaire, ou pas ?   
 
Pour être précis, ce sont ces propos de Ronan, qui se prépare à une grande randonnée en Bretagne, qui m'ont inspiré ce sujet.   
Citer
Pour l'instant mon projet avance tout doucement, j'ai fixé ma première étape 1er semaine de mai 2015
ça me laisse le temps de retrouver un peu de forme physique car pour l'instant c'est pas bon
Au bout de 20 km en mer j'ai hâte d'arriver à la fin de ma nav car je ressens l’effort sur mes bras  :cry2:
Objectif mini 30km/j sur 5 à 7 jours
il y a déjà un point positif sur ce projet c'est que j'ai perdu 5 kg ce mois ci plus que 4kg pour retrouver mon poids de forme  :D
   Je pense qu'il existe des approches variées de la "randonnée" et donc plein de réponses diverses à ces questions  :yes:   
Le débat est ouvert!     
« Modifié: 16 avril 2014, 19:50:53 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne ronan35830

  • Super moderateur
  • Messages: 3992
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #1 le: 16 avril 2014, 21:17:00 »
c'est un sujet que je vais suivre, je suis à l'écoute de tous conseils.bonne idée Ours ! :good:
Pour l'instant je cherche à retrouver un peu de forme physique  car l'hivers n'a pas était cool cette année pour les sports extérieurs
 j'ai juste fait un tableau excel
« Modifié: 16 avril 2014, 21:30:19 par ronan35830 »
  • arktika;capri k2,ligue de Bretagne,contour expé,whisky 16

Hors ligne dejah

  • Messages: 2520
    • SophiaOutdoor
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #2 le: 16 avril 2014, 22:46:57 »
La question qui se pose pour tout kayakiste (ou autre sport d'ailleurs) qui se lance dans une randonnée, c'est de savoir quel rythme il va pouvoir tenir, sur combien de temps, comment évaluer ses étapes, comment envisager les aléas, quelle préparation préalable est nécessaire, ou pas ?

Pas de réponse toute faite à ce type de question, ou bien, peut-être la réponse est-elle justement dans la question : se lancer dans une aventure sportive d'endurance ne se fait pas sans préparation, sans entrainement, et donc sans "se connaitre" un minimum. Ou alors on s'expose dans le meilleur des cas à revoir nettement à la baisse le programme imaginé, ou au pire courir au devant de situations plus ou moins difficiles à gérer.

Selon moi la réponse est : on ne "trouve" pas son rythme, mais on le "prend", ce qui sous-entend bien sûr toute la préparation préalable, à la mesure de l'ambition de la rando projetée :jap:
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne gilles 77

  • Messages: 1157
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #3 le: 17 avril 2014, 12:49:14 »
D'après les expériences des autres(lu par ci par là)et les miennes,voici ma position à l'instant "t".

Ce que j'ai retenue et accepté voire testé:

-il y a une phase d'adaptation de quelques jours(2/3)pendant laquelle le corps et l'esprit(le mental)sont bousculés et soufre,
ça se caractérise par de la fatigue et des douleurs musculaires,pour les réduire ont s'entraine(suffisamment sur la durée,en intensité,ou en distance ) avant.
On peut alors augmenté la distance grâce à l' augmentation de la durée de l'activité physique,moins(je pense/avis perso)sur le rythme(vitesse moyenne...).

-On défini une distance moyenne,par rapport à soi(ses performances,sa force,sa résistance...),par rapport à son moyen de déplacement(le type,la marque..)

-C'est bien souvent un intervalle(avec une valeur minimale,pessimiste,modeste,sous-évaluée et une autre maximale),on prend alors la valeur minimale.
Suivant son caractère(prudent ou warrior) on peut se risquer à augmenter voire diminuer cette valeur.

-Sur le terrain,on pourra de toutes les façons l'ajuster,sauf si y a une grande différence(là c'est plus chiant).

-Sur de longue(temps)randonnée il faut programmer des jours de repos(comme on programme des pauses durant la journée),tu sais l'histoire de la monture!

ça c'est la théorie. :W
Mais à faire cependant.

En pratique,quelques grains de sable voire même de galets viennent se mettre dans l'engrenage. :mur: + :colere:

Il faudra donc pour la préparation de la feuille de route,tenir compte du prévisible tel que l'hébergement(camping,bivouac,hôtel),
portage(écluse,barrage,seuil,rapides,ponts anciens...),navette et transport éventuel mais aussi de l'imprévisible(météo,crues,fatigue,
motivation,rencontre,endroit sympa pour bivouaquer ou pas...problème mécanique).Pour l'imprévisible je me ferais une espèce de jour bis(ou potentiel,bref
une journée peut-être que  :D ).Les problèmes mécaniques ce peut être une crevaison(réglé en 15 minutes pour un cyclo,mais en 4 à 12 h en KG),réparation
fibre,pu(assez long aussi).

Par prudence,après avoir été modeste(mais avec MODERATION!)avec la distance moyenne journalière(la vitesse moyenne c'est pareil),on peut rajouter 2/3 jours
de battement dans son programme.Si jamais on termine dans les temps,on utilisera ces jours pour soit de la détente,soit du tourisme(en transport en commun,ou avec un autre transport en vélo par exemple).

Les erreurs à ne pas faire:1)-se caler par rapport à quelqu'un d'autre surtout s'il est plus sportif et endurant,on risque de se trouver nul et de gâcher un peu sa
randonnée(cela m'interpelle au niveau du vécu  :W ).
2)Rester inflexible et ne pas composer avec les évènements lorsqu'ils surviennent,en modifiant voire en annulant une partie de son programme(idem  :W )
3)Se sur-estimer,moins se sous-estimer.

 :bravo: Excellent sujet Ours.
 

  • un gonflable Sévylor Rio , Gumotex twist 2 (série 2)

Hors ligne Rikou

  • Messages: 1853
  • Abusus non tollit usum
    • New-Caledonia Kayak Tour 2014
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #4 le: 17 avril 2014, 13:42:07 »
 :D Salut à tous
 
Très intéressant et vaste sujet, effectivement.
 
Je vais me risquer à énoncer deux évidences que l'on pourrait même porter en principes immuables voire, oserai-je l'écrire, et bien oui, j'ose ... en dogmes universels :
 
a (il faut lire : "petite a") - Le rythme est à géométrie variable
b (il faut lire : "petit b") - Le rythme est une affaire personnelle
 
Voila. Tout est dit.
 
 :bravo:
« Modifié: 17 avril 2014, 14:08:13 par Rikou »
  • Tiwok (DAG), Spectrum (Perception), Ysak (Rotomod)
Ose vivre ton rêve au lieu de rêver ta vie...

Hors ligne gilles 77

  • Messages: 1157
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #5 le: 17 avril 2014, 14:13:14 »
Une idée(un principe,un concept)auquel j'adhère aussi:

Faire moins à l'entrainement que le ou les jours de la  randonnée.
Comme on dit au Portugal,la méiodose(diviser par deux la portion).
non,pas la morue  :fish:

Ps:Rikou fait gaffes tu prends trop de risques
"pour le rythme y a pas de règles et chacun fait ce qu'il veut"
Ne soit pas aussi tranché  :dents:


  • un gonflable Sévylor Rio , Gumotex twist 2 (série 2)

Hors ligne dejah

  • Messages: 2520
    • SophiaOutdoor
Re : Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #6 le: 17 avril 2014, 14:18:13 »
D'après les expériences des autres(lu par ci par là)et les miennes,voici ma position à l'instant "t".

Ce que j'ai retenue et accepté voire testé:...

Pinaise, il a réussi à faire 20 phrases à partir des 2 miennes, tu devrais te lancer dans la politique :W
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne Rikou

  • Messages: 1853
  • Abusus non tollit usum
    • New-Caledonia Kayak Tour 2014
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #7 le: 17 avril 2014, 16:17:25 »
 :D Après la pause, quelques explications s'imposent
 
a (il faut toujours lire "petit a") - Le rythme est à géométrie variable :
 
     Quand on commence une randonnée, on s'est plus ou moins bien préparé physiquement et, pourquoi pas, mentalement. Voir pas préparé spécialement, et même pas préparé du tout. Mais peu importe cette préparation ou non-préparation, la randonnée commence toujours par un temps de chauffe. Quelque soit la durée du voyage. On ne court pas 10 km de la même manière que 20 km et encore moins un marathon. Les paramètres  adaptés à un "circuit" ne le sont pas pour un autre. (Je l'ai écrit tout à l'heure. Ce sont des évidences ...). Une rando d'une semaine ne se commence pas comme un raid d'un mois et ne se déroule certainement pas de la même manière non plus.
 
     Après cette phase de chauffe, on entre dans une phase de confort où tout va bien. On glisse. On est content. Aucun problème technique. Aucun problème physique. La routine quoi. C'est durant cette phase que le rythme s'impose de lui-même. Cette phase à une durée limitée et cesse dès que le premier obstacle imprévu surgit... et vient cassé ce rythme justement... pas gentil l'obstacle imprévu.
 
     Enfin, durant notre périple, la rythme change. Tantôt contemplatif, parfois nonchalant, énergique, voire guerrier. Il présente plusieurs états qui varient en fonction de la météo, des conditions de navigation (courant, niveau de l'eau), des méchants obstacles que l'on rencontre, de notre humeur, de notre forme physique... d'où le b (il faut toujours lire "petit b")
 
b ("petit b" donc) - Le rythme est une affaire personnelle
 
     Heureusement, dans l'effort, dans l'intensité physique, dans la récupération, dans notre technique, dans notre style, dans nos aspirations, dans ce qui nous pousse à faire le tour de la Bretagne en kayak, la descente de la Volga en solitaire ou 10 fois la traversée du lac de Paladru, dans notre façon d'appréhender notre environnement... et bien nous sommes tous différents (et paf... encore une évidence.. Faut s'accrocher là !)
 
     C'est en cela que c'est une affaire personnelle. Le rythme adopté est en adéquation avec son projet personnel. Et c'est parce que le rythme est une affaire personnelle qu'il est à géométrie variable.

     Et dire que je n'ai eu que 6 au bac en philo... Quel gâchis...
« Modifié: 17 avril 2014, 17:28:58 par Rikou »
  • Tiwok (DAG), Spectrum (Perception), Ysak (Rotomod)
Ose vivre ton rêve au lieu de rêver ta vie...

Hors ligne cold-static

  • Messages: 1577
Re : Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #8 le: 17 avril 2014, 16:21:15 »
Une idée(un principe,un concept)auquel j'adhère aussi:

Faire moins à l'entrainement que le ou les jours de la  randonnée.
Comme on dit au Portugal,la méiodose(diviser par deux la portion).
non,pas la morue  :fish:

Ps:Rikou fait gaffes tu prends trop de risques
"pour le rythme y a pas de règles et chacun fait ce qu'il veut"
Ne soit pas aussi tranché  :dents:


Faire moins à l'entrainement que le(s) jour(s) de randonnée ?
J'aurai dit l'inverse. Qui peut le plus peux le moins.


Si je suis capable de faire plus en entrainement, je serait capable de faire moins en randonnée et plus si les conditions rencontrées me l'impose.



  • Guigui Prod Helixir - Fluid solo

Hors ligne ronan35830

  • Super moderateur
  • Messages: 3992
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #9 le: 17 avril 2014, 16:43:31 »
Le rythme est une affaire personnelle

ça veux dire qu'il n'y a de rando possible que seul ?c'est dommage de sacrifier la sécurité d'être deux
  • arktika;capri k2,ligue de Bretagne,contour expé,whisky 16

Hors ligne dejah

  • Messages: 2520
    • SophiaOutdoor
Re : Re : Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #10 le: 17 avril 2014, 17:22:28 »
Faire moins à l'entrainement que le(s) jour(s) de randonnée ?
J'aurai dit l'inverse. Qui peut le plus peux le moins.

Les marathoniens ne font jamais de marathons... à l'entrainement !
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne Rikou

  • Messages: 1853
  • Abusus non tollit usum
    • New-Caledonia Kayak Tour 2014
Re : Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #11 le: 17 avril 2014, 17:26:31 »
Le rythme est une affaire personnelle

ça veux dire qu'il n'y a de rando possible que seul ?c'est dommage de sacrifier la sécurité d'être deux

C'est vrai que mon approche, toute personnelle  ;) , est faite d'un point de vue "mode solo". C'est la phase actuelle que je traverse qui veut ça. Je pense et réagis "Raid solo". Cependant cela ne me gêne pas, et ne me gênera pas bien entendu, de faire des sorties en groupe avec les copains du forum par exemple. Mais ce seront des sorties "loisirs". J'espère ne pas paraître hautain ou désobligeant. Je ne suis pas du tout comme ça, sincèrement. Que l'on ne se méprenne pas sur mes propos qui ne visent à dénigrer personne.... (Là je prends beaucoup de précautions, hein ...  :D )
 
Ce seront des rando loisirs, sans projet que celui de passer un moment entre passionnés. Il n'y aura pas de challenge, de distance ou d'objectif à respecter, dont la réalisation déterminera la suite du périple ou du raid. Je pense que tu comprends ce que j'essaie d'expliquer. :roll:
 
Pour en revenir à ta remarque, biensûr que cela n'empêche pas les rando à deux ou à plusieurs. Mais dans le cas d'une rando en groupe sur plusieurs jours voire semaines, chacun avec ses propres capacités, chacun avec sa propre technique, chacun avec son kayak par exemple, quel va être le rythme adopté ?
Je pense qu'inévitablement, au moins l'un des participants devra s'adapter au rythme de l'autre. Au détriment de son rythme personnel. C'est pour cela que je dis que le rythme est une affaire personnelle. C'est ta propre expérience et ta technique qui détermine ton rythme en randonnée.
 
Bon. Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre  :blink:  Moi-même, j'ai un peu de mal  :mur:
« Modifié: 17 avril 2014, 17:28:43 par Rikou »
  • Tiwok (DAG), Spectrum (Perception), Ysak (Rotomod)
Ose vivre ton rêve au lieu de rêver ta vie...

Pierre83

  • Invité
Re : Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #12 le: 17 avril 2014, 17:38:25 »
Le rythme est une affaire personnelle
...
:cpasfaux:


..ça veux dire qu'il n'y a de rando possible que seul ?c'est dommage de sacrifier la sécurité d'être deux
C'est pas vrai  :p  !
Je croyais que votre sujet concernait la rando en solo : car en groupe (ça commence à 2  :W  ), la culture est de se baser sur le rythme du plus faible (ou du plus lent) B) .
A mon goût mieux vaut essayer de constituer une groupe assez homogène, aussi bien sur les possibilités que les desiderata de rythme.
Je trouve harassant d'essayer de suivre des plus rapides mais aussi fatiguant de me mettre au rythme des plus lents. En course on essaie de faire des écarts, en rando le but est de ne pas trop en faire  :p
Quand je parle de groupe homogène tout est relatif, chacun a des jours "sans" et les rythmes individuels changent aussi en fonction des conditions, notamment météorologiques  :yes:   : celui qui sera à la traine par temps calme, sera devant vent debout, et le plus rapide sur eau plate ne sera pas devant dans des conditions type "surf " ou "au portant", ....... mais moins il y aura d'emblée de différence de rythme (lié au physique, à l'entrainement, au matis, aux choix de nav et recherche ou pas de l'effort ...) et plus la rando sera agréable
;)
« Modifié: 17 avril 2014, 17:45:41 par Pierre83 »

Hors ligne cold-static

  • Messages: 1577
Re : Re : Re : Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #13 le: 17 avril 2014, 18:46:43 »
Faire moins à l'entrainement que le(s) jour(s) de randonnée ?
J'aurai dit l'inverse. Qui peut le plus peux le moins.

Les marathoniens ne font jamais de marathons... à l'entrainement !


C'est pas faux  :D
  • Guigui Prod Helixir - Fluid solo

Hors ligne ours

  • Messages: 4566
Re : Comment trouver son rythme en randonnée?
« Réponse #14 le: 17 avril 2014, 19:41:43 »
Ben dis donc, voilà un sujet qui a démarré!  :good:
Vous avez déjà dit beaucoup, chai plus comment caser ce que je voulais dire  :D
Citer

 Citation de: cold-static le Aujourd'hui à 16:21:15
Faire moins à l'entrainement que le(s) jour(s) de randonnée ?
J'aurai dit l'inverse. Qui peut le plus peux le moins.

Les marathoniens ne font jamais de marathons... à l'entrainement !
Citer
Une idée(un principe,un concept)auquel j'adhère aussi:

Faire moins à l'entrainement que le ou les jours de la  randonnée.
Comme on dit au Portugal,la méiodose(diviser par deux la portion).

Je suis d'accord avec cette idée là, pour l'avoir constatée en pratique: tu t'entraines sur une base de 20km régulièrement, tu t'inquiètes parce qu'au bout de 20km tu en as plein les bras, tu te dis que tu n'arriveras jamais à faire les étapes du double que tu voudrais prévoir pour ta randonnée.
Et puis une fois lancé dans ta rando (là je parle en solo) tu te rends compte que tu parviens à dépasser largement ton niveau d'entrainement habituel. Pourquoi? Parce que tu es motivé et que tu as tout le temps devant toi....
Cela, c'est ce que je voulais dire à Ronan au départ de ce sujet.
 
Je suis d'accord aussi avec cette remarque de Gilles77
Citer
-il y a une phase d'adaptation de quelques jours(2/3)pendant laquelle le corps et l'esprit(le mental)sont bousculés et soufre,
J'ai remarqué ça aussi : ce sont les deux ou trois premiers jours où tu souffres le plus. Ensuite, c'est comme si ton corps prenait le pli, le rythme.... Je ne sais pas si vous avez tous constaté ça?
 
Jai remarqué aussi une baisse générale de régime au bout de 8 ou 9 jours. Comme une grosse fatigue qui s'installe et donne envie d'arrêter.
Avez-vous constaté ça également?
 
 
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi