Rubriques > Démontables

Kayak Natseq duo démontable - Belgique

(1/2) > >>

mikalo1616:
Je viens d'adopter un Kayak Natseq duo. Il est composé de 4 morceaux, le plus lourd pèse 16 kg . Pour naviguer en solo, il n'y a que 3 morceaux (pour le solo, le module le plus lourd pèse 14kg).
Je suis allé l'essayer en Hollande mercredi, chez le revendeur Kanozee. John, le boss, est un passionné super sympa, nous avons passé plusieurs heures ensemble à la petite boutique et surtout sur l'eau.
https://www.kanozee.nl/

John a eu la très bonne idée de me faire essayer et comparer avec un kayak solo rigide, le Point 65 Whisky Tourer juste après, car en effet mon envie initiale hésitait entre un démontable et plutôt le Mercury (de Point 65) ou un rigide solo. Concernant l'option rigide, je n'avais pas de préférence sur une marque ou modèle mais justement, le Point 65 Whisky Tourer correspondait tout à fait à mes goûts. C'est donc un kayak très agréable, il y avait du vent et de petites vagues sur ce bras de mer, son comportement était vif, joueur et rassurant.
Mais au final, je suis donc revenu à mon idée principale d'un démontable car si le Natseq est vraiment très stable et un peu moins joueur que le solo rigide, la différence n'est pas énorme. Par contre en termes de transport, là c'est un très gros avantage pour le Natseq, plus la possibilité d'alterner solo/duo modes.

Malheureusement le Point 65 Mercury (démontable) n'était pas de stock. John m'avait prévenu bien sûr avant que je ne fasse le déplacement depuis Bruxelles. C'est un peu dommage car c'est ce modèle qui m'a fait connaître sa boutique. Mais dans les discussions préalables avant ma visite, j'ai demandé si un chariot rentrait dans le compartiment du Mercury. Réponse négative pour le Mercury et ... positive pour le Natseq qui peut embarquer le chariot à l'intérieur dans l'espace de rangement arrière est rectangulaire et pas ovale comme sur le Mercury.
Pratique, on peut ranger son téléphone, appareil photo, gourde ou snack dans le compartiment à porté de main. Les caissons ont une double protection, couvercle plus housse néoprène. Lors de l'essai en Hollande, malgré le vent et les vagues la housse n'était même pas mouillée sous le couvercle.

Autre point positif pour le Natseq par rapport au Mercury, fabrication et conception en Allemagne pour le premier et pour le second conception en Suède mais fabrication en Chine, selon John qui est revendeur officiel pour les deux marques.
Confortable. Le dossier est réglable en hauteur. Le système de cale-pieds est très pratique (je l'ai préféré au Point65 Whisky).

Pour la pagaie, John n'a pas hésité à me faire essayer sur l'eau pas moins de trois modèles. Une pagaie de type "Euro" classique de bonne qualité, une pagaie tout carbone de type Groenland d'une légèreté absolument incroyable (mon portefeuille aurait été aussi plus léger), et enfin une pagaie en bois de type Groenland, fabriquée artisanalement au Danemark.  Avec la très légère carbone j'avais tendance à moins bien utiliser la rotation de mon corps, l’appui sur les pieds, tellement elle était légère, c'est bluffant. J'ai préféré la souplesse du bois sur l'eau, ainsi que son esthétique et son toucher. J'avais vu avec beaucoup d'intérêt quelques vidéos sur les pagaies en bois de type Groenland. Je suis content d'avoir comparé en plus face au vent, c'était assez exigeant. J'ai trouvé que le modèle en bois était plus doux pour les épaules que la très légère carbone ou la classique.

De retour à la boutique John m'a fait essayer assis dans un kayak au sol plusieurs gilets de sauvetage pour trouver le bon modèle.
La jupe en néoprène de Kayak Innovations (le fabricant du Natseq) est réglable à la taille. John a attiré mon attention sur la qualité des coutures par rapport à un autre modèle qu'il avait en stock.

Première sortie aujourd'hui, baptisée à la bière belge avec un ami. Quel bonheur de pagayer à deux au même rythme sur le petit lac de Genval, au ras de l'eau.
Pendant le montage j'étais un peu inquiet car je trouvais que les parties ne s'emboitaient pas très bien mais en fait sur l'eau tout allait bien. D'ailleurs on trouve sur le net une vidéo qui montre que l'on peut même l'assembler dans l'eau. Le système de verrouillage est super simple à utiliser et inspire confiance. Il est aussi possible de flotter uniquement sur la partie centrale cockpit sans l'avant ni l'arrière.

Pendant quelques minutes, j'ai essayé seul assis à l'arrière du kayak assemblé mode duo. C'est très facilement manœuvrable sur le lac.
Et pour râler un peu, le seul défaut du Natseq est qu'il n'est disponible qu'en vert, bleu ou rouge.
Transport facile dans le break, avec la banquette rabattue. Finalement, c'est la belle pagaie en bois la plus encombrante dans la voiture.  :D

wphantom:
Merci de nous faire découvrir cette marque.

Par contre si vous l'utilisez en mode solo il n'y a pas de trape pour mettre le chariot ?

Clairement en mode duo ce n'est pas adapté à une navigation seul. (à part en mode pépère sur un lac).




mikalo1616:
Le chariot trouve sa place dans la partie arrière qui est toujours présente en solo ou duo.
Bien sûr, s'il on est seul, on ne monte que trois morceaux, c'est déjà 4 mètres de long.

wphantom:
OK je n'avais pas vu qu'il y avait des compartiments cachés dans les pointes av et ar...

mikalo1616:
sur cette vidéo de 15 minutes en espagnol (avec sous-titres également en espagnol incrustés) on voit que la présentatrice embarque un chariot dans le compartiment arrière. Elle trouve très esthétique qu'ils soient dans la même couleur que le kayak.

à noter que sur la photo du coffre de ma voiture, les 4 éléments du kayak duo sont bien présents, l'avant s'enfourne dans le cockpit. En version solo il y aurait donc plus de place dans le coffre.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile