SVX 200 et 500 de Sevylor (quelques mots)

Démarré par dedal, 24 Septembre 2008, 18:33:31

« précédent - suivant »

dedal

Et bien, je reprends pour beaucoup ce que j'ai écris dans ma présentation perso en ayant constaté que ça parlait surtout des bateaux :saint: :

Petit résumé factuel :
Les SVX sont des gonflables simple enveloppe constitués de deux boudins latéraux (gonflés à 3 psi) et d'un fond haute pression "rigide" (gonflé à 7 psi). Il y a 3 modèles :
le 100, dim 315 x 95 cm, 11 kg, cu 130 kg (180 kg aux US), pour 1 adulte.
le 200, dim 415 x 95 cm, 16 kg, cu 250 kg (295 kg aux US), pour 2 adultes.
et le 500, dim 505 x 95 cm, 20,6 kg, cu 270 kg (362 kg aux US), pour 3 adultes (nous on est rentré sans soucis à deux adultes et deux enfants).
Puits d'autovidages pour utiliser en rivière, avec bouchons pour eaux calmes.
Plein d'anneaux pour arrimer les sièges.
Une micro quille (ou bande directionnelle) dessous.
Ils sont jaunes et noirs.

Premier sentiment :
J'habite à l'entrée des Gorges du Tarn et je cherchais un bateau pas cher pour un usage mixte rivière plutôt tranquille et mer calme (à très calme), voire des petites balades en famille (ma compagne et nos deux enfants de 5 et 2 ans). J'ai bénéficié d'une occasion grâce à Andy (merci encore  :good: ) pour un SVX 200 de Sevylor (de 4,15 m, on le voit bien sur le blog d'Andy) et l'équipement qui va bien et l'ai utilisé sur le Tarn dès réception. Seul, ou avec mon fils sur des passages tranquilles. Et puis on s'est procuré en promo la version familiale, le SVX 500, réplique de ses petits frères mais en 5,05 m de long, trois places adultes dans lequel on est rentré absolument sans problèmes à deux adultes et deux enfants. On a fait, dans cette configuration, d'excellentes petites balades près du bord pour aller d'une crique à l'autre. L'endroit se prêtait très bien à cet usage, c'est un golfe très abrité et la mer est souvent d'"huile", sans vent. Sinon, seul (les sièges se positionnent très librement et le fond haute pression évite de s'enfoncer au milieu du bateau), je me suis aventuré un peu plus loin.

Je suis néophyte, donc il m'est impossible de comparer les SVX aux autres KG. Je peux seulement dire que j'en ai été très satisfait, tant sur rivière où le 200 se manœuvre aisément, y compris dans des petits rapides, qu'en mer où le 500 semble glisser comme il faut, avec un (très ?) léger effet "essuie glace", mais encore moins marqué que sur le 200. Il y aurait peut-être un bricolage à faire sur le 500 pour accentuer l'effet de la mini quille de 5 cm (bande "caoutchouc" longitudinale sous le bateau - comme dirait La Palisse). Ou alors y adjoindre la dérive prévue et vendue apparemment sur le marché américain (on la voit sur la photo en lien). A ce propos je suis preneur de toute info pour se la procurer.

Les points indéniablement positifs :
La stabilité est déconcertante... ! Elle a convaincu ma compagne de monter à bord, et avec mes 93 Kg je remonte à bord seul comme qui rigole. Mais c'est peut-être le cas de tous les KG.
Le fond haute pression (gonflé à 7 psi, mano obligatoire et fourni d'ailleurs) semble aussi un gros avantage. D'abords on est assis 5 à 6 cm au-dessus du fond réel du bateau, donc fesses au sec :bravo:, même en rivière avec les puits d'autovidage ouverts. Ensuite et surtout ça apporte une très grande rigidité (et stabilité directionnelle ?) au bateau. Sur le SVX 500 (5,05 m, je le rappelle) je tiens debout au milieu sans qu'il ne plie quasiment d'un poil (même si je ne fais pas ça toute la journée, c'est pour donner une idée :D et pour illustrer ce propos j'ai trouvé cette drôle de photo sur le site US : ils sont vraiment joueurs ).
Si le fond, en dehors de la mini quille, est très plat avec un profil très éloigné du proto d'Andy, on dirait bien que la partie immergée est assez réduite. On dirait que les boudins latéraux sont à peine posés sur l'eau. Mais c'est peut-être encore le cas de tous les KG.
La conception simple enveloppe m'a pas mal rassurée. J'ai trouvé assez simple de gonfler, puis nettoyer, dégonfler et ranger le bateau.
La fixation très souple des sièges permet de s'installer seul ou à 2, 3, voire 4 personnes (2 enfants) pour le SVX 500. Très pratique.

Les gros inconvénients par rapport à un AEC sont certainement le dessin assez plat et large du fond, celui de l'étrave qui est certainement beaucoup moins performante, et l'absence de pontage ; c'est un bateau très ouvert  :roll:. Mais c'est aussi ce qui donne une souplesse d'usage à plusieurs.

Un dernier mot pour l'instant : à propos de gonflage. J'ai acheté une seconde pompe (un peu sur les conseils d'Andy, décidément), une North à axe alu, 38 €. Les embouts spéciaux du SVX s'adaptent nickel et, fait déterminant, elle gonfle à plus gros débit et surtout sur le mouvement descendant. Résultat, en mettant en peu son poids sur la pompe; deux fois moins d'efforts à fournir. Vraiment, il ne faut pas passer à coté.
sevylor SK 100 et 200 DS, sevylor K17

dedal

Salut Andy,

Et même toute la famille est accrochée, ce que je n'espérais pas tant.
Pour le ouassou, en fait c'est l'envie d'un tout petit bateau pour moi, plutôt ludique, pour aller dans les petits rapides du Tarn et qui puisse aussi servir d'initiation aux enfants en grandissant.
Mais pour l'instant mon choix ne se motive que sur catalogue  :unsure:
sevylor SK 100 et 200 DS, sevylor K17