Auteur Sujet: le surf  (Lu 9185 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 540
Re : Re : le surf
« Réponse #15 le: 17 décembre 2016, 14:14:06 »

Tout est relatif dans la vie.
En comparant les deux supports, tu trouves que tu ne serais pas tombé en kayak ponté: si c'est vraiment le cas, tu n'es donc pas un débutant. Dans ce cas précis, il faudrait comparer le même individu, car l'homme en surfski sur la vidéo n'est pas encore arrivé au niveau Intermédiaire.


Je peux t'assurer que quelqu'un avec un peu plus d'expérience en surfski ne serait pas tombé avec de telles petites vagues.


Par contre, j'ai beaucoup de mal à imaginer un kayak ponté plus capable de prendre des vagues de 6 mètres, or, en surfski, c'est quelque chose qui est totalement possible.


Si j'ai bien compris je suis à la fois "pas un débutant" ni "arrivé au niveau Intermédiaire", je suis donc un intermédiaire débutant je suppose.


Ludovic, tu es à la fois très intéressant et connaisseur de ton domaine, mais je ne comprends pas pourquoi tu est si peu objectif avec les kayak de mer, une vague de 6m prenable par un surfski est aussi prenable par un kayak de mer, ce sera une vague bien régulière non déferlante. Quand ca déferle, le surfski n'est pas mieux, loin de la, qu'un kayak de mer, tu ne l'admettras jamais, mais c'est pas grave.


Par curiosité, pourrais tu nous montrer des surfskis jouant dans des grosses vagues déferlantes de bord de mer?


Es tu en désaccord avec les 4 arguments que j'ai donné? Les vagues la ne faisaient que 2,2m pour les plus grosses, mais suffisaient largement pour le rendre le surf bcp plus dangereux en surfski qu'en kayak.
« Modifié: 17 décembre 2016, 14:18:46 par Kerrigan »
  • Zegul 520 LV

Hors ligne dejah

  • Messages: 2504
    • SophiaOutdoor
Re : le surf
« Réponse #16 le: 17 décembre 2016, 18:04:23 »
Attendre de l'objectivité de la part de Ludovic, c'est un peu comme exiger d'un politicard qu'il abandonne la langue de bois :W

Sinon complètement d'accord avec ton analyse Kerrigan (parole de débutant sous-intermédiaire :p ).
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB

Hors ligne H2O

  • Messages: 44
Re : le surf
« Réponse #17 le: 18 décembre 2016, 00:20:36 »

Je me suis peut être mal expliquer, donc je vais reprendre chacun de tes points pour essayer de répondre à tes questions.
Tu disais que tu trouves le kayak traditionnel plus sécurisant.

Je suis d’accord dans le sens où on peut trouver un kayak traditionnel plus sécurisant, mais ça ne veut pas dire que c’est plus sécurisant dans des vagues déferlantes. Un bon exemple, c’est que si tu te retournes (avec ou sans casque) en KT sur une vague de 3 mètres, il y a de fortes chances que tu navigues inversé (donc sous l’eau) pendant un bon 100 mètres. Niveau sécu, c’est justement la chose à éviter à tous prix.

En surfski, tu peux perdre ton embarcation en 5 secondes dans des vagues de 3 mètres, avec beaucoup moins de risques pour ton crâne. Tu vas juste perdre ton surfski, et tu vas devoir nager ; c’est beaucoup mieux niveau sutures crânien.

Tu disais que le Kayak Traditionnel était plus résistant.
Là, je ne suis pas d’accord, et avec les centaines de visiteurs, il vaut mieux donner la réalité. C’est en fait un tour de physiques : pure et simple. Tout étant égale (ok, c’est jamais vraiment égale) le surfski sera toujours plus solide qu’un kayak traditionnel. Comme ce n’est pas vraiment égale, disons simplement qu’en règles générales, un surfski de sauvetage cotier à 18 kilos sera nettement plus solide qu’un kayak traditionnel ponté, à 18 kilos.

Au passage : je peux marcher sur toute la longueur de mon surfski de sauvetage cotier à 18 kilos, et je peux marcher sur toute la longueur de mon surfski de 10 kilos (sans crainte de passer à travers).

Comment tu peux affirmer qu’un kayak traditionnel est plus résistant, je ne sais pas.

Tu disais que tu étais plus callé et mieux callé dans un kayak ponté, avec une référence sur la vidéo à 1min 01sec.
Là tu as raison sur la première partie : un kayakiste est mieux callé sur un kayak ponté. Par contre, à 1min 01 sec sur la vidéo, le kayakiste sur le surfski à fait deux grosses erreurs élémentaires (dans les vagues). Je dis bien élémentaires, car ce kayakiste en question n’a aucune rotation de son torse, donc ses anches sont figées (pas très bon pour l’équilibre, mais cela me dit que la personne n’est pas encore arrivée au niveau intermédiaire).

Ensuite, et toujours à 1min 01 sec de la vidéo, le kayakiste en surfski ne fait pas un bon appui. La jambe aurait dû sortir du calle pieds immédiatement, mais pour cela, il aurait fallu que cette personne pratique cet exercice. À noter, la journée annoncée était éventuellement 2 mètres de vagues, mais soit la vague à 1min 01sec fait moins d’un mètre, ou bien c’est la vague de 1m80 la plus petite au monde.

Il faut aussi faire remarquer que le copain en kayak ponté est lui-aussi tombé sur une toute petite vague, callé ou pas. Hors, en kayak ponté, il ne pouvait pas mettre sa jambe hors embarcation. Par contre, sur du 90 centimètres de vagues, le kayakiste ponté avait du mal à esquimoter.

Tu parlais aussi d’éviter de heurter quelqu’un.
Si tu penses que ta trajectoire va être stoppée en kayak ponté lorsque tu te retournes dans des vagues de 2 ou 3 mètres, tu te trompes fortement.
En fait, il n’y a pas de secrets : si tu ne veux pas heurter quelqu’un, il faut impérativement choisir un spot de surf avec personne dans les parages. Ça résolu donc heurter quelqu’un. Pour éviter de se faire du mal, là, il vaut justement mieux être dans un surfski qui te permet de larguer ton embarcation immédiatement, sans même une seconde de délai.

Tu parlais de Riptides.
Là, il faut savoir comment nager dans un riptide. C’est beaucoup plus simple que l’on pense, mais il faut l’apprendre. Par contre, se trouver dans un riptide en surfski est vraiment pousser les choses : la réalité, c’est que c’est le moindre de tes soucis.

Tu parlais de déferlante sur la coque.
C’est exactement la même chose en surfski. Je vais retourner mon surfski et j’utilise une technique vieille comme un demi siècle pour rester avec mon surfski en attendant que la vague passe.

Tu parlais aussi de leash.
On ne devrait jamais utiliser un leash fixé sur le cale pieds. Tu as eu beaucoup de chances de ne pas exploser tout ton cal pieds. Le velcro qui lâche, c’est en fait un coup de chance!

Par contre, dans les vagues, on devrait soit ne pas utiliser de leash, soit utiliser un leash fixé sur l’arrière du surfski. Ce leash, doit impérativement être un quick release (largable).

En sommes, de croire qu’un kayak traditionnel est plus maniable ou plus prudent qu’un surfski est faut. Le plus dangereux en kayak ponté, c’est de planter du nez sans pouvoir larguer son bateau, ou de se renverser tout en ce faisant emporter par une vague de bonne taille… tout en heurtant le fond marin.

Maintenant, regardez bien cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=SxdljLmXBqA
à 46 secondes, on voit parfaitement que le contrôle n’a pas était perdu, et que le kayakiste en surfski peut se retrouver de travers sans aucun soucis, sans perdre son calage, et sans perdre le contrôle.
« Modifié: 18 décembre 2016, 09:53:31 par jcfer »
  • surfski

Hors ligne H2O

  • Messages: 44
Re : le surf
« Réponse #18 le: 18 décembre 2016, 00:36:15 »
L’objectivité, ce n’est pas gagné les gars.

Contrairement à vous, j’ai essayé un kayak traditionnel et un surfski – dans de très grosses vagues. Je reste très objectif, mais on ne peut même pas comparer les deux : le surfski va gagner haut la main à chaque fois.

La réalité c’est que vous n’avez pas encore assez d’expérience sur des surfskis, mais cela n’est pas grave : ça s’apprend. Le véritable problème auquel vous faites face, c’est que vous refusez intégralement d’apprendre quelque chose d’un Sud-Africain, d’un Australien, ou d’un Hawaiien.

Posez-vous alors cette question, une question qui vous poussera à être objectif :
Si le kayak ponté est plus performant qu’un surfski dans les vagues déferlantes, pourquoi est-ce que les Australiens ont décidé de passer sur d’autres embarcations pour franchir la barre de surf et pour revenir en surf ?

Ou, tout simplement : pourquoi est-ce que le premier choix en Australie dans des vagues déferlantes est bel et bien le surfski ?
« Modifié: 18 décembre 2016, 09:59:57 par jcfer »
  • surfski

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 540
Re : le surf
« Réponse #19 le: 18 décembre 2016, 06:13:33 »

Ca c'est de la réponse!, je suis moins courageux que toi donc je vais faire plus court:


Un bon exemple, c’est que si tu te retournes (avec ou sans casque) en KT sur une vague de 3 mètres, il y a de fortes chances que tu navigues inversé (donc sous l’eau) pendant un bon 100 mètres. Niveau sécu, c’est justement la chose à éviter à tous prix.


En surfski, tu peux perdre ton embarcation en 5 secondes dans des vagues de 3 mètres, avec beaucoup moins de risques pour ton crâne. Tu vas juste perdre ton surfski, et tu vas devoir nager ; c’est beaucoup mieux niveau sutures crânien.


Faux, et tu devrais tester avant d'affirmer. Le kayak perd de la vitesse très vite quand le corps est à l'envers, et bcp plus vite que le surfski qui va continuer sa trajectoire sans le bonhomme.
En surfski, comme tu le dis tu vas nager, et tenter de récupérer le surfski, pas toujours possible, et risqué avec une mer agitée.


Tu disais que le Kayak Traditionnel était plus résistant.
Là, je ne suis pas d’accord, et avec les centaines de visiteurs, il vaut mieux donner la réalité. C’est en fait un tour de physiques : pure et simple. Tout étant égale (ok, c’est jamais vraiment égale) le surfski sera toujours plus solide qu’un kayak traditionnel. Comme ce n’est pas vraiment égale, disons simplement qu’en règles générales, un surfski de sauvetage cotier à 18 kilos sera nettement plus solide qu’un kayak traditionnel ponté, à 18 kilos.


Au passage : je peux marcher sur toute la longueur de mon surfski de sauvetage cotier à 18 kilos, et je peux marcher sur toute la longueur de mon surfski de 10 kilos (sans crainte de passer à travers).


Comment tu peux affirmer qu’un kayak traditionnel est plus résistant, je ne sais pas.


Un surfski, ceux que les gens utilisent (pas ce qui est possible théoriquement de construire) est fait pour être léger, et sont fragiles. Je te propose que tu nous envoies une vidéo de toi marchant le long de ton surfski de 10 gk (pas une photo statique à l'endroit renforcé), je ferais pareil avec mon kayak fibre et mon kayak toile, je peux le faire aussi mes kayak posés sur du dur, tu vas le faire avec ton surfski? Par contre, je ne ferais jamais cette vidéo avec mon surfski Allwave, je sais qu'il n'est pas fait pour ça.
Je l'affirme, au risque dêtre aussi catégorique que toi, un kayak traditionnel est plus résistant qu'un surfski  traditionnel.


Tu disais que tu étais plus callé et mieux callé dans un kayak ponté, avec une référence sur la vidéo à 1min 01sec.
Là tu as raison sur la première partie : un kayakiste est mieux callé sur un kayak ponté. Par contre, à 1min 01 sec sur la vidéo, le kayakiste sur le surfski à fait deux grosses erreurs élémentaires (dans les vagues). Je dis bien élémentaires, car ce kayakiste en question n’a aucune rotation de son torse, donc ses anches sont figées (pas très bon pour l’équilibre, mais cela me dit que la personne n’est pas encore arrivée au niveau intermédiaire).


Ensuite, et toujours à 1min 01 sec de la vidéo, le kayakiste en surfski ne fait pas un bon appui. La jambe aurait dû sortir du calle pieds immédiatement, mais pour cela, il aurait fallu que cette personne pratique cet exercice. À noter, la journée annoncée était éventuellement 2 mètres de vagues, mais soit la vague à 1min 01sec fait moins d’un mètre, ou bien c’est la vague de 1m80 la plus petite au monde.


Il faut aussi faire remarquer que le copain en kayak ponté est lui-aussi tombé sur une toute petite vague, callé ou pas. Hors, en kayak ponté, il ne pouvait pas mettre sa jambe hors embarcation. Par contre, sur du 90 centimètres de vagues, le kayakiste ponté avait du mal à esquimoter.


Le kayakiste (je) est peut être mauvais, mais tu ne dois pas être habitué aux caméras embarquées, ça ne rend pas du tout les impressions de hauteurs des vagues (les photos aussi, mais souvent de manière inversée), les vagues de 2,2m était présentes. Je ne connais pas cette technique de sortir la jambe quant tu te prend une déferlante latéralement et j'ai du mal à visionner son efficacité ? (par contre bien sur technique très utile dans le cas de ta vidéo qui est une arrivée de plage avec la vague qui déferle perpendiculairement).

Mon ami est tombé pleins de fois, dans "de toutes petites vagues" de 2 m, ce qui suffit largement à tomber quand on est en bord de plage, mais à chaque fois il a eskimoté sans problèmes et avec bien moins de risques que moi.


Tu parlais aussi d’éviter de heurter quelqu’un.
Si tu penses que ta trajectoire va être stoppée en kayak ponté lorsque tu te retournes dans des vagues de 2 ou 3 mètres, tu te trompes fortement.
En fait, il n’y a pas de secrets : si tu ne veux pas heurter quelqu’un, il faut impérativement choisir un spot de surf avec personne dans les parages. Ça résolu donc heurter quelqu’un. Pour éviter de se faire du mal, là, il vaut justement mieux être dans un surfski qui te permet de larguer ton embarcation immédiatement, sans même une seconde de délai.


comme d'hab, pas d'accord, v. réponse au dessus


Tu parlais de Riptides.
Là, il faut savoir comment nager dans un riptide. C’est beaucoup plus simple que l’on pense, mais il faut l’apprendre. Par contre, se trouver dans un riptide en surfski est vraiment pousser les choses : la réalité, c’est que c’est le moindre de tes soucis.


Dans le cas de cette vidéo, c'était EXACTEMENT le souci, riptide très fort (la vidéo ne le montre pas) qui faisait la situation très compliquée pour mon surfski et très simple pour le kayak de mer


Tu parlais de déferlante sur la coque.
C’est exactement la même chose en surfski. Je vais retourner mon surfski et j’utilise une technique vieille comme un demi siècle pour rester avec mon surfski en attendant que la vague passe.


Je l'ai fait, quand une vague de 2m déferle, IMPOSSIBLE de tenir le surfski la coque retournée.


Tu parlais aussi de leash.
On ne devrait jamais utiliser un leash fixé sur le cale pieds. Tu as eu beaucoup de chances de ne pas exploser tout ton cal pieds. Le velcro qui lâche, c’est en fait un coup de chance!


Le leash (pagaie) était bien sur positionné la ou il fallait, mon cale pieds a explosé car j'essayais de retenir le surfski avec mes pieds quand les vagues déferlaient et le velcro n'a pas tenu.


Par contre, dans les vagues, on devrait soit ne pas utiliser de leash, soit utiliser un leash fixé sur l’arrière du surfski. Ce leash, doit impérativement être un quick release (largable).


Pour une fois nous sommes d'accord, je n'utilisais pas de leash relié à mon corps (mais à la pagaie)


En sommes, de croire qu’un kayak traditionnel est plus maniable ou plus prudent qu’un surfski est faut. Le plus dangereux en kayak ponté, c’est de planter du nez sans pouvoir larguer son bateau, ou de se renverser tout en ce faisant emporter par une vague de bonne taille… tout en heurtant le fond marin.


Contrairement à ce que tu sembles croire, quitter un ponté est très facile, mais avec ponté et contrairement au surfski  tu as l'option de rester si tu le souhaites.




à 46 secondes, on voit parfaitement que le contrôle n’a pas était perdu, et que le kayakiste en surfski peut se retrouver de travers sans aucun soucis, sans perdre son calage, et sans perdre le contrôle.


Personne n'en doute, cette technique est facile et utile pour kayak et surfskis, mon argument est juste que cette technique est plus efficace en kayak (faisable pour un débutant intermédiaire comme moi dans des vagues de 2m) qu'en surfski (faisable pour un pagayeur élite dans des vagues de 2m).
« Modifié: 18 décembre 2016, 06:17:46 par Kerrigan »
  • Zegul 520 LV

Hors ligne Kerrigan

  • Messages: 540
Re : Re : le surf
« Réponse #20 le: 18 décembre 2016, 06:25:03 »

 L’objectivité, ce n’est pas gagné les gars.

Contrairement à vous, j’ai essayé un kayak traditionnel et un surfski – dans de très grosses vagues. Je reste très objectif, mais on ne peut même pas comparer les deux : le surfski va gagner haut la main à chaque fois. ...


Franchement je ne comprend pas comment tu peux être si peu objectif.

Tu es un pro du surfski, tu as des super arguments, tu es bon vendeur, mais tu dilapides ta crédibilité en voulant aller trop loin, dommage.
  • Zegul 520 LV

Hors ligne Pacificateur

  • Messages: 2880
  • Vous avez l'heure, j'ai le temps.
Re : le surf
« Réponse #21 le: 18 décembre 2016, 07:12:11 »
Pourquoi mettre toujours en avant les surf-ski ?
Pourquoi comparer des kayaks différents, dans leurs programme initiales ?
Pourquoi comparer des endroits de pratique si différents ?
Pourquoi ne pas pratiquer de façon plus singulière, comme bon nombre de Membres ici ?  sur un Forum quasi généraliste !

Le témoignage en ouverture de post par NGI, va en ce sens ! je pensais par contre à une participation de pratiquant de kayaks de type "kayak surf"... guigui prod et autres qui auraient été amusant.

Pour marcher sur un kayak, je suis partant pour un Trad. Sur que les bauquières, couples, masik et bouchains seront plus costaud; la densité du bois ne sera pas prit en défaut  :good: !
  • Sur l'eau, dans l'eau et parfois sous l'eau !
Kayak: RiuMar S'Trenc/RiuMar Xatrac/Z Pro Flash FL100/avec ma chienne: Sévylor RiverK2 et Old Town Dirigo 140. Nélo Viper 51(retard de rénovation)/Aqua marina betta hm K010.3.
Pagaie: Fenn 6/Braca Typhoon 60/Double Dutch/GreyOwl Tempest/G-Power Twister/Prijon Praia/Trad de moi:red cédar+pin.

Hors ligne psim

  • Messages: 722
Re : le surf
« Réponse #22 le: 18 décembre 2016, 08:30:28 »


ça arrive même en surfski
« Modifié: 18 décembre 2016, 09:05:38 par psim »
  • Plasmor Belouga 1/Venture Islay 14/Dag Biwok/Malibu XL en rade/voile Bic/Select XTR/Werner Tybee

Hors ligne NGI17390

  • Messages: 1777
Re : Re : le surf
« Réponse #23 le: 18 décembre 2016, 09:45:36 »



"Pensez à mettre un casque" lorsque vous faites des sessions surf, çà évite les bosses ou de se retrouver ko en bord de plage...
 :jap:

oui le casque commence a se faire sentir indispensable
  • ysak luxe seigneur de la côte charentaise
avec "l'aventure" d'ile en ile , seul ou accompagné, apprendre pour partager

Hors ligne jcfer

  • Messages: 6587
  • Seul en mer, le bonheur simple !
Re : Re : le surf
« Réponse #24 le: 18 décembre 2016, 10:09:46 »
Pourquoi mettre toujours en avant les surf-ski ?
Pourquoi comparer des kayaks différents, dans leurs programme initiales ?
Pourquoi comparer des endroits de pratique si différents ?
Pourquoi ne pas pratiquer de façon plus singulière, comme bon nombre de Membres ici ?  sur un Forum quasi généraliste !

Personnellement, ma réponse serait : parce que l'on est sur un forum et qu'il est intéressant de débattre  :good:

Tant que chacun respecte les opinions des autres et reste courtois c'est enrichissant  :jap:

Hors ligne H2O

  • Messages: 44
Re : le surf
« Réponse #25 le: 18 décembre 2016, 10:14:04 »
 J’ai tout simplement dit qu’il serait bien d’essayer un surfski dans les vagues ; plus précisément un surfski de sauvetage côtier, qui n’a rien à voir avec un surfski de longue distance, et encore moins avec un kayak ponté.

Apparemment, quelques-uns d’entre vous ont pris ça comme :

- Il faut vite aller acheter un surfski
- Comparons le surfski de longue distance à 10 kilos avec un kayak ponté dans les vagues.
- Quelqu’un nous force à acheter un surfski : MON DIEU !

Quitte à les comparer, autant apprendre toutes les techniques en surfski avant de dire que c’est impossible, ou pas faisable.
Important : En Australie, une vague de 3 m a de fortes chances de t’emporter pendant 100 mètres sous l’eau. Malheureusement, sur la plupart des spots de surf d’Hawaii, d’Australie et de Californie, tu ne ferais pas 5 mètres sous l’eau sans t’exploser le crane.

J’avoue que vous êtes confus, et ce pour de bonnes raisons. Il y a comme je disais, deux sortes de surfskis. Les deux sont conçus pour des pratiques complètement différentes : la longue distance en pleine mer, et l’autre pour les vagues déferlantes. Par contre, on appelle les deux des surfskis.

Vous voyez quelqu’un en surfski prendre des vagues, et vous pensez que votre surfski peut prendre des vagues. C’est complètement faux ! Vous allez tous casser !

À ce jour, il y a qu’une seule compagnie qui fabrique des surfskis pour la longue distance qui seront garantis contre la casse dans les vagues. Ce n’est pas Epic, Fenn, Nelo, Think, ou Allwave. Néanmoins, je vous conseille vivement de ne pas faire de surf dans les vagues déferlantes avec votre surfski de longue distance.

Lorsque vous voyez quelqu’un en surfski de longue distance sur une vague, c’est soit un inconscient, ou soit quelqu’un qui n’a pas du tout peur de casser son équipement. Car, en fin de compte, si tu veux faire du surf avec ton surfski, il te faut impérativement un surfski de sauvetage cotier. Non seulement ils sont très bien renforcés, mais ils ne sont pas très couteux et surfent super bien.
« Modifié: 18 décembre 2016, 10:16:42 par jcfer »
  • surfski

Hors ligne botam35

  • Messages: 218
  • on va surfer :D ?
    • balades et ambiances marines
Re : le surf
« Réponse #26 le: 18 décembre 2016, 10:17:03 »
ou un surfski polyéthylène ;)
  • surfski épic v7 - vital Polyform - kayak surf RPF -waveski Polyform -Fenn 4 - Epic small wing - Brasca Typhoon 20 - Werner Tybee

Hors ligne Pacificateur

  • Messages: 2880
  • Vous avez l'heure, j'ai le temps.
Re : le surf
« Réponse #27 le: 18 décembre 2016, 10:43:09 »
Oui merci, je fais encore la différence entre un Trident que je souhaitais prendre il y a deux ans (chez Watermansport) et un élite. mais au final cela ne correspondant pas à mon littoral...

Bon je vous laisse ça ma gave, les gens qui veulent apprendre aux autres à pisser droit..... je charge le kayak pour les étangs (plan d'eaux merdique donc) et faire un premier essai avec ma nouvelle Fenn6, une pagaie de merde je suppose. juste ma 8° cuillère et pas en trente ans, ni en mode fitness, ni compétition; mais pour le plaisir et donc aussi pour le fun en solo et/ou en groupe avec souvent des K-Merdeux .  :mur:
  • Sur l'eau, dans l'eau et parfois sous l'eau !
Kayak: RiuMar S'Trenc/RiuMar Xatrac/Z Pro Flash FL100/avec ma chienne: Sévylor RiverK2 et Old Town Dirigo 140. Nélo Viper 51(retard de rénovation)/Aqua marina betta hm K010.3.
Pagaie: Fenn 6/Braca Typhoon 60/Double Dutch/GreyOwl Tempest/G-Power Twister/Prijon Praia/Trad de moi:red cédar+pin.

Hors ligne H2O

  • Messages: 44
Re : le surf
« Réponse #28 le: 18 décembre 2016, 10:53:27 »

Si je disais que le foot se joue avec les mains, tu serais le premier à mon contredire, à m’expliquer, et à m’apprendre quelque chose. La différence, c’est que je serais en train d’apprendre et de m’enrichir.

À quel moment de votre vie est-ce que quelqu’un vous a dit que votre ego allait s’effondrer en apprenant quelque chose ?

Si tu ne connais pas bien le surfski, pourquoi ne pas écouter, mais surtout pourquoi ne pas poser des questions au lieu d’affirmer ???

Je crois que le problème auquel beaucoup font face provient de votre éducation, et éventuellement un haine assez certaine contre les enseignants. Quel dommage, car on peut tous apprendre quelque chose, même comment mieux « pisser droit ».
« Modifié: 18 décembre 2016, 10:56:28 par H2O »
  • surfski

Hors ligne dejah

  • Messages: 2504
    • SophiaOutdoor
Re : Re : le surf
« Réponse #29 le: 18 décembre 2016, 17:37:26 »
Je crois que le problème auquel beaucoup font face provient de votre éducation, et éventuellement un haine assez certaine contre les enseignants. Quel dommage, car on peut tous apprendre quelque chose, même comment mieux « pisser droit ».

Là je crois qu'on touche le pompon  :jumpy: (qui dans le cas présent de doit pas porter bonheur...)

Ce Ludo, je le verrai bien politicard : sûr de lui en toutes circonstances, souvent méprisant, capable de déformer le discours des autres pour mieux le démonter et d'ignorer le reste quand ça ne l'arrange pas, sous-entend que les autres ne peuvent pas comprendre, prêt à tout pour se faire élire... :roll:
  • P&H Delphin 155 / Sipre Ackua Fun (lui) Venture Easky 15 LV (elle) Bic Full HP2 (nous)
SO ~ FB