Auteur Sujet: La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé  (Lu 5169 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Raphaël

  • Messages: 151
La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« le: 09 juillet 2011, 18:58:03 »
Bonjour à tous,

je devais faire un topo sur la Luzège, mais à force de procrastination le temps passe et les idées trépassent. Et puis le pote qui était avec nous sur l’eau ne nous a toujours pas filé de photos, donc on n’a quasiment rien à montrer… Du coup, en lot de consolation, vous aurez droit à la Loire d’Orléans à Mer (ha oui, j’ai un peu fait un titre ambigu pour attirer le chaland, mais bon, personne n’y croyait de toute manière !).

A l’origine il y avait un pote, Guilhem, qui avait bien envie d’une sortie kayak pour lâcher la pression après une grosse période de boulot : « Raph, ça te dirait une rando pendant le WE du 25 juin ? Je serais sur Paris avec Thalia (sa copine) et on est super motivés ! » Du coup on cogite 5 minutes avec Sophie, et on commence à bidouiller une sortie sur le Loing, pratique, pas trop loin (ha ha ha…) RER depuis Paris gérable. Proposition est faite --> déception « ha ouais, nous on voyait plutôt un truc sur deux jours en fait… » Ha OK ! Très bien ! On re-cogite avec Sophie… Et hop : la Loire.

Le principe :
-   départ samedi matin tôt pour Orléans (1h de trajet départ d’Austerlitz)
-   mise à l’eau en centre ville après un petit ¼ d’heure de marche depuis la gare
-   on pagaie on pagaie on pagaie, on s’arrête quand on veut etc…
-   bivouac sur une des iles magnifiques de cette rivière splendide
-   on pagaie on pagaie on pagaie, on s’arrête quand on veut etc…
-   arrêt à Beaugency (gare à proximité du fleuve), train direct pour Paris
-   et si on a vraiment beaucoup avancé, on débarque à Blois, où le même train part 20 minutes plus tôt, billet échangeable.

Le matériel :
-   un yakkair 2HP dans son sac à dos et un Nomad (sans pontage) dans un seul sac sur un diable pliant
-   des sacs étanches : 1 sac à dos d’environ 50L, un autre d’environ 90L (pas plein), deux petits sacs à dos de 20 et 25L
-   le matériel de bivouac, des poches à eau (2 types camelbag, une bouteille et une poche de cubis aluminisée)

En pratique :
on a dépassé Beaugency parce (qu’on est super balèzes) qu’un pote habitant Mer nous a proposé un coup de voiture depuis le pont de Muides jusqu’à la gare de Mer (toujours le même train).

Voila, pour ceux qui seraient pressés, vous avez l’info minimum, pour les autres… quelques photos.


Point de départ, un joli quai qui sert de promenade aux Orléanais, mise à l’eau un peu compliquée  avec les kayaks chargés (un à-pic d’environ 1m de la rive, avec des débris de bouteilles en verre etc…). En arrière plan le joli pont Georges V, en premier plan Sophie et la petite Gabrielle qui attend le départ en faisant une sieste.

                                  

Premier arrêt, très peu de temps après le départ, G et moi crevons de faim et une jolie plage s’offre à nous. C’est parti pour un pique-nique avec vue sur le pont de l’Europe.

    

Re-départ après avoir fait téter la petite, l’avoir changée… re-installée pour une sieste contre sa mère. On croise de bien jolis villages,

      

et de magnifiques oiseaux. Ici des cygnes, faciles,

      

et là des … euhhh des voitures, oui, c’est bien ça…

  

Alors pour les oiseaux, on en a réellement vu énormément (quantité et diversité) sur cette partie entre Orléans et Beaugency, mais on n’a pas de photos ;-( Avec la petite sortir le réflex du sac est encore un peu plus galère qu’avant. Il faut vraiment qu’on achète un petit compact étanche !!!

A part ça, la Loire était franchement basse ce week-end, mais ça n’a pas été un problème: parfois il a fallu descendre du bateau pour marcher à côté voire même le pousser, mais ça n’est pas désagréable, le fond est en général plutôt doux, ça rafraichit et puis ça incite à plus/mieux lire la rivière pour suivre les courants et éviter les bancs de sable.

        

Pause pour le bivouac sur une presqu’île verdoyante (qui doit être une vraie île lorsque la Loire est plus haute), qui permet à notre ami Nico de nous rejoindre pour la nuit (il est en rando vélo autour de chez lui). Une petite clairière de sable sera notre salon pour la soirée.

  

La petite prend ses marques.



Nuit excellente même si trop chaude pour moi, notre couette triple zero est vraiment très efficace et la météo a été très clémente. Le réveil se fait au son d’un dragon, ou d’un géant qui attise son foyer… On sort vite de la tente pour comprendre et…non ! En fait c’est une montgolfière qui vient de décoller et qui passe au dessus de « notre » plage à quelques mètres de là !

      

Petit dej tranquille, la petite se repose de ne pas nous aider à charger les kayaks, et nous voila repartis.

      
                                         ----------------
      


Arrivée à Beaugency, pause pour se promener dans la ville – magnifique – en laissant les kayaks planqués sur une berge (mais en gardant les pagaies avec nous… paranos que nous sommes..). Là encore, comme pour les oiseaux, pas de photos, mais pas de bonne excuse… désolé ! La pile droite du pont de Beaugency réserve une petite surprise, avec un passage très « humide » (grosse vague et une pointe à 14 km/h si je me souviens bien) qui remet bien dans l’ambiance nautique de notre activité. A noter que j’avais reconnu le passage à pieds juste avant en regardant s’il pouvait y avoir des obstacles (potentielle cravate…) ou au contraire une zone de récup… Les passants sur le quai accompagnent notre passage d’un regard noir… S’inquiètent-ils pour notre petite ?
Pause pique nique, découverte des joies du hamac

            

Puis arrivée au niveau de cette toute mignonne centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux...

      

Je vous avais dit qu’on se trainait un peu depuis quelques dizaines de minutes ? Les rives sont moins vivantes, le fleuve qui était rivière devient pataud… Des panneaux indiquent aux kayakistes et céistes qu’il va falloir débarquer et porter, ça nous rassure parce que nous ne savions pas s’il allait falloir se débrouiller sur une berge plus ou moins praticable ou si tout cela était organisé. En fait c’est parfaitement bien fait, en rive droite, quelques dizaines de mètres avant le barrage. Le portage se fait sur un chemin tout à fait carrossable (pour ceux qui disposent d’un chariot…) d’à peine 200m. Bon, par contre il n’y a pas d’eau là où l’on rembarque  :mur:  ! Il faut traverser tout le lit de la Loire dans 10 cm d’eau sur fond de caillasse et d’algues pour rejoindre la partie gauche du fleuve et retrouver de l’eau et du courant…
Sur cette section quelques km un peu fastidieux, la rivière est grosse et large, un peu trop rectiligne et les rives moins accueillantes que la veille.
Un peu plus loin la petite se rafraichit un peu. Un peu de radioactivité ne fait de mal à personne.

                                  


Si ?



                        

Finalement on s’arrête au pont de Muides, rive gauche, où une petite « base de loisir » permet de faire sécher le matériel sur l’herbe, de garer la voiture du pote qui nous réceptionne pour tout charger dedans, et nous emmène à la gare (après un apéro à Mer) = Merci Nico !

BILAN : le Nomad file vite et bien : sur de longues portions j’ai été seul à pagayer à l’arrière, Sophie allaitant ou s’occupant de la petite à l’avant, je n’ai jamais eu l’impression de rester scotché. Bon, c’est vrai la Loire ça avance tout seul, mais pas tant que ça. On sent que lorsque la machine est lancée il suffit de peu pour entretenir le rythme. En vitesse de pointe je doublais seul les amis en yakkair qui pagayaient comme des brutes (mais qui étaient débutants).
Pour le chargement du bateau… une vraie limousine : dans le coffre arrière, la pompe, des bouteilles et poches à eau (eau, jus…) et 2-3 bricoles. Sur le pont, le sac du Nomad contenant le chariot replié, nos chaussures sèches, le lit de la petite, la popote, le hamac, une bâche nylon (et surement des trucs que j’oublie).
Derrière, entre les pieds du passager et le siège avant, le gros sac de 90L (alpkit drydock90) dans la longueur, bien maintenu par une sangle rejoignant les deux boudins. Rien ne dépasse de la hauteur des boudins, ou presque, ça permet un excellent appui des pieds, et ça fait un bon tableau de bord pour poser carte, gps… Sous les genoux un sac Ortlieb 13L de fringues sèches de bivouac, sous les autres genoux (à l’avant) un sac 25L avec de la nourriture, les affaires de la petite et l’appareil photo, encore de la place libre devant les pieds du passager avant, sous le pont, sur le pont…

Bref, à deux adultes et un bébé dans ce bateau, on a de la place pour partir avec tout le confort moderne ou alors pour partir sans avoir l’impression que le bateau déborde de partout des sacs pendouillant au moindre crochet. Un vrai plaisir ! Pour un test sur une durée plus longue, on verra dans un mois quelque part entre la Dordogne ou le Célé !!!


A bientôt tous, et bonnes balades !!!
« Modifié: 10 juillet 2011, 02:26:26 par Raphaël »

Hors ligne ours

  • Messages: 4031
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #1 le: 09 juillet 2011, 19:22:03 »
 :bravo:

super chouette
bravo au bébé en particulier !

belle histoire et belles photos (à compléter si j'ai bien compris)

je songe à descendre la Loire, quand je serai décidé, je te demanderai quelques renseignements
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne alex00006

  • Messages: 151
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #2 le: 09 juillet 2011, 19:26:58 »
Ah la loire de mon enfance qui est si loin desormais. Belle balade. Merci pour les jolies images. (dont des panoramiques bien sentis )
advanced elements convertible. dag midwok

Hors ligne jean s

  • Messages: 471
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #3 le: 09 juillet 2011, 20:00:09 »
C'est du tout beau  :bravo: 
  • Epic V5 -Trak

Hors ligne supportBRM

  • Messages: 1106
    • http://www.youtube.com/user/bluesrock83
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #4 le: 09 juillet 2011, 20:09:34 »
 :good:
cool avec le bébé
  • yakkair lite one customisé HP

Hors ligne Raphaël

  • Messages: 151
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #5 le: 10 juillet 2011, 01:19:24 »
salut,

merci pour vos commentaires !


Oui oui, on voit l'Atlantique, au loin, sur cette vue Google earth...

Dis papa, c'est encore loin la mer?
Tais-toi, et rame!...

:good:
cool avec le bébé
Alors ça c'est un truc qu'il ne faut pas nous souhaiter !!! Nan mais !

En vrai oui, ça a été très cool. C'était la sortie "test" pour la petite: premier bivouac et deuxième longue balade en kayak (après la Luzège à Pâques, une longue après-midi).
Et bien tout s'est super bien passé, elle était calme et elle a beaucoup dormi dans l'écharpe de portage contre sa mère ou moi, plus que lorsqu'on est enfermé dans notre appart !

Ah la loire de mon enfance qui est si loin desormais. Belle balade. Merci pour les jolies images. (dont des panoramiques bien sentis )

C'est marrant parce que je ne suis pas du coin mais j'ai grandi avec les récits de vacances/baignades de mes parents dans la Loire. Du coup ce fleuve est tout de même assez "familier", au sens propre du terme. Au-delà de ça, cette rivière est vraiment merveilleuse et j'ai bien l'intention de continuer le parcours entre Mer et Tours, où j'ai pas mal de famille à aller voir. Il parait que cette section est jolie, vous connaissez?

Hors ligne altern

  • Administrator
  • Messages: 4892
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #6 le: 10 juillet 2011, 07:21:43 »

Très très belles photos  :good:  :good:
Necky Manitou II, Nahskwell Fit 11'0 et un Pingouin!

Hors ligne ours

  • Messages: 4031
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #7 le: 03 septembre 2011, 12:09:19 »
Une petite question technique adressée à Raphael :

comment t'y es tu pris pour que ton journal de voyage s'affiche directement de cette façon, sans être "coincé" par la limite de 4 photos en "option supplémentaire" ?
quel type de fichier as-tu utilisé ?
« Modifié: 03 septembre 2011, 15:38:22 par ours »
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne Raphaël

  • Messages: 151
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #8 le: 04 septembre 2011, 20:52:45 »
Salut Ours,

très simple, mais un peu fastidieux : il faut que tes photos soient hébergées sur un site quelconque (picasa, flickr, ton site perso...) et tu fais des liens dans le message que tu tapes, avec les balises [img][/img] ("insérer une image").

Par exemple :

Point de départ, un joli quai qui sert de promenade aux Orléanais, mise à l’eau un peu compliquée  avec les kayaks chargés (un à-pic d’environ 1m de la rive, avec des débris de bouteilles en verre etc…). En arrière plan le joli pont Georges V, en premier plan Sophie et la petite Gabrielle qui attend le départ en faisant une sieste.

                                  [img]http://farm7.static.flickr.com/6126/5918463823_dec756c0f7_b.jpg[/img]

JE ne sais pas s'il y a une méthode pour centrer les photos, ou les dimensionner comme on veut en le codant dans le message, je ne crois pas.

Par contre avec FLickr comme hébegeur je trouve ça pas très pratique de récupérer le lien de l'image, et je ne connais pas les autres (picasa, fessebouc...) :blushing:

Bon courage pour tes futurs topos !!! On les attends avec impatience !

à plus

R

Hors ligne ours

  • Messages: 4031
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #9 le: 04 septembre 2011, 21:03:26 »
Pfoulala !

merci pour tes explications, Raphael, mais je vois que ce n'est pas gagné ! :voyons:

je crois que je vais me contenter des PDF
  • kayak AEC + Bic Nomad + Venture Easky 15 LV
Carte des mises à l'eau / Mode d'emploi

Hors ligne aLo

  • Messages: 169
Re : La Loire : Orléans --> Mer en 2 jours avec un bébé
« Réponse #10 le: 05 septembre 2011, 10:05:08 »
Le  récit de votre balade c'est très cool!
 :yes:
  • Torda (Kerlo), Shoreline
… au fil de l'eau