Auteur Sujet: KM et rivière classe II (ou plus)  (Lu 11717 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ribore

  • Messages: 196
  • De l'eau, de l'air, du temps...
Re : Re : Re : Re : Re : KM et rivière classe II (ou plus)
« Réponse #30 le: 27 mai 2014, 10:42:23 »
Oui oui, mais son dessin de carène le rend probablement moins facile à le positionner là où l'on veut.

Oui enfin "dessin de carène", c'est une savonnette plate, à l'étrave légèrement affinée et relevée, et arrondie sur les côtés :W
(...)
Tu veux dire que ça ressemble un peu à un Sup gonflable basse pression où on serait assis :W

C'est vrai que je suis un peu dubitatif, mais je ne connais pas plus que ça et, si j'ai pas mal pratiqué l'eau (bien) vive, c'était toujours en rigide de moins de 3m (qui me paraissait parfois bien long!)... :D
De l'eau, de l'air... du temps

Hors ligne RecoB

  • Messages: 139
Re : Re : Re : Re : Re : KM et rivière classe II (ou plus)
« Réponse #31 le: 27 mai 2014, 18:34:49 »
Oui oui, mais son dessin de carène le rend probablement moins facile à le positionner là où l'on veut.

Oui enfin "dessin de carène", c'est une savonnette plate, à l'étrave légèrement affinée et relevée, et arrondie sur les côtés :W


Il vaut mieux mettre des guillemets pour parler de carène ou de carres pour un kayak de rivière ;)  la savonnette usée me semble appropriée



A côté l'Airis est effectivement tendu mais tout autant rigide, la haute pression le fait ressembler à une savonnette neuve, sauf qu'il y a un aileron et des cales cuisses  ;) quel est le plus rapide quand il s'agit de se positionner où on veut ?
Vu comme certains se débrouillent en rivière en SUP, il n'y a peut être pas que des défauts au bouzin, on peut même se permettre de naviguer les mains dans les poches  :good:


  • Fenn Swordfish

Hors ligne ours

  • Messages: 4540
Re : KM et rivière classe II (ou plus)
« Réponse #32 le: 27 mai 2014, 19:01:47 »
Recob, je pensais à te le proposer: nous faire une présentation (et une fiche) de ton Airis, ce serait intéressant d'en savoir plus sur ce bateau.
 
Mais au lieu de le faire sur le sujet de Dejah, ce serait mieux d'ouvrir un nouveau sujet dans "gonflables"  :yes: :good:  si tu veux bien
 
(si tu en es d'accord, je sépare ton dernier message pour ouvrir ta présentation de l'Airis)
 
« Modifié: 27 mai 2014, 19:03:30 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne beachbum

  • Messages: 473
    • Ma passion photo (NSFW)
Re : Re : Re : KM et rivière classe II (ou plus)
« Réponse #33 le: 28 mai 2014, 14:22:06 »
Pour répondre au Beachbum et faire de la pub à CanoeKayak Magazine, la nouvelle édition parle de 2 kayak pouvant faire de l'eau vive et de la mer

CKM parle de tout et rien - et ils copient souvent les prospectus des fabricants 1:1
Question: As tu déjà lu un article critique dans CKM? Style "on donne 7 sur 20"? Si le fabricant paye son espace publicitaire, il obtient son article ou son test. Sans pub du fabricant ou distributeur pas d'article ni test.
 
Ils vont biensur dire que l'un n'a rien à faire avec l'autre, et avant de tester un truc mauvais (et l'écrire) ils préfèrent de tester uniquement du bon (voilà pourquoi jamais un test avec mauvais résultat). Mais j'étais pendant six ans responsable du budget marketing chez un importateur/distributeur - si le fabricant dit que c'est le miraculeux kayak pour la mer et l'eau vive, LE tout-en-un, CKM (ou guitariste ou réponses photo ou XYZ) va le répéter.
  • Lettmann Biskaya HV, Hobie DuraGlide 10'10 et Hobie Cat 18 Formula - kayak, SUP et voile
information is not knowledge!

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 551
Re : KM et rivière classe II (ou plus)
« Réponse #34 le: 28 mai 2014, 19:57:15 »
Tu as surement raison, mais c'est de bonne guerre pour survivre vu le faible marché que les kayakistes représentent. Le magazine reste quand même très intéressant.


Regarde les 2 kayak que j'ai mentionnés, ils me me semblent largement mieux que le Hammer que tu mentionnes pour l'eau vive (et la mer en colère):








PS: d'accord avec toi aussi sur le pagayeur étant largement + important que le kayak
  • Zegul 520 LV

Pierre83

  • Invité
Re : Re : KM et rivière classe II (ou plus)
« Réponse #35 le: 29 mai 2014, 12:27:49 »
TOUS les kayakistes EV que je connais savent faire 20 km de kmer sans grand problème. Tu les mets dans un kayak de mer et ils se débrouillent. Il manque souvent la fondation théorique (marées, courants ....) mais une pagaie verte (EPP) EV sait se débroiller en kmer sans problème.
 
Ce n'est pas le cas vice-versa. Les kayakiste de mer manquent souvent tout capacité de controler un kayak d'EV. Ils sont extrêmement lent dans leurs réactions, pourtant les kEV nécessitent un pagayeur qui navigue vite et précis. Le courant t'amène toujours dans la merde - il faut être activ à tout moment.
 
Il y a une bonne raison pourquoi les kayaks EV font entre 2,20 et 2,70m et les kayaks de mer font entre 5.00 et 5,50m ... en rivière il faut tourner vite, en mer on préfère la glisse ... à part du P&H Hammer, je ne vois aucun kayak de mer qui est capable der fonctionner en EV - s'il y a un bon kayakiste EV dedans! Car 90% est l'homme et 10% le bateau.
 
Stefan
 
qui fait toujours plus que 1000 km de kmer p.a. - pour se faire une forme pour l'EV
 
PS: jolies photos, mais c'est cl. I ou I+ pour 90% du temps. La classification EV ici:http://www.eauxvives.org/fr/rivieres/cotation
Stefan
Une idée pour ne pas avoir à faire 1000 km en mer, mais beaucoup moins,  pour se faire une forme en EV : ici . Dans le midi les kayakistes d'EV et de vague font souvent ça
Je ne sais pas si les sorties "petits bateaux" de J M Terrade en mer continue en Bretagne mais c'est aussi une solution !
Au fait, tu trouves que c'est plus facile d'eskimoter avec un kayak d'EV ou kayak de mer ?
Pierre ("marin" de Provence)