Danube >1000km de Mohacs (Hongrie) à Silistra (Bulgarie)... vivre ses rêves !

Démarré par Cathie kayak, 21 Septembre 2022, 11:06:32

« précédent - suivant »

Cathie kayak

Partie d'Alsace mon kayak sur le toit de ma voiture, j'ai rejoint le 24 juillet 2022, à Winzer (Allemagne), la grande aventure du TID (Tour International Danubien) pour la 65e édition de cette randonnée en kayak ou canoë avec bagages. Démarrée le 25 juin à Ingolstadt, l'expédition avait déjà effectué plus de 1000km à travers l'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie et la Hongrie. Je me réjouissais de naviguer les presque 1100 km suivants sur les parcours serbe, croate et bulgare d'un des plus longs fleuves d'Europe, un peu frustrée néanmoins de ne pouvoir aborder les rivages roumains de la Mer Noire, hors course cette année en raison du conflit en Ukraine voisine. J'ai rencontré des navigateurs allemands, autrichiens, hongrois, serbes, croates, bulgares, roumains mais aussi suisse, anglais et canadien. Un joyeux mix interculturel. J'ai été chaleureusement accueillie dans ce groupe international d'une centaine de personnes naviguant chacune à son horaire et à son rythme avec des embarcations des plus variées. La majorité des participants comprenaient et/ou parlaient anglais ou allemand et sinon la communication se réussissait à l'aide de gestes et de sourires : un doigt pointé vers les commodités ou le point de restauration, un salut pour inviter à accoster à la bonne destination, une main tendue pour aider à tirer et porter le bateau sur la berge à l'arrivée. Les pieds s'enfonçaient parfois dans la boue jusqu'aux genoux, d'autre fois il fallait 4 paires de bras musclés pour réussir à escalader une rampe abrupte à plus d'un mètre au-dessus du niveau de l'eau devenue rare cet été ! La solidarité était toujours au rdv, la simplicité d'une aide gratuite, la chaleur de l'accueil local et je ne parle pas des 40° de certaines journées...
Le TID c'est l'aventure. Une aventure sportive exigeante avec des trajets quotidiens de 20 à 60 km, parfois 8 jours d'affilée avant le prochain jour de repos mais tout le monde arrive chaque soir à l'étape, un sourire au coin des lèvres. Le TID c'est un mode de vie rudimentaire, sans notre confort moderne, un tuyau d'arrosage nous amène l'eau froide pour la douche ou remplir nos gourdes mais tous les soirs nous recevons une soupe locale de poissons ou haricots blancs si ce n'est une salade de chou ou un repas plus consistant. Les conversations sur le trajet de la journée vont bon train lors du dîner. Et tous les soirs, la communauté locale nous organise une soirée culturelle : des musiques, des chants, des danses que nous sommes invités à partager. Le TID c'est le bonheur d'une immersion 24/24 au contact de la nature, un sentiment d'harmonie et de plénitude. Tous nos sens sont mis en éveil : la pluie nous mouille, le vent nous sèche, le soleil nous burine, nous éprouvons la chaleur écrasante de certaines journées, le froid de certaines nuits où nous entendons hurler des loups. Les paysages magnifiques se succèdent : des collines couvertes de vignes, des falaises rocheuses, de hautes montagnes puis à nouveau des forêts à perte de vue, des prairies où paissent divers troupeaux, des étendues arides et rocailleuses. Nous apercevons une multitude d'oiseaux de toute espèces pour finir, vers la fin du parcours, par ces pélicans que nous espérions tous. Le TID c'est... déjà fini pour cette année, hélas, avec des étoiles dans les yeux et l'envie d'y retourner, retrouver tous ces amis, ces fous de la pagaie pour aller avec eux jusqu'à la mer la prochaine fois !
Adepte du kayak randonnée depuis 2016 (Loire de Roanne à Orléans), Raid littoral (Rhône et Méditerranée), des lacs alpins Bourget, Annecy, la Havel (région de Berlin), un peu de côtes bretonnes... Loue & Doubs, Venise, le Rhin en Alsace et aux Pays-Bas... que du bonheur!
Contact via mail ou tel pers

Cathie kayak

quelques images...
Adepte du kayak randonnée depuis 2016 (Loire de Roanne à Orléans), Raid littoral (Rhône et Méditerranée), des lacs alpins Bourget, Annecy, la Havel (région de Berlin), un peu de côtes bretonnes... Loue & Doubs, Venise, le Rhin en Alsace et aux Pays-Bas... que du bonheur!
Contact via mail ou tel pers

Aotearoa

Merci pour les photos et le compte rendu  :good:
Ça avait l'air très sympa avec les échanges culturels.
Fallait-il un kayak avec une grosse soute ou est-ce possible de voyager léger ?

Olivier 
Epic V7 - Fennix Swordfish S
SUP: NSP Carolina 14x24 - Starboard Allstar 14x28

fredo01

En hibernation, rdv au printemps!

Cathie kayak

je dirais c'est chacun qui voit  ;) ... je ne sais pas voyager léger donc j'ai tjs des tonnes d'affaires qui finalement ne servent pas toutes (genre une douche solaire alors que la rivière suffit)...
Le minimum à prévoir :
> des sous mais ça ce n'est pas lourd
> de quoi dormir (pour moi tente, duvet, matelas) mais cela peut aussi être juste un tarp et dodo direct au sol :-)
> de quoi boire et manger à midi (parfois on trouve des restos au bord de l'eau mais le plus souvent c'est pique-nique) (pour moi thé & Nutella  :P + réchaud
> des habits pour la chaleur, la canicule, le froid, la pluie, la grêle, la neige  et aussi les quelques soirées "officielles" (ben si, même sur des campements improbables, nous avons été accueillis en fanfare par les officiels du coin !
> un minimum pour la toilette (avec PQ !!!) et une trousse 1er secours avec tes médocs préférés
> pour le bateau un chariot est indispensable, éventuellement une pagaie de rechange et une pompe à eau
> pour le confort éventuellement un siège voire une table (les allemands, autrichiens, suisses... en ont tous, je vis souvent mode "clodo" direct au sol à côté de leurs équipements de luxe), ils ont aussi chargeur solaire, power bank...
En poussant un peu, tout à tenu sans pb ds mon bateau et j'ai même pu y coincer quelques bouteilles de l'eau de vie locale ;-)

Adepte du kayak randonnée depuis 2016 (Loire de Roanne à Orléans), Raid littoral (Rhône et Méditerranée), des lacs alpins Bourget, Annecy, la Havel (région de Berlin), un peu de côtes bretonnes... Loue & Doubs, Venise, le Rhin en Alsace et aux Pays-Bas... que du bonheur!
Contact via mail ou tel pers

basilic


Aotearoa

Epic V7 - Fennix Swordfish S
SUP: NSP Carolina 14x24 - Starboard Allstar 14x28

Magic Manu

Merci pour ce retour. Je ne connaissais pas cette "descente organisée". Je suis un peu habitué aux descentes de rivières sur des durées de plusieurs jours, avec du matériel très limité... Combien de temps as tu descendu? Y a-t-il un site internet parlant de l'organisation?
Modif: je viens de trouver cela
https://www.tour-international-danubien.org/index_F.php
Loire, Allier, Cher, Vienne, Vézère, Leyre...
Gumotex twist1, Twist2, Solar, Seawave, Palava

Aotearoa

Merci Manu pour le lien!
Pour ceux qui veulent voir plus de photos de ces voyages, c'est sur https://www.tour-international-danubien.org/fotos.php

Cathie, est-ce qu'il y avait des francophones dans le groupe ?
Epic V7 - Fennix Swordfish S
SUP: NSP Carolina 14x24 - Starboard Allstar 14x28

fredo01


J'ai regardé tes photos, je suis dégouté, les types font 100 kg sur la balance, bouffent, picolent à tout va et font des randos tranquille alors que je culpabilise dès que je dépasse les 80 kg!
En hibernation, rdv au printemps!

Magic Manu

@fredo01: et si tu regarde les conditions de participation, il est noté qu'on doit être capable de faire jusqu'à 70 km par jour!!!
Loire, Allier, Cher, Vienne, Vézère, Leyre...
Gumotex twist1, Twist2, Solar, Seawave, Palava

fredo01

Et bien justement:
Comment peut-on faire 70 km/jour en faisant 100 kg et en s'empiffrant? (faut les trainer les 100 kg)
Ils sont en mesure de le faire et c'est tant mieux pour eux.

En hibernation, rdv au printemps!

Magic Manu

Loire, Allier, Cher, Vienne, Vézère, Leyre...
Gumotex twist1, Twist2, Solar, Seawave, Palava

Cathie kayak

:W  je ne fais pas 100kg et je n'ai as perdu un gramme alors que ces messieurs qui avoisinent le quintal se désaltéraient à force de bière et ont tous perdus 3 à 4 kg ! Faut dire qu'une soupe de poisson en repas du soir, on se s'empiffrait pas vraiment ;-)
Le trajet max a été de 59 km et le minimum d'une 20aine de km. Bon qd c'est au-dessus d'une écluse, on peut considérer que le courant est nul sur près de 50 km en amont et qu'il faut "ramer". Les km filent somme toute assez bien, le plus difficile pour moi ont été des épisodes orageux dont un avec une forte grêle alors que je naviguais seule.  Et puis aussi les conditions sanitaires (un peu chochotte ;-)... d'où certaines soirées en camping sauvage pour éviter des promiscuités qui devenaient peu agréables les jours de repos, après 2 jours de campement à près de 80 personnes... Fort heureusement suffisamment de belles berges et en Bulgarie, des îles magnifiques !
J'étais la seule française mais certains Roumains maîtrisent notre langue, sinon c'était allemand, anglais ou gestes et sourires !
@ Magic Manu Merci pour le lien, ravie si cela peut inspirer des participations sur les prochaines éditions.
J'ajoute que l'orga logistique est super : départ et arrivée d'un bus avec remorque en Allemagne pour un prix modique vu les km parcourus (24h de bus au retour - 560 € Aller/retour avec le bateau) et un coût de 250€ (pour mes 5 semaines) pour les campements et un repas par jour (souvent des salades et soupes mais aussi spaghettis bolo, légumes, grillades ou autres plats locaux).
Adepte du kayak randonnée depuis 2016 (Loire de Roanne à Orléans), Raid littoral (Rhône et Méditerranée), des lacs alpins Bourget, Annecy, la Havel (région de Berlin), un peu de côtes bretonnes... Loue & Doubs, Venise, le Rhin en Alsace et aux Pays-Bas... que du bonheur!
Contact via mail ou tel pers

chavi

#14
Citation de: fredo01 le 22 Septembre  2022, 08:44:53Et bien justement:
Comment peut-on faire 70 km/jour en faisant 100 kg et en s'empiffrant? (faut les trainer les 100 kg)
Ils sont en mesure de le faire et c'est tant mieux pour eux.

bonjour.j ai peut être une solution .si le kayak est comparable au cycliste ou au skieur en descente.    alors plus tu bouffes plus tu vas vite  :D