Auteur Sujet: Rencontre de pratiquants Viennois et 1ère en kmer sur le vieux Danube.  (Lu 566 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Copiattyright

  • Messages: 664
Salut à tous,
je ne savais pas où me mettre  alors je vais m'installer ici dans "pratique".


Petit rappel du contexte : on a commencé cette activité pagayée en début de cette saison, en juin, et on a commencé à déguster avec gourmandise un maximum des fruits autorisés de ce beau jardin.
Après le fruit gonflable bleu sur lac, mer et rivière, nous avons aussi croqué des fruits à coques rigides de loc sur lac, et de petits débuts en rigide "creek" sur le plat et sur un tronçon de rivière...


Nous avons eu l'opportunité en trainant sur le vieux Danube, m'entrainant avec le creek autour de pile de pont, de voir passer un amateur - Wolfgang - de la pagaille dans un beau Nélo puis un de ses acolytes - Andy -, Wolfgang s'est arrêté et m'a dit que je pagayais comme une mante religieuse (une fois à l'hôpital et son oreille recousue après mon coup de pagaie :W ), on a discuté, je lui ai expliqué effectivement que mon pagayage était une valeur fluctuante, qu'on était débutant; qu'on essayait des choses un peu tout azimut et que donc de manière transitoire, ce jour là on était en creek boat avec une pagaie cuillère tout carbone.... parce que c'était la plus courte qu'on ait.
Donc le courant est très bien passé et il nous a dit qu'on pourrait si on le voulait essayer des kmer à l'occasion
Il nous a ajouté au groupe des pagayeurs de Vienne et on s'est dit à bientôt sur l'eau.


Donc cette découverte s'est faite hier. Wolfgang nous attendait et nous avons été rejoints par Michael, et Ils nous ont prêté deux très beaux bateaux, un Kape Hunter 510 (inspiration GT500 pour les amateurs) pour Madame et un Kape Mistral 550 pour moi (inspiré des peinture martini dans années 80)  :eek:  Quelle chance de débuter dans ces conditions !
Mise à l'eau sur la Vieux Danube, à quelques encablures de là où nous avions fait l'une de notre premières sorties avec le gonflable bleu il y a 6 mois.


Et là, grosse découverte, je m'attendais à un autre monde, mais là, c'est quasiment un autre continent.
Les sensations sont effectivement extra, mais la stabilité e été problématique pour moi sur l'ensemble de la sortie. Donc il a fallu rester concentré pour ne pas passer au bain et ça a été usant.
Nos deux camarades nous ont accompagné sur le début du parcours, nous donnant des conseils bienvenus faisant des A/R entre la miss et moi. Le Danube étant super sécure à cet endroit on a longé tous les deux pendant qu'ils faisait un tour avec des pointes à 13km/h pour nous récupérer au retour.
ça a été une très belle découverte mais on a vu à quel point ça pouvait être exigeant.


Pour Amandine la stabilité a été plus simple à trouver, son bateau était plus large et plus court, (510X55, conre 550x53 pour moi) et apparement nos camarades nous ont dit que morphologiquement l'équilibre était souvent plus facile à trouver pour les femmes pour une question de centre de gravité lié à la taille. (juste je rapporte l'info,
 
J'ai eu du mal à trouver ma position pour les jambes, impossible de garder des chaussures, donc j'étais en chaussette et il était impossible de sentir les palonniers et d'utiliser la dérive donc on l'a relevé et au moins j'ai pu gagner en direction. Au début pas encore fatigué je pouvais à peut près en restant concentré emmagasiner des infos, mais avec la fatique et une fois le fait de devoir suivre le rythme d'Amandine, qui n'avait pas de problème de stabilité mais manquait de peps et avait du mal avec le vent qui soufflait pas mal par endroit.
En même temps la première sortie sur la banane orange était aussi interpellante, la chronologie est intéressante on a fait 4 mois avec un bateau de 380x91cm, puis on a fait 265x67cm, et là on passe à 550x53... 
Tout ça a fait que même à la fin, le manque de stabilité primaire (selon mes standards) rendait l'affaire un peu précaire, et le cri intérieur (merci Edvard Munch) variait en intensité mais ne s'est pas tût...
J'avais choisi de garder ma nouvelle pagaie Werner d'eaux-vives, en sachant que ce n'était pas idéal, mais j'avais envie de passer un peu de temps avec mon cadeau d'anniv. Résultat tout a été très naturel, je n'ai pas eu de gène avec l'ovalisation du manche, j'étais bien donc c'est de l'expérience engrangée pour les prochaines sorties en eaux-vive.
 
Bref, c'était une super super expérience, avec deux belles rencontres, nos camarades du jour ont été en tout tout généreux, le genre d'expérience qui répare les visions d'un monde abimé.   Pour plus d'autonomie et si l'achat d'une kayak gonflable plus rapide se confirme pour nous, Wolfgang nous a proposé de nous en prêter juste un pour qu'on puisse être autonome et évoluer à deux pour progresser pendant que lui et ses camarades s'entraînent plus intensivement.
Voilà, c'était encore de belles découvertes et ça ouvre encore des perspectives  :good:
Quelques photos

  • klickitat 2, Seawave, Exo t-rex, Blackjack, Ace of Spade
Nos expérience sur lac, en rivière et en mer sont là : https://www.youtube.com/channel/UCoxigxxaP6Dgv13FZ55EjyQ/videos?view_as=subscriber