Echelle de Beaufort

Démarré par djack38, 21 Septembre 2016, 09:04:35

« précédent - suivant »

dejah

Citation de: ced_toulouse le 22 Septembre  2016, 08:06:33avec plus de 70km/h de vent, j'avançais encore a plus de 5km/h en nomad HP1.

On lit vraiment n'importe quoi parfois ! :dents:
SO ~ FB

gilles 77

Quelque par à partir de force 6 ça peut ne pas être dangereux :

Si tu n'arrives même pas à quitter la plage à cause des déferlantes !
:clown:
Pas plus dangereux personnellement, que si je charge à 150 Kg au développé couché.

Tu peux sortir pas grand vent mais c'est bien aussi de revenir
:clown:
Y en a con essayé y ont eu des problèmes ( :rip: ).

Avec 70 Km/h en rafale, même estimé à 10 m du sol (station météo),il en reste pas mal à l'altitude de 0.5 cm.Moi j'ai été à 28.7 Km/h avec les même rafales.
Mais c'était en cyclo trottinette( sans mettre les pieds par terre),lorsqu'il à été de face j'ai mis les pieds au sol.

Sinon Djack38, je pense que tu as bien fait de ne pas y aller, ne serait ce que pour ce post intéressant.

C'est marrant il me semble ne pas avoir eu l'avis de Rikou
Il ne s'était pas pris un vent du coté du cap Corse  :p



dejah

Par ailleurs, c'est un peu comme la vitesse en kayak, avant d'annoncer des vitesses de vent pifométriques vécues et donc archi fantaisistes, équipez-vous d'un petit anémomètre de poche, et testez-le dans la brafougne, on est parfois surpris du résultat :jap:

Sinon, en "downwind", on peut se permettre le grand frisson, dans la mesure où l'on est porté vers une côte accueillante évidemment, et c'est encore mieux en surfski !
SO ~ FB

ced_toulouse

Citation de: jcfer le 22 Septembre  2016, 10:21:58
Citation de: ced_toulouse le 22 Septembre  2016, 08:06:33....contrairement a ce que vous semblez penser, avec un vent de face de 70km/h en KG, on ne recule pas! il faut bien comprendre que 70km/h de vent, c'est la vitesse de la masse d'air, pas la vitesse au sol (ou au ras de l'eau).

???? Justement, si tu pagaies à une vitesse sol de 5 km/h, face à une masse d'air qui se déplace à 70 km/h, tu vas reculer, tu as même de grandes chances d'être aidé par le déplacement de l'eau "poussée" par le vent.

Citation de: ced_toulouse le 22 Septembre  2016, 08:06:33
avec plus de 70km/h de vent, j'avançais encore a plus de 5km/h en nomad HP1.


70km/h c'est du force 8, même à pieds c'est pénible, que tu avance à 5 km/h avec ton Nomad, pourquoi pas, mais seulement alors aux allures largue, grand largue ou vent arrière.

bien evidement, je me deplace a 5km/h par vent de face de 70km/h...et par vent de cul, je ne suis pas a 75km/h, mais seulement a 10km/h.

tout bon aérodynamicien vous expliquera que la vitesse de l'air passe de 0 a sa vitesse V sur une tranche qu'on appelle "couche limite": c'est pour ça que la vitesse du vent n'est pas mesuré au niveau du sol, mais sur un portique de 10m de haut.

pour voir l'effet du vent sur ton embarcation, arrête de pagayer, et regarde ton GPS, tu seras surpris de voir la faible vitesse a laquelle tu te déplaceras. le vent a bien plus d'effet sur la pagaie qui elle se trouve largement au dessus de l'eau, et "voit" un vent plus rapide que celui vu par la coque du kayak.

encore une fois, ce n'est pas le vent seul qui pose problème en mer, mais ses conséquences sur la taille de la houle, le clapot,....

dejah

#19
Citation de: ced_toulouse le 22 Septembre  2016, 15:14:09bien evidement, je me deplace a 5km/h par vent de face de 70km/h...et par vent de cul, je ne suis pas a 75km/h, mais seulement a 10km/h.

tout bon aérodynamicien vous expliquera que la vitesse de l'air passe de 0 a sa vitesse V sur une tranche qu'on appelle "couche limite": c'est pour ça que la vitesse du vent n'est pas mesuré au niveau du sol, mais sur un portique de 10m de haut.

Ouye, ouye, ouye, et ça continue avec les grosses approximations et contre vérités :surrender:

Alors d'abord clairement non, par vent "réel" de 70 km/h, même mesuré à 10m de hauteur, non seulement tu n'avanceras pas à 5 km/h, mais tu n'avanceras pas du tout ! Par contre, avec ce même vent dans le dos, tu atteindras directement la vitesse limite de ta carène, voire plus (surf) si une houle est présente.

Sinon je connais bien la théorie de la couche limite, qui me rappelle les cours de voile que je donnais dans mes jeunes années, mais comme toute théorie, celle-ci est éminemment variable en milieu marin, fluide mouvant par excellence, tandis que vent et rafales sont sujet à tourbillons à l'approche de ce fluide et aussi à proximité des côtes, avec des variations d'intensité et de direction (également en vertical) parfois violentes et difficiles à modéliser.

Ayant également pratiqué la compétition en voile RC, avec des gréements qui culminaient à 2m20 au-dessus de l'eau, je connais plutôt bien le comportement du vent dans cette zone dite de "couche limite".

Bref, parlons de vent réel mesuré à hauteur de pagayeur et de vitesse "fond" contrôlée par gps :roll:
SO ~ FB

ced_toulouse

pensez bien ce que vous voulez, vous détenez visiblement la vérité...


Cedric,


PS: Dejah, ton petit anemo ne mesura jamais la vitesse du vent, mais une vitesse bien réduite...

dejah

Citation de: ced_toulouse le 22 Septembre  2016, 17:13:35PS: Dejah, ton petit anemo ne mesura jamais la vitesse du vent, mais une vitesse bien réduite...

Crotte alors, il faut vite prévenir les fabricants d'anémomètres à main qu'ils vendent de la merde, et que du coup les parapentistes qui les utilisent prennent des risques considérables :W
SO ~ FB

SOK

#22
Et hop ! Pirouette pour tenter de revenir au sujet :

Compte tenu de la difficulté de s'entendre sur la mesure de la vitesse du vent, on voit l'intérêt de l'échelle de Beaufort qui en donne une idée approximative en fonction de l'état de la mer même quand on n'a pas d'anémomère !

Bon, OK, du coup ça devient subjectif, ça dépend du courant, de la taille des vagues, etc,  ... mais quand même, si ça déferle ou pas c'est un signe !

Evidemment, sur lac on ne sait pas trop comment faire, à part avec un anémomètre. Mais encore faut-il se mettre d'accord sur l'altitude à laquelle le vent est mesuré.
En quelque sorte, l'échelle basée sur l'observation des effets du vent tient compte d'une certaine manière du profil de vitesse en fonction de l'altitude.

Pour le reste je m'abstiens de débattre des aspects aéro et hydrodynamiques, le kayak étant en plus un objet se déplaçant à l'interface entre deux milieux, c'est nettement au-delà de mes compétences !
Mon expérience m'amène juste à imaginer que si j'avance à 5 km/h, c'est sans doute que je ne subis pas de vent de face à 70 km/h sinon j'aurai beaucoup de difficulté à avancer.
Mais c'est peut-être parce que j'ai des petits bras et que je ne m'entraine pas assez.

Bonnes navigations à tous !

Sébastien

djack38

ouh lala keep cool. La réponse est dans la blague de Francis Blanche (me semble t-il) sur la vitesse de refroidissement du canon : "en fait ça dépend".
Et puis comme le cite Gilles 77 : "yen a qu'on essayé, ils ont eu des problèmes" (une histoire d'atterrissage...)
Mais je reviendrai sur ce sujet météo quand j'aurai qqs expériences à partager))
Bon demain y fait force environ zéro, pas besoin d'anémomètre, de force-machin, d'échelle de truc (tous des anglais du reste: les Beaufort, Douglas et autres, c'est pour ça qu'on finit par se disputer: à cause des anglais et du breakseat (ça s'écrit comme ça?).
Ceci dit la météo avait annoncé force 4 aujourd'hui et tout le monde s'est barré de la plage tellement ça soufflait alors que à force 6 il y a 2 jours, tout le monde se dorait la pilule! Va t-en comprendre! ça doit être la faute à Fetch (encore un british!)
Quant aux météorologistes , y paraît que , avec les nouvelles tech, plus besoin d'être sur place pour prévoir, d'où la fermeture des centres locaux - et le fait qu'on se demande si ils mettent encore le nez dehors....
Bonne soirée dans les cales ;)
Djack

Pacificateur

... Fernand Raynaud ! m'enfin  :mur: . Vous me ferez 4 jours !!
Kayak: Fibre: RiuMar Xatrac/ Polyéthylène: RoToMod Tempo pèche/ Old Town Dirigo 140/ Gonflable: Sévylor River K2. Dp 1993:28 kayaks/pagaies.
Pagaie: Carbone: Fenn 6 (cuillère)/ G-Power Twister (slalom)/ Braca Typhoon 60 (rando)/ Double Dutch (rando)/ Bois: GreyOwl Tempest/ Trad fait main, red cédar.

basilic

Pour avoir pagayé avec un gonflable à force 6  sur un étang (avec une partie protégée, digue et bute): 20mn puis plus de bras ni de chocolat  :'( , re-traversé l'étang après 20mn de pose, vent arrière/latéral puis choix de passer au rigide.

annickemmanuel

Ma petite expérience.


Basse gorges du Verdon, mistral annoncé 50km/h + rafales. En Nomad HP3, du surplace voir à reculons dans les rafales. Je n'avais pas d'anémomètre et la topographie étant propice aux effets venturis, clairement le vent  nous empêchait d'avancer.
Le lendemain lac de Sainte croix, même météo, même kayak, mais le vent dans le dos et la petite voile Bic, on n'a jamais été aussi vite en kayak et c'était grisant.


Iles de Lérins kayak Perception Expression 15, vent annoncé au port de St Honorat 5Bft. Même phénomène, sur place dans les rafales à l'abri de la houle (entre les iles) encore une fois pas d'anémomètre pour mesurer le vent réel sur l'eau.


Cap d'Antibes Port de L'Olivette, Kayak Pyranha Fusion. 6Bft annoncé (Mistral). Progression plus que difficile face au vent, parfois à reculons d'autant que la mer était agitée.


Donc parfois ça peut-être galère voir dangereux ou sympas mais mieux vaut se faire son expérience par étape afin de mieux connaître ses capacités face aux conditions réelles.
En situation de vent ramenant à une côte facile à l'échouage, on peut tester nos capacités en toute sécurité quitte à être un peu mouillé et se faire plaisir.

gilles 77

[Pour le reste je m'abstiens de débattre des aspects aéro et hydrodynamiques, le kayak étant en plus un objet se déplaçant à l'interface entre deux milieux, c'est nettement au-delà de mes compétences !]

SOK t'aurais pu faire un effort et nous mettre quelques équations différentielles pour que l'on comprenne  plus facilement  :dents:

Ce que j'ai retenu: force 1 : la fumée est déviée
                             force 12 : les enfant de moins de 8 ans volent

ps: j'aime bien aussi le fromage  :p

riddick 93

et avec une trad c'est comment en gonflable?,?,,, :jumpy:

SOK

#29
Citation de: gilles 77 le 23 Septembre  2016, 13:44:00
[Pour le reste je m'abstiens de débattre des aspects aéro et hydrodynamiques, le kayak étant en plus un objet se déplaçant à l'interface entre deux milieux, c'est nettement au-delà de mes compétences !]
SOK t'aurais pu faire un effort et nous mettre quelques équations différentielles pour que l'on comprenne  plus facilement  :dents:


Euh ... comme ci-dessous ? ( source )

Bon, pour être honnête en mécanique des fluides je me contente d'une approche expérimentale, si possible en kayak.