Auteur Sujet: Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse  (Lu 517 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Tiens l'autre jour au cours de ma balade sur le lac de Thoune, comme il faisait super beau, que le lac était d'huile et que je voulait passer de la rive Sud à la rive Nord, j'ai traversé le lac dans sa largeur ... qui fait quand même 3 km. C'était super rasoir comme le paysage ne change pas pendant 30 minutes et j'ai eu le temps de me demander si j'étais en règle ou si la Polizei (on est en suisse allemande) lacustre bernoise  aurait pu me coller un PV (ce qui serait complètement débile quand on voit tous les excursionnistes du dimanche qui descendent en aval l'Aar de Thoune à Berne accrochés à une chambre à air ou sur un bateau gonflable de 4 sous et la plupart sans gilets). Bon j'avais mon Tempo de 4.50 m et j'étais donc en règle selon la loi française (2 milles d'un abri), mais quid de la loi suisse.Ben en regardant de plus près, je n'ai pas trouvé grand chose. J'avais en tête la règle des 300 m pour les engins de plage, mais je n'ai rien trouvé malgré une recherche sur internet.La loi suisse a notamment les catégories ci-dessous, mais pas trace d'une distance maximale de navigation par rapport à la côte.

11.   le   terme   «bateau à rames» désigne un bateau qui ne peut être mû qu’au moyen de rames, de manivelles, de pédales, de pagaies ou d’un système semblable de transmission de la force humaine;
12.   le   terme   «raft» désigne  un  bateau  gonflable,  non  motorisé,  destiné  à  la  navigation dans des eaux à fort courant et dans lequel les passagers sont généralement assis sur des boudins longitudinaux;
13.   le   terme   «canot pneumatique» désigne un bateau gonflable, composé de plusieurs compartiments à air séparés, avec ou sans partie fixe;

20.   le   terme   «engin de plage» désigne un engin destiné à la baignade ou à la natation, formé d’une chambre à air ou de chambres à air reliées et d’un matériau  sans  porteurs  et  non  renforcé.  Les  matelas  pneumatiques,  les  bouées et autres sont considérés comme des engins de plages au sens de la présente ordonnance;
21.   le   terme   «bateau à pagaie» désigne un bateau mû par la force humaine au  moyen  d’une  ou  de  plusieurs  pagaies  simples  ou  doubles.  Sont  notamment considérés comme bateaux à pagaies les canoës, les kayaks, les  embarcations  pliantes  et  autres.  Au  sens  de  cette  ordonnance,  ils  forment un sous-groupe des bateaux à rames.
https://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/themes/environnement/faune_nature/fichiers_pdf/peche/ONI.pdfhttp://

Bon, en l'absence de loi suisse claire et facile à trouver, je vais me baser sur celles de mes amis français qui croulent eux sous les lois et arrêtés divers. De toute façon même si on a des grands lacs en Suisse, c'est loin d'être passionnant de les traverser et je doute que même au milieu du Léman, un kayakiste avec un gilet et un kayak rigide de moins de 3.50 m soit amendé, quand il y a des paquets de SUPs à parfois plus de 500 m du rivage et souvent avec au mieux un gilet posé à l'avant de la planche.
Le truc bizarre quand même est la longueur du kayak. Selon la loi française je peux traverser le lac de Thoune avec mon Tempo de 4.50 m mais pas avec mon Makao de 2.73 m. Le Makao est pourtant encore plus stable et plus large et je peine à imaginer que je vais chavirer dans la longueur (les vieux loups de mer me diront si c'est possible, mais il faudrait une sacrée vague).
  • Divers trucs en plastique

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #1 le: 02 août 2019, 20:21:14 »
En plus selon la loi suisse un kayak de moins de 3.50 m n'est clairement pas un "engin de plage" mais un "bateau à pagaie" comme les kayaks plus longs. On dirait donc que cette distinction française des 3.50 m n'existe pas en Suisse.
  • Divers trucs en plastique

Hors ligne M16

  • Messages: 870
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #2 le: 02 août 2019, 20:46:35 »
La seule réglementation qui vaille en  Suisse est qu'il ne faut pas rentrer dans les zones protégées de bouées jaunes  sauf par temps de  tempête car das ce cas la maréchaussée est au bar,  sinon pour le reste on s'en fout et eux aussi. Sinon t’achètes un yacht et là tu peux faire ce que tu veux
  • Plasmor K2 RAID II ; Gumotex K2 river; Gumotex Seawave; CS Canoe Big Monster

Hors ligne phil13

  • Messages: 178
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #3 le: 03 août 2019, 11:48:23 »
la nationalité du kayakiste ne conte pas ? sans compter le réserve bien sur
  • rainbow laser ,dag mid way , baia ,quatro,dagger stratos 14.5L
phil13

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
la nationalité du kayakiste ne conte pas ? sans compter le réserve bien sur
Peut-être sur un lac partagé entre plusieurs pays où il peut avoir des règlements ou conventions particulières (il y en a une pour le Léman -pitié, ne parlez pas de lac de Genève). Autrement c'est logiquement la loi du pays dans lequel on navigue qui s'applique.
  • Divers trucs en plastique

Hors ligne M16

  • Messages: 870
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #5 le: 03 août 2019, 21:36:43 »
Le lac Léman a changé de nombreuses fois de nom au 18eme siecle il s'appelait lac de Geneve, il s'est aussi appelé lac de Lausanne en anglais on le nomme Lake Geneva et Genfersee en allemand
  • Plasmor K2 RAID II ; Gumotex K2 river; Gumotex Seawave; CS Canoe Big Monster

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #6 le: 03 août 2019, 21:54:58 »
N'argumente pas du nom du lac Léman avec un vaudois comme moi où cela va mal finir  :D . Les Genevois ont juste un bout du petit lac, une gouille comme on dit sur Vaud. Après les étrangers comme les anglais ou les bernois (alliés de Genève entre le XVIème et la fin du XVIIIème et occupants alors du pays de Vaud) lui ont effectivement donné le nom ridicule de lac de Genève. Un vrai vaudois supportera la torture même nonante-neuf fois plutôt que d'utiliser ce nom !
  • Divers trucs en plastique

Hors ligne jan

  • Messages: 33
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #7 le: 04 août 2019, 13:18:19 »

Voici un petit résumé (en allemand) qui confirme les règles plutôt simples en Suisse:http://www.swisscanoe.ch/sites/default/files/rechtlicheskanusport160427.pdf . Traduction au pif:
  • Nom+adresse sur le kayak
  • lampe blanche omnidirectionnelle (qui aussi peut être clignotante) si navigation de nuit (donc pas seulement une lampe frontale)
  • sifflet (ou corne)
  • boue jaune rond = interdiction. Et 25m distance des roseliers
  • bateaux <2.50m ne peuvent pas naviguer plus que 150m de la rive (ou d'un bateau accompagnateur)
  • "gilet sauvetage" (donc avec col, rare en kayak..) à bord (mais même pas porté?). Pour des bateaux "aptes à la compétition" il y a des dérogations qui permettent les "aides à la flottabilité" (donc gilets standard)
  • priorité pour pécheurs et bateaux de ligne
Et comme M16 l'a dit, ils sont plutôt cool au niveau de la réglementation - si on respecte les interdictions évidentes. Donc pas de soucis si on traverse un lac..
  • Trak1600, NELO surfski (+bateaux club..)

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #8 le: 04 août 2019, 14:14:28 »
@janGut gespielt. Man müsste natürlich auf deutsch suchen, weil wir in der Schweitz sind, Heimat von Johann Schneider-Ammann, der berühmter lebender Schweitzer.Bon, c'est facile de se foutre de sa gueule, mais le français n'est évidemment pas sa langue maternelle ! Le contraste par contre entre son ton et le thème de son discours est en revanche hilarant.

Autrement pour la législation c'est bien limité comme il me semblait.
Pratique donc avec la limite des 2.50 m, mon Makao de 2.73 m peut aussi s'éloigner du rivage. Il est aussi indiqué que les gilets doivent offrir 75 Newton de portance.
Bon dans les faits la police ne semble pas déployer beaucoup de zèle pour faire appliquer cela. C'est normal au bord d'un lac, mais plus dangereux sur l'Aar qui est plus un fleuve qu'une rivière.Comptez les gilets sur cette photo de personnes descendant l'Aar entre Thoune et Berne :


  • Divers trucs en plastique

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #9 le: 04 août 2019, 14:16:20 »
Il y en a ... pas des masses et ce sont des bateaux gonflables de 4 sous ! Vraisemblablement même des cadeaux publicitaires pour ceux orange qui sont très nombreux.
« Modifié: 04 août 2019, 14:18:41 par treb-ch »
  • Divers trucs en plastique

Hors ligne treb-ch

  • Messages: 487
  • Randonneur à pied, en VTT et parfois en SOT
Re : Règlementation ou plutôt absence de réglementation en Suisse
« Réponse #10 le: 06 août 2019, 10:26:54 »
Et quand on dit que la loi suisse est plutôt laxiste. Pas besoin de porter un gilet sur un SUP et faut juste en emporter un si on s'éloigne à plus de 300 m de la rive et pas nécessaire sur une rivière.
http://m.20min.ch/ro/news/suisse/story/les-accidents-de-stand-up-paddle-inquietent-la-suva-23142001
  • Divers trucs en plastique