forum Kayak

Rubriques => Comprendre le kayak et son environnement => Ecologie => Discussion démarrée par: M16 le 15 novembre 2017, 21:57:25

Titre: Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: M16 le 15 novembre 2017, 21:57:25
Bien que ce sujet ne concerne pas directement les sorties mais le Rhône en lui-même, ne sachant pas ou mettre cette information j'ai donc choisi les sorties. Si il y existe un onglet plus adapté merci de déplacer ce sujet.
En 2018 doivent être installées 39 hydroliennes dans le Rhône à l'aval de Genissiat sur un tronçon du fleuve de 2km. Ce sera le premier projet de taille d’hydroliennes fluviales.
[/size]D'après une information que j'ai obtenue aujourd'hui, dont je ne trouve aucune confirmation dans les textes qui traitent de ce sujet mais qui semble fondée, la navigation serait interdite sur la zone de présence de ces hydroliennes. Ce qui reste à dire qu'en l'état il ne serait plus possible d'embarquer à l'aval du Barrage de Génissiat comme il est possible actuellement.
[/size]Le site n’a pas été choisi au hasard dans la mesure où les bateaux à moteurs qu’ils soient à usage touristique ou professionnelle ne sont pas présents et ou seuls quelques kayaks canoës et éventuellement SUPs peuvent accéder à ce tronçon du fleuve.
[/size]Il est aussi à noter que ce projet est un projet pilote qui vise à développer d'autres installations fluviales, ce qui conduirait à un grignotage des zones accessibles en kayak canoë sup etc.
 
[/size]Est-ce que quelqu'un aurait plus d'information en matière d’impact sur la navigation à proximité de ces installations ?
[/size] [/size]https://www.energiesdelamer.eu/publications/51-hydrolienne/2667-hydroquest-cmn-39-d-hydroliennes-fluviales-immergees-dans-le-rhone-en-2018 (https://www.energiesdelamer.eu/publications/51-hydrolienne/2667-hydroquest-cmn-39-d-hydroliennes-fluviales-immergees-dans-le-rhone-en-2018)
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rake51 le 15 novembre 2017, 22:40:03
Salut Philippe!


Je suis au courant du projet, et j'ai eu une personne au téléphone qui m'avait renseigné avant notre périple sur le Rhône avec Lionel.
D'après ses dires, la navigation ne serait pas interdite, mais balisée.
Après, ce ne sont que des paroles. J'attends de voir les textes...
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 16 novembre 2017, 07:20:13
Hello Philippe,


J'ai personellement interrogé une équipe de la CNR rencontrée juste après après avoir descendu cette section avec "La Grande traversée" en Septembre dernier. Alors que je récupérais mon vélo planqué contre la "cale de débarquement" je tombe sur une équipe de la CNR en train de débarquer avec un petit bateau à moteur. La conversation s'engage et au moment où je leur dit que cette superbe gorge est menaçée par un projet d'installation d'hydroliennes sur un linéaire de 2000 m (information lue dans la presse quelques mois avant), un des personels de la CNR me confirme "nous savons... nous sommes précisément en train de travailler la-dessus, et effectivement cette gorge, les rives, et le lit du fleuve vont être bien transformés... bref aménagés pour installer ces hydroliennes. Il m'explique brièvement (et avec un certain regret) que l'aménagement sera lourd car il faut des pistes de bonne taille pour amener les engins de TP capables d'aménager le lit du fleuve pour y ancrer les hydroliennes, et pour les amener en bas de la gorge. Et en résumé, il ne m'a pas contredit quand j'ai avancé l'idée "cette gorge et ses quelques mètres de dénivelé naturel oubliés par E.D.F lors de la création des barrages sera irrémédiablement bousillée", et a même rajouté "ils seront probablement obligés d'interdire la navigation".
Et voilà: la dernière gorge naturelle de notre Rhône -  je dis "naturelle", puisque l'intégralité du débit du fleuve turbiné par le barrage de Génissiat y coule librement, et que quelques mètres de dénivelé y subsistent ce qui nous procure des petits courants et rapides sur prés de 5 km linéaires - Bref, un vrai cauchemar pour les "ingénieurs des ponts" et autres énarques qui ont fait de ce fleuve une véritable suite ininterrompue de plans d'eau ! Eh bien, leur cauchemard va bientôt prendre fin puisque la destruction de cette dernière gorge est pour trés bientôt.
Ah j'oubliais: un projet identhique menace l' amont du seuil de La Feyssine à l'entrée de Lyon. Une vingtaine d'hydroliennes à installer sur un linéaire de 300 à 600 m. Ce qui condamne définitivement la navigation du superbe petit rapide en amont du seuil et le passage du seuil lui même, pourtant le seul parcours d'"eau-vive" aux portes de Lyon, tellement ludique !
Désolé pour ces tristes nouvelles... Que nous restera t-il pour naviguer demain: des plans d'eau avec leur lots incontournables de ronds-points, pistes cyclables, parkings et des miliards de petits cantoniers et garde-champêtres pour surveiller tout çà ...
Laurent

Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: loic38 le 16 novembre 2017, 08:03:37
Et vous savez à quoi elles vont ressembler? Elles vont être pareil que celle qui sont en mer?
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 16 novembre 2017, 08:27:24
A çà:


http://www.hydroquest.net/la-gamme-river/


Source: Site du fabriquant des hydroliennes en question sur le Rhône.


Ce n'est pas temps les engins eux-mêmes qui polluent ou dégradent le fleuve, c'est plutôt les conditions d'installation de ce type d'engins sur des sites où la nature est (encore) intacte
ou à conserver. D'après la CNR par exemple sur le site de Génissiat en aval du barrage: 1. "encrage" des engins sur un socle à construire dans le lit du fleuve, implique de détourner le fleuve de la partie du lit en question durant la réalisation des travaux. 2. Construction de pistes et d'accès au site pour les engins de T.P durant les travaux, mais également pour les véhicules d'entretien et de surveillance du site ensuite.
Si vous avez navigué cette superbe gorge, vous comprenez immédiatement que la construction de pistes ou de routes, le détournement du débit du fleuve sur une partie du lit, défigureront à jamais ce vestige naturel de gorge sur un fleuve majeur.


Laurent
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: basilic le 16 novembre 2017, 20:20:00
Et la faune dans tout ça, déjà que des zones qui ont été canalisées avec barrages et autres sont en cours de remise à l'état sauvage et là on y va à l'encontre.  :blink:

Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: ours le 16 novembre 2017, 21:15:51
Bien que ce sujet ne concerne pas directement les sorties mais le Rhône en lui-même, ne sachant pas ou mettre cette information j'ai donc choisi les sorties. Si il y existe un onglet plus adapté merci de déplacer ce sujet.

Sans entrer dans le contenu de ce sujet - que je découvre et qui me parait important en le lisant - il me semblerait bien de répondre à cette question de M16 en ouvrant une sous-rubrique adhoc dans "Kayak et environnement".
Je m'adresse à Altern et aux modérateurs du forum  :coucou: :  Nous avons construit ensemble les rubriques / sous rubriques du forum, ça fonctionne pas mal, mais il me semble qu'il y a un manque concernant les relations entre pratique du kayak et disons l'écologie.
Une rubrique supplémentaire pourrait s'intituler "Kayak et préservation du milieu naturel", ou quelque chose de ce genre, et nous pourrions y mettre tous ces sujets tels que "les déchets sur les berges", ou celui-ci ouvert par M16, et bien d'autres.
Ce serait bien de les regrouper pour les mettre en évidence, en visibilité, car sinon ils se dispersent et risquent de se perdre dans la masse des autres sujets. :yes:

Qu'en pensez-vous?
 
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: M16 le 17 novembre 2017, 00:16:40

Merci Laurent pour ces précisions
 A ce jour on a deux projets sur le Rhône et d'après ce qu'on peut lire, les différents rapports et présentations disponibles ainsi que quelques vidéos, le projets d'hydroliennes ne font que commencer. Aujourd'hui elles concernent les fleuves mais des modèles plus petits, les hydroliennes vortex, risquent d'être installés sur des rivières d'eaux vives, c'est d'ailleurs le projet qu'ont les suisses. Ils ne sont pas les seuls puisque lors d'un colloques ces projets ont aussi été présentés à Lyon.
Pour en revenir au projet de Génissiat, à ce jour une société "Hydroliennes de Génissiat" (https://www.societe.com/documents-officiels/hydroliennes-de-genissiat-828536904.html#statutshop) a été constituée avec un capital de 20k€ par la CNR, je pense qu'en ce moment ils sont à l'étude de la faisabilité de ce projet même si des vidéos et articles de promotion sont disponibles sur le net. Le projet prévoit un budget de 250k€ hors l'infrastructure routière pour descendre sur la berge devrait déjà dépasser ce budget. Dans le cas de Génissiat la CNR semble complètement investie dedans mais quid de la rentabilité d'un projet pour des hydroliennes qui n'ont vraiment rien d'high-tech (en plus dans ce cas là ils souhaitent en faire une vitrine alors qu'on en est encore à la roue a aubes de base), cela fera comme pour le solaire dans trois ans les chinois feront mieux pour moins cher et gdf suez(CNR) fermera la boite comme ils l'ont fait avec clipsol pour le solaire. Il n'empêche que les hydroliennes risquent d'envahir tous ce qui n'est pas navigable, commercialement parlant.
 Pour ce qui est du projet de Lyon un appel à projet (http://www.vnf.fr/vnf/content.vnf?action=content&occ_id=38568) a été lancé. Dans cet appel à projet il est stipulé que l'entreprise qui fournira les hydroliennes devra supporter tous les couts d'installations; Certes ils seront moins lourds que ceux de Génissiat mais pour ces entreprises qui a ce jour n'ont pas vendu de produit il faut qu'ils puissent obtenir un financement et ce n'est pas la CNR qui semble avoir quelques difficultés qui va financer cette installation
Pour répondre à Ours il me semble en effet qu'il manque un onglet concernant le milieu dans lequel nous évoluons et tout ce qui touche à ce milieu

Pour la question de la faune je n'en sais rien mais si l'on ne considere que les poissons, il semblerait qu'ils puissent circuler dans les hydroliennes même les modeles vortex sans en être affectés, des tests visibles sur vidéos ont été faits. Par contre je ne serai dire ce qu'il se passe si un canard vient à plonger devant une hydrolienne ou si un cygne se fait entrainer dedans et je ne parle pas de sangliers et autre chevreuils, j'en ai vu traverser le Rhône. Peut être qu'ils prévoient de mettre des grillages comme au bord des autoroutes, allez savoir...

Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Romarin 06 le 17 novembre 2017, 08:21:23
Bonjour,

Citer
Qu'en pensez-vous?
C'est cohérent... Je verrais bien "Kayak et environnement". Il suffit de demander à Altern par MP.
En l'état, inutile de reprendre ce qui existe déjà, à moins qu'un modo veuille s'y coller, ça servira à l'avenir.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 17 novembre 2017, 17:47:56
Pour illustrer la beauté de cette gorge plutôt unique en France, peut-être la seule de cette taille qui ne soit pas noyée sous un lac ou asséchée, quelques photos avec différents débits:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 17 novembre 2017, 17:51:16
Avec un débit plutôt bas d'environ 100 m3s, le canoé de Paul et Philippe durant leur "grande traversée" en Septembre dernier:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 17 novembre 2017, 17:57:13
Et cette fois en été avec un débit plutôt haut d'environ 500 m3s  au même endroit :
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 17 novembre 2017, 18:21:38
Pas trop doué pour insérer des photos désolé, gorge du Rhône suite et fin de mes photos... Dépêchez-vous d'aller naviguer cette merveille avant les très probables futurs bétonnages et interdiction !
La dernière photo est prise en hiver avec le débit réservé minimal de 18 m3s.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: M16 le 17 novembre 2017, 23:28:29
je programme de refaire une ballade sur ce secteur puisque depuis pas mal de temps je cherche la seconde partie des carrieres de Ste foy et ça y est j'ai pu enfin mettre la main dessus. Celles-ci sont beaucoup plus vastes que les precedentes, dans l'une d'entres elles un puit de 39m a été creusé ce qui fait que de l'interieur de cette carriere souterraine qui se trouve à peu pret au niveau du Rhône on peut voir au travers de ce puit, le ciel.
Ces carrieres sont quand même un témoignage exceptionnel puisque il y a déja des siecles des individus descendaient le Rhône sur des barques chargées de pierres et allaient jusqu'à Lyon en passant le Sault Brenaz.  En 1823 des pierres extraites de ces carrieres ont servi pour la restauration de l'abbaye d'Hautecombe. Le premier guide édité par le canoe club de France  sur la descente du Rhone date de 1945 et décrit le fleuve comme un énorme torrent possedant un courant vif et presentant de violents tourbillons et de puisssants remous, certaines passes étaient cruciales, on voit ce qu'il en reste...
Si des personnes sont interessées pour faire la descente de ce tronçon et allez visiter les carrieres, faire signe. Ce ne sont pas les carrieres des Baux de Provence mais c'est quand même à voir.
En ce qui concerne le niveau d'eau, j'ai eu vu dans mon enfance le Rhône déborder dans Seyssel Ain ce qui reste à dire que la pile du vieux pont était sous l'eau, le fleuve passait juste en dessous du tablier qui a l'époque était fait de planches entre lesquelles on pouvait voir circuler l'eau.
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: ours le 26 novembre 2017, 19:09:54
Bonjour,

Citer
Qu'en pensez-vous?
C'est cohérent... Je verrais bien "Kayak et environnement". Il suffit de demander à Altern par MP.
En l'état, inutile de reprendre ce qui existe déjà, à moins qu'un modo veuille s'y coller, ça servira à l'avenir.

C'est ce que j'ai fait, un MP à Altern et aux modos, depuis bientôt une semaine, mais je n'ai pas reçu de réponse  :'( :voyons:

Et pourtant, au moment où j'envoyais cette demande, j'ai lu ce message de sylv 1, écrit le même jour sur le même souci
Citer
Je ne sais pas si je suis au bon endroit...
J'ai vu un sujet dans les sorties en Rhône Alpes sur l'installation d'hydroliennes.
https://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,11340.0.html (https://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,11340.0.html)

Nouveau sujet perdu dans "le bivouac"...

Cela confirme mon impression qu'une rubrique spécifique serait utile! :yes:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 07 juin 2018, 16:04:54
Comme le sujet est toujours classé dans "les sorties Rhône-Alpes Auvergne", je continue ici sur les dernières informations sur le projet d'hydroliennes qui va se concrétiser vraisemblablement à court terme (fin 2018 - début 2019) sur la section du Rhône entre la barrage de Génissiat (enfin... 350m après le barrage) et la commune de Volland).

Je remets ici le message que j'ai déjà écrit sur le post dédié à la sortie de septembre sur le Haut Rhône :

Super intéressant Samy, aucune indication concernant la navigation sur cette portion du fleuve après l'installation ?

J'essayerai d'en savoir un peu plus courant mi-juillet. Mais voilà déjà  ce que l'on peut trouver comme infos récentes :
Avec un regard purement extérieur, les hydroliennes se présentent sous la forme de grosses barges avec une forme en point d'étrave de bateau ancrées par un câble directement dans le lit du fleuve... Et la turbine est sous l'eau. Danger potentiel : inconnu (il y aura des grilles de protection)
On pourra peut-être passer à côté sans soucis en kayak ??? (voir la suite)
Mais il serait étonnant que la CNR laisse des kayakistes s'approcher de ces installations malgré tout. Je ne suis guère optimiste....  Quoique...(voir la suite)

Le document suivant semble plutôt dire que la pratique du kayak restera possible (plutôt une bonne nouvelle si cela se confirme dans les faits) :

(rapport du commissaire enquêteur suite enquête publique en date du 3 mars 2018)  :

----> http://www.ain.gouv.fr/IMG/pdf/20180303rapportcommissaireenqueteurhydroliennesgenissiat.pdf (http://www.ain.gouv.fr/IMG/pdf/20180303rapportcommissaireenqueteurhydroliennesgenissiat.pdf)

En résumé rapide (je vous invite tous à lire le document en entier qui est assez instructif) :
Il y aura une gêne à la pratique du kayak, avec des passages réduits à 15m de large en regard des groupes d'hydroliennes. Et la mise à l'eau aval à Génissiat sera proche du 3ème groupe d'hydroliennes. 39 groupes de 3 hydroliennes espacés de 100m répartis sur environ 1700m (j'aime bien quand ils disent qu'il n'y a aucun site archéologique... c'est à peu près vrai, c'est seulement le secteur des anciennes Carrières Romaines  :mur: ... mais ce ne sont pas des sites archéologiques, en effet).
On en prend quand même pour 20 à 30 ans d'exploitation environ. Bien entendu, l'accès sera interdit pendant la phase de travaux (quand débuteront-ils ? A la fin de l'année je suppose).

On parle de nous en page 10, paragraphe 32.3 "le milieu humain" et surtout en page 13, c'est une des pages qui aurait tendance à rassurer sur la pérennité de la pratique puisqu'il est clairement évoqué la future mise en place d'une signalétique de contournement au niveau de la mise à l'eau aval du barrage de Génissiat.
Voir page 17 aussi.
Page 25, confirmation encore que les kayakistes pourront toujours naviguer, en rive gauche essentiellement sur ce tronçon (ce qui est déjà mieux que rien).
Pages 34-35 aussi sur les obligations qu'aura la CNR de sécuriser la mise à l'eau de Génissiat (il est envisager de déplacer quelques groupes d'hydroliennes vers l'aval). Car suivant le débit du Rhône, ça pourrait bien devenir très très sport la mise à l'eau et le contournement des hydroliennes à cet endroit...

Aller, soyons optimistes !
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 17 novembre 2018, 07:48:45
Et voila, c'est parti pour des projets de développement d'énergie durable sans forcément une grande concertation sur l'impact environnemental, ... ou financier d'ailleurs. Le parc d'hydroliennes de la Feyssine fait maintenant partie du paysage Lyonnais. Photo prise hier, pour l’instant 2 ou 3 points d’arrimage pour un total de 4 hydroliennes hydroquest (sur 2 étages) soit 8 hydroliennes. ET cela pour une durée de 18 ans.
[/color][/size]http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.… (http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Formulaire_complet-95.pdf?fbclid=IwAR1znDpbdcRkbznWU_3h0UBIhRDXDUbTweBznLxTW2v1HQXaa31_xYzRHgY)[/size][/font]
[/color]http://www.vnf.fr/…/CP_Hydroliennes_Rhône_Caluire_VF_201810… (http://www.vnf.fr/vnf/img/cms/Transport_fluvialhidden/CP_Hydroliennes_Rh%C3%B4ne_Caluire_VF_20181008115825.pdf?fbclid=IwAR1ZoTiKeHghxwbKDuZp9mZOOWRDpeMBiEZk68BmnIvPxj45Sm8BB9Auv3Q)
[/color]https://www.20minutes.fr/…/2350647-20181009-lyon-parc-hydro… (https://www.20minutes.fr/planete/2350647-20181009-lyon-parc-hydroliennes-fluviales-bientot-installe-rhone-premiere-mondiale?fbclid=IwAR0onhbz6H8w6lRZUrrbAusnj2MAVG-1VdVYYwJyK_0Xi-i0vU-ihcZyuM8)
Et ce n'est que le début. La mise en place de 39 HYDROLIENNES sous le barrage de Genissiat en Haute Savoie/Ain est prévu pour 2019 (un an de retard sur les prévisions ... mais le chantier est en cours). et il y en aura bientôt de partout sur nos rivières, en mer, ...
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 17 novembre 2018, 10:22:16
Salut Yannick,
C'est donc ça que j'ai vu en longeant le Rhône en vélo en rentrant du ckdm samedi dernier. Merci pour l'info.
A première vue, à cet endroit, ça ne bloque pas la navigation, mais il reste à voir les installations finalisées (avec les câbles etc) et le périmètre interdit autour, ainsi que les dangers pour nous que ça risque d'induire.
Sur les portions du Rhône plus étroites en amont de Lyon ça sera sans doute bien plus gênant.
Vu le niveau et le faible débit du Rhône en aval du barrage de Cusset, on peut s'interroger sur le rapport efficacité / coût d'exploitation et de maintenance.

A suivre

PS: il n'y a pas de "lieux" de concertation entre usagers (loueurs, entreprises d'activités nautiques, clubs d'aviron, clubs nautiques, CDCK, Comité régional CK, FFCK, pêcheurs, asso environnementales, ... etc ) et exploitants ?


---
Pas simple cette histoire d'énergie, on veut diminuer la consommation d'énergie fossile notamment par plus de véhicules électrique, tout en diminuant le nucléaire et augmentant la part des énergies renouvelables, mais "en même temps" on aimerait éviter d'inonder les vallées pour les barrages, on se méfie des hydroliennes et des éoliennes, sans compter les pbs liés à l'extraction et le recyclage des terres rares  ...  sans parler du pb de la gestion de l'eau ...

---
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 17 novembre 2018, 10:30:05
Sébastien, aujourd'hui je ne pense pas que produire plus d'électricité soit la solution. La vraie question a se poser est surtout "comment consommer moins ?". Mais consommer moins ne fait pas gagner d'argent.


Pour l'instant les 7 km autours de Hawai sur Rhône sont interdits par arrêté préfectoral depuis de nombreuses années. On était en train de voir pour faire modifier l'arrêté ... avec ces hydroliennes, cela va être plus compliqué.


Pour Genissiat, il y a à mon avis 90% de chance que les 2 à 4 Km de gorge soient définitivement interdits vu le nombre d'hydroliennes (39) par groupe de 3.


ET ensuite il est prévu des hydroliennes également sur les petites rivières .... ce n'est que le début ...
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 17 novembre 2018, 10:45:01
(https://s2.qwant.com/thumbr/0x0/4/d/e16f019027df49b2dcda3788691b5884d79d2ce41556a937a4bd353a1b6519/514253746.gif?u=http%3A%2F%2Fjm-oullion.blogspirit.com%2Fmedia%2F00%2F01%2F514253746.gif&q=0&b=1&p=0&a=1)
Une petite manif d'une centaine de gilets rouges descendant le Rhône de Génissiat à Lyon (sans gasoil) pour réclamer une piste pagayable le long de ces ouvrages ?


Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rake51 le 17 novembre 2018, 14:02:25
Une petite manif d'une centaine de gilets rouges descendant le Rhône de Génissiat à Lyon (sans gasoil) pour réclamer une piste pagayable le long de ces ouvrages ?


Je suis à 200% pour  :jumpy: :jumpy: :jumpy: !
C'est sur ce genre d'interrogations que naissent les projets les plus fous!!!!


Il y a t'il des volontaires pour relever le défi?
En arrière saison ça va être compliqué à organiser mais pourquoi pas l'année prochaine début Juin? (En espérant que ce ne soit pas trop tard).
Ca nous laisserai le temps de développer le projet, et pourquoi pas le médiatiser, car actuellement, la CNR n'est pas très bavarde sur ce sujet. J'ai déjà envoyé deux ou trois messages sans réponses. :voyons: :voyons: :voyons:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 18 novembre 2018, 00:22:17
Volontaire !


Laurent
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 18 novembre 2018, 07:27:30
Pour Genissiat, il y a à mon avis 90% de chance que les 2 à 4 Km de gorge soient définitivement interdits vu le nombre d'hydroliennes (39) par groupe de 3.

ET ensuite il est prévu des hydroliennes également sur les petites rivières .... ce n'est que le début ...


J'espère sincèrement et je souhaite de tout coeur que tu ne sois pas dans le vrai  :cry2:
Rien n'est jamais figé, mais si la CNR interdit la navigation sur cette portion du Rhône, elle serait alors en total contradiction avec l'une de ses 3 missions qui la constitue : développer la navigation fluviale, qu'elle soit commerciale ou de loisir (le loisir, c'est nous sur nos petites coquilles de noix, sur ce tout petit bout du Rhône. On ne représente pas grand chose). Cette mission ayant été confiée par l'Etat.


Etrangement, ce projet d'hydroliennes arrive à son échéance à peu de chose près au même moment ou la concession de la CNR avec l'Etat (débutée en 1948) prend fin ou du moins devra être renégociée, l'Etat ayant "offert" une concession de 75 ans à la CNR (qui se termine en 2023 donc).
Il y a peu de risque que le concessionnaire change, cela paraît assez évident malgré tout.


Pour le moment (du moins en juillet), il y avait encore peu de traces de travaux aux abords du Rhône. On remarquait juste du rubalise à intervalles réguliers sur les bords du Rhône en rive gauche probablement pour repérer les zones à déboiser en regard des emplacements des futures éoliennes (les marquages étaient fait environ tous les 100 à 150m ce qui correspond plus ou moins à l'espacement des futurs groupes d'hyroliennes).


Quand au danger que pourrait représenter pour nous ces "obstacles" sur le Rhône : je dirais en comparaison que ce serait ni plus ni moins dangereux qu'une pile de pont.


un document de 2017 : https://www.cnr.tm.fr/wp-content/uploads/2017/11/7-17-0155-piece-4-descript-projet.pdf
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 18 novembre 2018, 08:24:46
Samy, je te met les échange que j'ai eu soit sur FB soit par SMS avec certains. Pas le temps de tout réécrire. désolé. :-)

FB le 8 octobre 2018 :

"COUP de GEULE ! Le Haut Rhône Sauvage, peut être un lointain souvenir !?
Un projet d'hydroliennes de la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) est actuellement en cours. Après la présentation du projet et l'étude d'impact visible ici (https://www.cnr.tm.fr/…/u…/2017/11/8-17-0155-piece-5-eie.pdf), rien ne semble compromettre l'avancée des travaux. En se rendant hier sur place, malheureusement, la réalité des aménagements ne correspond pas tout à fait à l'exposé initial.
Hier, nous avons constaté que les piquetages des 13 postes BT initialement prévus en rive droite ... sont aujourd'hui en rive droite ET gauche. Pour le déboisage maximum de 10m2 par poste pour ne pas avoir d'impact écologique (3.4.2.1 page 47) ... et bien, juste regarder les photos de certains piquetages ... je crois qu'en faisant un ratio, j'ai la chance d'habiter un appartement de pas loin de 600m2 :-(.
Et ils ont aussi oublié les salamandres, espèce protégée, qui sont de partout sur le site des travaux ... et tout cela ne fait que commencer.
A noter que le barrage de genissiat a une production annuelle de 1 700 GWh/an ... les hydroliennes qui vont encore massacrer 1,7 km de gorges sauvages seulement 6,7 GWh/an ... Euh, elle est où la logique de destruction du milieu naturel ?"

Par rapport à cela et le cahier des charges qui a été avancé :
- 10m2 de déforesté .... ?!? par Poste BT  ... il doit y avoir un souci quand tu regardes les coupes.
- Initialement prévu coupes en rive droite .... mais du coup il y a rive droite ET gauche

- Salamandres, ... dans toute la zone sur lesquelles tu marches presque dessus.

Pour le passage : Largeur théorique bloquée par les hydroliennes … 35m + marge de sécurité ...

=> regardes la largeur du Rhône en débit réservé et dis moi un peu où on pourra passer ? Je te met la photo sur un post après.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 18 novembre 2018, 08:30:32
Suite ...


Pour le passage : Largeur théorique bloquée par les hydroliennes … 35m + marge de sécurité ...[/size]=> regardes la largeur du Rhône en débit réservé et dis moi un peu où on pourra passer ? La photo st prise en débit réservé dans la zone des hydroliennes. La photo Google est la largeur approximative en débit maxi ....Le débit sous Génissiat est en dent de scie plusieurs fois par jour ....

Ah, au fait a cet endroit, en débit réservé le Rhône se traverse à pied. Eau jusqu'à la taille.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 18 novembre 2018, 11:44:56
 :colere: :colere: :colere:
Je peste régulièrement contre ceux qui votent écolo, veulent qu'il y ait plus de véhicules électriques, se plaignent à la fois contre le nucléaire, mais en même temps sont contre les éoliennes près de chez eux. Il faut un peu de cohérence. Mais là, d'un point de vue technique avant celui de kayakiste, le rapport production électrique / dégâts sur l'environnement semble ridiculement faible, et le bénéfice s'annonce ridicule car ceux qui naviguent sur cette zone imaginent sans difficulté les problèmes de maintenance à venir. La partie Lyonnaise serait annoncée pour 400 foyers, soit une production pour maxi 10 immeubles d'habitation de 10 étages ?! Projets qui ressemblent plus à des installations test, ou probablement décidés dans un bureau sans aller régulièrement sur le terrain ni consulter. Et évidemment qu'ils ne peuvent pas se contenter de 10 m2 à partir du moment où les travaux se font avec des engins. La partie large et bétonnée en aval de Lyon serait quand même plus appropriée (sauf pour la nav commerciale, et la possibilité d'aménager les berges ?).

Titre: Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 18 novembre 2018, 12:03:33
Quand au danger que pourrait représenter pour nous ces "obstacles" sur le Rhône : je dirais en comparaison que ce serait ni plus ni moins dangereux qu'une pile de pont.


CA va faire un paquet de piles de pont à éviter tout cela .... :-) On va se mettre au slalom ;-)




Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 18 novembre 2018, 12:05:23
La partie large et bétonnée en aval de Lyon serait quand même plus appropriée (sauf pour la nav commerciale, et la possibilité d'aménager les berges ?).


Il n'y a pas de dénivelé et de courant en aval de Lyon car tu es sur la "plat" formé par le barrage de Pierre B.
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: ours le 18 novembre 2018, 12:22:46
:colere: :colere: :colere:
Je peste régulièrement contre ceux qui votent écolo, veulent qu'il y ait plus de véhicules électriques, se plaignent à la fois contre le nucléaire, mais en même temps sont contre les éoliennes près de chez eux. Il faut un peu de cohérence.
C'est tout l'immense casse tête de la "transition énergétique". On n'est pas prêt d'en voir le bout! :cry2:
Toujours est-il que ce sujet serait mieux placé dans la rubrique "écologie" plutôt que dans les sorties... :saint: Si un de nos modérateurs voulait bien le déplacer, svp? :winkiss:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 18 novembre 2018, 12:56:40
Vous me corrigez si je fais des erreurs svp :

Genissiat :1700 GWh annuel
Cusset : 415 GWh  annuel
Pierre-Bénite : 535 GWh  annuel
Projet Haut-Rhône : 6.7 GWh  annuel espéré (0.4% de génissiat)
Projet amont Lyon: 1 GWh  annuel espéré (0.24 % de cusset) - consommation annuelle de 1000 véhicules électriques
---

Je remets ce document en avant dont la lecture est instructive .  Notamment les questions-réponses de l'enquête.  Merci Yannick.
http://www.ain.gouv.fr/IMG/pdf/20180303rapportcommissaireenqueteurhydroliennesgenissiat.pdf (http://www.ain.gouv.fr/IMG/pdf/20180303rapportcommissaireenqueteurhydroliennesgenissiat.pdf)


Le prétexte des énergies vertes conduira certainement à bien des projets à l'intérêt contestable. 
Titre: Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 18 novembre 2018, 13:12:22

C'est tout l'immense casse tête de la "transition énergétique". On n'est pas prêt d'en voir le bout! :cry2:
Toujours est-il que ce sujet serait mieux placé dans la rubrique "écologie" plutôt que dans les sorties... :saint: Si un de nos modérateurs voulait bien le déplacer, svp? :winkiss:


A voir par les modérateurs ... cela concerne aussi la navigation Genève-Méditerrannée, la réglementation, la ... ;-)
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: PMor le 21 novembre 2018, 09:05:26
(https://s2.qwant.com/thumbr/0x0/4/d/e16f019027df49b2dcda3788691b5884d79d2ce41556a937a4bd353a1b6519/514253746.gif?u=http%3A%2F%2Fjm-oullion.blogspirit.com%2Fmedia%2F00%2F01%2F514253746.gif&q=0&b=1&p=0&a=1)
Une petite manif d'une centaine de gilets rouges descendant le Rhône de Génissiat à Lyon (sans gasoil) pour réclamer une piste pagayable le long de ces ouvrages ?


J"en suis aussi
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Mayeric le 21 novembre 2018, 13:18:41
Toute action rendant plus visible les usagers "kayak" ne peut  être que bonne ...


J'ai vu de gros efforts sur le Lot pour développer la navigation "de loisir": au bilan, de belles ecluses que l'on pas pas le droit de prendre en kayak !  Sommes nous  seulement perçu comme des usagers ???



Titre: Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: ours le 21 novembre 2018, 13:36:04
(https://s2.qwant.com/thumbr/0x0/4/d/e16f019027df49b2dcda3788691b5884d79d2ce41556a937a4bd353a1b6519/514253746.gif?u=http%3A%2F%2Fjm-oullion.blogspirit.com%2Fmedia%2F00%2F01%2F514253746.gif&q=0&b=1&p=0&a=1)
Une petite manif d'une centaine de gilets rouges descendant le Rhône de Génissiat à Lyon (sans gasoil) pour réclamer une piste pagayable le long de ces ouvrages ?


J"en suis aussi
+ 1
D'accord pour BLOQUER LE RHONE  :D sauf qu'il faut une couverture médiatique, sans quoi, même avec deux cents kayaks réunis, tout le monde s'en fout...
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rio le 21 novembre 2018, 19:03:51
Re: "... D'accord pour bloquer le Rhône sauf qu'il faut une couverture médiatique sans quoi même avec 200 kayaks réunis tout le monde s'en fout".


C'est avec plaisir que RIVER EQUIPEMENT (Gumotex France) sera prêt à participer au défraiement d'un - ou d'une - attaché (e) de presse - ponctuellement bien entendu, sur cette opération ou une autre de ce type !


Je me demande également si à vos yeux, le seul enjeu est "le passage des kayaks en toute sécurité" (en toute sécurité, pour qui, et avec quels types de bateaux ?) ou bien si l'enjeu ne dépasse t-il pas ce point précis ?
Personnellement je suis beaucoup plus choqué par le fait que l'implantation des hydroliennes dans cette gorge qui est encore quasiment intacte en terme de nature (à part les variations de débit dues aux éclusées), détruira à long terme le cadre de la gorge, son paysage, et beaucoup les abords par les nombreuses pistes, parkings, bâtiments (transformateurs et bâtiments d'entretien) à créer. En un mot cette gorge unique en France de part sa taille et le fait que le fleuve y conserve encore sa pente naturelle, unique aussi pour les fabuleuses "grottes-carrières" qu'elle contient - sera, croyez le bien, abîmée voire saccagée non seulement durant la concession CNR mais encore bien longtemps après, tant que les transformateurs et les terrassements des rives ne seraient pas détruits et enlevés, ce qui est une utopie !
Effectivement, seuls les pagayeurs qui font cette gorge sont à même de ressentir complètement la sensation de nature vierge de ce cadre. La visite de toutes les grottes carrières (plus de 15) et de leurs vestiges est éminemment plus facile en canoé ... C'est probablement la raison pour laquelle nous n'avons jamais rencontré personne dans les environs qui connaisse l'intégralité de ce parcours et qui ai vu plus que les 2 ou 3 grottes accessibles par un minuscule sentier.


Donc un "autre" enjeu, ne serait-il pas de préserver farouchement la Natureté presque intacte de cette gorge afin d'y développer une pratique mixte et mesurée de kayak/canoé et de visite des grottes ? Cet enjeu nous permettrait probablement de rassembler plus de personnes potentiellement motivées ? 
(Dans un lieu "vestige" comme celui-ci et pour un fleuve de cette importance, je note que dans la plupart des pays "civilisés" en terme de conservation de la nature et des rivières, de telles sections sont définitivement sacralisées et protégées de toute constructions ou activités humaines laissant une trace. Pour ne pas les citer: USA, Canada, Finlande, Allemagne... ça ne veut pas dire que ces pays n'ont jamais bousillé leurs fleuves, loin de là ! Çà veut dire par contre que pour certains de leurs cours d'eau, ils ont décidé que "ça suffisait" et ils ont réglé le problème avec des statuts administratifs type Réserves Naturelles ou équivalents. Eh bien je n'ai jamais vu autant de canoé ou de kayaks que dans ces espaces protégés, comme quoi, dans ce pays là ces lieux protégés vont de pair avec le développement et la reconnaissance de notre activité !).


Laurent


Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: ours le 21 novembre 2018, 21:52:42
Très bonne clarification de la question, Laurent (rio). Merci.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: PMor le 23 novembre 2018, 19:24:56
On bloque tout  ! plus une goute d'eau ne passe !  :devil:
Bon plus sérieusement Laurent a raison, il me semble que l'idée serait d'attirer l'attention sur la beauté des lieux, sa valeur touristique et écologique. Il me semble qu'il y a déjà eu des émissions télé sur cet endroit ou je me trompe ? Ca sent la décision de bureau ; on choisit l'endroit le plus étroit, donc le plus de courant et le reste on s'en fout.
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: rake51 le 24 novembre 2018, 08:03:31
Re: "... D'accord pour bloquer le Rhône sauf qu'il faut une couverture médiatique sans quoi même avec 200 kayaks réunis tout le monde s'en fout".


C'est avec plaisir que RIVER EQUIPEMENT (Gumotex France) sera prêt à participer au défraiement d'un - ou d'une - attaché (e) de presse - ponctuellement bien entendu, sur cette opération ou une autre de ce type !


Je me demande également si à vos yeux, le seul enjeu est "le passage des kayaks en toute sécurité" (en toute sécurité, pour qui, et avec quels types de bateaux ?) ou bien si l'enjeu ne dépasse t-il pas ce point précis ?
Personnellement je suis beaucoup plus choqué par le fait que l'implantation des hydroliennes dans cette gorge qui est encore quasiment intacte en terme de nature (à part les variations de débit dues aux éclusées), détruira à long terme le cadre de la gorge, son paysage, et beaucoup les abords par les nombreuses pistes, parkings, bâtiments (transformateurs et bâtiments d'entretien) à créer. En un mot cette gorge unique en France de part sa taille et le fait que le fleuve y conserve encore sa pente naturelle, unique aussi pour les fabuleuses "grottes-carrières" qu'elle contient - sera, croyez le bien, abîmée voire saccagée non seulement durant la concession CNR mais encore bien longtemps après, tant que les transformateurs et les terrassements des rives ne seraient pas détruits et enlevés, ce qui est une utopie !
Effectivement, seuls les pagayeurs qui font cette gorge sont à même de ressentir complètement la sensation de nature vierge de ce cadre. La visite de toutes les grottes carrières (plus de 15) et de leurs vestiges est éminemment plus facile en canoé ... C'est probablement la raison pour laquelle nous n'avons jamais rencontré personne dans les environs qui connaisse l'intégralité de ce parcours et qui ai vu plus que les 2 ou 3 grottes accessibles par un minuscule sentier.


Donc un "autre" enjeu, ne serait-il pas de préserver farouchement la Natureté presque intacte de cette gorge afin d'y développer une pratique mixte et mesurée de kayak/canoé et de visite des grottes ? Cet enjeu nous permettrait probablement de rassembler plus de personnes potentiellement motivées ? 
(Dans un lieu "vestige" comme celui-ci et pour un fleuve de cette importance, je note que dans la plupart des pays "civilisés" en terme de conservation de la nature et des rivières, de telles sections sont définitivement sacralisées et protégées de toute constructions ou activités humaines laissant une trace. Pour ne pas les citer: USA, Canada, Finlande, Allemagne... ça ne veut pas dire que ces pays n'ont jamais bousillé leurs fleuves, loin de là ! Çà veut dire par contre que pour certains de leurs cours d'eau, ils ont décidé que "ça suffisait" et ils ont réglé le problème avec des statuts administratifs type Réserves Naturelles ou équivalents. Eh bien je n'ai jamais vu autant de canoé ou de kayaks que dans ces espaces protégés, comme quoi, dans ce pays là ces lieux protégés vont de pair avec le développement et la reconnaissance de notre activité !).


Laurent


  Salut Laurent (Rio),

Très intéressant ton point de vue, qui va bien au delà de la simple pratique de notre activité dans le secteur.
Ce qui me fait un peu peur avec la CNR, c’est qu’à mes yeux, ils ont pratiquement « toutes » les cartes en main pour valider ce projet, mais également l’étendre sur d’autres portions du fleuve, voir d’autres rivières comme a pu le citer Yannick (Randovive).

Les raisons sont les suivantes:

   1- En me basant principalement sur le forum et quelques récits d’expéditions trouvés sur le web, nous ne sommes qu’une poignée de kayakistes/céistes à avoir pu parcourir cette portion Génissiat > Surjoux. Idem pour les grottes, dont les personnes qui ont eu le privilège de les observer dans la quasi totalité ne se comptent que sur les doigts d’une main (allez… peut être aussi la deuxième).

   2- La CNR, au vu des campagnes qu’elle effectue, et la mise en avant de ses énergies « renouvelables », jouit d’avoir une très bonne équipe de communication redoutablement efficace. Ce qui laisse présager qu’en cas de manifestation de notre part, on risque d’avoir pas mal « d’écolos » contre nous, privilégiant les énergies « propres » à notre activité.
J’ai essayé de partager quelques posts contre ce projet d’hydroliennes sur les réseaux sociaux, et j’ai déjà essuyé pas mal de plâtres.

   3- Notre activité justement…Comme tu viens de le citer également « seuls les pagayeurs qui font cette gorge », cela en dit énormément sur le fait que faire cette gorge présente pas mal d’inconvénients (mineurs pour des pagayeurs avertis), à commencer par une logistique obligatoire à mettre en place, mais également le portage « chaotique » de Génissiat pour arriver à la mise à l’eau, sans oublier de connaître les informations sur les débits du fleuve et les repères visuels sur place à l’embarquement, car nous le savons tous, quelques dizaines de minutes suffisent pour voir le débit s’accroître rapidement.

   4- Les enjeux énergétiques de demain. Les évènement actuels (gilets jaunes, etc…) montrent un malaise grandissant sur la transition énergétique que met en place le gouvernement. Mais ne soyons pas dupes, bien que les bénéfices écologiques des voitures électriques actuelles (et celles à venir) laissent à douter (extraction du cobalt, transformation et réalisation des batteries, recyclage, etc…). Il est bien évident que le jour où plus de la moitié de la population adoptera ce mode de transport, il faudra d’avantage de ressources en énergie électrique. Le parc nucléaire du pays, représentant à plus de 75 % notre production énergétique devra être progressivement remplacé par des énergies renouvelables et des projets tels que ces fameuses hydroliennes.

   5- Corrigez moi si je me trompe, mais avec les discussions que j’ai pu avoir avec d’autres passionnés du Rhône, les représentants de notre sport qui auraient pu faire quelque chose et défendre notre cause face à ce projet d’hydroliennes, n’ont pas manifesté l’énergie tant attendue.
 Quand on prend un peu de recul, rien d’étonnant car, si mes souvenirs sont exacts, c’est justement la CNR qui insuffle les ressources financières à certaines structures et autres manifestations (LyonKayak pour n’en citer qu’une). Bref… Ces associations sont malheureusement baguées.


   6- La médiatisation de notre sport. Soyons francs, l’activité du kayak de loisirs, comme nous aimons tous la partager principalement sur ce forum mais également sur FaceBook et autres blogs etc… n’attire malheureusement pas beaucoup de monde. J’ai même pu lire dernièrement sur ce forum que notre sport est également considéré comme un sport de vieux (http://www.forum-kayak.fr/index.php/topic,12402.msg131577.html#msg131577). Quelques clubs mettent en lumière le kayak de randonnée, de mer etc… Mais pour la plupart, cela reste relayé au second plan, au profit des activités de compétition. Bref, je ne vais pas m’étaler sur ce sujet, mais tout ça pour dire que le faible pourcentage de pratiquants ne va pas aller dans notre sens pour faire du poids face à un mastodonte tel que la CNR.

Il va falloir voir les choses en grand si on fait une manifestation et aller au delà de 200 kayakistes/céistes.

Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 24 novembre 2018, 11:10:32
 
Je me demande également si à vos yeux, le seul enjeu est "le passage des kayaks en toute sécurité" (en toute sécurité, pour qui, et avec quels types de bateaux ?) ou bien si l'enjeu ne dépasse t-il pas ce point précis ?
[...]
Donc un "autre" enjeu, ne serait-il pas de préserver farouchement la Natureté presque intacte de cette gorge afin d'y développer une pratique mixte et mesurée de kayak/canoé et de visite des grottes ? Cet enjeu nous permettrait probablement de rassembler plus de personnes potentiellement motivées ?


Ce qui me fait un peu peur avec la CNR, c’est qu’à mes yeux, ils ont pratiquement « toutes » les cartes en main pour valider ce projet, mais également l’étendre sur d’autres portions du fleuve, voir d’autres rivières comme a pu le citer Yannick (Randovive).


Les raisons sont les suivantes:
[...]
 

 

Quelques clubs mettent en lumière le kayak de randonnée, de mer etc… Mais pour la plupart, cela reste relayé au second plan, au profit des activités de compétition. Bref, je ne vais pas m’étaler sur ce sujet, mais tout ça pour dire que le faible pourcentage de pratiquants ne va pas aller dans notre sens pour faire du poids face à un mastodonte tel que la CNR.

Il va falloir voir les choses en grand si on fait une manifestation et aller au delà de 200 kayakistes/céistes.

La lecteur du rapport du commissaire enquêteur ne fait aucun doute sur le fait que quelques ``canoêtistes''  ne feront pas le poids face à la CNR, l'ADEME, et les communautés de communes, sans conter le contexte énergétique / climatique ("ferme pilote") dans l'air du temps. Je ne dis pas qu'il serait inutile de manifester son inquiétude ou de contester sous la forme d'une descente massive, mais il semble que la partie soit déjà perdue s'il s'agit de contester la réalisation du projet, vu les enjeux et les avis (ADEME, CNR, communauté de communes, commissaire d'enquête). Par contre ceux qui naviguent dans cette zone ont bien intérêt à se rendre visibles et veiller à une concertation réelle pour ce qui concerne l'accès, les mises à l'eau, et la navigabilité, où tout n'a pas l'air défini.

C'est à dire la recommandation :
``R 4 – La gêne apportée à la navigation Même si la fréquentation est faible et qu’elle soit essentiellement le fait de quasi-« professionnels », les mesures de sécurisation envisagées par la CNR doivent être confirmées, ajustées à la variabilité des conditions hydrauliques, portées à la connaissance des pratiquants.''

---
A partir de quelle date la navigation sur cette zone va êttre interdite ?

---
@Yannick, Laurent : 
* Concrètement, les usagers ``canoê-kayak'' Loisir et professionnels sont-ils fédérés dans un collectif identifié comme interlocuteur par la CNR ?

* Avez-vous plus d'info sur les hydroliennes en amont de Lyon ? (enquête publique, avancement projet, réunions de consultation ?

@Mapi : suis-tu ce dossier, sujet ?

---

Réflexion annexe, un peu hors sujet, mais en lien avec les remarques d'Yves et de Laurent, et comme piste pour avoir un peu de poids à l'avenir pour intervenir plus en amont et sur le long terme :
 
Depuis 10 ans de pratique, j'entends dire que la FFCK et les clubs ne savent / veulent pas développer / privilégier le loisir (question de priorité et de structure), et qu'il est difficule d'évaluer le nombre de pratiquant randonnée loisir. C'est souvent vrai (mais dans certains clubs on arrive quand même à avoir beaucoup d'importance). Ceci alors qu'il y a un nombre non négligeable de pratiquants loisir plus ou moins réguliers, en mer ou en lac et rivière, souvent non membres de la FFCK. Des associations de pratiquants en kayak de mer ont permis une certaine reconnaissance de notre activité et sont consultées lors des évolutions de la législation. Le milieu des pratiquants loisir (membres de clubs ou non) semble segmenté (eau-vive / eau calme / mer, balade journée / raids en autonomie, pratique occasionnelle individuelle ou "familiale" / "experts") autant que la compétition. J'avoue ignorer s'il y a un équivalent à des assos comme Pagayeurs Marins pour le canoë ou l'eau-vive par exemple. Là où je veux en venir, c'est qu'il n'y a peut-être pas d'interlocuteur clairement identifié pour la pratique canoë-kayak loisir au niveau national ou régional (pour faire écho à l'actualité, cf gilets jaunes). Ce pourrait être la FFCK et ses comités départementaux et régionaux, mais le loisir à du mal à s'y faire une place. Si pour ce projet et d'autres il y avait une association de kayakistes Rhône-Alpins ``loisir'' de plusieurs centaines de membres, ce serait un interlocuteur évident pour ces questions d'aménagement. Et comme ce type de projet va se multiplier, une sorte fédération nationale serait plus efficace, du genre Fédération Française de Canoë-Kayak Loisir, ou Fédération Française de Randonnée Nautique (+paddle, avirons, ...) à l'image de la Fédération Française de Randonnée pédestre, et incluant toutes les pratiques hors compétition (eau-vive, mer, loisir, professionnels et amateurs). Mais ça existe peu-être déjà (?) Il y a bien une FF de cyclisme (compétition) et une FF de vélo (cyclotourisme). 

---
Pour revenir aux projets d'hydroliennes sur le Rhône, une fédération régionale (ou nationale) de pratiquants sous une forme identifiable, comme une association, pourrait-il  être un moyen d'être considéré sérieusement ? 
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: mapi le 24 novembre 2018, 14:19:12


@Mapi : suis-tu ce dossier, sujet ?


Ce n'est pas moi qui suit ce dossier mais plus la commission ENSID (patrimoine nautique)La personne responsable de la commission est Philippe Caillebotte
Depuis 10 ans de pratique, j'entends dire que la FFCK et les clubs ne savent / veulent pas développer / privilégier le loisir (question de priorité et de structure), et qu'il est difficule d'évaluer le nombre de pratiquant randonnée loisir. C'est souvent vrai (mais dans certains clubs on arrive quand même à avoir beaucoup d'importance). Ceci alors qu'il y a un nombre non négligeable de pratiquants loisir plus ou moins réguliers, en mer ou en lac et rivière, souvent non membres de la FFCK. Des associations de pratiquants en kayak de mer ont permis une certaine reconnaissance de notre activité et sont consultées lors des évolutions de la législation. Le milieu des pratiquants loisir (membres de clubs ou non) semble segmenté (eau-vive / eau calme / mer, balade journée / raids en autonomie, pratique occasionnelle individuelle ou "familiale" / "experts") autant que la compétition. J'avoue ignorer s'il y a un équivalent à des assos comme Pagayeurs Marins pour le canoë ou l'eau-vive par exemple. Là où je veux en venir, c'est qu'il n'y a peut-être pas d'interlocuteur clairement identifié pour la pratique canoë-kayak loisir au niveau national ou régional (pour faire écho à l'actualité, cf gilets jaunes). Ce pourrait être la FFCK et ses comités départementaux et régionaux, mais le loisir à du mal à s'y faire une place. Si pour ce projet et d'autres il y avait une association de kayakistes Rhône-Alpins ``loisir'' de plusieurs centaines de membres, ce serait un interlocuteur évident pour ces questions d'aménagement. Et comme ce type de projet va se multiplier, une sorte fédération nationale serait plus efficace, du genre Fédération Française de Canoë-Kayak Loisir, ou Fédération Française de Randonnée Nautique (+paddle, avirons, ...) à l'image de la Fédération Française de Randonnée pédestre, et incluant toutes les pratiques hors compétition (eau-vive, mer, loisir, professionnels et amateurs). Mais ça existe peu-être déjà (?) Il y a bien une FF de cyclisme (compétition) et une FF de vélo (cyclotourisme). 

La commission Loisirs sur la région arrive à prendre forme progressivment. Un questionnaire envoyé à tous les clubs, un projet de développement consultable sur le site crck aura.Par contre il est vrazi que nous ne sommes que des bénévoles et cela prend du temps de faire avancer les positions
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 24 novembre 2018, 16:41:27
Merci de ta réponse rapide.

J'imagine que ce projet sur le Rhône n'est pas une priorité pour la commission patrimoine nautique du comité régional, car ce n'est probablement pas un lieu de pratique régulier des clubs. Néanmoins, si tu arrives à avoir un retour de  Philippe Caillebotte sur ce dossier,  ce serait intéressant de savoir si la fédé via le CR a un avis , une position, voire l'intention  de suivre de près les aménagements ... Comme le disait Yves, ce serait étonnant que la fédé se mette à s'opposer à la CNR ... Mais si au minimum elle pouvait veiller à ce que la zone reste navigable ...
Titre: Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 24 novembre 2018, 23:16:54
Je vais essayer de répondre à différents posts ... rien compris  pour citer :-). Pris dans l'ordre du plus ancien à partir du « le: 21 novembre 2018, 19:03:51 ».
 
Pour les posts de Laurent (Rio), rien a dire et a ajouter, si ce n'est que se battre pour les Gorges du Rhône sous Genissiat ne trouvera peut être pas d'issue satisfaisante pour la navigation, mais est ce vraiment l'essentiel ?. les hydroliennes de Lyon et de Genissiat ne sont que des fermes pilote ... c'est à dire que ne nombreux autres projets sont dans les cartons prêts à être mis en place. Et c'est contre cela qu'il faut se battre aujourd'hui : Eviter le saccage de bien d'autres rivières et parcours mais aussi montrer que l'on ne peut pas anéantir des zones naturelles (sensibles au bon vouloir des élus) au nom de l'écologie. D'ailleurs à ce sujet ce n'est pas en produisant plus d'électricité et d'énergie en général que l'on va résoudre le problème. La solution est bien plus simple dans les faits ... tout simplement consommer moins et se raisonner ... mais ça c'est une autre histoire.
 
PMor : Oui il y a déjà eu des émissions. La dernière est celle que j'ai tourné avec Chronique d'en haut France 3. Il y a eu un peu avant celle tournée avec Pierre Descotes avec Des Racines et des Ailes. http://www.lyonurbankayak.com/la-presse-et-la-tv-parlent-de-lyonurbankayak/ (http://www.lyonurbankayak.com/la-presse-et-la-tv-parlent-de-lyonurbankayak/)
 
rake51 : yves, T'as pas un métier pour faire des posts si longs ? La prochaine fois viens naviguer :-). Bon plus sérieusement : pour toi, c'est les commentaires 1, 2, 3, ....
 
1 - Il y a plus de monde q'une poignée de doigts qui naviguent sur du Genève/Lyon, Genève/Méditerranée ou plus court. Perso je loue environ une dizaine de bateaux chaque année et ai une demande d'info sur les parcours pour 3 ou 4 petits groupes en plus.
 
2 et 4 - Les écolos purs et durs sont des C… (vous mettrez ce que vous voulez après le C, pour rester politiquement correct), ils feraient mieux de se recentrer sur les vrais besoins et soient eux même capables de consommer moins sans nous renvoyer à l'age de pierre. Pas besoin d'être écologiste pour préserver le milieu et faire attention a son mode de consommation ... ou faire du leave sans trace. Le ON OFF ça ne marche pas vraiment, le tout énergie verte ne fonctionnera pas plus que l'actuel ... et le moteur Pantone à "eau" sera une catastrophe quand les ressources en eau (vitale) coûtera plus cher que le pétrole. Après c'est mon avis perso.

Pour le remplacement du nucléaire par des hydroliennes, ce n'est pas avec quelques hydroliennes de rivière dans des derniers sites naturels que l'on va remplacer les Centrales nucléaires (39 hydroquest à Genissiat cumuleront une puissance de 2 MW et pourront produire 6 700 MWh par an). La centrale du Bugey (4 réacteurs actifs) a produit 25 654 000 MWh en 2006. Soit 3800 parcs hydrolienne comme Genissiat. (Il y a 58 réacteurs en france). Soit au prorata si centrales identiques : 55000 parcs hydroliennes type Genissiat ... soit 2,2 millions d'hydroliennes si je sais encore compter à cette heure là. Prenez vite des actions chez Hydroquest, il y a du pognon a faire. No comment.
C'est pas pour cela que je suis pour le nucléaire. :-)
 
3 - Pour la logistique, je te rappelle que je fais souvent cette logistique avec des débutants et non kayakistes ... et avec chariot de portage ou avec les gonflables dans les sacs, barbecue, repas, ...et que cela passe très bien. Quand aux niveaux d'eau il y a RDBRMC ... aussi compliqué ou simple que de prendre la météo après le journal TV. Le tout est de s'y mettre un peu. Enfin cela se navigue facilement à 500m3 voir plus avec le matériel adéquat et la connaissance du milieu ... ce que je fais avec des clients ...
 
5 - C'est un peu ça ... aujourd'hui la politique fédérale tends essentiellement vers le haut niveau et la navigation sur des parcours reconnus et standardisés à savoir les plans d'eau aménagés (ou semi-aménagés) et les bassins aménagés et rivières artificielles. La logistique, la sécurité et les problèmes réglementaires (pour faire court) sont a priori trop compliqués a gérer par notre grande fédération. Par chez nous (Rhône-Alpes), même si quelques combats ont été menés dans des lieux localisés par certaines personnes des comités ffck (et ça c'est cool mais rare), la plus part du temps, ils bottent en touche pour ne pas s'emmerder avec les réunions ou avoir des décisions a prendre entre autre contre leurs sponsors principaux : Canal de Jonage, hawaï sur Rhône, Canal de Miribel, Haut Rhône, ... et j'en passe : souvent pas concernés car ce sont des parcours non/ peu pratiqués par les clubs ou alors ils demandent à pouvoir naviguer en No limite sans forcément prendre en compte les autres utilisateurs ou les objections des pouvoirs publics. Réponse à cela … des interdictions et des parcours qui se ferment. Des groupes de kayakistes se forment hors fédération car ils en ont marre, il n'y a qu'à regarder les statistiques et l'activité sur les différents forums ou page Facebook. Si vraiment en France on avait une fédération qui tienne la route, elle se tournerait vers la protection et l'accessibilité de l'ensemble de nos parcours en France, sans distinction et ne défendrait pas seulement ses licenciés mais les pratiquants en général. Aujourd'hui ils démontrent leur incompétence face a ces problèmes ... même si il faut effectivement se rappeler que certains sont bénévoles.
 
6 - d'un point de vue de l'image de canoë kayak, ... très simple, faites des recherches sur le canoë-kayak sur Google dans les différents pays avec des mots clés Canoë, kayak,... et vous verrez ce que les résultats vous apportent en terme de photos et docs. Recherchez également les PDF concernant les liens entre le canoë-kayak et la nature … pareil … on a plus de 20 ans de retard.

Il faut effectivement médiatiser à chaque niveau tous les événements, submerger les médias d'images de RANDO kayak et surtout au delà de manifester essayer de structurer le territoire d'événements ou de micro-événements hors fédéral. Des événements comme l'Open Canoë Festival (OCF Drôme)   ou de symposiums ... mais sans être récupéré par les politiques/fédérations pour garder une autonomie. D'ailleurs en parlant de l'OCF, je fais pas de pub mais juste un peu ... venez et vous allez découvrir la culture du canoë camping, du leave no trace et rencontrer nos homologues étrangers chez qui le canoë NATURE est une institution ... et pas si loin de la pratique de randonnée kayak). ET ils sont souvent juste de l’autre coté de la frontière, pas besoin d’aller au fin fond du canada.

Le Allemansrätt vous connaissez ? Soyez curieux. C’est du Suédois.
 
Aujourd'hui Yves, tu fais déjà pas mal de com autour de chez toi et ça c'est super.
 
Plutôt que de manifester genre Gilet Jaune :-), un regroupement de passionnés entre la Frontière Suisse (pont de Pougny => Seyssel sur 2/3 jours par ex) pour faire découvrir le Rhône, son histoire et la culture aurait une autre teneur, pourrait permettre de rallier les offices de tourisme, ….
Pour les dates, par exemple à l'automne quand les calendriers sont un peu plus libres. Ce sera un peu tard pour Genissiat mais malheureusement les travaux ont commencé, il est un peu trad pour empêcher la mise en place des Hydroliennes. Mais après on fait quoi ? On ne peux pas les laisser tout massacre !

Et il en faudrait d'autres de partout ...
 
Coté médias, les vidéos tournées par France 3 montreront de belles images mais restent a-politiques, le sens premier de ces emissions étant de faire des émissions "cartes postales). Par contre les médias locaux (papiers), ou Suisse ou journaux nationaux (journal de TF1 de midi) pourraient relayer l'info.
 
SOK : Tu as le droit a des A, B, C, … :-)
 
A - "R 4 – La gêne apportée à la navigation Même si la fréquentation est faible et qu’elle soit essentiellement le fait de quasi-« professionnels », les mesures de sécurisation envisagées par la CNR doivent être confirmées, ajustées à la variabilité des conditions hydrauliques, portées à la connaissance des pratiquants.'' .

Aujourd'hui, on doit être deux à bosser sur le parcours de temps a autre (moi et Pierre Descotes), les autres ne s'y aventurent pas car économiquement non rentable d’un point de vue pro. Si cet automne j'ai organisé un max de sorties, c'est pour faire découvrir ces gorges avant une interdiction probable. ET on est hors fédéral ...
 
B - Interdiction de navigation. On ne sait pas. lors de la mise en place des Hydroliennes et des points d’amarrages obligatoirement (chantier). Et ensuite, ce sera à suivre mais il est probable que l'interdiction se fera d'elle même d'un point de vue technique : comment accéder au chenal qui sera en théorie réservé à la navigation en rive opposée selon les niveaux d'eau ? Quelle largeur restera t'il a coté des 35m d'hydroliennes lors du débit réservé (voir photo posts un peu plus haut) ....
 
C - Les professionnels et actuellement les personnes qui essayent de se bouger ne sont regroupées sous aucun collectif ou association. probablement a prévoir si suffisamment de monde se sent concerné pour effectivement avoir du poids face aux décisions politiques et celles des groupements économiques. Par contre il ne faut pas tomber dans une logique "unilatérale" et centrée sur la canoë-kayak. Il faut regrouper l'ensemble des utilisateurs que ce soit les ck, pêcheurs, randonneurs, écologistes défenseurs de la nature, ... car on est là avant tout pour protéger notre milieu de pratique et pas seulement notre activité. Allez jeter un coup d'oeil à www.rivieres-sauvages.fr (http://www.rivieres-sauvages.fr) ... on (avec Laurent) était avec eux au mois d’août sur l'Allier et il est possible de mettre tout le monde autours d'un bivouac pour échanger de façon constructive sur le sujet .... ET TROUVER DES SOLUTIONS POUR DEFENDRE NOS RIVIERES et fleuves. Après, tu ne montes pas une fédé comme cela surtout quand il y a déjà des fédération délégataires : Est ce  d’ailleurs nécessaire ?

A noter que le le comité régional était au courant de la passe a poissons de la taille d'une rivière artificielle au barrage de Jons au dessus de Lyon et on a actuellement un débarcadère pourri avec un pseudo chemin de portage limite, qu'aujourd'hui on est a deux doigts de se faire interdire la navigation sous le barrage de Cusset jusqu'à la Feyssine car le comité n'a pas donné suite à la lecture des textes, que la navigation est actuellement interdite entre Feyssine et Lyon (dont Hawai et que si personne ne s"y intéresse cela sera "définitif" (textes en cours de refonte), que personne n'était intéressé pour le balisage et la sécurisation des différents seuils sur le canal de Miribel (et donc j’ai passé des heures de navigation a recenser les points critiques a faire évoluer) , ...  Donc perso je pense qu'à partir du moment où il n'y a pas d'enjeu pour la fédération, il n'y aura rien de fait, ce qui arrange du coup les sponsors officiels pour ne pas les nommer.

Aujourd'hui il faut que l'accessibilité soit défendue par les PRATIQUANTS et non par les fédérations qui n'ont comme objectif que la recherche de subventions pour survivre et garantir leur image via les résultats sportifs.
 
D - Pour les Hydroliennes de Lyon on va aller jeter un œil de plus prêt dans les jours à venir. J'ai les documents de la demande préalable à la demande d'étude d'impact et après RIEN ... il faut que je les appelle.

www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Formulaire_complet-95.pdf (http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Formulaire_complet-95.pdf)
 
Voila, finalement j'aurai été plus long qu' Yves :-). Désolé pour la poignée de fautes d'orthographe et de grammaire..
 
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Loic38690 le 25 novembre 2018, 13:47:20
La problématique est bien nationale, j'entendais hier à la radio des propos écologistes vanter les projets pilotes d'hydroliennes (https://www.sudouest.fr/2018/10/10/langoiran-33-un-projet-d-hydrolienne-dans-la-garonne-5467307-2931.php) sur la Garonne.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 28 novembre 2018, 00:14:31
Edité car pas clair :
---------------------

A mon humble avis : après lecture d'un certain nombre d'articles de "presse"  (et des posts) je dirai qu'il y a deux voire trois sujets:

Pour les Rhônalpins, l'intallation du parc en aval de Génissiat est un pb de respect d'une des dernières parties restées un peu sauvages (Messages de Rio, Yannick, Yves, ...). Et ça pose aussi des pbs de pratique (interdiction et/ou impossibilité de naviguer temporairement ou permanentes), à Génissiat, à Lyon, et peut être ailleurs sur le Rhône par la suite. Ca me semble utile de conserver cette discussion dans la rubrique "Locale" car la discussion est loin d'être terminée. Et il y aura d'autres discussions "régionales" à venir pour d'autres rivières !

Plus généralement, comme le disait Yannick, on en est au stade d'expérimentation, et ces projets vont se multiplier*, tant en rivière (Garonne, Guyane, Loire, Dordogne, ...) qu'en mer notamment en Manche (Paimpol, Ouessant, raz Blanchard, ...). Cela avec de nombreux soutiens publics (CNRS, ADEM**, Ministères ecologie - économie - recherche, Caisse des dépôts, BPI, intercmmunalités, Europe, ...), industriels (DCNS/Naval group, Hydroquest, Simec Atlantis, GDF, CNR, ...), associations écolo et citoyens, avec des investissements importants depuis plusieurs années et peu de contestations (pas vu). Ca deviendra donc un sujet national, et pas seulement en métropole, et au-delà (les hydroliennes marines vont probablement se multiplier en Grande Bretagne). Et là ce serait intéressant d'avoir le retour d'expérience de ceux qui ont ou ont eu près de chez eux l'installation et l'exploitation d'hydroliennes. Noter quand même les réserves de l'ADEME, les difficultés de la filière et les limites attendues de ce type de source d'énergie**, surtout utiles pour production modeste en zone isolée.
Donc ouvrir un sujet plus "environnement" en général ?

Et finalement, on peut se demander comment faire entendre la petite voix des pagayeurs (à propos de leur pratique et de la préservation ou non des espaces naturels dont ils sont témoins). Je vois là un troisième sujet qui est le problème de l'actuelle non organisation des kayakistes hors FFCK, en particulier en eaux intérieures, et qui fait qu'il n'y aura pas d'interlocuteur identifié pour discuter avec les exploitants d'hydroliennes fluviales. Qui représente les intérêts et fait part des préoccupations (y compris environnementales) de pratiquants individuels (si la FFCK ne le fait pas) ? En mer il y aura peut-être Pagayeurs Marins avec l'UNAN et les pêcheurs si cela entrave la navigation. Quid pour les eaux intérieures peu navigables à part par nous ?


Tout ça pour dire que mon humble avis est de garder ce sujet là où il est et d'ouvrir un autre sujet plus général dans la rubrique environnement sur les impacts des hydroliennes fluviales ou marines, et peut-être un 3ème sur la manière de rendre audibles les pratiquants hors FFCK.

Ce n'est qu'un avis !

* autres projets, voir :** réserves de l'ADEME, difficultés de la filière et rapport récent sur ce type de source d'énergie :
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 04 décembre 2018, 17:30:37
Petit tour pour aller voir de plus près ... je vous laisse vous faire une idée.



Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 05 décembre 2018, 11:00:20
Doc du 02/06/2017 : Pour la navigation, c'est clair.


 http://www.zoomdici.fr/docs/Seuils%20Brives-Charensac%20V2.pdf (http://www.zoomdici.fr/docs/Seuils%20Brives-Charensac%20V2.pdf)



Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 09 décembre 2018, 00:07:50
Salut à tous
Les mêmes hydroliennes en amont de Lyon (vers Caluire, juste avant la cité internationale) mais cette fois vues de la berge (en vélo cet après-midi) :

https://youtu.be/VkAdI6lxmLc (https://youtu.be/VkAdI6lxmLc)
A priori pas encore en mode production (pas vu de câble ni d'infrastructure électrique sur la berge, ni de travaux démarrés).  Juste les 4 barges. Phase de test sans production électrique ?

Amarrées évidemment à un endroit où le fleuve se rétrécit. Les kayaks devraient pouvoir passer rive gauche , ça serait rageant d'interdire la navigation surtout pour 4 barges qui ne produisent rien si c'est juste pour un test. A suivre ...


Par contre, pour les 39 hydroliennes prévues en aval du barrage de Génissiat, on imagine bien que ça risque effectivement de ne pas être praticable ...

Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 09 décembre 2018, 06:53:59
SOK, pour info la navigation est déjà interdite par arrêté préfectoral entre amont de Hawaii sur Rhône et aval du pont Poincarré du PK 7 au PK 9.


Et Genissiat, on verra aujourd'hui ls avancées ... on y va aujourd'hui ...




Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 09 décembre 2018, 14:02:58
Et Genissiat, on verra aujourd'hui ls avancées ... on y va aujourd'hui ...


Je suis trèèèèèèèèèèèèèès intéressé par le retour que tu pourras faire de ta visite ce dimanche du côté de Génissiat (avancées des travaux, interdictions présentes ou pas).
Bref, des infos terrains.
Merci d'avance.
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 09 décembre 2018, 14:50:29
SOK, pour info la navigation est déjà interdite par arrêté préfectoral entre amont de Hawaii sur Rhône et aval du pont Poincarré du PK 7 au PK 9.
Merci Yannick. Aurais-tu le doc pdf du RPP complet ou un lien pour le récupérer ? (pas trouvé dans les listes des RPP du site des VNF.)

Donc pour une sortie sur zone il faudra choisir entre "pas vu pas pris" et demande d'autorisation préfectorale ...
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 10 décembre 2018, 08:55:07
SOK, je n'ai plus le texte a dispo, vas sur le site de VNF, ça doit être un RPPi Rhône ou Haut Rhône. C'est peut être celui ci, pas eu le temps de le relire???


http://www.vnf.fr/vnf/img/cms/Transport_fluvialhidden/RPPi_05_Rhone_Saone_20141119103126.pdf


Pour info, la navigation sur le canal de Jonage entre Cusset et Hawaii est aussi interdite mais je ne sais quel est le texte (et pour celui ci, lors de la proposition du nouveau texte 2018-2019, les instances fédérales ont a priori été "non concernées").


ET la navigation dans le Vieux Rhône entre la Brèche et Croix Luizet (jonction canal de Miribel et Canal de Jonage est aussi interdite.


Samy, a priori ps de changement au niveau des travaux sauf qu'ils ont scellé quelques fers sur les zones des Transformateurs. Pas eu le temps de trop m'attarder, j'étais avec des clients. Pas d'arrêtés affichés au départ du chemin.


Et navigation entre 26 et 430m3 env







Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 10 décembre 2018, 08:56:51
9 Décembre 2018 - Aval Genissiat
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 10 décembre 2018, 21:35:30
Merci Yannick pour ces informations toutes fraîches. Niveau très bas au départ à l'aval de Génissiat ! J'espère que la sortie était sympa avec tes clients malgré un temps peu clément.


Il faudra que je retourne faire un petit tour par là-bas, pendant qu'il en est encore temps... (si des personnes sont intéressés, comme par exemple ma 1/2 orange pas pressée !). Pour (re-)jouer les animaux cavernicoles en même temps...  :)


Donc pour l'instant pas d'interdictions particulières, chemin toujours ouvert pour accéder à la mise à l'eau.
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 10 décembre 2018, 21:45:03
J'espère que la sortie était sympa avec tes clients malgré un temps peu clément.

Au top si les gens sont équipés de combis néo ou combis sèches. :-)
"Bonjour Merci beaucoup pour la sortie d hier. Magnifique. Super journée. Barbecue au top. Je recommande vivement.
Nathalie"
ET pour la météo, moitié été, moitié hiver ... fallait juste être au bon endroit au bon moment :-)

Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 10 décembre 2018, 22:31:40
SOK, je n'ai plus le texte a dispo, vas sur le site de VNF, ça doit être un RPPi Rhône ou Haut Rhône. C'est peut être celui ci, pas eu le temps de le relire???
http://www.vnf.fr/vnf/img/cms/Transport_fluvialhidden/RPPi_05_Rhone_Saone_20141119103126.pdf (http://www.vnf.fr/vnf/img/cms/Transport_fluvialhidden/RPPi_05_Rhone_Saone_20141119103126.pdf)
Oui, c'est celui-là dont tu avais extrait le texte dans un précédent message. Merci. J'avais parcouru pas mal de RPP des deux listes du site de la VNF, mais franchement je n'avais pas épluché celui-ci. Pour moi c'est loin d'être 100% clair que ça nous concerne, et au pire le "pas vu pas pris" me semble la démarche la plus efficace. 

Juste un point de définition qui pourrait être utile pour suivre les aménagements du Rhône et les règles en cours ou à venir : le "Haut-Rhône" est défini comme le Rhône en amont de la confluence Rhône-Saône, la confluence définissant le PK0 ("point kilométrique 0", origine de mesure des distances). Tu confirmes Yannick ?
 
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 10 décembre 2018, 22:39:49
SOK, Oui normalement c'est ça, jusqu'à Lyon, Rhône Grand Gabarit et au dessus le Haut Rhône.


Pour info il y a deux webcam sur chaque Hydrolienne. Une en proue pour les embâcles et une en hauteur pour la surveillance générale (je pense). :-)


TOUTE navigation est interdite du PK7 au PK9, sans distinction. La verbalisation sur Hawaii ne se fait pas car la fluviale n'a pas le temps et les moyens humains. Le texte va être prochainement actualisé et il faudra y être. Seul souci, à partir du 1 janvier on n'a plus personne à la pref pour nous mettre dans les tuyaux... A suivre.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: SOK le 14 décembre 2018, 09:09:04
celle en hauteur semble plutôt placée pour observer les opérations de levage de la turbine, car placée juste au dessus.
Les pbs  de sécurité seront sans doute plus à terre car pas toujours bien fréquenté en soirée rive droite. 
Avec la promenade aménagée je ne vois pas bien où vont être les installations pour le raccordement au réseau électrique.
 A suivre.
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 07 janvier 2019, 10:29:53
Merci Yannick pour ces informations toutes fraîches. Niveau très bas au départ à l'aval de Génissiat ! J'espère que la sortie était sympa avec tes clients malgré un temps peu clément. .............
Donc pour l'instant pas d'interdictions particulières, chemin toujours ouvert pour accéder à la mise à l'eau.


Samy, On y était hier, toujours pas de changement. Par contre on a croisé des élus et des habitants (et on a discuté des hydroliennes) qui n'ont jamais été favorables à ce projet et estiment que l'enquête d'utilité publique a été bâclée. On doit les rencontrer de nouveau.

Ah et les deux premières photos sont deux emplacements Transfo ... de 10m2 :-) :-(


A suivre ...
Titre: Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 07 janvier 2019, 20:22:10
Samy, On y était hier, toujours pas de changement. Par contre on a croisé des élus et des habitants (et on a discuté des hydroliennes) qui n'ont jamais été favorables à ce projet et estiment que l'enquête d'utilité publique a été bâclée. On doit les rencontrer de nouveau.

Ah et les deux premières photos sont deux emplacements Transfo ... de 10m2 :-) :-(

A suivre ...


Merci Yannick.
Les travaux n'avancent pas vite, mais on voit déjà les 1ers stigmates.
J'aimerais bien refaire un tour dans le coin d'ici les prochaines semaines / mois, avant que cela ne se complique niveau navigation...
Titre: Re : Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Raphaelle74 le 08 janvier 2019, 07:41:15
Samy, On y était hier, toujours pas de changement. Par contre on a croisé des élus et des habitants (et on a discuté des hydroliennes) qui n'ont jamais été favorables à ce projet et estiment que l'enquête d'utilité publique a été bâclée. On doit les rencontrer de nouveau.

Ah et les deux premières photos sont deux emplacements Transfo ... de 10m2 :-) :-(

A suivre ...


Merci Yannick.
Les travaux n'avancent pas vite, mais on voit déjà les 1ers stigmates.
J'aimerais bien refaire un tour dans le coin d'ici les prochaines semaines / mois, avant que cela ne se complique niveau navigation...


bon la 1/2 agrume est partante
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: JP le 08 janvier 2019, 12:43:58
Samy, On y était hier, toujours pas de changement. Par contre on a croisé des élus et des habitants (et on a discuté des hydroliennes) qui n'ont jamais été favorables à ce projet et estiment que l'enquête d'utilité publique a été bâclée. On doit les rencontrer de nouveau.

Ah et les deux premières photos sont deux emplacements Transfo ... de 10m2 :-) :-(

A suivre ...


Merci Yannick.
Les travaux n'avancent pas vite, mais on voit déjà les 1ers stigmates.
J'aimerais bien refaire un tour dans le coin d'ici les prochaines semaines / mois, avant que cela ne se complique niveau navigation...


bon la 1/2 agrume est partante

Partant aussi  :jumpy:, reste à étudier la descente par le sentier jusqu'au Rhône avec les rigides  :huh:
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 08 janvier 2019, 12:51:30

Partant aussi  :jumpy: , reste à étudier la descente par le sentier jusqu'au Rhône avec les rigides  :huh:


Ben ça passe bien avec des rigides ... même mes clients y arrive et :-)
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Raphaelle74 le 08 janvier 2019, 12:55:55

Partant aussi  :jumpy: , reste à étudier la descente par le sentier jusqu'au Rhône avec les rigides  :huh:


Ben ça passe bien avec des rigides ... même mes clients y arrive et :-)


l'idée est de partir de Vulbens (même départ que lors de notre wk de septembre)
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: JP le 08 janvier 2019, 13:28:01
Donc grosse journée en perspective, surtout que l'idée serait de faire une méga pause photo aux carrières, à voir peut être au printemps avec des journées plus longues  ;)
Enfin à voir avec le débit  :voyons: et surtout si il est encore accessible  :roll:
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 09 janvier 2019, 12:42:09
bon la 1/2 agrume est partante
Partant aussi  :jumpy: , reste à étudier la descente par le sentier jusqu'au Rhône avec les rigides  :huh:


Comme le dit Yannick, la descente jusqu'au Rhône est possible, mais pas de tout repos. Oui, c'est tout à fait faisable, et surtout super avec un... gonflable... léger !. Avec un rigide de 25kg et tout le matériel, disons que ça pousse pas mal dans la descente. Ceux qui l'on déjà fait ne dirons pas le contraire. Yannick gonfle les kayaks une fois arrivé au niveau de la cale, transport en sac à dos pendant la descente (c'est aussi une solution possible en kg).
Il ne faut juste pas s'attendre à une descente pépère tranquilou, sachant que plus on arrive sur le Rhône, plus le chemin est mauvais.
Et une fois arrivé à la mise à l'eau, ce n'est pas fini : si le niveau est haut, la mise à l'eau est super facile. Si le niveau est bas, avec la vase, les rochers et les berges glissantes, c'est déjà moins la joie !


l'idée est de partir de Vulbens (même départ que lors de notre wk de septembre)


Je reconnais là ton éternel optimise Raphaëlle : la journée risquerait d'être quelque peut longue et pimentée si tu souhaites coupler Vulbens - Génissiat et Génissiat - Seyssel avec en plus un arrêt carrières. Ok, ce ne sont "que" 34km, mais il faut prendre en compte 2 portages relativement longs, dont le 1er loin d'être aisé.
Si on veut profiter de la journée, il faut les faire indépendamment. Je pense que c'est impossible en une seule journée, par manque de temps, et d'autant plus impossible avec un grand groupe. Ne permettrait pas d'aller rendre visite aux carrières par exemple.

Donc grosse journée en perspective, surtout que l'idée serait de faire une méga pause photo aux carrières, à voir peut être au printemps avec des journées plus longues  ;) Enfin à voir avec le débit  :voyons:  et surtout si il est encore accessible  :roll:


Voui, voui, voui, grosse journée en perspective, et je ne pense pas que cela soit réalisable du tout, même si je ne tiens pas compte des arrêts photos !
A la fonte des neiges... tu auras un non catégorique de Laurence... souviens-toi... c'est depuis qu'elle à vu le débit à cette époque qu'elle ne veut plus venir sur cette section du Rhône.

Pour moi, les 2 journées doivent plutôt être faites séparément :

- une sortie comme celle de la sortie du forum de septembre Pont Carnot --> Barrage de Génissiat (avec Tine de Parant et l'Ancienne Biscuiterie de Bellegarde) - 20km

- une sortie "kayak et carrières" avec mise à l'eau à Génissiat à l'aval du barrage, ce qui permet déjà de limiter un peu la distance de portage : on la divise pas 2, passant de 1,6km à 800m "seulement" mais quand même avec 120m de dénivelée négative à faire : ça paraît rien comme ça, quand on fait de la montagne, 120m à monter ou à descendre, c'est une formalité. Quand c'est à faire avec une forte pente continue, sur un chemin de moins en moins bon, et surtout avec un kayak qui pousse à l'arrière avec 30 à 40kg minimum sur roues, un chemin étroit, parfois un peu en dévers (du mauvais côté bien entendu), avec de la forêt mais quand même un peu de vide à gauche, ce n'est pas un chemin de tout repos. Mais oui, cela se fait !
Pour cette sortie, le point d'arrivée peut être Pyrimont ou Seyssel (à Seyssel, il faut alors compter un second portage éventuellement ou une récupération des véhicules à la cale de sortie en amont du barrage de Seyssel, mais peu de place pour se garer de mémoire. Cela ne fait que 10 à 12km de kayak (17km si on pousse jusqu'à Motz), mais avec les à-côtés, cela occupe largement bien la journée.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Pacificateur le 09 janvier 2019, 17:01:01
Raphaelle est nostalgique de septembre est moi itou, snif :'( . vous êtes si loin ! cela à l'air énorme, c'est quoi 40% de plus que ce fameux jour ?

Parfois, pour le portage, si mauvaise chemins, mais large: en prendre deux d'un coup, par les poignées. sauf si ça glisse + répartition, non pas dans les caissons mais dans le dos.

Pour les carrière, Samuel, je vois pas trop, ou cela se trouve... ou alors j'ai plus de mémoire ! quelques photos ?

Marrante la seconde photo du message 52 de Yannick, presque la même que dans le livre de Laurent Nicolet  :lol: :good: .
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: JP le 09 janvier 2019, 19:10:43
Ou alors il y a la solution de descendre le sentier avec deux personnes par bateau, en passant une corde dans chaque poignée, avant et arrière, le kayak centré sur le chariot  mais cela implique plusieurs allers retours, je ne sais pas combien il faut de temps pour descendre et remonter, cela pourrait être le mode le plus sécuritaire afin de ne pas voir un bateau partir dans le dévers  :'(
Sinon oui au printemps ce sera un NON catégorique de Laurence  :/


@ Eric  :coucou:   pacificateur , les carrières ne sont accessibles que sur la partie entre le barrage de Génnissiat et Seyssel, partie que nous avons zappé lors de la sortie de septembre justement pour la difficulté d'accès au Rhône à cet endroit


Effectivement Samy je suis du même avis que toi, il faudrait se restreindre à cette portion afin d'en profiter vraiment pour faire la visite des carrières avant qu'il ne soit trop tard, reste à trouver la saison la plus propice en intégrant débit du Rhône et accessibilité :roll:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: magali01 le 18 janvier 2019, 18:49:53
Bonjour,
Éventuellement intéressée pour cette descente que je n'ai jamais faite !

Si certains veulent aller visiter les carrières de pied sec, ils peuvent me faire signe. Je n'habite pas loin et connais très bien tout ça  ;)
 :coucou:
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: JP le 18 janvier 2019, 20:06:15
Bonjour,
Éventuellement intéressée pour cette descente que je n'ai jamais faite !

Si certains veulent aller visiter les carrières de pied sec, ils peuvent me faire signe. Je n'habite pas loin et connais très bien tout ça  ;)
 :coucou:


Waoh  :eek: je trouve ta proposition de visite des carrières hyper intéressante  :good: [size=78%], [/size][/size]cela m'intéresserait vraiment d'y aller vers le printemps, j'imagine déjà les photos, je me permettrai de te recontacter en mp au moment propice [size=78%]
Merci Magali
Bonjour à Franck et à Syris  :coucou:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 23 février 2019, 23:42:24
Dernières News ...


Début des travaux en Septembre pour durer entre 6 mois et 1 an ...


Probablement opérationnelles en Mai 2020.


 (info du 18 Janvier 2019)
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 08 mars 2019, 06:52:56
Dernières news du 8 mars 2019. Hydroliennes de Lyon


Suite a une réunion (pas dans le cadre des hydroliennes) avec le SMDIS (SDIS métropole), il semblerait que l'ancrage des hydroliennes et le câblage ne se fait pas uniquement via l'ancrage principal et en sous terrain dans le lit du fleuve. A priori, une bonne partie des câblages est 50cm sous la surface. Il semble que l'info soit par contre fiable.


Quelles conséquences ? Potentiellement DANGEREUX de naviguer même en kayak compte tenu des câbles, vitesses du courant, ...


A verifier :


- l'info en elle même.
- La profondeur exacte du cablage
- Si rive gauche et droite concernée (entre autre câblage d'ancrage).
- conformité avec le dossier technique initial
...


A noter que si cela es dupliqué sur les autres projets, je vous laisse imaginer.


Par contre cela ne présage rien de bon au niveau de la navigation sur le Rhône et sur le parcours Genève-Méditérannée. En effet il va être très difficile de faire lever l'interdiction de navigation qui concerne les PK 7 à 9 (soit la zone de la Feyssine / Hawaii sir Rhône compris).



Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Raphaelle74 le 08 mars 2019, 07:20:40
Je suis de près tes informations, et si je comprend bien cet été est la dernière limite pour pouvoir faire Genève - Méditerranée en sécurité
Titre: Re : Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 08 mars 2019, 07:47:14
Je suis de près tes informations, et si je comprend bien cet été est la dernière limite pour pouvoir faire Genève - Méditerranée en sécurité

A voir mais effectivement il y a de grandes chances que ce soit cela.
A noter que la partie de Lyon est interdite a la navigation depuis bien longtemps entre PK7 et PK9 entrée de Lyon Feyssine. Voir Post #50 le:10 décembre 2018, 08:55:07 ». Dernier Texte de 2014 mais qui était actif depuis env 15 ans de mémoire.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 08 mars 2019, 08:06:37
Pas très engageant tout ça...  <_<
A suivre...
Merci pour les infos Yannick.


Il ne faudra pas trop tarder pour retourner dans le coin a priori...
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: samy le 08 août 2019, 20:10:35
...et bien je vais essayer de la faire courte, car beaucoup de choses on déjà été dites sur ce projet d'hydroliennes.

J'étais passé à côté d'une info très importante, qui date tout juste d'1 mois, et je remercie Rake51 (Yves) de m'avoir communiqué l'info aujourd'hui.

Le projet de 39 d'hydroliennes à l'aval de Génissiat est abandonné, enterré... ou pourrait-on dire coulé...et ce, en date du 8 juillet dernier.

Voilà, c'est dit et c'est acté.

----> https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/ain/genissiat-ain-projet-ferme-hydroliennes-rhone-tombe-eau-1696520.html (https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/ain/genissiat-ain-projet-ferme-hydroliennes-rhone-tombe-eau-1696520.html)
----> https://www.actu-environnement.com/ae/news/Hydroliennes-fluviales-rhone-hydroquest-33749.php4 (https://www.actu-environnement.com/ae/news/Hydroliennes-fluviales-rhone-hydroquest-33749.php4)

Reste à voir ce qui sera fait à l'avenir, ailleurs.......

Pour le moment, nous pourrons donc continuer à naviguer dans le coin.
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: JP le 08 août 2019, 20:14:13
Excellente nouvelle  :good:

Merci Samy, merci Yves  :bravo:
Titre: Re : Projet hydroliennes sur le Rhône
Posté par: Yannick RAndovive le 30 août 2019, 07:43:42
Par contre il faut rester vigilant car entre Genève et Lyon il y a plus d'une vingtaine de sites potentiels (pente, vitesse du courant  ...) pour mettre en place de nouveaux projets d'hydroliennes ...