Auteur Sujet: fin de la mise en continuité écologique des rivières  (Lu 432 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne M16

  • Messages: 1047
A quelques mois près le Chéran aurait pu rester avec ses seuils artificiels puisque l'assemblée nationale vient de voter un amendement pour arrêter de détruire les seuils afin de les revaloriser et donc d'éventuellement les équiper d'hydroliennes ou de pico-centrales.
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/3995/AN/171


Dans ce cadre le collectif Rivieres Naturelles à lancer une pétition pour faire annuler cet amendement
https://www.change.org/p/parlementaires-prot%C3%A9geons-les-rivi%C3%A8res-d-une-nouvelle-menace-0cbeed8f-70ac-489c-9dd3-a57263b669ef/psf/promote_or_share


Ci dessous les revendications de ce collectif

https://www.rivernet.org/loire/soslv/compresse/20210607_cp_offensive_contre_rivieres-VF.pdf

https://www.rivernet.org/loire/barrages_structures/pdfetdocs/20210527_lettre_depute-senateur-VFinal.pdf

  • Plasmor K2 RAID II ; Gumotex K2 river; Gumotex Rush2; CS Canoe Big Monster

Hors ligne Copiattyright

  • Messages: 758
Re : fin de la mise en continuité écologique des rivières
« Réponse #1 le: 16 juin 2021, 17:57:22 »
Merci pour l'info je vais regarder, ça me semble important, mais "Aie" ça commence mal :
Exposé sommaire
Cet amendement vise à définitivement exclure la possibilité de financer la destruction des retenues de moulins dans le cadre de l’accomplissement de ces obligations et d’orienter les financements publics, non plus vers une continuité écologique destructive mais une continuité écologique de conservation et de valorisation."
...apporter de l'eau aux moulins plutôt qu'à la nature  :voyons:  Bienvenue dans l'ère où les constructions humaines font maintenant partie de la continuité écologique, CQFD... Vivement que l'on ait un status pour conserver les décharges à ciel ouvert pour conserver la continuité du paysage...
Bref, il y a beaucoup à faire pour préserver les patrimoines naturels et humains, dommage d'opposer les deux, l'incapacité à nuancer démontre juste un manque de moyens intellectuels et financiers. 
Juste pour info j'ai appris récemment qu'il n'y avait en Autriche, plus qu'une rivière qui s'écoule sans intervention humaine sur son cours...


  • klickitat 2, Seawave, Exo t-rex, Blackjack, Ace of Spade
Nos expériences sur lac, en rivière et en mer sont là : https://www.youtube.com/channel/UCoxigxxaP6Dgv13FZ55EjyQ/videos?view_as=subscriber

Hors ligne jfrancois

  • Messages: 417
Re : fin de la mise en continuité écologique des rivières
« Réponse #2 le: 22 juin 2021, 12:11:34 »
bonjour
perso je trouve que détruire les anciens moulins construits il y a des lustres est une aberration. 
dans ce cas il faut aussi détruire les maisons des écolos destructeurs car leurs maisons ne sont pas naturelles puisque construites par l'homme
je sais que je ne vais pas me faire que des copains mais originaire de la creuse où l'on trouve de nombreux " barrages " en fait retenues de 2m de haut en pierres
pour faire tourner des moulins via un petit canal , je peux affirmer que cela n'a jamais empêcher un poisson de passer même en passant
entre les pales du moulin. 
alors d'accord pour détruire les barrages à commencer par serre- ponçon , Génissiat , ect.....voir ici   https://energynews.fr/les-plus-grands-barrages-de-france-en-2021/
 
 ALLO !  y a plus personne ???

JF
  • 2 x Isak RTM
JFrançois

Hors ligne Copiattyright

  • Messages: 758
Re : fin de la mise en continuité écologique des rivières
« Réponse #3 le: 22 juin 2021, 14:53:52 »

Hello,


Si si, ya quelqu'un et je te réponds vu que je me suis positionné, et qu'à te lire je crois qu'il y avait donc un risque qui s'est réalisé que mon message ne soit pas exactement compris.


On fait des choix de civilisation, considérer que la place de moulins de quelques lustres (pour rappel un lustre c'est 5 ans) est si grande dans la continuité de l'histoire de la planète est irrationnel dans CE débat pour moi (pas dans tous les débats, bien sûr ils font partie du patrimoine, peuvent effctivement être transparent écologiquement etc), mais ce qui me fait réagir est ailleurs.
Sur le fond, on n'a pas tous les mêmes lunettes, on a des histoires différentes, la place de la publicité a pu, plus ou moins, influencer la course du storytelling de nos mécaniques quantiques personnelles  :W .


Donc au delà des différents positionnements que l'on adopte que je respecte autant que chacun de ceux qui l'expriment, ce qui m'a fait bondir c'est "[size=0px]exclure la possibilité de financer la destruction[/size]" parce que l'amendement dit donc qu'on s'enlève une possibilité de financer la meilleure option/conclusion qui aurait été déterminée par une étude à un but de préserver un écosystème (pour schématiser).


Dans tout travail d'analyse, partir du principe qu'une option ne sera pas réalisable est un biais... donc si une étude conclut qu'un moulin doit rester ou être enlevé, soit, mais il faut que la solutiuon soit finançable dans les 2 cas... 


"c'est ce qui est écrit, il me semble dans des termes raisonnables dans le document rivernet que M16 a joint : "[/size]L’opposition fallacieuse entre restauration des cours d’eau et le patrimoine bâtis des moulins n’a pas de sens puisque dans la réalité aucun moulin n’a jamais été détruit... Pourquoi l’argent public ne pourrait-il pas servir ces deux causes ?"[size=0px]
S'il y a du courage, il n'est pas dans le fait de protéger les images d'Epinal de son papi au bord du moulin de son enfance, mais bien de mettre les choses à plat et de ne rien s'interdire pour que ce qui suivent bénéficient des mêmes privilèges que les nôtres.

Bref l'idée est de ramener l'info du reptilien au cortex frontal, et dans ce cas, exclure une option, s'empêcher de réfléchir à une hypothèse est dommage. On dit que choisir c'est exclure, et donc je choisis de ne pas caricaturer et de ne pas m'interdire de réfléchir à toutes les options quand je me pose une question et il me semble que l'on est en droit d'attendre la même chose de nos élus (on dort tous très bien avec la real politik qui fait qu'on récupère de l'énergie en Afrique, non? donc ils en sont capable quand ils y a un intérêt à le faire).


Ce biais juridique implique donc qu'il y a quelque chose derrière, parce que l'amendement qui exclue un financement n'est pas de même nature que l'amendement qui régule. Le fait de nous prendre pour des jambons en biaisant le mot écologique (ah tiens encore comme dans la pub Herta  :ange: ) au passage est inutile et c'est l'impression qui est donnée ici.
Dans le même ordre d'idée, allez voir comment est composée la commission qui décide qui s'acquitte et comment des droits à la copie privée...


Je ne suis même pas écolo plus que ça, (et pour tout dire je déteste les pétitions au ton outrancier en général, notamment sur change.org) on fait partie de la nature, on coexiste, je ne m'interdis pas d'écouter des gens qui ont de la hauteur de vue comme Aurélien Barreau, mais ma prochaine voiture sera encore mazout parce que je fais des bornes et que c'est ce qui correspond le mieux à mes usages, bref on fait au mieux, et je crois que dans la grande majorité et individuellement, on fait vraiment tous ça de bonne foi.
Les prises de positions des nouveaux maires écolos sur les sapins et tous les jusqueboutismes aveugles sont contreproductifs, la décroissance ne me parle pas... mais au delà d'eux et de ces caricatures un peu facile à dénoncer, ces questions méritent notre énergie.
Si j'ai fait péter Serre Ponçon avec mon message agacé par la stupidité des systèmes humains, dommage  :unsure:  mais vous pouvez tous traverser les alpes pour venir vous réfugier chez moi à Vienne, parce que je ne suis jamais agacé par les humains que je rencontre  ;-)


Donc JFrançois, tu me diras, mais je ne crois pas que l'on soit sur des rives complètement opposées sur ces sujets (ne serait-ce que par le fait de se retrouver sur ce forum, forcément passionné et respectueux des eaux, et on a même parlé des courants de Baudinard sur un fil[/size][size=78%]). `[/size]


On peut s'appeler pour en parler, ça reste la vraie vie qui compte le plus ;)


Amicalement
Jonathan
  • klickitat 2, Seawave, Exo t-rex, Blackjack, Ace of Spade
Nos expériences sur lac, en rivière et en mer sont là : https://www.youtube.com/channel/UCoxigxxaP6Dgv13FZ55EjyQ/videos?view_as=subscriber

Hors ligne M16

  • Messages: 1047
Re : fin de la mise en continuité écologique des rivières
« Réponse #4 le: 22 juin 2021, 22:45:52 »
Pour soutenir le propos de Jonathan et bien que je ne sois pas sur place et donc absolument pas en mesure de donner mon avis sur le sujet, depuis mai 2020 une enquête publique est ouverte concernant le futur réaménagement d'un moulin sur la Sioule https://www.registredemat.fr/hydro-ebreuil. D'après le dossier ce  réaménagement ne me parait pas complètement farfelue, mais encore une fois je ne suis pas sur place pour pouvoir en juger, je ne peux donc qu'avoir un avis partiel lié à la lecture du dossier.


Par contre lorsqu'il a été question d'arraser les deux barrages sur le Chéran, j'étais sur place et je connaissais ces deux ouvrages inutilisés depuis des années. Le premier devait servir à alimenter l'usine Nestlé de Rumilly et restait franchissable par les usagers de la rivière, en extrême droite, bien que présentant un rappel par certain niveau. Une passe à poisson avait été aménagé dans l'ancien canal de dérivation mais était très souvent complètement encombrée https://www.mairie-rumilly74.fr/actualite/vers-cheran-sauvage/.
Le second construit dans les années 1840 alimentait alors une filature, ce barrage était totalement infranchissable https://www.mairie-rumilly74.fr/actualite/le-cheran-se-libere-de-son-dernier-seuil-artificiel/
Aujourd'hui, au travers de cet amendement, la continuité écologique dont il est fait référence ne serait plus prise en compte pour arraser ces deux barrages car plus financée,  mais des études seraient mises en place pour éventuellement installer des hydroliennes sur ces lieux.
Voilà donc deux exemples qui illustrent le sujet.
1 Un moulin exploitable dont le projet est à priori viable et, sur le papier, plutôt cohérent.
2. Deux barrages qui n'alimentent plus aucun moulin ni canal de dérivation, qui à partir de maintenant se verraient laissés tel quel ou réaménagés à grand fort de bétonnage, mais qui ont échappé à ces options car la mise en continuité écologique de la rivière était encore possible avec l'argent public.

  • Plasmor K2 RAID II ; Gumotex K2 river; Gumotex Rush2; CS Canoe Big Monster