forum Kayak

Rubriques => La vie du forum => Discussion démarrée par: pierregwada le 08 novembre 2017, 17:56:28

Titre: au delà de 6 miles
Posté par: pierregwada le 08 novembre 2017, 17:56:28
Bonjour, j'ai lu qu'il est autorisé de naviguer jusqu'à 6 miles d'un abri si l'on possède le kayak et l'armement adéquate.
Que risque-t-on si l'on dépasse cette limite ?
Y a t il possibilité de le faire légalement ?
Merci
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: ronan35830 le 08 novembre 2017, 18:55:49
entre deux abris tu peux avoir 12 miles je trouve que c'est pas mal non?
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: phil13 le 08 novembre 2017, 19:20:02
ou alors tu remorque le  radeau de survie   :lol: :blink: :no:
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: Olivier78 le 08 novembre 2017, 19:53:16
Tu peux le faire légalement si tu es accompagné d'un bateau sur lequel tu peux te réfugier : c'est lui qui devient ton abri.


L'autre solution est de naviguer en Grande-Bretagne. Les grands britons se moquent d'ailleurs joyeusement de nos règlements nautiques  :saint:



Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: phil13 le 09 novembre 2017, 19:57:08
je croix qu'il faut demander une autorisation exceptionnel a la sous préfecture avec contrôle du dit bateau
quand j’étais  en club ils voulais faire la traversé vers la corse sa na pas été aussi simple   
Titre: Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: beachbum le 10 novembre 2017, 16:19:05
Citation de: Olivier78
Les grands britons se moquent d'ailleurs joyeusement de nos règlements nautiques

Les allemands, néerlandais, danois, suédois ..... enfin tout le monde pense que les français sont trop bureaucrates et réglementaires. Une DIV 240 ou équivalent n'est pas connue dans les autres pays où je navigue de temps en temps.
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: NGI17390 le 11 novembre 2017, 07:57:44
MAis ne pas oublier que lorsque tu te mets en danger et que tu as besoin d'etre secouru , c'est la vie des autres que tu mets en danger
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: olivier13500 le 11 novembre 2017, 09:11:41
@ NGI, tu me l'as ôté de la bouche....
on a secouru deux kayakistes il y a quelques temps, même pas en mer mais sur l’étang de Berre qui est hyper dangereux dés qu'il y ad u vent car la houle est croisée, il y a pas mal de courants à cause du canal de Caronte et les creux sont particulièrement vicieux.....2 kayakistes donc qui pensaient que l’étang était un lac bien  calme....l'un était resté accroché à son kayak,l'autre l'avait quitté et avait voulu rejoindre le bord en nageant...il y est tout juste arrivé avant de sombrer....
à  la station, on était pas très contents!!!sourire. oui attention à ne pas mettre les sauveteurs en danger...de toute manière ,quel que soit le temps on y va alors autant prendre d'élémentaires précautions et ne pas faire n'importe quoi....
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: pierregwada le 14 décembre 2017, 03:49:31
Merci pour vos réponses. Et merci pour les rappels de sécurité, je connais parfaitement les risques encourus et met tout en oeuvre afin d'éviter de me mettre en danger. Mais pour avoir la chance de voir les grands cétacés il faut parfois s'éloigner un peu des cotes  :bravo:
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: NGI17390 le 14 décembre 2017, 07:01:57

apres le danger n'est pas tant de s'eloigner des cotes mais une maivaise lecture de la meteo et une meconnaissance des sites de navigation sans oublier son niveau qui doit etre adapté surtout si on sort seul





Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: riddick 93 le 14 décembre 2017, 09:20:34
bien dit :bravo: :bravo:
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: SOK le 14 décembre 2017, 14:24:52
salut
12 milles du point de départ au point d'arrivée c'est environ 4h de nav sans atterrir.
Donc il faut être d'une part sûr de sa capacité en terme de sécurité et de capacité à gérer l'imprévu, et d'autre part être confiant dans les prévisions météo et de sa capacité à gérer les changements.
C'est déjà pas mal 4h de nav sans toucher terre.
En raisonnant à l'envers, à part la Corse quelle île ne serait pas accessibles depuis la côte métropolitaine ?


Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: laurent4937 le 14 décembre 2017, 15:21:11
Tu as raison Sok, mais n'oublions pas que d'abord Pierre est en Guadeloupe et qu'ensuite il souhaite s'éloigner des cotes
pour voir des grands cétacés, donc en pleine mer et pas forcément en direction d'une autre île (si j'ai bien tout compris ...).
Donc légalement il est limité aux 6 miles.
Titre: Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: SOK le 14 décembre 2017, 21:36:01
OK Laurent je n'avais pas repéré ce "détail".

Bon, alors du coup ça ressemble à une question de débutant (me trompe-je ?).
Et dans ce cas j'approuve les mises en garde de NGI17390, Ronan35830, et Olivier13500, et surtout s'il s'agit de naviguer seul.
6 miles c'est déjà une belle distance de la cote en kayak.
Avec un bateau à moteur il faut un permis hauturier au-delà de 6 milles, on peut donc se demander si le kayak est la bonne embarcation pour naviguer au-delà de 6 milles.

je connais parfaitement les risques encourus et met tout en oeuvre afin d'éviter de me mettre en danger.

Le risque, c'est facile (la noyade).
"Mettre tout en oeuvre afin d'éviter de se mettre en danger" et "naviguer au-delà de 6 milles" ça sonne contradictoire car naviguer si loin, pour quiconque c'est un risque. L'expérience et la navigation en groupe permettent de le gérer. Je crois que très peu de kayakistes naviguent jusqu'à 6 milles en solo, et ceux-là sont très expérimentés (ou déraisonnables ?).
Les VHF portables n'atteignent très certainement plus les secours à terre depuis un kayak, donc en cas de pb il faut compter sur les navires à proximité, avoir une balise, et beaucoup de chance. 

Mais chacun est libre de ses choix, évidemment.

Bonnes navigations !
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: riddick 93 le 15 décembre 2017, 10:18:43
ou etre un bon nageur...  6 miles ce n'est la mer a boire surtout à 28 °
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: bernardo le 15 décembre 2017, 11:59:21
bonjour


6 miles  :jumpy: :jumpy: dur dur quand meme a la nage


enfin pour moi  :W


pour la vhf j ai deja apellè a plus de 6 miles un semaphore sans probleme ( c discutable sur certaines zones de nav    c vrai )
Titre: Re : Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: Jeffkayak le 15 décembre 2017, 14:01:01
Citation de: Olivier78
Les grands britons se moquent d'ailleurs joyeusement de nos règlements nautiques

Les allemands, néerlandais, danois, suédois ..... enfin tout le monde pense que les français sont trop bureaucrates et réglementaires. Une DIV 240 ou équivalent n'est pas connue dans les autres pays où je navigue de temps en temps.


Et quand tu sais que les affaires maritimes m'ont répondu "Vous pouvez tout à fait pêcher au large avec votre "Kayac", mais je vous recommande d'emporter les accessoires de sécurité et une "rame" de rechange !"


...
Titre: Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: Saumon ridé le 15 décembre 2017, 18:09:58
ou etre un bon nageur...  6 miles ce n'est la mer a boire surtout à 28 °
Ouais  :huh:  ?
Cela fait tout de même 11,11 km, distance que peu de nageurs peuvent franchir  :help: ...
Titre: Re : Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: Jeffkayak le 15 décembre 2017, 18:21:20
ou etre un bon nageur...  6 miles ce n'est la mer a boire surtout à 28 °
Ouais  :huh:  ?
Cela fait tout de même 11,4 km, distance que peu de nageurs peuvent franchir  :help: ...


La vache ! c'est clair ! faut pas avoir une crampe  :W
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: SOK le 15 décembre 2017, 20:24:14
Ca dérive, ça dérive ...

Que risque-t-on si l'on dépasse cette limite ?

Imaginons que tout se passe bien côté nav, mais qu'une autorité compétente constate que l'on sort de la limite, quelqu'un sait ce que l'on risque ? (du point de vu administratif car c'était je crois le sens de la question initiale)

En quelque sorte cela revient à passer de navigation côtière à hauturière sans en avoir le droit ?
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: NGI17390 le 15 décembre 2017, 22:24:28

je nage 10 km en 3.30 h  en monopalme c'est pas rapide, mais cest sans compter sur les marées, la mer des caribe y est soumise, et si tu perds ton kayak c'est quil y a grabuge, donc, esperer rejoindre la cote a la nage me parait plus que compliqué et si la mrée est contre toi, tu peux toujouts essayer, mais tu auras des problèmes

Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: psim le 16 décembre 2017, 10:24:32
Version originale: (https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwimp-vRmo7YAhVkDcAKHeCXCtMQtwIIMDAB&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DZyBF9gCHl2Y&usg=AOvVaw0N8-l6R4ZxLfHN3QchWyxs)
C'est vous qui voyez ! Y'en a qui ont essayé. Ils ont eu des problèmes (https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwimp-vRmo7YAhVkDcAKHeCXCtMQtwIIMDAB&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DZyBF9gCHl2Y&usg=AOvVaw0N8-l6R4ZxLfHN3QchWyxs) :boum:
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: NGI17390 le 16 décembre 2017, 12:36:53

  c'est bien tu as compris le sous entendu

Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: yves76 le 16 décembre 2017, 13:26:51
Il n’y a qu’en France qu’on décide pour les gens ce  qui doivent faire ou pas pour leur sécurité et ca c’a me met en colère (mauvaise conseillère au demeurant  :D )
On fait ce qu’on veut de sa vie , à vouloir la sécurité àtout prix la vie est sans saveur et les gens deviennent tristes et sans avantage.
 En France un des pays au monde parmi les plus protecteurs ,voire le plus protecteur, c’est là ou les gens sont les plus déprimés alors ce n’est peut être pas la bonne solution....
Il vaut mieux se perdre dans ses rêves les plus fous que de passer le peu de temps qu’on est sur terre a uniquement exister et finir plein de regret à la fin de sa vie.....
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: pierregwada le 16 décembre 2017, 14:23:24
Je suis content que ma question suscite autant de réaction mais je vais reformuler ma question pour être plus précis .
Légalement que risque t on si l'on dépasse les 6 miles ?
Croyez moi je me suis posé les questions de sécurité bien avant de m'éloigner. De plus je suis peux être "novice" en kayak mais navigue en mer depuis plusieurs années ( permis hauturier) donc en connais les dangers et suis conscient des risques mais mon poste ne concerne pas la sécurité bien qu'il soit louable de votre part de me mettre en garde toutes vos recommandations me sont déjà connues.

PS une petite photo des caraibes
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: SOK le 16 décembre 2017, 15:22:34
J'imagine que tu peux te référer à la règlementation maritime générale et que tu risques la même chose que si tu vas au-delà de 6 milles avec n'importe quelle embarcation qui n'est autorisée qu'à la navigation côtière (?)

Les mises en garde c'est parce que l'on est bien plus vulnérable en kayak qu'en voilier, on chavire bien plus  facilement, et à 2h de nav de la côte on a moins le droit à l'erreur, mais tu le sais ...

Sympa la photo, il y en a qui aimeraient avoir un ciel pareil en ce moment !
Titre: Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: Saumon ridé le 16 décembre 2017, 15:24:16
Légalement que risque t on si l'on dépasse les 6 miles ?
Je crois qu'il vaudrait mieux demander directement aux gardes-côtes sur place.
Titre: Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: laurent4937 le 16 décembre 2017, 17:45:17
Il n’y a qu’en France qu’on décide pour les gens ce  qui doivent faire ou pas pour leur sécurité et ca c’a me met en colère (mauvaise conseillère au demeurant  :D )
On fait ce qu’on veut de sa vie , à vouloir la sécurité àtout prix la vie est sans saveur et les gens deviennent tristes et sans avantage.
 En France un des pays au monde parmi les plus protecteurs ,voire le plus protecteur, c’est là ou les gens sont les plus déprimés alors ce n’est peut être pas la bonne solution....
Il vaut mieux se perdre dans ses rêves les plus fous que de passer le peu de temps qu’on est sur terre a uniquement exister et finir plein de regret à la fin de sa vie.....

Sur le fond je suis d'accord avec toi, sauf que tu n'engages pas que toi: il faut penser aux vies des sauveteurs (ou autres personnes) que tu peux mettre en danger en cas de souci !
On pourra répondre "oui mais c'est leur métier". C'est vrai mais je considère qu'ils n'ont pas à risquer leur vie pour quelqu'un qui ne tient pas compte des règles
élémentaires de sécurité (et ce n'est pas qu'en mer, c'est en montagne, sur la route...).
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: bernardo le 16 décembre 2017, 17:58:07
un peu de detente ,,


http://www.ciotaboats.com/
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: psim le 16 décembre 2017, 18:15:56
légalement: défaut de permis et défaut d’armement:

https://www.marinbreton.com/securite/les-infractions (https://www.marinbreton.com/securite/les-infractions)
Titre: Re : au delà de 6 miles
Posté par: yves76 le 16 décembre 2017, 18:18:58
@Laurent4937 :
La sécurité des sauveteurs , c’est l’eternelle ritournelle qu’on nous sort pour tuer nos libertés ; en France ,on est particulièrement fortiche là dessus , on aime bien chercher des coupables ,plus que des solutions......
 Ce n’est pas la distances , mais les conditions météo qui mettraient les sauveteurs en danger....
Après seul le kayakiste concerné sait s’il est capable ou non d’aller à 1 , 6 ou 10 miles d’un abri ; ce qui est un " suicide" pour untel , sera une ptomenade  de santé pour tel autre.
Avec ce type de réglement appliqué à la lettre ,les Paul Emile Victor ,Mike Horn et de très nombreux autres n’auraient rien fait :D
Titre: Re : Re : Re : au delà de 6 miles
Posté par: Saumon ridé le 16 décembre 2017, 18:23:06
Sur le fond je suis d'accord avec toi, sauf que tu n'engages pas que toi: il faut penser aux vies des sauveteurs (ou autres personnes) que tu peux mettre en danger en cas de souci !
On pourra répondre "oui mais c'est leur métier".
Ah mais non, à ma connaissance les sauveteurs en mer sont bénévoles :
https://www.snsm.org/page/les-sauveteurs-en-mer?prehome=off